Fiche métier : que fait un couvreur?

Mis à jour le 19 septembre 2023

Vous envisagez de devenir couvreur et êtes curieux de découvrir sa fiche métier? Bien sûr, vous savez que le couvreur installe des toitures, mais encore? En effet, le métier de couvreur est bien plus complexe qu'il n'y paraît. C'est un métier exigeant physiquement et qui demande beaucoup d'attention et d'organisation. Si vous n'avez pas peur des hauteurs et que le métier de couvreur vous intéresse, ce billet s'adresse à vous. Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Que fait un couvreur?

Les couvreurs comptent parmi les artisans les plus qualifiés du secteur de la construction. Ils doivent l'être, étant donné qu'ils travaillent en hauteur par tous les temps et risquent souvent de glisser ou de passer à travers le toit et de tomber sur un chevron s'ils commettent une erreur. Le couvreur est un spécialiste faisant partie de toutes les équipes de construction, résidentielle et commerciale. Il doit d'ailleurs détenir une licence de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ).Un couvreur fait beaucoup plus que de la pose de bardeaux. Il est responsable d'un grand nombre de tâches différentes qui ne vous viennent pas immédiatement à l'esprit lorsque vous pensez à ce type de travail. Or, outre la pose de nouveaux toits et la réparation des anciens, un couvreur installe et entretient les équipements d'évacuation des eaux de pluie tels que les gouttières et les drains, gère les zones d'humidité et l'isolation des toits.

Quelles sont les tâches du couvreur?

Le métier de couvreur implique plusieurs tâches, toutes liées à la pose et à l'entretien d'une toiture. En effet, la longévité d'une toiture ne dépend pas seulement de la qualité des matériaux utilisés. Sa durée de vie dépend également de l'expertise du couvreur qui l'installe, de son entretien, des conditions d'isolation et de ventilation du toit, ainsi que des réparations lorsque nécessaire. Le couvreur s'assure de tous ces éléments. Cela implique de connaître les différents types de toitures et les matériaux utilisés pour les installer. Cela signifie également de savoir comment les installer correctement. Le nombre de tâches liées à la pose d'une toiture varie en fonction du type et de la taille du toit sur lequel le couvreur travaille. Ces tâches comprennent :
  • Installation de toiture de toitures de tout genre
  • Isolation et l'imperméabilisation de la toiture
  • Pose de bardeaux ou de tuiles
  • Nettoyage des gouttières et des tuyaux de descente
  • Décontamination des moisissures ou de vermiculite (isolation à base d'amiante)
  • Inspection : saisonnière ou après un évènement météorologique
  • Réfection
En tant que couvreur, vous serez chargé d'appliquer et d'installer des revêtements sur divers types de toits (feutres saturés d'asphalte, bitume chaud et gravier, membranes liquides élastomères, thermoplastiques comme le PVC, divers bardeaux entre autres). Un couvreur est donc appelé à maîtriser plusieurs tâches et procédés propres au domaine de la construction. Voyons ces différentes tâches plus en détail.

Installation de toitures

Le couvreur est chargé d'appliquer et d'installer des revêtements sur divers types de toits. Une fois installés, les toits sont l'une des pièces les plus importantes de toute structure à entretenir. Le couvreur travaille avec différents types de revêtements; ceux-ci sont généralement choisis en fonction du type de toit et de son inclinaison :
  • Membrane élastomère ou bitume modifié
  • Bitume chaud et gravier
  • Membranes élastomères liquides
  • Thermoplastiques (PVC)
  • Différents types de bardeaux
Pour pouvoir installer ces différents types de toitures, la connaissance de plusieurs procédures est essentielle. Par exemple, la procédure de soudage pour les membranes, celles de manutention, de fixation et d'imperméabilisation, pour ne nommer que celles-là.

Réparation de toit

Même en étant très prudent, il peut arriver des évènements totalement hors de notre contrôle qui endommageront un toit. Les conditions climatiques extrêmes que nous vivons ces dernières années affectent souvent l'intégrité des toitures. Il n'est pas rare que des branches et même l'arbre au complet tombent et endommagent les toitures. L'expertise des couvreurs s'avère alors très utile. Un couvreur professionnel doit être en mesure d'analyser l'étendue des dommages et conseiller la réparation ou le remplacement de la couverture. C'est aussi le couvreur qui pourra juger si la sous-couche doit être changée. De plus, le couvreur doit aussi choisir le bon bardeau pour le bon toit. Les couvreurs doivent également réparer ou remplacer tout autre matériau du toit qui est cassé ou manquant.

Inspection du toit

L'une des parties les plus importantes du travail consiste à vérifier la sécurité du toit. Les couvreurs doivent inspecter régulièrement les toits pour détecter toute condition dangereuse, comme des bardeaux endommagés ou manquants, des fissures et des faîtières manquantes. Les couvreurs doivent également vérifier que les matériaux utilisés pour fabriquer le toit sont en bon état. Ceux-ci doivent être exempts de défauts et capables de supporter la quantité d'eau et de neige qui s'y accumuleront lors de tempêtes. Les toits doivent être inspectés régulièrement pour s'assurer qu'ils sont en bon état et correctement entretenus. Des bardeaux mal posés ou des gouttières inadéquates peuvent causer des problèmes sérieux qui pourraient nécessiter des réparations coûteuses au fil du temps. De plus, en vieillissant, un toit peut commencer à fuir et être la source d'autres problèmes qui causeront des dommages à d'autres parties du bâtiment.

Isolation du toit

La bonne isolation du toit peut faire toute la différence sur les factures énergétiques. Un toit correctement isolé assurera une température uniforme dans la maison, quelle que soit la saison. Seul un couvreur professionnel possède l'expertise nécessaire pour corriger une isolation défaillante. Il devra donc installer et réparer les éléments nécessaires à l'étanchéité du toit ainsi qu'à sa résistance contre dégâts causés par l'eau, la neige, la glace et les vents violents.

Décontamination de toit

Lorsque l'humidité pénètre un toit, les dangers structurels et pour la santé des habitants de la maison sont réels. En effet, la moisissure est la cause de bien des dommages, car elle peut rapidement s'étendre à l'intérieur de l'entretoit (les combles) et endommager murs et plafonds. Outre ces dommages, l'apparition de champignons peut être la cause de problème de santé. Le métier du couvreur l'amène aussi à effectuer des travaux de décontamination de la vermiculite, cet isolant à base d'amiante qui est maintenant interdit dans les nouvelles constructions. Il faut toutefois savoir que tous les couvreurs ne sont pas nécessairement spécialisés en décontamination, mais tous les spécialistes en décontamination de toit sont des couvreurs.À lire également : Guide de formation sur l'amiante

Pourquoi choisir le métier de maître-couvreur?

Le métier de couvreur est un excellent choix de carrière pour les personnes aimant travailler à l'extérieur. C'est un travail exigeant, physiquement, qui demande d'appliquer des procédés de levage et de manutention. Un couvreur peut travailler sur à peu près tous les chantiers de construction :
  • Résidentielle
  • Commerciale
  • Industrielle
  • Institutionnelle
  • Rénovation dans tous ces secteurs
Les possibilités de travail sont nombreuses, et avec l'expérience, le couvreur peut devenir chef d'équipe, chargé de projet ou estimateur. Il peut aussi devenir son propre patron et démarrer son entreprise en tant que maître-couvreur.La journée typique d'un couvreur se déroule généralement avec des coéquipiers, où chacun joue un rôle important. Afin que la pose et les travaux de toitures se déroulent rondement, dans les délais prescrits et en toute sécurité, un bon esprit d'équipe est essentiel.

Comment devenir couvreur?

Pour devenir couvreur, il faut obtenir un diplôme d'études professionnelles (DEP) en Pose de revêtements de toiture. La plupart des Centres de formation professionnelle offrent ce diplôme. C'est aussi le cas de l'École des métiers et occupations de l'industrie de la construction (EMOICQ). Une fois le diplôme obtenu, il faut cumuler 4000 heures de travail en tant qu'apprenti et réussir le cours Santé et sécurité générale sur les chantiers de construction. La dernière étape est de passer l'examen de qualification provinciale de la Commission de la construction du Québec (CCQ). Une fois ces étapes franchies, vous obtiendrez votre certificat de compétence compagnon. Au Québec, le salaire horaire de base moyen d'un couvreur au Québec est de 28,16 $ CA.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.Les couvreurs sont des membres importants d'une équipe de construction. Bien que le travail du couvreur puisse être dangereux, il améliore également la vie des gens en rendant les bâtiments sécuritaires et structurellement sains. Comme on peut le constater dans cet article, les couvreurs travaillent dans une grande variété d'environnements et sont responsables d'un grand nombre de tâches. Qu'il s'agisse d'installer de nouveaux toits ou d'assurer l'intégrité de la toiture et d'une bâtisse, les couvreurs ne manquent pas de travail. Si vous aimez les hauteurs pour les paysages qu'elles permettent de découvrir, et que vous aimez le travail physique et en équipe, le métier de couvreur pourrait être pour vous. À lire également : Connaître les mesures de sécurité sur le travail en hauteur
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Articles associés

15 emplois de col bleu en demande au Canada

Découvrir d'autres articles