Fiche métier pour un contrôleur aérien canadien

Mis à jour le 19 août 2023

La fiche métier pour un contrôleur aérien vous informe sur le parcours et la carrière de ces professionnels hautement spécialisés du domaine de l'aviation. L'article aborde le rôle et les responsabilités des contrôleurs aériens, la formation, les compétences et les qualités nécessaires pour exercer ce métier, les exigences d'embauche, ainsi que les perspectives d'emploi.Armé de ces renseignements, vous serez en mesure de décider si vous possédez la motivation et les aptitudes nécessaires pour choisir cette profession.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Que font les contrôleurs de la circulation aérienne?

Les contrôleurs aériens sont des professionnels hautement spécialisés qui jouent un rôle clé dans la sécurité et le bon fonctionnement des transports aériens. En plus d'autoriser les mouvements des avions en vol et au sol, ils communiquent par radio avec les pilotes et les travailleurs terrestres pour leur donner des instructions précises et leur fournir des renseignements importants concernant les conditions météorologiques, la circulation, les trajectoires, les plans de vol, les dangers possibles, les horaires et les délais.Les contrôleurs de la circulation aérienne veillent à ce que les aéronefs maintiennent l'espacement vertical, latéral ou temporel requis, tout en suivant des règles, des procédures et des règlements strictement définis.Ce groupe de professionnels comprend trois catégories, qui travaillent en équipe et se complètent pour gérer efficacement et rapidement une multitude d'informations.Les contrôleurs aériens orchestrent et dirigent le mouvement des avions et des véhicules terrestres sur l'aire de mouvement et de manœuvre d'un aéroport.Les spécialistes de l'information de vol communiquent aux pilotes d'aéronefs des renseignements visant à assurer la sécurité aérienne.Les agents de régulation de vol autorisent les vols des compagnies aériennes sur des routes déterminées.

Le rôle et les responsabilités des contrôleurs de la circulation aérienne

Toutes les personnes des trois catégories mentionnées plus haut effectuent des tâches spécifiques liées à la bonne marche de la circulation aérienne. Elles travaillent en équipe afin d'assurer la sécurité et de pouvoir tenir compte des multiples facteurs qui affectent les mouvements aériens.Les contrôleurs de la circulation aérienne ont les responsabilités suivantes :
  • Diriger la circulation aérienne dans un espace déterminé, généralement autour d'un aéroport.
  • Transmettre des renseignements et des instructions d'atterrissage et de décollage aux avions en vol.
  • Maintenir la liaison entre les centres de contrôle.
  • Diriger le mouvement des avions et des véhicules terrestres sur les pistes de décollage et d'atterrissage, ainsi que les aires de manœuvre voisines.
  • Coordonner le mouvement des vols dans des secteurs rapprochés.
  • Alerter les services de secours lorsqu'un avion est en difficulté et signaler les avions-disparus.
Les spécialistes de l'information de vol effectuent les tâches suivantes :
  • Renseigner les pilotes pour les aider à préparer leur plan de vol.
  • Vérifier l'exactitude des plans de vol et les transmettre au poste de contrôle.
  • Répondre aux appels radio des avions prêts à décoller ou à atterrir et leur fournir les renseignements pertinents.
  • Observer, consigner et rendre compte des conditions atmosphériques dans les aéroports.
  • Transmettre des demandes d'information et de rapports de position.
  • Aviser les services d'urgence et de recherche lorsqu'un appareil est en difficulté ou en retard.
Les agents de régulation des vols ont les responsabilités suivantes :
  • Analyser les conditions atmosphériques, évaluer la cargaison admissible et la capacité de ravitaillement en carburant des appareils, et tenir compte d'autres facteurs pertinents pour déterminer les routes aériennes favorables.
  • Renseigner l'équipage sur l'itinéraire prévu.
  • Retarder ou annuler des vols si les conditions ne sont pas sécuritaires.
  • Signer l'autorisation de décoller.
  • Suivre le mouvement des appareils en vol et communiquer avec ceux-ci, au besoin.
  • Préparer et tenir des plans de vol, des suivis de vol et d'autres rapports.
Où travaillent les contrôleurs aériens?Les contrôleurs de circulation aérienne travaillent dans les secteurs privé et public. Les contrôleurs aériens et les spécialistes de l'information de vol travaillent pour NAV Canada et les Forces armées canadiennes. Les agents de régulation des vols travaillent pour des compagnies aériennes, des compagnies de services aéroportuaires et les Forces armées canadiennes.NAV Canada est l'unique fournisseur de services de navigation aérienne au Canada. Cette société privée à but non lucratif emploie 4 600 personnes au pays. Elle assume l'entière responsabilité du contrôle de la circulation aérienne, de l'information de vol et d'autres services aéronautiques en territoire canadien.Voir aussi : Comment devenir agent de bord?

La formation pour devenir contrôleur aérien

Les contrôleurs de la circulation aérienne doivent détenir un diplôme d'études secondaires ou l'équivalent. La formation spécialisée est assurée par NAV Canada. Le processus de sélection des candidats est rigoureux et comporte plusieurs étapes d'évaluation afin de ne conserver que les candidats qui possèdent les compétences nécessaires et ont les meilleures chances de réussir la formation.Le programme de formation des candidats choisis comprend des cours théoriques, des sessions sur simulateur et une formation en cours d'emploi. Elle est intense et exige beaucoup de travail et un engagement à temps plein. Seuls les meilleurs étudiants réussissent le programme. Il est à noter qu'une rémunération leur est accordée tout au long de la formation.Le développement professionnel fait partie des obligations des contrôleurs aériens qui doivent faire un certain nombre d'heures de perfectionnement chaque année.

Les compétences et qualités des contrôleurs de la circulation aérienne

Le métier de contrôleur aérien est exigeant et comporte de lourdes responsabilités. Comme le pilote et le personnel de bord, le contrôleur aérien tient la vie des passagers d'un avion et du personnel terrestre entre ses mains. Il doit être en parfaite condition physique et mentale. Le métier nécessite un esprit d'analyse bien développé, de la mémoire, de la réactivité et une bonne maîtrise de soi et de ses émotions. De plus, ces professionnels possèdent habituellement les qualités suivantes :
  • excellente capacité à travailler sous pression et à gérer le stress;
  • capacité d'analyser et de prendre des décisions rapidement;
  • esprit de synthèse bien aiguisé;
  • forte motivation;
  • autonomie et le sens des responsabilités;
  • capacité d'adaptation et la souplesse;
  • aptitude pour le travail en équipe;
  • grande rigueur et le souci du détail;
  • capacité de communiquer précisément et efficacement;
  • aptitudes pour l'utilisation de technologie et de matériel spécialisés.
L'anglais est la langue officielle de communication dans le domaine de l'aviation. Conséquemment, le bilinguisme est un critère essentiel pour faire ce métier au Québec, en particulier dans la région de Montréal.

Les conditions de travail

Les services de circulation aérienne sont en fonction tous les jours et en tout temps. Les contrôleurs aériens travaillent donc par quart, de jour ou de nuit, et ce, tous les jours de l'année.Ils passent de nombreuses heures à surveiller différents écrans de contrôle, ainsi qu'à écouter et à communiquer par radio. Les postes de travail sont situés dans les tours de contrôle des aéroports civils ou militaires, sauf dans le cas des contrôleurs affectés aux porte-avions militaires.Les contrôleurs aériens du secteur civil bénéficient de salaires compétitifs, d'avantages sociaux complets, y compris des régimes de soins médicaux et dentaires, ainsi qu'un régime de retraite. À mesure que les contrôleurs employés par NAV Canada progressent dans leur carrière, l'organisation leur offre des cours de formation et des possibilités d'élargir leurs connaissances et leurs compétences.Les contrôleurs aériens employés par les Forces armées bénéficient des avantages offerts aux militaires.Il est à noter que les contrôleurs aériens doivent être prêts à déménager vers le lieu de formation ou de travail.Voir aussi : Combien gagne un pilote d'avion?

Les exigences d'embauche

Au Canada, les métiers de contrôleur aérien, de spécialistes de l'information de vol et d'agent de régulation des vols sont strictement réglementés au niveau national par Transport Canada.Outre la réussite du programme de formation de NAV Canada mentionné plus haut, les contrôleurs aériens doivent répondre aux exigences suivantes :
  • Être citoyen canadien ou résident permanent.
  • Répondre aux exigences médicales et se soumettre aux tests de dépistage des drogues.
  • Se soumettre à un contrôle de sécurité et satisfaire en tout temps aux critères de vérification des antécédents.
  • Détenir un certificat général de radiotéléphoniste pour tous les postes concernés.
  • Détenir un permis de spécialiste du contrôle de la circulation aérienne pour les contrôleurs de la circulation aérienne.
  • Satisfaire aux critères linguistiques, notamment la maîtrise de l'anglais.
  • Posséder de l'expérience dans le contrôle de la circulation aérienne ou les opérations aériennes ainsi qu'un permis de pilote privé peut être exigé des agents de régulation des vols.

Les perspectives d'emploi au Canada

Le Système de projection des professions au Canada rapporte que ce groupe professionnel devrait être confronté à une situation de pénurie de main-d'œuvre à l'échelle nationale au cours de la période 2019-2028.Selon ces données, le nombre projeté d'ouvertures d'emploi devrait être substantiellement plus élevé que le nombre de chercheurs d'emploi au cours de la période 2019-2028. La plupart des possibilités d'emploi devraient découler de la croissance de l'emploi et des départs à la retraite. Ces derniers pourraient représenter environ 61 % des ouvertures d'emploi. Ces travailleurs ont tendance à être plus âgés et à prendre leur retraite plus tôt que la plupart des travailleurs canadiens, ce qui se traduit par un taux de départ à la retraite beaucoup plus élevé que la moyenne de l'ensemble des professions. La croissance de l'emploi dans ce domaine devrait également être plus élevée que la moyenne canadienne.
Téléverser mon CV sur Indeed
Permettez aux employeurs de vous trouver lorsque vous créez un CV Indeed.

Ressources complémentaires

Vous êtes invités à consulter la Revue du marché du travail du Québec en 2019 pour des détails sur le marché de l'emploi de cette province.Les contrôleurs de la circulation aérienne sont des professionnels hautement spécialisés qui ont suivi une formation intense et qui répondent à des critères précis. Les candidats qui réussissent le programme de formation bénéficient d'une rémunération et d'avantages concurrentiels. Les possibilités de carrière sont jugées bonnes à l'échelle du Canada.À lire également : Comment devenir pilote d'hélicoptère?Cet article a été rédigé à partir des renseignements dont nous disposons au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez communiquer avec vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles