Que fait un chirurgien maxillo-facial?

Mis à jour le 23 mars 2023

Extractions de dents, poses d'implants, chirurgies, greffes osseuses : savez-vous ce que fait un chirurgien maxillo-facial? Ce spécialiste procède à un vaste éventail d'actes chirurgicaux allant de l'extraction des dents de sagesse à la correction des déviations des mâchoires, en passant par le traitement des kystes et des tumeurs des mâchoires et le traitement des fractures et malformations du visage.Le métier de chirurgien buccal et maxillo-facial ne doit pas être confondu avec ce que fait un dentiste généraliste. Effectivement, leurs compétences sont différentes, tout comme le parcours académique.Dans l'article qui suit, vous découvrirez tout ce qu'il y a à savoir sur le métier de chirurgien maxillo-facial.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Qu'est-ce qu'un chirurgien maxillo-facial?

La chirurgie buccale et maxillo-faciale est une spécialité de la médecine dentaire. Elle s'intéresse au diagnostic et au traitement des maladies, des blessures et des anomalies du visage, de la bouche, des dents et des mâchoires.Saviez-vous que la chirurgie maxillo-faciale est une spécialisation centenaire? En effet, elle est née il y a plusieurs siècles en Europe et a fait son apparition plus tard aux États-Unis, puis au Canada. La Seconde Guerre mondiale a d'ailleurs grandement contribué à l'avancement de plusieurs techniques pour le traitement des traumatismes, des blessures et des infections, que l'on utilise encore aujourd'hui dans ce domaine.Quant à lui, le chirurgien maxillo-facial évalue et traite les troubles, les maladies, les blessures et les anomalies de la bouche, des mâchoires, et de la face. C'est un spécialiste de la médecine dentaire qui peut effectuer des interventions chirurgicales des dents, des os et des muscles des mâchoires et de la face, à partir de la dent la plus compliquée à extraire jusqu'aux fractures les plus complexes à replacer.Parmi les actes chirurgicaux qu'il accomplit se trouvent :
  • la chirurgie reconstructrice et esthétique du visage et du cou;
  • la traumatologie faciale;
  • le traitement des cancers de la bouche, du cou et des glandes salivaires;
  • la chirurgie cranio-faciale;
  • la chirurgie orthognatique;
  • la stomatologie et la chirurgie orale.
Article connexe : Que fait le stomatologue?

Quelle est la différence entre un dentiste et un chirurgien maxillo-facial?

Un dentiste est un spécialiste de l'hygiène buccodentaire. Ce professionnel prévient, diagnostique et traite les maladies et autres troubles des dents et de la bouche. Pour ce faire, il effectue des examens de routine ou administre des soins d'urgence au besoin.La plupart des dentistes sont des dentistes généralistes et travaillent en pratique privée. D'autres choisissent plutôt de se spécialiser et peuvent pratiquer dans des hôpitaux ou d'autres établissements médicaux. C'est le cas des orthodontistes, des périodontistes, des endodontistes, des implantologistes et des chirurgiens dentaires.Les dentistes ont obtenu un doctorat en médecine dentaire, une formation d'une durée de 4 à 5 ans généralement précédée d'un baccalauréat en biologie, ou autres sciences de la santé. Ceux qui se spécialisent doivent suivre un programme de deuxième cycle. Il peut s'agir d'un programme de résidence, d'une maîtrise ou d'un diplôme d'études spécialisées.Le chirurgien maxillo-facial est un spécialiste et non un généraliste. Il a suivi une formation en dentisterie, puis a fait une résidence d'au moins 4 ans en milieu hospitalier. Grâce à ses connaissances approfondies de la bouche, des dents, du visage et des mâchoires, il possède toutes les aptitudes nécessaires pour poser un diagnostic complet de votre trouble et établir un plan d'intervention.Son travail ne consiste pas à prévenir, mais plutôt à réparer, replacer et guérir. Il ne fait donc pas d'examen de routine ou de prévention.Article connexe : Que fait un chirurgien-dentiste?

Quelles sont les compétences et aptitudes nécessaires pour être chirurgien maxillo-facial?

Pour être un bon chirurgien maxillo-facial, il faut bien sûr aimer être en contact avec le public. Être à l'aise de travailler en équipe est un atout puisque vous aurez à collaborer avec d'autres professionnels de la santé au quotidien.Un chirurgien maxillo-facial est méticuleux, et possède une excellente capacité d'analyse et de synthèse. Sa curiosité médicale lui permet de découvrir de nouvelles techniques et technologies pour le rendre meilleur dans sa pratique.Comme il traite des patients vulnérables, il doit faire preuve d'une grande écoute et avoir de la facilité à communiquer.

Quelle est la formation d'un chirurgien maxillo-facial?

Le chirurgien maxillo-facial est un dentiste qui s'est par la suite spécialisé en chirurgie buccale et maxillo-faciale. Il doit donc suivre une formation en médecine dentaire, puis ajouter entre 5 et 7 années d'études pour la spécialisation.Le parcours typique commence donc avec un doctorat de premier cycle en médecine dentaire d'une durée de 4 ans. Le programme est très contingenté puisqu'environ 50 étudiants sont admis annuellement dans chaque université offrant la formation.Après la formation en médecine dentaire, il faut suivre des cours et des stages en milieu hospitalier et universitaire durant 5 à 7 ans pour être admissible aux examens de certification nationale.Une fois la spécialisation complétée, le chirurgien maxillo-facial en devenir doit réussir l'examen du Collège Royal des chirurgiens-dentistes du Canada ( CRCDC ). Cette organisation nationale régit les spécialités de la médecine dentaire et a pour mission de maintenir des normes élevées de spécialisation de la profession.Il est également possible de devenir fellow du CRCDC afin d'obtenir la désignation FCRCDC. Puisque l'obtention de ce titre est facultative, les spécialistes dentaires qui l'ont mérité ont fait preuve d'un niveau d'engagement plus élevé envers leur spécialité et ont l'occasion de prouver qu'ils visent l'excellence dans toutes les facettes de leur vie professionnelle.

Portrait de la profession

Dans la vie de tous les jours, le chirurgien maxillo-facial peut pratiquer dans un bureau privé pour les gestes chirurgicaux de moindre ampleur, sous anesthésie locale ou avec sédation, comme l'extraction des dents de sagesse et la pose d'implants dentaires.Il peut également travailler à l'hôpital pour les interventions majeures nécessitant une anesthésie générale, comme la correction des déviations importantes des mâchoires, les fractures, le traitement de cancers, etc.Étant donné le vieillissement de la population, les besoins en chirurgies de la mâchoire et en implantologie augmentent chaque année. Bien que ce métier exige de nombreuses années d'étude, il assure un avenir stable et une excellente rémunération à ceux qui le pratiquent.Certes, le parcours pour devenir chirurgien maxillo-facial est long. Comme pour toute spécialité médicale, il faut beaucoup de pratique pour maîtriser son art. Toutefois, ce métier en plein essor offre un excellent taux de placement, une rémunération avantageuse et vous permettra d'améliorer la qualité de vie de plusieurs personnes au cours de votre carrière.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles