Quelles études suivre pour devenir infirmière ou infirmier militaire?

Mis à jour le 18 septembre 2023

Être infirmière ou infirmier, c'est bien plus qu'une profession : il s'agit d'une véritable vocation. Si vous vous reconnaissez dans les valeurs des infirmières et que vous souhaitez servir le pays, devenir infirmière ou infirmier militaire pourrait devenir votre plan de carrière.Nous aborderons dans cet article le parcours d'études à suivre pour exercer la profession d'infirmière dans le secteur militaire.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Le rôle de l'officier-infirmier militaire

Les officiers en soins infirmiers prodiguent des soins aux malades et aux blessés des Forces armées canadiennes (FAC) dans les centres de services de santé des Forces canadiennes au Canada et dans les hôpitaux de soins aigus durant les opérations à l'étranger. Ils offrent aussi des services de santé préventive, d'hygiène au travail et de soins environnementaux. Ils collaborent avec d'autres membres de l'équipe de soins de santé et peuvent travailler dans différents domaines des soins infirmiers :
  • prestation de soins cliniques et de soins aux patients;
  • élaboration de politiques en matière de services de santé;
  • administration;
  • instruction et éducation.
Au sein des Forces armées canadiennes, les infirmières et les infirmiers ont des tâches et responsabilités semblables à celles de leurs homologues au civil. La grosse différence est que ces tâches sont accomplies lors de missions, comme le soutien de la paix ou l'aide humanitaire, la recherche et le sauvetage lors de catastrophes. Elles ont la possibilité de se spécialiser dans l'un des domaines des soins infirmiers que l'on retrouve au civil, dont la chirurgie, la psychiatrie, la cardiologie, la réadaptation, la médecine tropicale, la médecine de catastrophe, la médecine hyperbare et sous-marine, et la médecine aérospatiale.

Qualités et aptitudes nécessaires des infirmiers militaires

Les aspirants au métier d'infirmier militaire doivent de préférence avoir :
  • une bonne santé;
  • une bonne condition et endurance physique;
  • de bonnes habiletés manuelles, de la minutie, le souci du détail et de la précision;
  • une facilité pour travailler avec le public;
  • un bon équilibre émotif;
  • une bonne capacité d'écoute, de la patience et de la discrétion;
  • une capacité d'analyse et de synthèse;
  • le sens des responsabilités et un bon jugement;
  • une facilité pour communiquer;
  • un esprit d'initiative et de la vigilance;
  • un bon jugement et un esprit d'initiative;
  • de l'autonomie et de la débrouillardise;
  • une facilité à travailler en équipe;
  • une bonne résistance au stress et à la fatigue;
  • une bonne maîtrise de la langue française parlée et écrite;
  • une bonne maîtrise de la langue anglaise parlée et écrite.

Environnement de travail

Les infirmières et les infirmiers travaillent généralement avec d'autres membres de l'équipe médicale dans les hôpitaux et les cliniques des forces armées. Elles ont des quarts de travail de huit ou douze heures et elles peuvent aussi être appelées à apporter de l'aide lors des exercices, des vols d'évacuation médicale et des urgences, comme un écrasement d'avion.Lorsqu'elles sont déployées dans des unités opérationnelles pour appuyer des opérations militaires à l'étranger, les infirmières opèrent dans le même environnement que les membres des Forces armées canadiennes qu'elles servent.

Qualification militaire de base des officiers et officières

Des études universitaires en sciences infirmières sont nécessaires. Toutefois, il est également possible de prendre part au programme de formation des officiers de la Force régulière qui permet de subventionner les études universitaires en sciences infirmières.Après l'enrôlement, les aspirants commencent la qualification militaire de base des officiers. Cette formation de 12 semaines a lieu à l'École de leadership et de recrues des Forces canadiennes de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Parmi les cours abordés, citons :
  • les connaissances militaires générales;
  • les principes du leadership;
  • les règlements et coutumes des FAC;
  • le maniement des armes de base et les premiers soins.
Les aspirants doivent démontrer les compétences acquises en les mettant en application dans le cadre d'exercices d'entraînement portant sur la protection de la force, l'instruction appliquée, la navigation et le leadership. Ils participent également à un programme de sports soutenu et de conditionnement physique rigoureux. Le cours de Qualification militaire de base pour les officiers (MBO) est offert en anglais ou en français et sa réussite est un préalable pour poursuivre la formation.

Instruction de qualification professionnelle de base

Les infirmières et les infirmiers doivent suivre la formation clinique en soins infirmiers axés sur les compétences cliniques requises pour travailler dans le cadre de soins actifs militaires. La durée de cette formation varie selon l'expérience clinique que les candidats ont acquise en soins infirmiers.

Formation professionnelle des infirmiers et infirmières militaires

Les infirmières militaires doivent suivre le cours de tronc commun des officiers des Services de santé (CCOSS) qui est un cours en ligne de huit jours et qui est disponible sur le Réseau d'apprentissage de la Défense (RAD). Le CCOSS instruit les infirmières militaires quant aux politiques et aux procédures des Forces armées canadiennes.Les infirmières militaires doivent compléter le cours élémentaire de soins infirmiers à l'École des Services de santé des Forces canadiennes à la BFC Borden, en Ontario. Ce cours les initie à la structure organisationnelle, à l'histoire des Services de santé des Forces canadiennes ainsi qu'aux conditions particulières du travail propre aux infirmières militaires. Elles acquièrent notamment des connaissances approfondies sur les aptitudes et les compétences techniques nécessaires pour exécuter efficacement les fonctions d'une infirmière ou d'un infirmier militaire dans une clinique et en campagne.

Instruction spécialisée disponible

Les infirmières et les infirmiers militaires peuvent acquérir des compétences spécialisées en suivant des cours magistraux ou en prenant part à une formation en cours d'emploi, dont les sujets peuvent couvrir :
  • les soins intensifs;
  • la santé mentale;
  • les soins infirmiers périopératoires;
  • les soins infirmiers – salle d'urgence;
  • les soins infirmiers – évacuation aéromédicale;
  • les soins infirmiers primaires.

Instruction avancée disponible

Au fur et à mesure qu'elles évoluent dans leur carrière, les infirmières et infirmiers militaires qui démontrent les aptitudes et les prédispositions nécessaires ont l'option d'accéder à l'instruction avancée. Les cours offerts sont les suivants :
  • Leadership avancé
  • Gestion avancée
  • Administration avancée
  • Techniques d'instruction
  • Formation spécialisée

Programme d'enrôlement

Si les candidats détiennent déjà un diplôme universitaire et un permis d'exercer la profession d'infirmier dans une province ou un territoire canadien, ils peuvent directement suivre une formation en cours d'emploi après avoir obtenu leur qualification militaire de base. Cette qualification est obligatoire avant toute affectation.

Option d'études subventionnées

Étant donné qu'un diplôme universitaire est exigé pour devenir officier des FAC, ces dernières subventionnent les candidats sélectionnés afin qu'ils suivent un programme d'études qui va aboutir à l'obtention d'un baccalauréat d'une université canadienne. En échange, les candidats s'engagent à servir dans les Forces armées pendant un certain temps. Les candidats doivent être inscrits dans une université canadienne civile. En effet, le Collège militaire royal du Canada n'a pas de diplôme pour ce poste.Pour s'inscrire à ce programme, il faut présenter sa candidature aux FAC ainsi qu'à une université canadienne simultanément.

Programme de formation des officiers – Éducation permanente (PFOEP)

Si les candidats détiennent déjà un diplôme en soins infirmiers d'un collège canadien reconnu, un permis à jour émis par un organisme de réglementation d'une province ou d'un territoire canadien leur permettant d'exercer la profession, ainsi qu'une lettre d'attestation de cet organisme, les Forces armées canadiennes peuvent subventionner deux années d'études à temps plein pour qu'ils obtiennent un baccalauréat en sciences infirmières. Il faut cependant prouver l'acceptation sans condition dans un programme de sciences infirmières d'une université canadienne reconnue.En conclusion, il existe différentes manières de devenir infirmière militaire. Il faut dans un premier temps suivre une formation universitaire en soins infirmiers et ensuite la formation militaire de base des officiers. Les deux peuvent également se poursuivre en même temps. Enfin, une fois ces deux étapes accomplies, les FAC fournissent également une formation en soins infirmiers adaptée au contexte militaire.Rares sont les employeurs qui subventionnent la formation d'infirmier. Dans cette mesure, les Forces armées canadiennes se distinguent et rendent ce poste encore plus attrayant.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles