Métiers du secteur paramédical à découvrir

Mis à jour le 18 septembre 2023

Dans le domaine de la santé, on retrouve de nombreux métiers intéressants et demandés, en raison du vieillissement de la population et d'une pénurie de main-d'œuvre. Si vous ne voulez pas nécessairement être médecin, mais que vous avez envie de soigner les autres, les professions paramédicales sont diverses. Dans cet article, nous présentons quelques métiers du secteur paramédical et leurs caractéristiques communes.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Vision d'ensemble des métiers du paramédical

Les personnes travaillant dans le secteur paramédical sont des membres du personnel soignant qui ne font pas partie du corps médical, mais qui possèdent une formation et les compétences requises pour promulguer certains soins médicaux.On peut distinguer quatre grandes catégories de métiers du secteur paramédical :
  • Les soignants : infirmiers, ambulanciers, sages-femmes, aides-soignants, puériculteurs, etc.
  • Les professionnels de la rééducation : physiothérapeute, diététistes-nutritionnistes, psychomotriciens, etc.
  • Les professionnels de l'appareillage : audioprothésistes, audiologistes, opticiens-lunetiers, etc.
  • Les professionnels de l'assistance médicale et technique : technologistes médicaux de laboratoire, technologues en radiation médicale, etc.
Ces professionnels de la santé se distinguent des professions purement médicales, mais leurs professions sont toutes réglementées. De plus, le travail peut se faire au sein d'un cabinet privé ou de divers établissements de soins de santé.

Des professions réglementées

Puisque les métiers du secteur paramédical concernent la santé des gens, ils sont réglementés. Cela signifie que pour les exercer, il faut obtenir un permis d'exercice et appartenir à un ordre professionnel canadien ou provincial.S'ils ne font pas partie du corps médical, les professionnels du secteur paramédical ont suivi une formation reconnue et acquis des compétences qui leur permettent de dispenser certains soins médicaux. C'est ce que le permis d'exercice valide et reconnaît. L'adhésion à un ordre professionnel est associée à cette reconnaissance et assure au public que la personne fait de la formation continue et maintient ses connaissances et compétences à jour.Sans être médecins, les personnels soignants dépistent des problèmes de santé et contribuent aux soins et à l’amélioration des conditions de vie des patients.Les actes paramédicaux qu'ils posent varient selon la profession : administration de médicaments, injection d'intraveineuses, utilisation d'appareils spécialisés, etc. Certains actes précis peuvent aussi leur être réservés ou autorisés.

Un travail en cabinet privé ou dans un établissement de soins

Les métiers paramédicaux s'exercent dans divers établissements où sont prodigués des soins de santé. En voici une liste non exhaustive :
  • Centres hospitaliers
  • Cliniques
  • Centres de soins de longue durée
  • Cabinets de médecins
  • Laboratoires
  • Centres de réadaptation
  • Organismes communautaires
  • Organismes publics ou privés
Ils peuvent aussi parfois s'exercer en cabinet privé ou en travail autonome.

Les soignants

Parmi les professionnels du secteur paramédical, les membres de la catégorie des soignants assistent les équipes médicales dans la prestation des soins. Nous décrivons ici les métiers d'ambulancier, d'infirmier et de sage-femme.

Ambulancier

L'ambulancier ou l'ambulancière, qu'on appelle également « technicien ambulancier paramédical », ou « technicienne ambulancière paramédicale », agit comme premier répondant en situation d'urgence.Ce type de soignant prodigue les premiers soins aux personnes malades ou blessées, sur les lieux d'un accident, d'une crise ou d'un malaise. Puis, il transporte les patients vers un centre hospitalier ou un autre centre médical qui pourra les prendre en charge et leur donner des soins plus poussés.Voir aussi :

Informations salariales

D'après les données retrouvées sur le Guichet-Emplois, le salaire d'un ambulancier travaillant au Canada se situe entre 22,50 $ et 43,88 $/heure.

Formation

Pour être ambulancier ou ambulancière, vous devez avoir terminé vos études au niveau secondaire et suivre une formation spécialisée et reconnue d'un à trois ans pour obtenir un diplôme d'études collégial spécialisé ou un diplôme professionnel technique. Vous pouvez aussi suivre un autre programme de formation reconnu en soins paramédicaux ou en techniques de soins médicaux d'urgence.En plus du permis d'exercice évoqué plus haut pour les professions paramédicales, un permis de conduire de classe appropriée est également nécessaire.Si cette profession vous intéresse et que vous voulez en savoir plus, consultez les articles détaillés sur la formation et la rémunération.

Infirmier

L'infirmier ou l'infirmière dispense des soins infirmiers aux patients qui lui sont confiés : soins d'hygiène, pansements, administration de médicaments, etc. Son travail consiste également en la prévention de maladies et de blessures ainsi qu'en la promotion de la santé. Ce premier interlocuteur des patients les informe et les rassure, au besoin.Il existe des infirmiers cliniciens, des infirmiers auxiliaires, des infirmiers en psychiatrie, etc.

Informations salariales

D'après les données d'Indeed, un infirmier ou une infirmière gagne en moyenne environ 32 $ CA l'heure à l'échelle du Canada.

Formation

Pour devenir infirmier ou infirmière, vous devez suivre un programme d'études collégiales ou universitaires reconnu en sciences infirmières. Si vous voulez vous spécialiser, vous devez alors obtenir une maîtrise ou un doctorat.Si ce métier vous intéresse, vous pouvez également consulter les articles sur les valeurs de l'infirmier et sur les perspectives d'un infirmier.

La sage-femme

La sage-femme ou le sage-homme donne des soins complets aux femmes et à leurs bébés durant la grossesse, pendant l'accouchement et dans la période postnatale : examens médicaux, tests de dépistage et de diagnostic, suivi de la santé de la mère et de l'enfant, surveillance lors de l'accouchement, soins au bébé, etc.À lire également : Que fait un gynécologue-obstétricien?

Informations salariales

Selon les données d'Indeed, le salaire moyen pour un emploi de sage-femme à l'échelle du Canada est de près de 39 $ CA l'heure.

Formation

Pour devenir sage-femme, vous devez suivre un programme d'études universitaires de premier cycle en pratique sage-femme ou l'équivalent, ainsi qu'une formation pratique supervisée.Si le métier vous intéresse et que vous voulez en savoir davantage à ce sujet, lisez l'article sur le rôle d'une sage-femme.Article connexe : Le parfait CV pour une sage-femme

Les professionnels de la rééducation

Parmi les professionnels du secteur paramédical, les membres de la catégorie des professionnels de la rééducation travaillent selon la prescription d'un médecin qui a diagnostiqué un trouble chez un patient. Ils aident ce dernier à retrouver le plus possible l'usage d'une fonction, d'un membre ou d'un organe. Nous décrivons ici les métiers de physiothérapeute et de diététiste-nutritionniste en particulier.

Physiothérapeute

Le ou la physiothérapeute évalue l'état de ses patients puis élabore un programme pour les accompagner au mieux dans leur rétablissement ou leur rééducation. Son travail peut s'exercer dans différentes spécialités de la médecine : neurologie, oncologie, orthopédie, pédiatrie. Il s'effectue dans le milieu hospitalier, dans les centres de réadaptation auprès de sportifs ou dans des cabinets privés.

Informations salariales

D'après les données d'Indeed, le salaire moyen d'un physiothérapeute est de 36 $ CA l'heure au Canada.

Formation

La formation pour devenir physiothérapeute comprend un programme universitaire en physiothérapie, puis un stage pratique supervisé.À lire également : Combien gagne un physiothérapeute?

Diététiste-nutritionniste

Le ou la diététiste-nutritionniste planifie, met en œuvre et supervise des programmes de nutrition et de services alimentaires. Son travail consiste à évaluer l'état nutritionnel des personnes et à les aider à prévenir ou à traiter les conséquences d'une mauvaise alimentation.

Informations salariales

D'après les données d'Indeed, le salaire moyen pour un diététiste-nutritionniste est de 32,85 $ CA l'heure à l'échelle du Canada.À lire également : Quel est le salaire d'un nutritionniste?

Formation

Pour devenir diététiste-nutritionniste, vous devez suivre un programme de baccalauréat ou de maîtrise en diététique, en nutrition ou dans un domaine connexe (sciences alimentaires, sciences de la nutrition ou biochimie). Vous devez également suivre une formation pratique supervisée.Si ce métier vous intéresse et que vous voulez en savoir davantage à ce sujet, consultez les articles Qu'est-ce qu'un diététiste? et Diététiste et nutritionniste : définition et différences. Veuillez toutefois prendre note que le terme officiel de cette profession au Québec est diététiste-nutritionniste.À lire également : Quelle est la formation pour devenir nutritionniste?

Les professionnels de l'appareillage

Parmi les professionnels du secteur paramédical, les membres de la catégorie des professionnels de l'appareillage font appel à des compétences plus manuelles que des autres catégories. Dans cette catégorie, on retrouve les audioprothésistes, les opticiens, les podo-orthésistes. Nous décrivons ici l'audioprothésiste en particulier.

Audioprothésiste

L'audioprothésiste se spécialise dans l'appareillage des personnes malentendantes. Son rôle est d'informer et de conseiller les personnes présentant des problèmes d'audition en ce qui concerne le choix de leurs prothèses auditives. Il effectue aussi la mise au point et les réparations nécessaires.

Informations salariales

Selon les données d'Indeed, le salaire moyen pour un emploi d'audioprothésiste est de 50 853 $ CA par année à l'échelle du Canada. Pour connaitre le détail des revenus de l'audioprothésiste, consultez l'article sur combien gagne un audioprothésiste.

Formation

Pour devenir audioprothésiste, vous devez suivre un programme d'études collégiales de trois ans comme spécialiste en prothèses auditives, avec une formation pratique sous supervision.Si vous êtes intéressé par ce métier et souhaitez en savoir davantage, consultez les articles détaillés sur la formation et sur la rémunération.

Les professionnels de l'assistance médicale et technique

Parmi les professionnels du secteur paramédical, les membres de la catégorie des professionnels de l’assistance médicale et technique associent les connaissances médicales à la maîtrise de technologies. Ils utilisent des appareils spécialisés. Nous décrivons ici en particulier les métiers de technologiste de laboratoire médical et de technologue en radiation médicale.

Technologiste de laboratoire médical

Le technologiste médical ou la technologiste médicale, qu'on appelle également « technicien ou technicienne de laboratoire médical », effectue des injections et des prélèvements, ainsi que des tests et des analyses de laboratoire médical afin de permettre aux médecins de diagnostiquer, de traiter et de prévenir des maladies.

Informations salariales

D'après les données d'Indeed, le salaire moyen d'un emploi de technologiste médical est de 35,08 $ CA l'heure à l'échelle du Canada.

Formation

Pour devenir technologiste médical, vous devez suivre un programme d'études collégiales de deux ou trois ans en technologie de laboratoire médical. Il peut être nécessaire également d'effectuer une formation pratique sous supervision.Si vous êtes intéressé par ce métier et souhaitez en savoir davantage, consultez les articles détaillés sur la formation et la rémunération.

Technologue en radiation médicale

Le technologue en radiation médicale, aussi appelé « technicien ou technicienne en radiothérapie », se sert d'appareils d'imagerie médicale, de radiographie ou de radiothérapie pour obtenir des clichés de structures de l'organisme. Son travail permet de diagnostiquer et de traiter des lésions et des maladies.

Informations salariales

D'après les données d'Indeed, le salaire moyen d'un technologue en radio-oncologie est de 27,95 $ CA l'heure à l'échelle du Canada.

Formation

Pour être technologue en radiation médicale, vous devez suivre un programme d'études de deux ou trois ans dans un collège, un cégep ou un centre hospitalier, ou un autre programme reconnu variant selon la spécialité que vous choisissez : radiodiagnostic, appareils d'imagerie par résonance magnétique, médecine nucléaire, radiothérapie, etc. Un programme de baccalauréat en sciences de la santé offre aussi diverses spécialisations possibles, incluant un stage pratique supervisé.Comme on peut voir, de nombreuses possibilités vous sont offertes. À vous de déterminer celle qui vous convient le mieux!À lire également : Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération enregistrées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Articles associés

Les métiers de la santé qui pourraient vous intéresser

Découvrir d'autres articles