Consultant en ingénierie : découverte d'un métier

Mis à jour le 30 décembre 2022

Vous êtes expert dans votre domaine, vous aimez les défis, mais vous tenez également à votre indépendance? Alors, avez-vous déjà envisagé un métier de consultant en ingénierie? Un consultant en ingénierie, également appelé ingénieur consultant ou ingénieur-conseil, est, comme son nom l'indique, une personne qui travaille comme consultant pour des entreprises. En effet, le consultant en ingénierie offre ses services d'ingénierie à des entreprises du secteur privé et du secteur public qui le recrutent pour une durée de temps déterminée. Il procure ses services à divers clients pour prodiguer des conseils ou pour gérer des projets concrets. Dans le présent article, nous présentons ce métier à la fois passionnant, gratifiant et lucratif. Nous vous indiquerons également la procédure à suivre pour l'exercer au Canada.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Qu'est-ce qu'un consultant en ingénierie?

Lorsqu'une entreprise publique ou privée décide de recourir à l'expertise d'une personne externe soit par manque de temps ou de ressources, elle fait appel à un consultant en ingénierie. Ce dernier utilise alors ses compétences techniques, ses connaissances en gestion de projets et son expérience professionnelle pour résoudre des problématiques auxquelles sont confrontés ses clients. Pour ce faire, le consultant en ingénierie s'assure de bien saisir la problématique du client, puis il l'évalue et détermine les étapes ainsi que les solutions techniques et technologiques pour la résoudre.Notons que le consultant en ingénierie peut travailler pour le compte d'une entreprise de génie-conseil ou comme indépendant avec un statut de travailleur autonome.

Que fait un consultant en ingénierie?

Le consultant en ingénierie peut assister le client dans des domaines variés notamment, la construction, l'aménagement, l'informatique, l'énergie, l'électricité et autres. Il apporte des conseils sur des aspects techniques, financiers et économiques. Le consultant en ingénierie peut intervenir durant tout le cycle de vie d'un projet – de la conception à la réalisation – mais également à une étape cruciale pour fournir une expertise particulièrement spécialisée. Par ailleurs, les missions du consultant en ingénierie varient en fonction du domaine, du type d'entreprise à laquelle il offre ses services et des circonstances.

Exemples de tâches de consultants en ingénierie

Pour résoudre les problématiques de leurs clients, de manière générale, les consultants en ingénierie sont appelés à :
  • Rencontrer les clients pour en apprendre sur eux, sur leurs besoins et sur leurs projets. Ces rencontres peuvent se faire à l'occasion de réunions au début ou durant un projet. Des réunions peuvent également être organisées avec d'autres intervenants comme les fournisseurs, les architectes, les fabricants ou les autorités locales;
  • Analyser la problématique en détail à l'aide de données à sa disposition;
  • Poser la problématique et formuler une synthèse;
  • Déterminer les solutions. Après avoir évalué le problème, il détermine des solutions uniques et appropriées pour y remédier;
  • Effectuer des visites sur le terrain;
  • Organiser la logistique. Ici, le consultant planifie les solutions en organisant la logistique du projet. Il analyse les processus en place en décelant les aspects à améliorer;
  • Appliquer les solutions proposées. Le consultant en ingénierie applique les solutions proposées dans le strict respect des contraintes de coûts et de temps de son client
  • Résoudre les problèmes qui surviennent durant la réalisation d'un projet;
  • Effectuer le contrôle, le suivi, l'évaluation et la préparation des rapports.

Comment devenir consultant en ingénierie?

Souvenez-vous, un consultant en ingénierie est un expert, et qui dit expert dit une riche expérience et un solide profil académique en plus de compétences interpersonnelles.

La formation

Pour exercer en tant que consultant en ingénierie, vous devez obtenir au moins un baccalauréat dans un domaine d'ingénierie qui vous passionne et dans lequel vous aimerez faire carrière. Vous avez ainsi le choix entre les différentes spécialités suivantes :
  • Génie informatique : On ne le dira jamais assez, l'informatique est le domaine du présent et de l'avenir. L'ingénieur informatique est responsable de la conception, de l'implantation et de la maintenance des systèmes informatiques. Cette formation est offerte au Québec à Polytechnique Montréal ainsi qu'à l'Université Laval et l'Université du Québec en Outaouais entre autres. L'ingénieur informaticien est différent de l'ingénieur logiciel (une autre spécialité que vous pouvez choisir) qui, lui, travaille à la conception des algorithmes, des interfaces et des logiciels.
  • Génie mécanique : D'après GENIE-INC, 23 % d'ingénieurs sont spécialisés en génie mécanique, ce qui en fait un domaine ayant le vent dans les voiles. C'est sans doute parce que l'ingénieur mécanique a la particularité d'intervenir dans différents domaines industriels comme la santé, les transports, l'énergie, la robotique, etc. En effet, l'ingénieur mécanique est celui qui prend en charge la conception, l'installation et l'entretien des véhicules, des turbines, des machines et d'autres moteurs utilisés dans la production d'énergie, de biens et de services. C'est une spécialité très prisée qui est offerte dans toutes les écoles de génie de Québec, sauf à l'Université du Québec en Outaouais (UQO).
  • Génie électrique : Les ingénieurs électriciens s'occupent de tout ce qui a trait aux câbles et à l'électricité dans un projet. Ils créent, conçoivent, testent et supervisent les produits, les infrastructures et les projets électriques. La formation en génie électrique est offerte dans toutes les facultés ou écoles d'ingénieur du Québec.
  • Génie aérospatial : Cette spécialité attire particulièrement les passionnés d'avions, de fusées et d'autres engins volants civils ou militaires. Les ingénieurs aérospatiaux conçoivent, testent, construisent et entretiennent les appareils envoyés dans l'espace. Ils sont également chargés du calcul de la trajectoire qu'effectueront les engins volants. Cette spécialité très sélective est offerte au Québec à Polytechnique Montréal et à l'Université Concordia.
  • Génie de l'environnement : Cette spécialité qui n'est pas officiellement reconnue par l'Ordre des ingénieurs du Québec est offerte soit en option en maitrise professionnelle à Polytechnique Montréal soit en maitrise à l'École de technologie supérieure de l'Université du Québec. L'ingénieur de l'environnement est au service de l'écologie. Il planifie, élabore, conçoit, réalise, gère et évalue des projets liés à la préservation et la projection de l'environnement et au développement durable.
  • Génie civil : L'ingénieur civil conçoit, construit, gère et entretient des ouvrages. Dans ce domaine, les consultants interviennent souvent au niveau de la conception de projets. Cette formation est offerte à Polytechnique Montréal, l'Université McGill, l'Université Concordia, l'Université Laval, l'Université de Sherbrooke, l'Université d'Ottawa, l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) et l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).
D'autres spécialités incluent le génie chimique, le génie industriel, le génie des matériaux, le génie physique, le génie aéronautique, le génie agricole, le génie agroalimentaire, le génie des eaux, etc.A quoi reconnait-on un bon consultant en ingénierieEn plus de la formation et de la spécialité, le consultant en ingénierie doit posséder un certain nombre de qualités, nous en citons les cinq principales.

1. Bon sens relationnel

La première qualité d'un consultant en ingénierie est le relationnel. En effet, il est appelé à travailler avec différents clients et intervenants dans le cadre de l'exercice de ses fonctions. En plus de savoir négocier (auprès de fournisseurs, de clients ou membres d'équipe), le consultant en ingénierie s'adapte facilement et a une aisance à travailler en équipe.

2. La créativité

Lorsque des clients font appel à des consultants externes, c'est généralement parce qu'ils espèrent obtenir des services d'une qualité exceptionnelle. Ainsi, pour se distinguer et proposer des idées innovantes, le consultant en ingénierie doit se montrer créatif. Ses idées doivent apparaitre comme un éclair de « génie » du fait de leur caractère novateur et surtout original.

3. Le sens de l'organisation

Le consultant en ingénierie travaille de manière autonome et parfois sur plusieurs projets à la fois. C'est pourquoi le sens de l'organisation est de mise. Il doit être en mesure de bien planifier ses tâches et de les réaliser dans le strict respect des délais et sous pression.

4. La pensée critique

Une grande partie du travail du consultant en ingénierie consiste à analyser les problèmes et à cerner les domaines à améliorer. La pensée critique permet au consultant en ingénierie de remettre en question, d'évaluer et, surtout, d'émettre des hypothèses et de faire des synthèses.

5. La communication

En tant que consultant en ingénierie, vous devez être un communicateur. En effet, vous serez appelés à échanger de l'information au quotidien dans le cadre de votre travail, et vous devez être en mesure de bien vous exprimer à l'oral comme à l'écrit et idéalement, en français et en anglais.

3 facteurs essentiels à tenir compte si vous souhaitez devenir consultant en ingénierie

À présent que vous en savez un peu plus sur le métier de consultant en ingénierie, vous devez garder en tête les éléments suivants avant de vous y lancer :

1. L'expérience

L'expertise qui fera de vous un candidat idéal pour les offres d'emploi s'acquiert au fur et à mesure que vous exercez une profession, avec le nombre de projets menés à bien et le nombre de problèmes résolus. C'est pourquoi il est fortement recommandé aux étudiants de multiplier les stages et aux nouveaux diplômés d'envisager une première expérience au sein d'une entreprise afin de gagner une expérience pratique.

2. Le permis

Au Canada, le génie est réglementé. Ainsi, pour exercer en tant qu'ingénieur titulaire, vous devez obtenir un permis délivré par l'organisme de réglementation du génie de votre province ou de votre territoire. Au Québec, c'est l'Ordre des ingénieurs du Québec qui délivre les permis. Néanmoins, vous pouvez toujours travailler sans permis, mais cela devra se faire sous la supervision d'un ingénieur titulaire.

3. Le réseautage

Il est important de se créer un réseau dans toute profession. Ceci est encore plus vrai si vous souhaitez exercer en tant que consultant en ingénierie. En effet, le réseau est important non seulement parce qu'il permet d'avoir des personnes vers qui se tourner pour des questions relatives à la profession, mais aussi pour développer pour son portefeuille de clients. Vous pouvez consulter ce guide pour découvrir des astuces pour bien réseauter.Les consultants en ingénierie peuvent se payer le luxe d'être leur propre patron tout en gagnant décemment leur vie. Alors, si vous voulez en devenir un, il ne vous reste plus qu'à choisir le domaine dans lequel s'épanouira votre génie ou vers lequel vous voudriez orienter votre carrière et de profiter de cette profession pleine de belles promesses.À lire également : La lettre de motivation pour un ingénieurVeuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles