Certains individus sont foncièrement doués pour le leadership. Néanmoins, un leader positif s'efforce constamment d'acquérir et de développer les qualités et les attributs qui feront en sorte que son équipe ait naturellement envie de l'épauler et de le suivre.

Quel que soit le domaine d'activité ou le niveau hiérarchique, les compétences du leadership positif sont des atouts sûrs pour réaliser des objectifs, se démarquer et faire avancer sa carrière. Elles entrent en jeu dans toutes les facettes de la vie professionnelle et elles sont essentielles à tous les échelons d'une entreprise florissante. Nous allons découvrir plus bas les principales qualités du leader positif.

Quelle est la définition du leadership?

Il n'existe pas de définition définitive du leadership. Ce terme qui nous vient de l'anglais regroupe de nombreux aspects du comportement et de l'attitude. Il se détermine selon le contexte. D'après l'outil Perspective Monde de l'Université de Sherbrooke au Québec, le leadership se caractérise comme suit :

« Le leadership définit la capacité d'un individu à mener ou conduire d'autres individus ou organisations dans le but d'atteindre certains objectifs. On dira alors qu'un leader est quelqu'un qui est capable de guider, d'influencer et d'inspirer. »

L'Office québécois de la langue française estime qu'il s'agit du pouvoir d'influence et donne l'explication suivante : « aptitude individuelle à exercer une autorité sur des personnes par son ascendant, par sa capacité de mobilisation et par la force de ses convictions ».

Le leadership fait appel à des compétences pour mener, motiver et influencer les autres en vue d'atteindre un objectif commun. Lorsqu'il est question de leadership positif, on parle de vision, de mobilisation, de confiance, de communication transparente, de pensée solutionnaire, d'intégrité et d'éthique. Ces deux dernières qualités sont essentielles pour développer un leadership bienveillant qu’autrui reconnait naturellement. Elles distinguent ce type de leader de l’autocratie.

Pourquoi développer le leadership positif?

Les études, dont celle publiée par HAL Open Science, rapportent que le leader positif joue un rôle dans l'expression des besoins fondamentaux (lien vers un document), et que ces derniers exercent une influence significative sur la passion au travail. Les besoins fondamentaux et la passion au travail jouent tous deux un rôle confirmé dans le bien-être des travailleurs.

On reconnait généralement que pour être un bon leader dans un groupe, une entreprise ou une collectivité, il faut d'abord posséder la maîtrise de soi. En effet, le leader doit non seulement stimuler, influencer ou inciter, il doit inspirer confiance et respect, sans quoi il est peu probable que les autres soient enclins à le suivre. Le leader positif ouvre la voie et tire, et non pousse, les autres vers l'avant.

Les attributs du leadership positifs s'acquièrent et se développent au fil du temps par un effort conscient ainsi qu'au fil d'expériences professionnelles ou personnelles qui font grandir et dont on extrait des leçons profitables. Même si certains individus sont naturellement plus doués en ce sens, le leadership positif fait partie des capacités apprises, et conséquemment, il est accessible à tous.

Une vision qui mobilise et qui inspire

Le leader est appelé à mobiliser une équipe. Pour y arriver, il doit pouvoir partager une vision forte et inspirante à laquelle les autres sentent qu'ils peuvent contribuer. Selon Tony Robbins, motivateur et coach reconnu mondialement, un leader sait voir les choses comme elles le sont en réalité, voir ce qu'elles peuvent devenir et exercer un plan d'action pour passer de l'état actuel à l'état futur. Le leader passe devant et montre le chemin, en invitant les autres à le suivre pour atteindre un objectif mutuel.

Cet individu sait aussi rassembler et mobiliser les compétences requises pour réaliser les projets et faire sentir à tous qu'ils ont un rôle à jouer dans l'atteinte du but. Sentir que l'on contribue de manière utile permet d'améliorer la cote de bonheur au travail, et par conséquent, l'enthousiasme, la loyauté et le rendement.

L'intégrité et l'éthique

Qualités essentielles du leader positif, l'intégrité et l'éthique inspirent confiance et respect à son équipe. Ceux qui l'épaulent doivent sentir qu'ils peuvent poser des questions ouvertement et avoir l'assurance qu'on les écoute. Les leaders bienveillants sont aussi des coachs. Ils soulignent régulièrement les réussites et font en sorte de transformer les défaites en leçons profitables.

En général, on les perçoit comme des mentors et des meneurs. Ils encouragent la communication et la circulation des idées. Les autres sentent que le leader ne leur fait pas obstacle, qu'il respecte et apprécie leurs idées et leur contribution.

L'inclusivité et l'ouverture d'esprit

Les bons leaders apprécient et accueillent favorablement la contribution de tous, sans égard au statut, au niveau, à la race, à l'orientation politique, religieuse ou sexuelle. Ils font preuve d'inclusivité et d'ouverture d'esprit, et savent écouter sans juger. Ils comprennent que chaque interaction peut donner lieu à une réalisation positive et contribuer à renforcer un lien avec un collaborateur ou une ressource. Ils sont capables de voir le côté positif de chaque intervention de manière impartiale et posée.

Une communication claire et transparente

Composante clé du leadership positif, la capacité de communiquer clairement et de manière transparente permet de faire passer les messages et de peindre une image claire de la vision et de la situation. Elle est étroitement liée à l'écoute et à la valorisation des autres. Le leader positif sait communiquer pour influencer et mobiliser ses coéquipiers ou son personnel.

La pensée solutionnaire

Selon Ortolang, un outil en ligne pour l'optimisation de la langue française, le mot « solutionnaire » signifie : « l'ensemble des opérations mentales, intellectuelles susceptibles de fournir une réponse théorique ou pratique visant à la résolution, l'analyse, la compréhension d'un problème, d'un phénomène complexe ».

En effet, les leaders sont habiles à trouver des solutions à des questions épineuses ou complexes sans se laisser abattre. Les leaders positifs ne baissent pas les bras devant les obstacles. Lorsque les défis surviennent, ils cherchent et trouvent un moyen de les éliminer, de les aplanir ou de les contourner. Ils ont à l'œil la cible, trouvent des ressources et refusent d'abandonner au moindre défi.

Encourager le développement de tous

Le leader positif est non seulement un exemple, il valorise les forces de tous les membres de l'organisation et encourage le développement des compétences. Cette forme de leadership transforme le milieu de travail de manière surprenante, permet de tirer le meilleur de chaque employé et augmente la motivation et la productivité.

Le leadership positif est un ensemble de qualités et d'attitudes innées, apprises et développées. Il n'est pas l'apanage des cadres et des hauts dirigeants. Il entre en jeu dans tous les aspects de la vie professionnelle et dynamise les effectifs. Il mène à une amélioration du bonheur et du bien-être au travail. Les employés et les employeurs en sortent gagnants.