Comment devenir camionneur en 5 étapes simples?

Mis à jour le 21 juin 2023

Vous avez toujours eu un attrait marqué pour les camions lourds et l'endroit que vous préférez dans le monde est sur la route? Vous êtes peut-être bien fait pour devenir camionneur! Mais quelles sont donc les étapes à suivre pour y arriver?Dans cet article, nous vous présenterons un aperçu du métier très particulier de camionneur, nous déterminerons les qualités essentielles à la pratique de cette profession, puis nous vous informerons sur la formation à suivre afin d'avoir la chance d'être aux commandes d'un camion lourd. Enfin, vous découvrirez les perspectives d'emploi liées à ce métier d'exception.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Étape 1 : se renseigner

La première étape à franchir avant de faire l'ébauche de son plan de carrière est de se renseigner sur le métier qui nous intéresse; dans ce cas-ci, il s'agit de celui de camionneur.À bord de leurs énormes bolides à la panse bien remplie, ces chauffeurs d'exception ont la responsabilité de transporter des marchandises et des matériaux de toutes sortes, soit à l'intérieur des frontières d'un pays ou en les traversant. Leur environnement de travail se résume à l'habitacle de leur véhicule, mais ceux qui font de longs trajets en passant par plusieurs villes ou provinces ont l'avantage de voir du pays.Ce travail n'est cependant pas de tout repos, puisque tout dépendant de l'entreprise pour laquelle il travaille et des marchandises qu'il transporte à bord de son véhicule, le camionneur peut être en contact avec des substances chimiques dangereuses. Il a également l'habitude de travailler dans un endroit bruyant sujet aux vibrations.Plus concrètement, voici quelques tâches que le camionneur peut être amené à effectuer dans le cadre de ses fonctions :
  • Prévoir la logistique derrière ses voyages et obtenir toute la documentation nécessaire au transport des marchandises qu'il aura dans son camion (p. ex. : dans le cas ou il s'agirait de matières dangereuses).
  • Inspecter les différentes parties du camion, comme les pneus, les phares, les compartiments frigorifiques, etc.
  • Veiller à ce que les marchandises soient correctement chargées à l'intérieur du camion et qu'elles soient bien arrimées pour éviter les déversements et les accidents pendant le transport.
  • Obtenir les permis et licences requises pour transporter les marchandises sur des routes internationales.
  • Tenir des carnets de route et comptabiliser ses heures de service ainsi que la distance qu'il a parcourue.
  • Travailler en collaboration avec les répartiteurs, les autres camionneurs et ses clients.
  • Procéder à des réparations d'urgence au besoin.

Étape 2 : comparer ses qualités

Maintenant que vous en savez plus sur le métier de camionneur et que votre intérêt est d'autant plus stimulé, il vous faut déterminer si vous avez ce qu'il faut pour faire ce métier.Comme il s'agit d'un travail plutôt stationnaire, surtout dans le cas des transports de longue distance, vous devrez aimer la routine et vous montrer très patient. Mais d'autres qualités tout aussi importantes vous aideront également à vous épanouir pleinement dans ce travail, parmi lesquelles figurent :
  • l'autonomie;
  • la rigueur;
  • la tolérance au stress;
  • l'assiduité et la ponctualité;
  • la capacité à respecter les normes et les règlements.
Par ailleurs, vous devrez idéalement posséder les compétences et les habiletés suivantes :
  • la précision;
  • une excellente vision de loin;
  • une bonne coordination des membres;
  • un bon sens de l'orientation;
  • de très bons réflexes;
  • une facilité à recueillir et à traiter l'information.
Si vous êtes amené à traverser des frontières internationales dans le cadre de vos transports, le bilinguisme vous sera également d'une grande aide. À ce stade, le fait d'apprendre une troisième langue pourrait même se révéler un atout, tout dépendant des pays que vous aurez l'occasion de visiter.

Le profil idéal

Si vous ne possédez que quelques-unes des qualités et compétences précédentes et que vous avez soudainement l'impression que votre rêve de devenir camionneur vient de s'écrouler, n'ayez crainte! Avant de vous lancer dans une grande réorientation de carrière, vous auriez tout intérêt à passer un test afin de déterminer votre profil RIASEC, soit votre profil de personnalité.Le fait d'établir votre profil vous permet de cibler les secteurs et les professions les plus adaptés à votre personnalité. RIASEC est un acronyme qui contient les 6 types de personnalités observés dans le monde du travail, soit le réaliste, l'investigateur, l'artiste, le social, l'entreprenant et le conventionnel.Une foule de tests sont offerts sur le web afin de vous aider à déterminer votre profil. Lorsque vous aurez passé le test, comparez votre résultat avec celui correspondant au métier de conducteur, soit réaliste, conventionnel et entreprenant.

Étape 3 : suivre la formation requise

Vous vous voyez déjà à bord de votre camion, traversant le Canada, la remorque bien remplie de précieux matériaux, au son de votre musique favorite... Excellent! Néanmoins, avant de pouvoir posséder votre propre camion, vous devrez suivre une formation bien spécifique afin d'apprendre les rouages du métier et d'acquérir les connaissances et les compétences techniques essentielles.

Le DEP en transport par camion

Ce diplôme d'études collégiales, aussi offert en anglais sous le titre DEP en trucking, est d'une durée totale de 615 heures. Offert plus généralement de jour, il a pour but de vous faire atteindre certains objectifs bien particuliers, tels :
  • Vous rendre efficace et apte à effectuer les différentes activités liées au métier dès votre entrée sur le marché du travail.
  • Vous permettre de maîtriser les méthodes de conduite économique et les règles de conduite préventive.
  • Vous amener à acquérir les connaissances et compétences requises pour entretenir correctement votre véhicule et planifier vos voyages.
Vous y apprendrez également à bien gérer votre temps et à faire face aux imprévus, en plus de développer votre conscience professionnelle. Voici quelques cours qui feront partie de votre parcours de formation :
  • Veiller au bon état du camion (code 360-333);
  • Planifier un voyage (code 360-353);
  • Conduire un camion en milieu rural et autoroutier (code 360-374).
La liste des établissements offrant ce programme de formation est longue et ceux-ci se trouvent aux quatre coins de la province, rendant cette profession pour le moins accessible. Pour n'en nommer que quelques-unes, vous pourriez choisir d'étudier, par exemple, dans l'une des régions suivantes :
  • Abitibi-Témiscamingue : C.F.P. Lac-Abitibi, Centre Frère-Moffet F.P.;
  • Bas-Saint-Laurent : C.F.P. Pavillon-de-l'Avenir, CFPRO à Matane, CFPRO en foresterie à Causapscal, Centre de formation Rimouski-Neigette et Service aux entreprises et formation continue;
  • Capitale-Nationale : C.F.P. de Charlevoix, Centre de formation en transport de Charlesbourg;
  • Côte-Nord : SAE de l'Estuaire;
  • Laval : Centre de formation horticole de Laval;
  • Montréal : CFPTR – CSE, École du Routier Professionnel du Québec (1996) inc.;
  • Outaouais : CFP des Portages-de-l'Outaouais (Asticou).
Si vous ne voyez pas votre région dans cette liste, rendez-vous sur le site de l'inforouteFTP afin de trouver avec précision le centre professionnel le plus près de chez vous qui offre la formation Transport par camion.

Étape 4 : obtenir les autres qualifications

En plus de suivre la formation en transport par camions, vous devrez aussi répondre à quelques critères avant de pouvoir vous lancer dans votre carrière de camionneur.Tout dépendant du camion que vous souhaiterez ou devrez conduire, vous devrez obtenir le permis de conduire approprié :
  • camion porteur : permis de conduire de classe 3 ou D;
  • camion articulé allongé : permis de conduire de classe 1 ou A;
  • véhicules à freins pneumatiques : mention « freins pneumatiques » (Z).
Certaines conditions supplémentaires s'appliquent à l'obtention des permis ci-dessus. Par exemple, pour suivre la formation classe 3, vous devez :
  1. être titulaire d'un permis de classe 5 valide depuis au moins 2 ans;
  2. avoir un dossier de conduite irréprochable;
  3. être en bonne santé;
  4. réussir un examen théorique et deux examens pratiques.
Pour connaître toutes les conditions relatives à l'obtention des permis précédemment mentionnés, rendez-vous sur le site de la SAAQ.

Étape 5 : se projeter dans l'avenir

Même si son titre sonne un peu ésotérique, cette étape n'a rien de spirituel! En fait, elle vise à vous préparer à votre avenir professionnel de façon plus concrète en envisageant deux aspects très importants de tout métier, soit les perspectives d'emplois liées au domaine qui vous intéresse, ainsi que le salaire que vous pourrez toucher en échange de vos services.

Les perspectives d'emploi

Selon le site du gouvernement du Québec, les perspectives d'emploi sont fort reluisantes dans le domaine du transport par camion. En d'autres mots, vous ne peinerez pas à trouver du travail, une fois votre DEP et vos permis adéquats obtenus.En 2020, on comptait 69 000 camionneurs à l'emploi dans la province du Québec. Bien que la grande majorité des camionneurs soit de sexe masculin, on y dénombre un peu plus de 3 % de femmes. De ces professionnels, plus de 93 % travaillent à temps plein.

Le salaire

En tant que camionneur, vous pourrez toucher un salaire annuel de 46 000 $ CA. Évidemment, certains aspects sont à considérer dans la détermination de votre futur salaire. Vous pourriez gagner moins en travaillant à temps partiel, ou gagner plus en vous lançant en affaires; à condition, bien évidemment, d'avoir la fibre entrepreneuriale...En conclusion, le métier de camionneur, s'il n'est pas fait pour tout le monde de par sa nature plutôt stationnaire et répétitive, n'en demeure pas moins passionnant! Vous êtes d'une patience exemplaire, vous adorez conduire et vous rêvez d'un emploi qui vous garantirait une grande autonomie? Le métier de camionneur est peut-être bien pour vous...Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed. Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération enregistrées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles