Que fait le boucher?

Mis à jour le 26 mars 2023

Savez-vous ce que fait un boucher? Les personnes qui travaillent en boucherie sont responsables de la préparation des viandes, mais aussi de la gestion des stocks, de l'entretien de l'équipement et du service à la clientèle. Le boucher est littéralement un artisan qui vend la viande qu'il a préparée suite à son achat dans des abattoirs ou des grossistes.Pour bien comprendre ce que fait le boucher, vous trouverez dans cet article des informations sur le métier, les tâches d'un boucher, les caractéristiques nécessaires pour devenir boucher, la formation menant à ce métier ainsi que les perspectives d'emploi dans le milieu de la boucherie.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Le métier de boucher

Si vous occupez un poste de boucher, vous serez la personne responsable de préparer, entre autres, les coupes de viande, de poisson, de crustacés et de volaille. Le boucher pèse et emballe les produits en plus de les trancher, hacher ou façonner. Dans certains commerces, il fabrique même des charcuteries.On retrouve les bouchers notamment dans les commerces suivants :
  • Boucheries
  • Supermarchés
  • Poissonneries
  • Abattoirs
Il est possible pour le boucher de se spécialiser en fonction d'une viande précise, par exemple, le bœuf, le cheval, le porc, etc.

Quelles sont les tâches d'un boucher?

La tâche principale d'un boucher consiste en la découpe des viandes. Qu'est-ce que cela signifie plus précisément? Il peut être difficile de s'y retrouver dans la multitude de coupes offertes en établissements, d'où l'importance des conseils d'un boucher expérimenté.Certaines coupes de viandes sont plus goûteuses, d'autres sont plus tendres et certaines contiennent moins de gras. Par exemple, le bœuf, l'une des viandes les plus appréciées, comporte de nombreuses coupes comme la ronde, la surlonge, la longe, la palette, le flanc, la côte, l'épaule, le jarret, etc.Le boucher ne fait pas que préparer les pièces de viande. Il achète également des animaux en quartiers ou en carcasses. Il se procure ses produits auprès d'abattoirs, de grossistes et de coopératives.Voici quelques-unes des tâches habituelles qu'exécute une personne qui travaille en tant que boucher :
  • hacher des viandes;
  • faire le choix des produits du comptoir de présentation;
  • vérifier que les conditions d'entreposage sont optimales;
  • effectuer la gestion de l'inventaire et des produits vendus;
  • ficeler et façonner des viandes, de la volaille ou des poissons;
  • préparer des assortiments et des coupes de viandes, de volaille ou de poisson;
  • cuisiner des plats préparés pour la partie traiteur.
Article connexe : Combien gagne un traiteur?

Ce qu'il vous faut pour devenir boucher

Pour être un bon boucher, il faut posséder plusieurs compétences et caractéristiques, mais il faut avant tout être en bonne forme physique et être en mesure de résister au froid. Voici les principales compétences et qualités d'un boucher :
  • la rapidité;
  • la minutie;
  • la courtoisie;
  • une excellente dextérité manuelle;
  • un goût et un odorat développé;
  • la capacité à travailler sous pression;
  • le sens de l'organisation;
  • la capacité de s'adapter au travail individuel ou d'équipe;
  • aimer travailler avec le public.
La dextérité et la prudence sont des éléments particulièrement importants puisque le boucher utilise de façon quotidienne des équipements tranchants. Le respect des normes de sécurité est crucial en boucherie pour éviter les accidents.

Obtenir un poste de boucher

Si vous êtes en recherche d'emploi pour un poste de boucher, vous devriez vous préparer avant d'entamer toute démarche. Tout d'abord, votre CV devrait être mis à jour pour que vos expériences professionnelles et votre parcours de formation y apparaissent, mais aussi pour l'adapter au poste que vous convoitez. Votre candidature devrait toujours être personnalisée selon l'emploi auquel vous postulez. En effet, il n'est vraiment pas recommandé d'envoyer une candidature identique à des employeurs différents.

Le respect des normes d'hygiène et de salubrité

Comme pour tout commerce qui effectue de la vente d'aliments au détail, les boucheries sont dans l'obligation de posséder un permis du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) pour exercer leurs activités. Le MAPAQ a pour mission, en partie, de favoriser une offre alimentaire de qualité.La connaissance et l'application de ses normes par le boucher sont fondamentales puisqu'il s'agit finalement de la santé des gens qui consomment les produits de la boucherie.

Les conditions de travail

Chose certaine, le métier de boucher est exigeant sur le plan physique. Il est nécessaire de soulever des charges lourdes en plus d'effectuer la coupe des viandes, ce qui est plus ardu que cela ne peut le paraître. Dans certains commerces, les quarts de travail peuvent s'échelonner sur de nombreuses heures en position debout, en passant d'une température chaude à très froide à plusieurs reprises. Les horaires de travail varient selon l'employeur, mais aussi en fonction de l'ancienneté. De façon générale, les employés détenant le plus d'ancienneté occupent un poste à temps complet de jour et les plus nouveaux ou encore les étudiants pourront travailler certains soirs et aussi la fin de semaine.À lire aussi : Rédiger une lettre de motivation pour un poste de boucher

Quel programme de formation pour devenir boucher?

Le programme menant au métier de boucher est la formation professionnelle en boucherie de détail (DEP). Ce programme s'obtient assez rapidement, puisque sa durée est de 900 heures, ce qui équivaut à une année d'études à temps plein, et a pour objectifs l'acquisition des connaissances et compétences permettant de :
  • préparer et entretenir l'équipement de boucherie;
  • effectuer des coupes de viandes;
  • préparer des viandes;
  • assurer le service à la clientèle;
  • réceptionner la marchandise;
  • débiter des quartiers, des pièces de viande et des carcasses;
  • être en mesure d'assurer le respect des normes d'hygiène, de salubrité et de sécurité.
Ce programme de formation professionnelle n'est pas contingenté. Ce qui veut dire que la majorité des candidats qui correspondent aux conditions d'admission y sont admis.Certains employeurs pourraient toutefois exiger une expérience pertinente en entreprise pour vous embaucher. D'où l'importance, encore une fois, que votre CV soit le plus à jour possible pour faire valoir les connaissances et les compétences que vous avez acquises durant vos emplois précédents.

Les perspectives d'emploi

Au Québec, les perspectives d'emploi dans le milieu de la boucherie sont bonnes. Selon les dernières statistiques disponibles, on comptait environ 8 000 personnes qui exerçaient en tant que bouchers et 80 % d'entre elles occupaient un poste à temps complet. Les débouchés sont particulièrement intéressants dans l'industrie agroalimentaire.En conclusion, la profession de boucher est tout sauf routinière, mais elle est aussi exigeante et il faut absolument être passionné par le milieu pour en faire une carrière. Un boucher devrait faire preuve d'une grande capacité à travailler sous pression et d'une excellente dextérité manuelle, mais il est aussi important qu'il possède une facilité à communiquer avec la clientèle et une courtoisie irréprochable. D'autre part, en plus d'être responsable de la préparation des viandes et de mets préparés avec celles-ci, il assume aussi le service aux clients dans de nombreux commerces, ce qui est un volet important de son travail. Le boucher accueille les clients, vend les produits et conseille les gens sur la cuisson et la préparation de ceux-ci.Articles connexes : 
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles