Le phénomène qui a commencé comme une tendance émergente avant la pandémie, les chercheurs d'emploi « désertant » au cours du processus de recrutement ne se présentant pas aux entrevues, voire disparaissant dès la première journée de travail, est rapidement devenu l'un des plus grands (et des plus animés) défis pour les employeurs. Non seulement il est difficile de trouver des candidats pertinents, mais ils semblent tout simplement... disparaître.

Les employeurs ont-ils toujours de la difficulté à maintenir l'intérêt des candidats durant le processus de recrutement en 2023? Les gens se sentent-ils encore assez sûrs d'eux pour renoncer à des occasions d'emploi, malgré les licenciements et une économie incertaine, ou la fantomisation tend-elle à disparaître? 

Indeed a récemment interrogé 4 516 chercheurs d'emploi qui ont admis avoir déjà ignoré des employeurs, ainsi que 4 517 employeurs qui ont déjà été ignorés, aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. Les résultats ont souligné que la fantomisation n'est pas qu'un problème unilatéral et unidimensionnel. Il s'agit d'un symptôme de problèmes plus vastes concernant l'expérience de recrutement. 

Téléchargez le rapport « La fantomisation au sein du recrutement » d'Indeed pour découvrir ce que les derniers résultats nous indiquent. Nous nous posons la question de savoir si la fantomisation est toujours en hausse et pourquoi. Nous abordons également la manière dont les chercheurs d'emploi et les employeurs y font face. De plus, vous obtiendrez des stratégies exploitables pour rétablir une expérience de recrutement rompue afin d'arrêter la disparition des candidats.

Téléchargez le rapport