Que fait un scientifique?

Mis à jour le 18 septembre 2023

Vous êtes-vous déjà demandé ce que fait un scientifique? Biologie, science physique, chimie… Les sciences sont nombreuses! Qu'il soit chercheur ou qu'il fasse de la science appliquée, le scientifique a plusieurs questions à creuser et son apport au savoir humain est indéniable. Mais une carrière dans un tel domaine est-elle faite pour vous? La lecture de cet article vous permettra certainement de répondre à cette question.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Question de terminologie

Le scientifique peut effectuer des recherches en science fondamentale. Ce qui distingue cette science de la science appliquée, qui sera définie juste après, est le fait que l'approfondissement du savoir humain ne vise pas un usage concret. Le scientifique, lorsqu'il fait de la recherche en sciences, peut être qualifié de chercheur.Le scientifique peut aussi faire de la science appliquée. Le terme de science appliquée est utilisé pour désigner le développement des connaissances scientifiques à des fins pratiques. Le concept est davantage vu au pluriel, soit les sciences appliquées, car cela reflète davantage la réalité : plusieurs disciplines scientifiques qui amènent leur apport particulier en regard d'une problématique précise.Être un chercheur, c'est effectuer des recherches. Un peu circulaire comme définition, non? Le chercheur est celui qui applique la méthode scientifique systématiquement dans le cadre de ses recherches : observation, hypothèse, expérimentation, analyse et conclusion. Plus concrètement, cela signifie que le chercheur part d'un questionnement par rapport à une problématique observée. Ensuite, il émettra une hypothèse qui permettra de guider sa recherche. À l'aide de divers outils (variant selon le domaine de la science étudiée), il pourra collecter des données qu'il analysera pour tirer des conclusions par rapport à la problématique initiale.À lire également :

Des domaines variés

Les domaines de la science sont nombreux et exigent des études universitaires approfondies. Un scientifique n'est évidemment pas expert dans toutes les sciences. Voici quelques champs de spécialisation possible.

Domaines de la science fondamentale

Chercher à comprendre ce qui est si petit qu'on pourrait le croire invisible, ce qui est si grand que ça nous englobe, et tout ce qui a entre les deux, là est l'objectif de la science fondamentale. Voici les domaines de la science fondamentale :
  • Biologie
  • Chimie
  • Géologie
  • Mathématiques
  • Physique
Encore une fois, chacun de ces sujets peut se subdiviser quasiment à l'infini! Par exemple, un biologiste peut être spécialisé en biologie marine, puis étudier spécifiquement un type précis de spécimen marin. Pour effectuer ses recherches, ce scientifique ira sur le terrain… ou sur l'eau. En effet, les recherches ne s'effectuent pas uniquement en laboratoire avec du matériel de verre. À bas, ce stéréotype!

Exemple de recherches fondamentales

Une précision s'impose, la recherche fondamentale peut ultimement mener à des applications concrètes même si ce n'est pas son intention de départ. Voici des exemples :
  • Une équipe de chercheurs en microbiologie travaille sur un outil moléculaire ayant permis de comprendre un nouvel aspect des molécules qui a permis d'accroître les connaissances en génétique.
  • Des chimistes travaillent à comprendre les mécanismes d'interactions de molécules. Leur travail pourrait être utilisé afin de prévenir des effets secondaires graves de médicaments.
L'élargissement des connaissances à des fins fondamentales peut donc mener à des usages concrets.

Domaines de la science appliquée

Régler des problèmes concrets, là est l'objectif de la science appliquée. Les découvertes de la science fondamentale servent à nourrir les sciences appliquées. Ces dernières regroupent les connaissances de plusieurs disciplines fondamentales dans le but de régler des progrès. Voici des exemples :
  • Le médecin se sert des connaissances en biologie et en chimie, par exemple, pour diagnostiquer des maladies et choisir les traitements adéquats.
  • L'ingénieur amalgame les théories physiques et mathématiques dans sa spécialité.
Bien entendu, les domaines de la science appliquée sont nombreux et vastes. Le scientifique qui s'y consacre devient souvent encore plus spécialisé par rapport à des questions particulières.

Des professions et leurs études

Afin d'illustrer ce que fait un scientifique, rien ne vaut des exemples concrets. Voici donc des exemples de scientifiques assortis de leurs tâches principales et des études universitaires qu'ils ont dû réaliser pour obtenir leur titre (souvent de niveau doctoral et postdoctoral).

Mathématicien

Le mathématicien a dû décrocher un diplôme d'études supérieures en mathématiques. Il peut effectuer des recherches en science fondamentale et creuser les connaissances en algèbre, en géométrie, en probabilité ou en logique.Il peut également travailler en sciences appliquées. Dans ce cas, il met en application les techniques mathématiques de résolution de problèmes dans des domaines tels que la science physique ou l'ingénierie, par exemple.

Scientifique des données ou expert en science des données

Ce scientifique est le spécialiste… des données! En d'autres mots, il met sa science au service des données. Il prépare et extrait les données pour qu'elles puissent être interprétées judicieusement par la suite. Pour y arriver, il effectue des actions telles que :
  • Faire des simulations pour chercher les liens cachés entre des variables de grands ensembles.
  • Créer des algorithmes d'apprentissage automatiques (apprentissage artificiel), soit concevoir, analyser et développer les techniques pour faire en sorte que les ordinateurs utilisent l'analyse de données pour résoudre des tâches sans nécessiter de programmation.
  • Concevoir des algorithmes d'intelligence artificielle et les mettre en fonction selon les besoins d'une organisation ou à des fins fondamentales.
  • Organiser les données et les trier.
  • Représenter des données pour permettre une prise de décisions ou une analyse.
  • Coordonner la recherche et l'analyse des données.
Pour devenir un tel scientifique, vous devrez effectuer un long parcours universitaire : diplôme de premier cycle dans un champ relié (mathématiques, informatique, statistiques, génie informatique) et une maîtrise et un doctorat dans le champ de l'apprentissage automatique, de la science des données ou en lien avec les méthodes quantitatives. En plus de ces études, vous devrez aussi avoir accumulé de l'expérience en programmation et en modélisation technique.

Tâches communes à tous les scientifiques :

Les scientifiques ont une renommée et une reconnaissance leur donnant le statut d'expert. À titre d'experts, ils ont la responsabilité de partager leurs savoirs et leurs découvertes. Ils doivent travailler selon une éthique de travail rigoureuse pour garder la confiance que le public a en la science. De même, ils sont en mesure de partager des données et des conclusions rigoureuses pouvant servir de base aux réflexions entourant plusieurs politiques.

Chercher un emploi de scientifique

Pour effectuer le travail d'un scientifique, il faut… avoir un travail! Si vous souhaitez dénicher un emploi de scientifique, vous devrez suivre les étapes habituelles de la recherche d'emploi :
  1. Identifier le travail que vous recherchez précisément afin d'effectuer une recherche avancée d'offres d'emploi.
  2. Effectuer une recherche d'offres d'emploi sur des sites comme Indeed, des publications ou des réseaux sociaux professionnels.
  3. Scruter le marché caché de l'emploi.
  4. Préparer votre dossier de candidature (CV et lettre de présentation).
  5. Vous préparer à des entrevues d'embauche.
À lire également : Même si vous en êtes encore aux balbutiements de votre carrière en science, vous pourriez d'ores et déjà songer à vos aspirations de carrière telles que vos objectifs, l'avancement et les caractéristiques du lieu de travail.

Domaines connexes

Si le domaine de la science vous interpelle, mais que vous ne vous sentez pas l'âme d'un chercheur ou l'intérêt pour les longues études universitaires, vous pourriez tout de même trouver chaussure à votre pied. Voici des exemples de métiers possibles :
  • Enseignant de sciences et technologies ou de mathématiques
  • Assistant de recherche
  • Technicien de laboratoire
  • Technicien en informatique
  • Technicien en chimie
  • Technicien en géologie
  • Technicien en biologie
En somme, le scientifique nourrit le souhait d'élargir les connaissances humaines et d'en trouver, ou non, des applications concrètes. L'éventail des tâches qu'il remplit dépend du domaine dans lequel il s'investit. Ferez-vous partie de ces détectives de la science à la recherche du savoir ultime et des remèdes à des maux divers?Voir aussi : Rédiger une lettre de motivation pour un doctorat : conseils et exemples
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Articles associés

Que fait un astrophysicien?

Découvrir d'autres articles