Quelle est la différence entre neurologue et neurochirurgien?

Mis à jour le 5 septembre 2023

Vous aspirez à faire carrière dans la neurologie, mais vous hésitez entre les sous-spécialités de cette branche? Afin d'orienter au mieux votre choix professionnel, découvrez dans cet article la différence entre le neurologue et le neurochirurgien. Ces professions ont leurs particularités, même si elles s'intéressent toutes les deux aux troubles du système nerveux.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

La principale différence entre le neurologue et le neurochirurgien

C'est la pratique en elle-même qui constitue la principale différence entre le neurologue et le neurochirurgien. Ces deux professionnels concentrent leurs actions sur les études et les traitements se rapportant aux maladies du système nerveux. En revanche, ils fournissent des approches relativement différentes.

Le neurologue

Le neurologue est plus axé sur la partie clinique. C'est un médecin spécialiste dont la principale mission est de réaliser des examens cliniques. Il se base sur les symptômes que le patient ressent ainsi que sur ceux qui caractérisent une maladie. Il établit ensuite un diagnostic à partir duquel il prescrit le traitement le mieux adapté.En neurologie, les maladies curables sont rares. Dans la plupart des cas, le neurologue offre simplement un traitement qui aura pour objectif de soulager les symptômes du patient. L'intervention de ce médecin spécialiste ne pourra également que retarder l'évolution d'une pathologie. Concrètement, les soins du neurologue ne conduiront pas toujours à une guérison définitive.À bien des égards, le neurologue ne se limite pas à une pratique analytique et intellectuelle. Ce travail comporte des aspects bien plus stimulants qui consistent à combiner à la fois les habiletés cliniques avec des connaissances en pathologie, en physiologie et en anatomie.L'électrophysiologie médicale fait notamment partie du domaine d'expertise du neurologue. Il peut ainsi procéder à une électroneuromyographie ou encore à une électroencéphalographie.

Le neurochirurgien

Le neurochirurgien a plus de pouvoir sur la guérison de son patient. Ce professionnel effectue des opérations chirurgicales dans le but d'éradiquer complètement une maladie. Il est spécialisé dans la chirurgie de tout ce qui est en lien avec le système nerveux. Il intervient, par exemple, pour extirper une tumeur localisée dans le cerveau. À ce moment, l'opération chirurgicale qu'il effectue consiste à ouvrir le crâne du patient pour enlever la tumeur.En cas de traumatisme crânien, il est possible qu'un hématome intracrânien se forme entre la boîte crânienne et le cerveau ou dans celui-ci. C'est une accumulation de sang que le neurochirurgien doit impérativement enlever au risque de provoquer d'autres complications ou la mort du patient.Comparées à celles du neurologue, les missions du neurochirurgien se révèlent donc plus complexes et plus délicates. En ce sens, l'exercice de l'une ou l'autre de ces professions implique de suivre des études bien distinctes.

Des études spécifiques

Que vous décidiez de devenir neurologue ou neurochirurgien, vous devrez avant tout suivre 5 années d'études en médecine générale. Ensuite, vous aurez à suivre des années de résidence durant lesquelles vous choisirez la spécialisation qui vous convient le mieux.En dépit de leurs caractères quelque peu similaires, la neurologie et la neurochirurgie impliquent de développer des compétences spécifiques. Afin de vous faire une idée sur la différence entre un neurologue et un neurochirurgien, penchez-vous sur leurs études et leurs compétences respectives.

Les études du neurologue

Le champ d'expertise du neurologue est plus vaste qu'il n'y paraît. Le domaine de la recherche clinique fait notamment partie des volets en pleine expansion. Bon nombre des praticiens neurologues associent désormais recherches fondamentales et pratiques cliniques. Leur travail favorise l'apparition progressive des solutions permettant de soigner certaines pathologies jusqu'alors incurables. La multiplication des approches thérapeutiques favorise également l'évolution des techniques de soin en neurologie.Afin d'exercer cette profession, vous devrez suivre un programme de résidence en neurologie une fois votre formation en médecine complétée. Le programme en question dure environ 60 mois et se divise en différents stades.
  • Le premier stade de la formation en neurologie dure entre 1 à 2 mois. Il soulignera votre progression vers la discipline.
  • Le deuxième stade contribuera à vous apprendre les fondements de la neurologie. Il dure entre 13 à 26 mois.
  • Le troisième stade vous permettra de renforcer votre maîtrise de la neurologie. Il dure environ 27 à 39 mois.
  • Le dernier stade sera la période de transition vers la pratique de la discipline. Il dure entre 6 à 13 mois.

Les études du neurochirurgien

La neurochirurgie se présente comme une pratique relativement délicate. Elle implique de suivre de nombreuses années d'études. L'acquisition des connaissances, de l'expertise et de l'habileté chirurgicale nécessaire vous impose ainsi de vous plier à un parcours universitaire bien précis.Tout comme avec les études pour devenir neurologue, vous devrez suivre un programme d'études en médecine qui peut durer entre 4 à 5 ans. À l'issue de cette formation, vous obtiendrez votre doctorat de 1er cycle en médecine. Ensuite, vous devrez effectuer 6 années de résidence en neurochirurgie.Cette formation se divise en 2 temps :
  • Le tronc commun constitue les fondements chirurgicaux que tous les aspirants chirurgiens doivent acquérir. Ce programme dure environ 18 mois et vous y apprendrez les bases de la pratique chirurgicale.
  • La spécialisation en neurologie commencera à la deuxième moitié de votre année de résidence en neurochirurgie. Vous devrez normalement y acquérir l'expertise nécessaire à la pratique de la neurochirurgie.
Notez que la spécialisation en neurochirurgie dure environ 4 ans et demi. Les compétences acquises au cours de leurs années d'études font partie des points de différence entre le neurologue et le neurochirurgien. Pour autant, il est possible de suivre les formations dans les mêmes établissements d'enseignement.Article connexe : Quel est le parcours pour devenir neurochirurgien ou neurochirurgienne?

Où suivre ses études?

Pour suivre une formation en neurologie au Québec, vous avez le choix entre les facultés suivantes :Les trois premiers établissements de cette liste offrent également des programmes de spécialisation en neurochirurgie. L'accession aux formations implique de répondre à certaines conditions que vous trouverez sur les sites officiels de chaque université.Si vous envisagez d'étudier la neurochirurgie et d'étendre vos connaissances vers les neurosciences, l'Université McGill est l'établissement à privilégier. Œuvrant en collaboration avec le Neuro (Institut-Hôpital neurologique de Montréal), elle offre des programmes d'études plus axés sur les recherches. Les départements de neurologie et de neurochirurgie vous feront bénéficier des formations en neurosciences.

Les examens du Collège Royal

En médecine, il est indispensable pour les formateurs de s'assurer que vous maîtrisez tous les acquis théoriques et pratiques de votre formation avant de vous lancer sur le marché du travail.Peu importe ses études et sa spécialisation, un médecin est un professionnel qui reste au service du public. Son travail est d'autant plus capital du fait qu'il doit garantir la santé et la sécurité de chaque patient. Pour cette raison, tout étudiant en école de médecine doit réussir avec succès les examens du Collège Royal avant de pouvoir exercer la profession. Le neurologue et le neurochirurgien ne dérogent pas à cette règle.Ces évaluations servent surtout à déterminer si votre niveau de compétence est acceptable comparé aux objectifs de votre formation en neurologie ou en neurochirurgie.Le format de l'examen du Collège Royal qu'ils doivent passer est un autre élément de différence entre le neurologue et le neurochirurgien.

Examen du Collège Royal pour les neurologues

Aux aspirants neurologues, l'examen du Collège Royal se divise en deux parties, dont un examen écrit et un examen appliqué.La partie théorique se déroule sur deux jours et se compose d'une épreuve pédiatrique ou adulte de 3 heures et d'une épreuve commune de 3 heures.La partie appliquée dure au total 2 heures. C'est durant cet examen-ci que les examinateurs évalueront vos processus de raisonnement clinique et de réflexion. Ils analysent vos résultats en regard de vos connaissances et de l'application de celles-ci durant l'examen écrit.

Examen du Collège Royal pour les neurochirurgiens

Afin d'être admissible à l'examen en neurochirurgie, vous devrez dans un premier temps réussir l'examen en fondements chirurgicaux du Collège Royal. Ce dernier se compose de deux épreuves écrites qui se présentent sous forme de questions à choix multiples. Il dure en tout 6 heures, soit 3 heures dédiées à chaque épreuve.Ce n'est qu'après avoir réussi cet examen que vous pourrez vous inscrire aux examens en neurochirurgie. Ces derniers se composent également d'une étape écrite et d'une étape appliquée, lesquelles auront lieu au cours de vos années de résidence.L'examen écrit se déroulera notamment au début de votre 5e année de résidence en neurochirurgie. L'examen appliqué se tiendra, quant à lui, au cours de votre 6e année. Pour espérer faire cet examen appliqué, vous devrez réussir l'examen écrit. En revanche, si vous échouez à l'examen appliqué, vous n'aurez pas à repasser l'examen écrit.Finalement, la différence entre le neurologue et le neurochirurgien réside dans les études qu'il faut suivre pour exercer ces professions. En dépit de leurs similarités, il s'agit de deux pratiques bien distinctes qui nécessitent l'acquisition de compétences et d'expertises précises. Réussir à faire cette distinction vous permettra de mieux orienter votre choix de carrière par la suite.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles