Que fait le maçon?

Mis à jour le 30 septembre 2022

Avez-vous une idée de ce que fait le maçon? Peut-être que oui, car ce métier existe depuis la nuit des temps, ou plutôt depuis la construction des premiers logis. Alors, vous savez sans doute que le maçon façonne les pièces de maçonnerie (pierre, brique, verre, etc.) et les pose de manière à construire une structure telle qu'un mur, une cloison, une fondation, etc. Mais que savez-vous d'autre? Connaissez-vous ses autres types de travaux? Les outils qu'il utilise? Les milieux où il travaille? Ou encore, connaissez-vous ses conditions de travail? À moins d'être un expert dans le domaine de la construction, ces informations ne sont pas toujours connues.Dans cet article, nous allons donc tenter de démystifier le travail du maçon.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Qu'est-ce que la maçonnerie?

Il est pertinent de définir la maçonnerie avant même d'essayer de comprendre ce que fait le maçon.En effet, il faut savoir que la maçonnerie est considérée comme un art de bâtir une construction en assemblant divers matériaux de base (pierre, terre, verre, etc.) grâce à un mortier (une sorte de colle) ou non. La maçonnerie se compose de divers travaux comme la pose d'enduits ou de carrelage.Les travaux de maçonnerie sont effectués par le maçon. Au Québec, plusieurs appellations sont utilisées pour qualifier le maçon, soit briqueteur-maçon, l'appellation la plus courante, ou compagnon maçon, apprenti maçon, apprenti briqueteur, apprenti briqueteur-maçon, poseur de brique, tailleur de pierre, etc.

Quels sont les travaux de maçonnerie?

Les travaux de maçonnerie sont assez diversifiés et le maçon peut, selon son désir ou son milieu de travail, se spécialiser ou être un touche-à-tout.Voici quelques genres de travaux typiques de la maçonnerie.

La pose de briques et de pierres ou d'autres matériaux

La pose de briques et de pierres ou d'autres matériaux constitue l'essence même du travail de maçon. En posant les matériaux et en les assemblant, le maçon construit des murs intérieurs ou extérieurs, des murets, des cheminées, etc.

L'inspection et l'entretien en maçonnerie

L'inspection des constructions de maçonnerie, effectuée de façon périodique, permet de déceler des signes précurseurs de problèmes et de proposer des solutions. De même, en faisant un entretien régulier des éléments de maçonnerie, la valeur de la propriété est conservée et la catastrophe éloignée!

La réparation de joints de briques, de pierres ou d'autres matériaux

Les joints de mortier sont les éléments qui relient les briques, les pierres ou d'autres matériaux entre eux. Ces éléments pouvant parfois se dégrader, il est nécessaire de retirer ceux endommagés et de les remplacer par de nouveaux éléments.

La pose d'ancrages structuraux

Tout comme les joints, les ancrages structuraux, qui sont des éléments de fixation qui rattachent la construction de maçonnerie à la structure du bâtiment, peuvent se dégrader et doivent être remplacés dès que possible.

La réparation de murs ou de parements de maçonnerie

Les murs et les parements de maçonnerie peuvent être affectés par divers problèmes comme l'infiltration d'eau, des briques endommagées ou manquantes, des fissures dans les joints, des déformations ou des ventres-de-bœuf (gonflement d'une partie du mur de brique). Dans cette situation, le maçon peut être interpellé pour en faire la réparation.

La démolition de murs de maçonnerie

Ce n'est pas aussi simple de démolir des murs de maçonnerie, surtout si le bâtiment doit être à nouveau occupé. En effet, il faut, par exemple, penser à ne pas affaiblir la solidité de la structure, éviter de générer des déchets et de la poussière. Le maçon dispose des connaissances et du savoir-faire nécessaires pour effectuer ce travail en toute sécurité.Ce ne sont là que quelques exemples de travaux de maçonnerie. Il existe donc plusieurs autres types de travaux comme l'installation, le remplacement ou la réparation de cheminée ou la restauration antique. En fait, tout dépend de la spécialité de la compagnie de maçonnerie et de son champ d'intervention.

Que fait le maçon?

Selon les différents types de travaux, le maçon doit effectuer différentes tâches avec des outils bien particuliers. Voyons concrètement ce que fait le maçon.

Les tâches du maçon

Le maçon peut être amené à effectuer une seule tâche (spécialiste) ou plusieurs tâches. Voici une liste de tâches qu'effectue habituellement le maçon :
  • Couper et tailler des briques, des pierres ou d'autres matériaux à l'aide de divers outils.
  • Poser des briques ou autres matériaux pour construire des murs, des murets, des terrasses, des cheminées, des foyers, des allées pour des projets résidentiel ou commercial.
  • Lire et interpréter des schémas et des plans.
  • Remettre à neuf, nettoyer ou peindre des structures existantes.
  • Garnir ou regarnir des fours, des foyers, des chaudières avec des briques.
  • Construire et installer des structures à partir d'éléments de maçonnerie préfabriqués.

Les outils utilisés par le maçon

Pour pouvoir mener à bien ses travaux, le maçon doit être en mesure de travailler avec différents outils. Il s'agit, entre autres, de truelles, de scies, de taloches, de mélangeurs, d'outils de coupe, de mesure laser, de marteaux, etc.Le maçon doit également être équipé de protection individuelle comme des casques, gants, lunettes, etc.

Quelles sont les conditions de travail du maçon?

De façon générale, le maçon travaille 40 heures par semaine, soit huit heures par jour et cinq jours par semaine. Dans certaines périodes de pointe, il peut être appelé à effectuer des heures supplémentaires. Mais tout dépend de l'entreprise et du secteur d'activité dans lequel il travaille.Le maçon peut travailler sur les chantiers de construction résidentielle, commerciale, institutionnelle et industrielle et sur les chantiers de génie civil pour la fabrication des murs aux bords des autoroutes, par exemple.L'environnement de travail du maçon est particulièrement difficile et exigeant, car il doit souvent travailler à l'extérieur, peu importe les conditions climatiques et leurs extrémités. De plus, le maçon doit rester debout et en mouvement pendant de longues heures et doit être capable de transporter tout son matériel sur le chantier. Pour exercer le métier de maçon, il faut donc avoir une excellente forme physique.Enfin, comme pour tous les métiers du milieu de la construction, le maçon est exposé régulièrement à des dangers sur les chantiers. À cet effet, il doit être sensibilisé à ses dangers et connaître et respecter l'ensemble des consignes mises en place pour assurer un milieu de travail sain et sécuritaire. À titre d'exemple, le maçon est en mesure de prendre la décision de travailler avec son équipement de protection individuelle lorsque la situation le requiert.

Pour qui travaille-t-il?

Le maçon peut travailler dans divers secteurs d'activités et types d'entreprises. Toutefois, 88 % des emplois de maçons se trouvent dans le secteur d'activité de la construction.Les employeurs potentiels :
  • Entreprises spécialisées en briquetage-maçonnerie
  • Entreprises de construction
  • Entreprises en rénovation
  • Centres de rénovation
  • Distributeurs et fabricants de produits de maçonnerie et de matériaux de construction
Il est aussi possible de travailler à son compte en tant que maçon.

Quelles sont les qualités et compétences du maçon?

Le maçon doit détenir toutes les connaissances essentielles pour pouvoir exercer son métier. À titre d'exemple, il doit :
  • être capable de lire et d'interpréter des plans;
  • connaître les différents matériaux;
  • maîtriser les différents dosages pour confectionner les mortiers (colles);
  • maîtriser les nombreux outils nécessaires;
  • savoir découper, scier, façonner les matériaux et maîtriser les techniques de maçonnerie de façon générale;
  • connaître les procédures de travail relatives à la santé et à la sécurité et savoir les appliquer, etc.
De plus, le maçon doit détenir un certain savoir-être. Il doit, en effet, être précis, minutieux, être réfléchi et organisé. Il doit être patient et résistant au stress et aux différentes conditions que ce type de travail entraîne. Comme déjà mentionné, le maçon doit détenir une bonne condition physique et ne pas souffrir du vertige.Enfin, puisqu'il est amené à travailler en équipe et auprès de la clientèle, le maçon doit avoir d'excellentes compétences interpersonnelles.

Comment devenir maçon?

Si le métier de maçon vous intéresse et que vous souhaitez vous former pour pouvoir exercer ce métier, vous devez entreprendre la formation en briquetage-maçonnerie. Il s'agit d'un programme donné dans plusieurs centres de formation du Québec, dont l'École des métiers de la construction de Montréal.Cette formation de 900 heures se fait en 8 mois environ et vous pourrez alors obtenir un diplôme d'études professionnelles.Par la suite, vous devez poursuivre votre formation en travaillant en tant qu'apprenti dans une organisation avant de devenir compagnon (statut du maçon expert).Vous trouverez dans l'article Comment bien rédiger une lettre de candidature? quelques conseils pour la rédaction de votre lettre de candidature lorsque vous serez à la recherche d'un emploi de maçon.

Quelles sont les perspectives d'emploi pour le métier de maçon?

Au Québec, les perspectives d'emploi pour le métier de maçon sont très bonnes. Comme dans beaucoup de secteurs, la pénurie de main-d'œuvre touche le secteur de la construction. De plus, le roulement de la main-d'œuvre est particulièrement important.Pour consulter les offres d'emploi relatives au métier de maçon, rendez-vous sur le site d'Indeed.ca.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles