Lorsque vient le temps de prendre des décisions qui correspondent aux valeurs de l'entreprise, de nombreux employés commencent par le sommet : ils recherchent un leadership éthique pour obtenir des solutions qui les aident à rester responsables, redevables et équitables.

Après une pandémie, il est essentiel de diriger par l'exemple avec un ensemble de valeurs clair. Si les équipes cherchent à prendre des décisions commerciales clés qui correspondent aux principes de l'entreprise dans de nouvelles régions, cela aidera à améliorer la productivité et l'efficacité. Une telle dynamique créera également une culture de prise de décisions éthique forte qui s'appliquera au prochain groupe de dirigeants et d'employés.

L'approche des sociétés canadiennes en matière d'éthique des affaires

En général, le leadership éthique favorise le bon moral des employés et une culture d'entreprise positive grâce à un comportement éthique associé à des valeurs et à des principes cohérents, comme l'intégrité, le respect et la communication. Avec ce style de leadership, le processus de prise de décisions est facilité et les gestionnaires travaillent dans l'intérêt de leur équipe et de l'organisation dans son ensemble.

Les citoyens canadiens et les employés « ont une vision et une considération communes en matière d'éthique et de comportement éthique », qu'ils appliquent à leurs entreprises et intervenants, indique le rapport 2018 de l'Institute of Business Ethics at Work*, qui a interrogé des employés canadiens pour la première fois. (La version 2021 de l'étude n'a pas pris en compte les données des lieux de travail canadiens.)

Selon l'étude IBE, 83 % des travailleurs canadiens dont les organisations ont mis en place un programme d'éthique complet affirment que l'honnêteté était toujours ou fréquemment pratiquée dans les opérations quotidiennes de leur entreprise, comparativement à 77 % des employés dans des organisations n'ayant aucune stratégie en matière d'éthique.

De plus, 7 employés sur 10 dans des entreprises dotées de stratégies d'éthique détaillées ont noté que leur organisation « agit de manière responsable dans toutes ses opérations commerciales », comparé à près de la moitié des travailleurs dans des entreprises sans ces politiques. Ils étaient également plus enclins à déclarer que les questions de bien et de mal étaient abordées lors de leurs réunions d'équipe.

La confiance dans l'éthique de l'entreprise commence au sommet 

Finalement, comme l'indique le RCGT, la création d'un environnement professionnel éthique, incluant un environnement dans lequel les employés n'hésitent pas à s'exprimer, signifie établir et renforcer la confiance dans l'éthique de la direction de l'entreprise.

Selon le rapport, cela implique de donner constamment l'exemple sur le long terme et de faire part de certains cas de décisions difficiles. Les dirigeants doivent aussi veiller à ce que l'éthique fasse partie des conversations quotidiennes et s'assurer que les mécanismes de signalement sont clairs.

Dans ce contexte, il est essentiel d'avoir mis en place un code d'éthique professionnelle clair afin de permettre une prise de décision éthique au sein de votre entreprise.

D'après la Society for Human Resource Management*, un code d'éthique professionnelle souligne les valeurs fondamentales d'une entreprise, établissant des normes d'éthique qui favorisent un lieu de travail inclusif. Le code d'éthique cherche aussi à créer une culture de communication ouverte et honnête, de responsabilité et d'évitement des conflits d'intérêts, et peut comprendre des réglementations liées au secteur d'activité.

La mise en place de ce type de point de référence lié à l'éthique permet aux employés d'aborder les décisions sur le lieu de travail en s'appuyant sur des principes d'intégrité*.

Une boussole pour la prise de décision

Un leadership éthique est non seulement essentiel lorsque vient le temps d'éviter des pratiques commerciales malhonnêtes, mais aussi lorsqu'il s'agit de s'assurer que les décisions commerciales clés sont conformes aux valeurs de l'entreprise. Cela est particulièrement utile lorsque les lieux de travail traversent de nouvelles vagues de changement et forment la prochaine génération de dirigeants et d'employés.

Avec une solide approche du leadership éthique après la pandémie, les équipes pourront :

Procéder avec clarté dans les régions inexplorées

Pour les entreprises qui doivent relever de nouveaux défis numériques, il est particulièrement important de mettre en place une éthique et des valeurs de leadership bien définies.

Le sondage mondial sur l'éthique numérique 2021 d'Avanade*, qui comprend des répondants du Canada, mentionne que les dirigeants sont aux prises avec de nouvelles questions en matière d'éthique, comme la manière dont ils peuvent tirer parti des gains d'efficacité offerts par l'intelligence artificielle (IA) sans risquer les biais et les inégalités. Ils cherchent aussi à personnaliser l'expérience client sans violer le droit à la vie privée et à responsabiliser les employés grâce à la technologie inclusive.

Ce sondage indique que les répondants avec « un ensemble défini de valeurs d'entreprise » étaient plus enclins à affirmer que leur société aborde l'éthique numérique de manière exhaustive.

Bien qu'un tiers des dirigeants voient l'éthique numérique comme un problème technique, les organisations ont aussi besoin d'un solide soutien de la direction de l'entreprise afin de guider les employés des autres services dans la résolution des problèmes entourant l'éthique en technologie.

Augmenter la productivité et renforcer la formation

Une approche éthique pour diriger votre équipe n'aide pas seulement les employés à prendre des décisions avec confiance, elle améliore également l'efficacité et la productivité générales.

Comme le mentionne une étude de l'Université Brock*  qui a interrogé plus de 170 employés occupant des postes de cols blancs et leurs superviseurs, la présence de superviseurs plus éthiques a aidé les employés à développer leur optimisme, leur résilience et leur confiance, ce qui a mené à un personnel plus motivé.

Une stratégie de leadership éthique permet également de s'assurer que les dirigeants et leur personnel poursuivent des objectifs similaires, ce qui contribue à améliorer le rendement des employés.

Pour améliorer encore plus la productivité et le rendement des employés, l'étude suggère aux organisations de s'assurer d'inclure l'éthique dans leurs initiatives de développement du leadership, de recrutement et de promotion.

Comme le notent Shannon Brown et Michael Chikeleze dans le Journal of Leadership Education*, bien que les entreprises investissent considérablement dans la formation et le développement du leadership, cela n'a pas encore produit de changement à long terme lorsqu'il s'agit de développer des compétences et des habitudes de leadership et de créer des dirigeants éthiques.

D'après eux, l'intégration d'un composant de leadership éthique et la sensibilisation au sens moral et aux valeurs d'une organisation dans le « modèle de développement du leadership ASC (Assess, Challenge and Support) » pourrait permettre de renforcer le transfert de la formation éthique.

Pour s'assurer que les employés et les futurs dirigeants ont les outils dont ils ont besoin pour traverser les problèmes éthiques difficiles, il faut d'abord considérer les valeurs et l'intégrité dans une approche du haut vers le bas. En développant des politiques claires et en créant des formations, vous êtes sur la bonne voie pour créer une culture de prise de décisions éthique efficace.

* Articles en anglais