Les entreprises canadiennes sont tout autant affectées par la hausse des prix et l'inflation que le reste de la planète. Bien sûr, les défis externes comme ceux-ci affectent les employeurs dans le monde, qu'il s'agisse d'une pandémie ou de l'inflation. Cependant, poser un regard sur l'intérieur de l'entreprise peut nous donner de meilleures chances de réussir et de nous maintenir pendant les périodes économiques difficiles. 

Comprendre le bien-être et le bonheur de votre personnel et en faire une priorité peut faciliter le recrutement et la rétention, ce qui a un impact sur la créativité, la productivité et le succès de votre organisation. Le bonheur des employés demeure l'une des principales raisons pour lesquelles les gens décident de partir, juste après les salaires injustes. Par conséquent, se concentrer sur le bonheur et le bien-être au travail n'est pas seulement utile, c'est aussi un moyen éprouvé d'attirer, de recruter et de retenir les talents.

Lorsqu'on leur demande ce qui rend les gens heureux au travail, ils répondent que le sentiment d'appartenance et celui d'avoir un objectif, ainsi que de se sentir énergisé sont les principaux indicateurs de leur bonheur et de leur bien-être. 

Comment s’assurer que vos employés sont heureux et se sentent à leur place

Les employés qui sont heureux au travail sont plus susceptibles de devenir des ambassadeurs de l'entreprise et de recruter de nouveaux talents pour leur poste. De plus, bien équilibrer sa vie professionnelle et sa vie privée est particulièrement important* pour les milléniaux, qui constitueront la majorité de la main-d'œuvre mondiale d'ici 2025*. L'équilibre entre vie professionnelle et vie privée est d'ailleurs l'une des principales raisons pour lesquelles les milléniaux choisissent de quitter un emploi ou d'y rester. 

Toutefois, les milléniaux ne sont pas les seuls concernés. L'être humain est social. Nous avons besoin de connexion et d'interaction avec les autres. Même les gens introvertis admettent* qu'une certaine forme d'interaction tout au long de leur semaine de travail est importante pour leur bonheur et limite leur sentiment d'isolement. 

Adopter ces stratégies pour accroître le bonheur des employés peut être extrêmement bénéfique.

Créer des opportunités de croissance et de connexion

Lorsqu'il existe une possibilité d'avancement et de connexion, les employés s'épanouissent et sont beaucoup plus susceptibles de rester chez leur employeur actuel. 

Les activités de mentorat se sont avérées fructueuses. Elles répondent aux aspirations d'une personne et à son désir d'interaction sociale. Les programmes de mentorat sont également relativement peu coûteux et peuvent contribuer au bonheur des employés. 

La création d'un environnement propice à l'établissement de liens sociaux plus profonds peut s'avérer particulièrement difficile pour les organisations qui fonctionnent en télétravail. Créer des liens avec les autres membres de l'équipe est un pilier du bonheur des employés, mais le faire derrière un écran peut avoir l'effet inverse sur l'humeur d'un employé.

Déterminez ce qui est raisonnable dans le cadre du budget de votre organisation. Des événements tels que des réunions annuelles en personne (si tout le monde est dispersé à travers le pays ou le monde) ou des rencontres régulières en personne peuvent contribuer à renforcer les liens avec les autres.

Priorisez le bonheur et le bien-être de vos employés 

Lorsqu'ils sont apparus, les programmes de bien-être des employés partaient d'une bonne intention. Cependant, proposer des abonnements à des salles de sport, du yoga sur place ou des options alimentaires plus saines n'est pas forcément le succès escompté. Avoir accès à un gym ou avoir des crudités coupées avec trempette ne sert pas à grand-chose pour les parents qui ont besoin d'un service de garde d'enfants. 

Commencez par écouter les besoins de vos employés et prenez conscience qu'il n'existe pas de modèle unique pour le bonheur au travail.

S'attaquer aux obstacles au bien-être des employés 

L'épuisement des employés est réel. Les coupes budgétaires, le sentiment d'isolement dû au télétravail et d'autres facteurs contribuent à une insatisfaction plus profonde au travail. Toutefois, ces obstacles peuvent être vus comme des opportunités. 

Alors que de nombreuses organisations se tournent vers le télétravail, les entreprises doivent trouver un équilibre entre l'interaction sociale nécessaire au bonheur des employés et la nécessité d'avoir des horaires de travail flexibles. Les employés canadiens ont indiqué* que les principaux indicateurs d'épuisement au travail étaient le manque d'interaction sociale, l'isolement et la solitude, ainsi que l'augmentation de la charge de travail.

Pour éviter l'épuisement professionnel, les entreprises devraient mettre en œuvre des stratégies, des pratiques d'embauche et des programmes axés sur le bien-être des employés en offrant davantage d'opportunités de lien social tout en limitant l'augmentation de la charge de travail.

Mesurer le niveau de bonheur de vos employés grâce à l’outil d’évaluation du bonheur des employés (Work Happiness Score) d’Indeed

Soixante-quatorze pour cent des chercheurs d'emploi affirment que le bonheur au travail est important lorsqu'ils envisagent un nouveau poste. L'outil d'évaluation du bonheur au travail* d'Indeed mesure comment les gens se sentent au travail, ce qui permet aux entreprises d'évaluer le bonheur de leur personnel et aux chercheurs d'emploi de comprendre le niveau de bonheur global de l'entreprise au moment de déterminer leur avenir.

* Article(s) en anglais