Travailler pour le gouvernement du Canada

Mis à jour le 22 janvier 2023

Vous êtes à la recherche d’un emploi et souhaitez travailler pour le gouvernement du Canada? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour occuper un emploi au gouvernement canadien : comment postuler, quels postes sont proposés, quelle est la grille de salaire, quelles compétences sont demandées. Toutes ces réponses se trouvent dans notre article.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Travailler pour le gouvernement : qu’est-ce qu’un emploi gouvernemental?

Travailler pour le gouvernement du Canada, c’est occuper un emploi dans la fonction publique. Et l’avantage, c’est que vous avez l’embarras du choix! Près de 900 000 postes existent au gouvernement. Comme dans la plupart des entreprises, les emplois proposés peuvent être à durée indéterminée, à court terme ou même occasionnels. Certains postes peuvent également s’effectuer en dehors du Canada, dans les ambassades de pays étrangers par exemple.Attention cependant à ne pas confondre un emploi dans l’administration publique fédérale, c’est-à-dire travailler pour le gouvernement canadien, et travailler pour d’autres institutions publiques comme les écoles ou les établissements de soins de santé qui relèvent généralement des gouvernements provinciaux.

Quel genre de profil est attendu pour travailler au gouvernement?

Il existe plusieurs aprioris sur les emplois gouvernementaux : les travailleurs de la fonction publique peuvent parfois être perçus comme des employés avec peu d’ambition, qui profitent d’un emploi du temps assez souple et qui ne se tuent pas à la tâche. Mais détrompez-vous! Chaque poste de l’administration publique canadienne est unique et demande un large éventail de compétences et de savoir-être, aussi appelés soft skills.Avant toute chose, il faut être résident du Canada, ou avoir un visa de travail donnant une autorisation à travailler dans le pays, pour occuper un emploi au niveau fédéral. Ensuite, les qualités appréciées sont l’organisation, l’efficacité et la capacité de s’adapter au changement. En effet, le gouvernement étant en constante évolution, si vous y décrochez un emploi, vous allez peut-être être amené à changer de ministère ou à voir vos missions se diversifier au fil du temps. Le petit plus recherché? Avoir vraiment envie de faire la différence et de s’investir dans la vie de son pays!

Quels types d’emplois sont proposés au sein du gouvernement canadien?

Il est impossible de faire une liste exhaustive de tous les postes qui existent au niveau fédéral, mais voici quelques exemples de domaines qu’il est envisageable de joindre si vous décidez de travailler pour le gouvernement canadien :
  • Les ressources humaines
  • La finance
  • La communication
  • La culture
  • Le développement web
  • Le droit
Que vous soyez développeur, agent d’accueil, chargé des ressources humaines ou encore analyste, vous trouverez forcément un poste qui correspond à votre profil au sein du gouvernement.Article connexe : Que fait un facteur?

Quel est le processus de recrutement pour travailler au gouvernement?

Afin d’occuper un emploi dans la fonction publique canadienne, plusieurs étapes doivent être respectées. Découvrez comment décrocher un poste gouvernemental.

Postuler à un emploi qui correspond à votre profil

Cela paraît évident, mais pour commencer, il faut choisir le poste que vous souhaitez occuper et qui correspond à vos compétences. Vous trouverez une panoplie d’offres d’emploi dans l’administration publique sur la page de recherche d’Indeed, mais aussi sur Guichet-Emplois, un site officiel qui répertorie les postes disponibles au sein du gouvernement canadien. Sur celui-ci, vous devrez notamment vous créer un compte pour avoir accès à toutes les offres qui conviennent à votre profil.Le gouvernement canadien recrute des gens de tout horizon et met, à ce titre, un point d’honneur à maintenir l’équité d’emploi. Aucune discrimination n’est donc autorisée et les quatre groupes de personnes dites « minoritaires » (les femmes, les peuples autochtones, les personnes handicapées et les minorités visibles) se doivent d’être représentés dans la fonction publique, comme dans toute autre entreprise, afin de correspondre à la diversité de la population canadienne.Sur Indeed ou ailleurs, n’hésitez pas à vous inscrire aux alertes par courriel. De cette manière, vous serez informé à chaque nouvel affichage de poste qui convient à votre profil et vous pourrez faire partie des premiers candidats à postuler et ainsi augmenter vos chances d’être recruté.

Des tests après la présélection

Si votre candidature a retenu l’attention du recruteur, vous aurez probablement à passer un test pour confirmer vos compétences. Selon l’emploi de la fonction publique auquel vous aurez postulé, différents examens seront proposés. On pourra par exemple tester vos compétences en compréhension écrite, votre maîtrise d’une langue étrangère ou votre capacité à réaliser des raisonnements logiques. Ces examens doivent être effectués en personne, mais certains tests sont accessibles en ligne et sont non supervisés.Si votre situation nécessite un encadrement particulier, des mesures d’adaptation en matière d’évaluation sont mises en place : des aides sont ainsi apportées aux personnes non voyantes, malentendantes ou sourdes ainsi qu’à celles porteuses d’un handicap moteur ou mental.

La cote de fiabilité ou l’autorisation de sécurité

En plus des tests d’aptitude, vous devrez obtenir une bonne cote de fiabilité ou une autorisation de sécurité. En effet, tout candidat doit être soumis à une vérification de son casier judiciaire. Absolument essentielle pour occuper un emploi au sein du gouvernement du Canada, la cote de fiabilité ou l’autorisation de sécurité est généralement demandée une fois que vous avez passé toutes les étapes précédentes avec succès.Trois niveaux de sécurité sont établis en fonction du poste que vous convoitez : cote de fiabilité (niveau 1), secret (niveau 2), très secret (niveau 3). Assurez-vous donc d’avoir le profil adapté et les compétences nécessaires pour gérer des sujets potentiellement délicats.

La Commission de la fonction publique

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la CPF. Cet organisme indépendant certifie, entre autres, que toutes les étapes du processus de recrutement pour le gouvernement fédéral sont observées. Ainsi, la Commission de la fonction publique met un point d’honneur à s’assurer que ses gestionnaires d’embauche restent impartiaux, respectent les mesures de représentativité de la population canadienne et jugent les candidats uniquement sur leurs compétences.C’est grâce à elle, notamment, que les entretiens sont désormais menés par minimum deux recruteurs (pour éviter tout favoritisme), que chaque candidat doit répondre aux mêmes questions que les précédents, et que ses réponses sont analysées en fonction de critères établis en amont. Le processus d’embauche se doit donc d’être clair, transparent et chaque décision doit pouvoir se justifier de manière impartiale.Article connexe : Les types de recrutement dans la fonction publique

Quels sont les avantages à travailler pour le gouvernement du Canada?

Maintenant que vous savez tout du processus de recrutement pour vous joindre à la fonction publique, découvrez quels sont les avantages dont vous pourrez bénéficier en travaillant pour le gouvernement du Canada.

Un emploi dès la sortie d’études

Chaque année, le gouvernement accueille environ 10 000 étudiants grâce à ses programmes d’embauche. Joindre le Programme fédéral d’expérience de travail étudiant, par exemple, est une bonne manière de savoir si un emploi dans la fonction publique est fait pour vous. En effet, certains postes au sein du gouvernement ne sont proposés qu’à l’interne. Si vous avez fait partie d’une équipe gouvernementale, vous serez donc l’un des premiers à être au courant si un emploi se libère, ce qui augmentera vos chances d’être recruté à la fin de vos études.

Une chance d’être employé, quel que soit votre profil

Comme dit précédemment, La Commission de la fonction publique s’assure que chaque candidat, tant qu’il possède les compétences jugées nécessaires pour l’emploi et son autorisation de sécurité, a la possibilité de se joindre au gouvernement canadien. Ainsi, s’il arrive de se sentir discriminé lors de l’embauche dans certaines entreprises privées (bien que cette pratique soit interdite), tout est fait pour que ce ne soit pas le cas dans la fonction publique. Peu importe vos origines, votre genre ou vos différences, vous avez une chance de travailler pour le gouvernement du Canada si vous détenez les compétences requises.

Des offres d’emploi nombreuses et variées

Contrairement aux idées reçues, les postes gouvernementaux ne sont pas uniquement offerts dans la capitale! En effet, il y a un bon nombre d’emplois fédéraux proposés à Ottawa mais vous pouvez également trouver votre bonheur ailleurs au pays. Il est même possible de travailler à l’étranger! En tout, c’est plus de 900 000 postes qui existent au sein du gouvernement canadien.De plus, la fonction publique œuvre dans une telle variété de domaines que, quelles que soient vos passions ou vos études, vous découvrirez presque toujours un poste adapté à votre profil : sciences, ressources humaines, communication, relations internationales… À vous de choisir votre champ d’action!

Un emploi avantageux

La fonction publique offre une certaine sécurité de l’emploi, avec des salaires intéressants qui peuvent évoluer au fil du temps puisque les progressions de carrière au sein du gouvernement sont favorisées. Vous pouvez d’ailleurs consulter les grilles de salaire des emplois de la fonction publique sur Indeed. Les avantages sociaux sont également particulièrement généreux, notamment les congés qui présentent des modalités de travail plus souples, permettant de concilier plus facilement la vie de famille avec la vie professionnelle.À vous maintenant de voir si ces avantages sont en phase avec ce que vous souhaitez pour votre carrière et si l’un des emplois proposés par le gouvernement canadien pourrait correspondre à votre profil.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles