Que fait le stomatologue?

Mis à jour le 23 mars 2023

Mais que fait donc le stomatologue, ce spécialiste que l'on consulte pour le traitement spécialisé des maladies buccales? À ne pas confondre avec le dentiste ou le denturologiste, il a son propre champ d'expertise. Lequel? Qu'est-ce qui différencie ces professions? Où le stomatologue travaille-t-il? Quel est son salaire?Découvrez la réponse à toutes vos questions dans cet article qui aborde le métier de stomatologue. Qui sait? Vous êtes peut-être sur le point de découvrir votre future carrière!
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Terminologie 101

Trouver de l'information précise sur le travail de stomatologue au Québec demande d'enfiler la casquette et la loupe (clichés par excellence) du détective! Le terme, bien que présent sur différents sites, ne semble pas le plus utilisé au Québec en tant qu'appellation d'emploi. Qui plus est, le terme stomatologue se retrouve dans plusieurs appellations d'emploi sous le terme général de dentiste! Voici différentes appellations liées au domaine :
  • Chirurgien bucco-dentaire
  • Chirurgien stomatologiste
  • Docteur en chirurgie dentaire
  • Pathologiste stomatologiste
  • Radiologiste stomatologiste
  • Stomatologue
Le terme de stomatologie semble plus utilisé dans son sens général de traitement des maladies de la bouche. Qu'en est-il des appellations présentées en lien avec la chirurgie? Alors qu'en France l'appellation de stomatologie chirurgicale semble bien implantée, au Québec, ce serait davantage celle de chirurgie buccale et maxillo-faciale qui remporte le plus de résultats.

Et le dentiste, lui?

Le stomatologue est un dentiste qui a poussé plus loin sa connaissance de la médecine dentaire en poursuivant ses études universitaires au-delà du doctorat de médecine dentaire. Pour comprendre la différence entre ce que fait un dentiste et le métier de stomatologue, faisons un parallèle avec la médecine. Le dentiste pourrait être comparé à l'omnipraticien, soit au médecin généraliste. Le stomatologue, lui, peut être comparé au médecin spécialisé comme le serait un cardiologue. Le dentiste est habilité à diagnostiquer et à traiter les maladies dentaires et buccales et, lorsqu'il rencontre une situation plus complexe, il fait appel à un stomatologue.

Le chirurgien stomatologiste ou chirurgien bucco-dentaire

Ce chirurgien évalue et traite les troubles, malformations, maladies et blessures de la bouche, de la mâchoire et de la face. Le stomatologue intervient souvent dans les cas plus complexes d'extraction de dents ou lorsqu'il y a des fractures ou une malformation exigeant une intervention chirurgicale.

En clinique

Le chirurgien stomatologiste effectue quotidiennement des interventions qu'il peut effectuer dans sa clinique (ou bureau privé) et qui demandent une anesthésie locale ou une sédation. Il procède de cette manière à l'extraction de dents de sagesse, par exemple, ou à l'installation d'implants dentaires. Pour mener à bien ses interventions, le stomatologue doit mobiliser son savoir, ses techniques et ses compétences pour diriger adéquatement le personnel qui l'assiste (assistant dentaire) et s'assurer du suivi des procédures.Lorsqu'il travaille en bureau privé, le stomatologue peut être engagé ou être son propre patron. S'il a choisi la deuxième option, il doit mobiliser des connaissances éloignées de la médecine dentaire, c'est-à-dire des compétences de gestionnaire : l'administration de sa clinique et la gestion des ressources humaines en sont deux exemples. Il doit alors, en effet, être un gestionnaire autant qu'un spécialiste médical.

À l'hôpital

Le stomatologue peut travailler dans son bureau privé ainsi que dans des établissements de santé du secteur public ou privé. Il se rend dans les hôpitaux pour poser des gestes chirurgicaux de plus grandes envergures. Ces interventions sont plus imposantes et demandent que le patient soit placé sous anesthésie générale. L'équipe médicale avec laquelle le stomatologue interagit à ce moment est plus imposante également : anesthésistes et infirmières en sont des exemples. Il procédera à des interventions, par exemple, sur des mâchoires à la déviation importante ou à la correction de malformation.

Spécialiste

Puisqu'il est un spécialiste, le chirurgien stomatologiste agit comme expert-conseil auprès d'autres dentistes et de médecins. Ces professionnels lui demandent du soutien dans des cas d'anomalies des dents ou lorsque le patient présente des kystes ou des tumeurs à la mâchoire. Il est aussi le spécialiste concerné lorsque des greffes osseuses sont nécessaires ou lorsque des malformations faciales, comme les fentes labiales et palatines, sont manifestées.Professionnel qui effectue le lien entre la médecine, la chirurgie et les connaissances liées aux dents, le stomatologue a une vue d'ensemble de sa spécialité lui permettant d'être de bon conseil pour de nombreux autres spécialistes.Pour demeurer à la fine pointe de son art, offrir les meilleurs soins à ses patients et les conseils les plus judicieux à ses collègues, le stomatologue spécialisé en chirurgie doit se former continuellement et voir à son développement professionnel.

Le stomatologue expert en médecine buccale

Cet expert de la stomatologie intervient surtout dans des traitements non chirurgicaux. Il diagnostique des maladies buccales trop complexes pour le dentiste généraliste comme des douleurs faciales chroniques ou des problèmes d'articulation. Il agit aussi à titre d'expert lorsque le patient a une condition médicale complexe. Il rencontre les patients en personne dans sa propre clinique privée ou dans des cliniques hospitalières ou universitaires.

Le pathologiste stomatologiste, cet expert de la pathologie buccale et maxillo-faciale

Ce stomatologue est l'expert de l'examen en laboratoire (au microscope) de tissus prélevés dans une cavité ou une lésion buccale. Il est à même de diagnostiquer l'origine de la maladie de la bouche et d'en proposer le traitement.Il peut également rencontrer des patients en personne et effectuer des suivis. Il est aussi un expert-conseil pour des dentistes généralistes.

Le radiologiste stomatologiste

Ce stomatologue intervient lorsque l'imagerie médicale effectuée en clinique de dentisterie révèle des lésions dont l'analyse est trop complexe pour le dentiste généraliste. Le radiologiste stomatologiste est en mesure de procéder à des examens d'imagerie médicale qui dépassent la radiographie présente dans les cliniques dentaires, tels que la tomodensitométrie volumique par faisceau conique (imagerie donnant une image en trois dimensions d'os, de dents et de structures crâniennes, par exemple), l'imagerie par résonance magnétique (imagerie donnant une image en trois dimensions de tissus mous et d'os) ou l'échographie (imagerie employant des ondes sonores pour présenter des images d'organes ou d'autres structures corporelles). L'objectif du radiologiste stomatologiste est d'établir le diagnostic permettant de fournir le traitement le plus adapté au patient.

Caractéristiques pour accomplir les tâches

De nombreux éléments caractérisent les stomatologues. Aucune liste ne pourrait répertorier toutes les qualités et compétences individuelles détenues par ces professionnels qui sont, forcément, tous uniques. Cependant, certaines caractéristiques peuvent être nommées afin de vous aider à évaluer si vous avez, ou non, un profil de stomatologue :
  • Compétences : jugement et prise de décision, évaluation des résultats, gestion du temps, coordination, organisation, orientation axée sur le service.
  • Qualités : capacité à travailler en équipe et sous pression, souci du détail.
  • Aptitudes : direction, soin aux personnes, travail à son compte.
Que vous ayez identifié uniquement quelques-unes des caractéristiques précédemment énumérées ou aucune ne signifie pas que vous n'êtes pas un bon candidat pour la profession ou, au contraire, un excellent candidat. Le but ici est de vous permettre de réfléchir à ce qui vous définit. Vous pourriez également chercher votre profil de personnalité en gardant en tête que celui du stomatologue est à la jonction du profil de l'investigateur, du réaliste et de l'entreprenant.

Études

Pour accomplir les tâches du stomatologue, de longues études sont à prévoir. Il s'agit de compétences acquises au deuxième cycle universitaire, soit une fois que vous aurez décroché un doctorat en médecine dentaire, ou un diplôme jugé équivalent. Vous devrez être un membre en règle de l'Ordre des dentistes du Québec ou pouvoir l'être pour accéder à ces programmes d'études supérieures.
Obtenez votre flux d'offres d'emploi personnalisé sur Indeed
Découvrez avant tout le monde les nouvelles offres d'emploi dans votre région.

Salaire

Combien peut s'attendre à gagner un stomatologue? L'information salariale se retrouve dans la catégorie générale des dentistes auprès de tous les titres nommés plus haut dans cet article. Le stomatologue pourrait donc gagner environ 120 000 $ CA annuellement.À lire également : Combien gagne un orthodontiste?Dentiste ou médecin spécialisé, le stomatologue traite des maladies et des malformations de la bouche. Êtes-vous en pleine orientation de votre carrière? Le domaine de la santé dentaire vous interpelle-t-il? Avez-vous l'intention de poursuivre de longues études? Maintenant que vous connaissez ce que fait le stomatologue, mobiliserez-vous vos efforts pour en devenir un?Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles