Trouver un emploi à l’étranger pour les Québécois : 15 conseils

Mis à jour le 8 septembre 2023

Tout le monde ou presque aime voyager. Et si vous pouviez en faire un mode de vie? En travaillant à l’étranger, vous prolongerez l’euphorie du voyage et vous vous intégrerez de façon durable dans le pays de votre choix. Comment trouver un emploi à l’étranger lorsqu’on est Québécois? Découvrez les avantages d’un emploi à l’étranger et 15 conseils pour réussir ce plan de carrière.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Qu’est-ce qu’un emploi à l’étranger pour les Québécois?

Un emploi à l’étranger pour les Québécois désigne tout emploi qui sera effectué en dehors des frontières du Canada. Les Canadiens sont de grands voyageurs et beaucoup d’étudiants partent réaliser une session d’échange ou un stage à l’étranger. Même après vos études, vous aurez peut-être envie de continuer à voir du pays, d’avoir une expérience ailleurs, de découvrir une nouvelle culture. Vivre une expérience à l’étranger est un véritable avantage d’un point de vue professionnel et personnel.

Pourquoi aller travailler à l’étranger?

Il existe de nombreux avantages à aller travailler à l’étranger. En voici quelques-uns :

Comment trouver un emploi à l’étranger?

Il existe diverses façons de trouver un emploi à l’étranger selon votre situation, votre profession, vos moyens. Il faut alors accorder du temps à la préparation de votre projet. Voici 15 conseils pour trouver un emploi à l’étranger pour les Québécois.

Avoir une attitude positive et volontaire

Votre état d’esprit jouera un rôle central dans l’aboutissement de votre projet. Partir vivre à l’étranger demande du temps et de la détermination, alors vous devez adopter une attitude positive et volontaire.Ne vous découragez pas devant les obstacles, car il y en aura. Soyez ouvert et dynamique. Prenez le temps qu’il faudra pour mûrir votre projet et vous partirez dans des conditions idéales.

Décider où vous souhaitez partir

Vous êtes motivé, déterminé, prêt à tout pour partir : oui, mais où? Tout commence par le choix de votre destination, car chaque pays possède sa propre culture et des règles et conventions différentes en matière d’emploi et de titres de séjour.Faites des recherches sur les endroits qui vous intéressent et renseignez-vous sur les démarches à effectuer pour obtenir un permis de travail. En effet, sans ce sésame, vous ne pourrez pas travailler dans le pays. Certaines nations sont plus ouvertes que d’autres à l’entrée des Québécois sur leur territoire et cela peut aussi influencer votre décision.

S’éduquer sur votre pays de destination

Il est essentiel de vous éduquer au préalable sur votre pays de destination. Vous pouvez avoir tendance à idéaliser la vie en Europe, en Amérique du Sud ou en Asie, par exemple. Informez-vous sur la culture, discutez avec des personnes qui ont vécu dans le pays pour savoir à quoi vous attendre.Le choc culturel est réel et, en ayant fait un travail de recherche, vous arriverez mieux préparé.

Améliorer vos compétences linguistiques

Si vous souhaitez vous rendre dans un pays dont la langue officielle n’est ni l’anglais ni le français, vous devez faire en sorte d’améliorer vos compétences linguistiques avant de partir.En effet, même si vous avez trouvé un travail qui sera en anglais ou en français, il est indispensable de connaitre les fondamentaux de la langue du pays afin de pouvoir gérer vos démarches administratives et votre vie quotidienne une fois sur place. Vous pouvez suivre des cours en ligne, utiliser une application ou avoir recours à un apprentissage intensif.

Adapter votre CV

Le CV international existe; cependant, chaque pays a ses conventions. Renseignez-vous avant de commencer à postuler, de sorte que votre CV réponde aux attentes de votre employeur étranger.Adaptez votre curriculum à la langue et aux règles de votre pays de destination. Vous pouvez trouver des modèles en ligne, mais vous pouvez aussi avoir recours à un traducteur professionnel ou demander conseil à une personne qui a vécu dans le pays en question.

Voyager à l’endroit qui vous intéresse

Partir en vacances dans votre pays d’intérêt est un bon moyen de confirmer votre choix. En visitant les lieux une première fois, vous aurez une meilleure idée du mode et des habitudes de vie, des différences culturelles et de la langue.Cela vous permettra de vous imaginer vivre à cet endroit et, si jamais vous vous apercevez que finalement il ne vous plaît pas, de modifier votre projet à temps.

Connaitre les règles selon votre profession

Où que vous alliez, il vous faudra un permis de travail pour exercer dans le pays. Mais pour certaines professions, vous aurez aussi besoin d’une équivalence de diplôme ou d’une reconnaissance des acquis. C’est le cas, la plupart du temps, pour les professions réglementées au Québec, par exemple : avocat, architecte, dentiste, ingénieur, infirmier, traducteur, travailleur social.Renseignez-vous sur la réglementation dans votre pays de destination et faites une demande de reconnaissance des acquis au besoin.Article connexe : Guide des équivalences de diplômes entre le Québec et la France

Consulter les sites d’emploi

Les sites d’emploi tels qu’Indeed sont un très bon moyen de trouver du travail à l’étranger. Vous pouvez rechercher des offres dans le monde entier, avoir une meilleure idée de votre futur métier et du salaire qui l’accompagne. Utilisez ces plateformes à votre avantage.

Travailler pour une entreprise qui offre des occasions à l’international

L’une des façons les plus simples de travailler à l’étranger est d’être employé dans une entreprise implantée à l’international. En interne, il est souvent plus aisé de demander une mutation.Cela peut être une bonne solution si vous préférez travailler quelque temps au Canada avant de partir à l’étranger. Orientez alors vos recherches vers les entreprises internationales et, après avoir obtenu de l’expérience dans cette entreprise, vous pourrez éventuellement discuter d’une mutation à l’étranger.

Faire du bénévolat

Le bénévolat est une option de choix dans votre projet d’emploi à l’étranger. C’est un moyen de passer du temps dans le pays et de mieux le découvrir pour vous y installer par la suite. Vous pouvez aussi vous tourner vers cette expérience si vous recherchez un travail porteur de sens et qui se fera au plus près de la culture et de la population. Quelles que soient vos raisons, le bénévolat est une expérience humaine unique et est valorisé sur un CV.

Travailler comme enseignant

Enseigner le français ou l’anglais à l’étranger est une option utilisée par de nombreux Québécois pour voyager. Le Canada a établi des accords avec la Corée du Sud, le Japon et Taïwan : vos démarches seront simplifiées si vous souhaitez partir dans l’un de ces pays pour enseigner l’anglais. À titre de comparaison, le salaire moyen en Corée du Sud est d'environ 50 000 $ CA par an. C'est inférieur au salaire moyen canadien mais le coût de la vie est moins élevé en Corée du Sud qu'au Canada. Vous aurez besoin du TEFL (Teaching English as a Foreign Language), une certification qui vous permet d’enseigner l’anglais dans les pays dont ce n’est pas la langue officielle.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération enregistrées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Obtenir un visa de vacances-travail (PVT)

Le PVT, ou Working Holiday Visa, est une excellente option pour les Québécois de 18 à 35 ans qui souhaitent partir explorer le monde tout en travaillant pour financer leur voyage.Ce titre de séjour est relativement facile à obtenir et vous ouvre les portes de nombreux pays grâce aux accords conclus par le Canada. Vous pouvez aller dans la plupart des pays d’Europe, mais aussi en Australie, au Chili, en Corée du Sud, au Costa Rica, à Hong Kong, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et à Taïwan.Articles connexes :

Devenir travailleur indépendant

Le statut de travailleur indépendant ou autonome au Québec offre une grande liberté. Vous pouvez créer votre statut au Canada, puis partir voyager dans le monde tout en continuant à travailler.Il s’agit d’un bon moyen de lier l’utile à l’agréable et le principal avantage de cette formule est la flexibilité. Il faut cependant que votre activité vous permette d’acquérir ce statut et de travailler à distance.

Faire un stage

Si vous êtes jeune diplômé ou que vous rencontrez des difficultés à trouver un emploi à l’étranger, vous pouvez commencer par un stage. Le Gouvernement du Canada a créé le PSIJ (Programme de stages internationaux pour les jeunes), qui permet aux Canadiens de 19 à 30 ans d’acquérir une expérience à l’étranger dans le cadre d’un stage de six mois.Vous avez accès à des postes dans divers secteurs tels que la défense pour l’égalité des genres, les communications, le droit et l’environnement, et ce, dans plusieurs pays. Vous pouvez partir en Afrique (Bénin, Kenya, Tunisie), en Amérique latine et dans les Caraïbes (Argentine, République dominicaine, Pérou), en Asie (Cambodge, Philippines, Sri Lanka) ou en Europe (Bosnie-et-Herzégovine, Serbie, Ukraine).Article connexe : Quel est le salaire moyen en Afrique du Sud?

Se rendre sur place

Si vous avez un côté aventurier et débrouillard, rien ne vous empêche de vous rendre directement dans le pays et de chercher un emploi sur place. Rencontrer les habitants et les recruteurs en personne peut accélérer le processus. Mais n’oubliez surtout pas de régulariser votre statut par la suite pour pouvoir rester dans le pays et travailler.Articles connexes :
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Articles associés

Comment trouver un emploi en suivant ces 5 conseils

Découvrir d'autres articles