Travailler en Floride pour un Québécois : comment faire?

Mis à jour le 22 août 2023

Travailler en Floride pour une Québécoise ou un Québécois est une idée attrayante qui séduit bien des gens aujourd'hui, et avec raison. En effet, cet État du sud-est des États-Unis est réputé pour son soleil, ses belles plages, sa qualité de vie et surtout, son dynamisme économique avec d'excellentes possibilités d'emplois. Plusieurs personnes souhaitent y aller, mais immigrer aux États-Unis n'est pas aussi simple que vous pourriez le penser. Découvrez ici les procédures à suivre pour réaliser votre rêve.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.

Comment immigrer et travailler en Floride pour les Québécoises et Québécois?

Il s'agit là de l'une des requêtes les plus fréquentes dans les recherches au Canada. Pour y répondre de manière pertinente et exhaustive, vous trouverez d'abord la procédure à suivre pour obtenir un visa de travail, puis les démarches relatives à votre installation dans le pays.

Demander un visa de travail pour les États-Unis

Pour immigrer et travailler aux États-Unis, vous devez impérativement obtenir un visa de travail. Il en existe un pour chaque catégorie de métier et ils se distinguent les uns des autres par des codes alphanumériques.Ils tiennent également compte de votre statut professionnel et de certaines compétences dites particulières. Leur validité et leurs modalités de renouvellement dépendent du type d'autorisation que vous sollicitez.Précisons par ailleurs que le Canada dispose d'un accord de libre-échange avec les États-Unis qui facilite amplement l'immigration professionnelle entre les deux pays. C'est dans ce sens que le visa TN a été créé; afin de permettre aux personnes dotées d'un contrat de travail temporaire de passer la frontière sans tracas.Pour ce faire, il faudra prouver votre citoyenneté canadienne et avoir une offre d'emploi valide d'une entreprise américaine. L'offre d'emploi que vous fournissez doit aussi correspondre à la liste de métiers spécifiquement visés par l'Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM). Il s'agit entre autres du personnel de santé, des scientifiques et des professions spécialisées comme comptable, architecte, avocat ou avocate, notaire, gestionnaire, universitaire, etc.Une autre possibilité serait de demander un visa H-1B. S'il est plus difficile à obtenir, ce dernier offre bien plus d'avantages que le visa TN. En plus d'une validité de trois ans renouvelables une fois, il permet de changer d'emploi plus facilement et vous rend même admissible à la résidence permanente.D'autre part, si vous travaillez déjà au Québec et que votre firme souhaite simplement vous muter à sa filiale de Floride, un visa L-1 serait plus adapté. Le visa O-1 s'adresse quant à lui aux personnes qui ont des aptitudes extraordinaires dans le domaine des arts, des affaires, de l'éducation, des sciences et de l'athlétisme.Vous pouvez enfin explorer l'option des visas E-1 et E-2 si vous avez un projet commercial ou d'investissement aux É.-U. Au besoin, n'hésitez pas à vous communiquer avec un cabinet juridique spécialisé en immigration. Vous bénéficierez ainsi d'une meilleure orientation et de conseils avisés.

S'inscrire à la sécurité sociale

Une fois le visa obtenu, vous devez, dès votre arrivée en Floride, solliciter un numéro de sécurité sociale. S'il n'est pas obligatoire, il vous permettra surtout d'entreprendre d'importantes démarches administratives comme ouvrir un compte bancaire, passer un permis de conduire, signer un bail de location et même souscrire une assurance maladie.Il atteste que vous résidez et travaillez aux États-Unis, et protège vos droits dans le cadre de vos activités. Il ouvre par ailleurs vos droits à la retraite ainsi qu'aux allocations d'invalidité et de décès. Toutefois, le numéro de sécurité sociale ne donne pas droit aux aides sociales et encore moins au remboursement des frais médicaux.Pour en faire la demande, communiquez avec le service de sécurité sociale le plus près de chez vous et remplissez le formulaire SS-5 qui vous sera remis sur place. Il est conseillé d'y aller avec vos pièces d'identité (dont votre passeport), votre certificat de naissance et une lettre d'embauche qui prouve que vous avez un emploi aux États-Unis.Votre dossier est par la suite traité et vous recevrez votre numéro de sécurité sociale dans un délai de deux à huit semaines.

Souscrire une assurance maladie

Les États-Unis ne disposent pas d'un système de santé universel comme le Canada. De plus, il faut avoir la citoyenneté américaine ou la résidence permanente pour participer à un programme de santé.Pour couvrir vos frais médicaux, vous devrez alors souscrire une assurance maladie privée. En effet, les établissements de santé ici sont en grande partie détenus et exploités par des entreprises du secteur privé.Par ailleurs, il existe en Floride de nombreuses compagnies d'assurance qui proposent des offres aussi intéressantes que variées. Pour trouver celle qui répond le mieux à vos besoins, vous pouvez recourir à un comparateur d'assurance en ligne. Le gestionnaire peut aussi vous affilier à un régime d'assurance maladie collective.Lire aussi : Trouver un emploi à l'étranger pour les Québécois : 15 conseils

Comment préparer votre déménagement du Canada pour la Floride?

Tout bon projet d'immigration commence par l'obtention d'un contrat de travail, et ce, depuis votre pays de résidence. En effet, grâce à Internet, il est aujourd'hui inutile de se déplacer en Floride pour consulter et répondre à une offre d'emploi.Il en existe une pléthore sur les plateformes spécialisées comme Indeed. Il suffit d'y créer un compte, d'entrer vos coordonnées et de télécharger votre CV professionnel en ciblant l'État ou le pays qui vous intéresse.Activez ensuite les notifications pour recevoir une alerte chaque fois qu'une offre intéressante est publiée. Lorsque vous en dénichez une, répondez-y de manière spontanée et appuyez toujours votre candidature avec une bonne lettre de motivation. Vous optimisez ainsi vos chances de recrutement.La deuxième étape consiste à communiquer avec un cabinet juridique spécialisé dans les questions d'immigration. Des professionnels vous aideront à choisir le type de visa qui correspond le mieux à votre projet d'immigration.Il faut ensuite trouver un logement en Floride qui respecte votre budget et qui soit près de votre lieu de travail. Solliciter les services d'une agence immobilière sur place vous permettra de gagner du temps et de trouver un logement adapté à vos besoins. Vous n'aurez plus qu'à retenir les services d'une entreprise de déménagement internationale pour assurer le transport de votre mobilier et autres effets importants.En somme, retenez qu'il est tout à fait possible pour les Québécoises et Québécois d'immigrer et de travailler en Floride en vertu de l'Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM). Vous devez pour cela obtenir une promesse d'embauche d'une entreprise américaine, puis choisir le type de visa qui correspond le mieux à votre projet d'immigration.Vous n'aurez plus qu'à bien préparer votre déménagement pour la Floride afin d'éviter tout éventuel désagrément et profiter pleinement de la vie que vous désirez.Voir aussi : Comment travailler au Mexique?

Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles