Comment travailler au Mexique?

Mis à jour le 28 juillet 2023

Vous rêvez de vivre au Mexique? Pour transformer ce rêve en réalité, explorez ce guide et découvrez comment travailler au Mexique en explorant toutes les informations à connaître sur le pays et son marché du travail : salaire, culture et processus d'immigration et recherche d'emploi. Bonne lecture!Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Le marché de l'emploi au Mexique

Le taux de chômage au Mexique est assez faible. En 2019, il se situait autour de 3,5 %, ce qui représente 1,9 million de personnes sur une population totale de 12 millions d'habitants.Les secteurs des télécommunications, de l'énergie, de l'aéronautique et de l'automobile sont les secteurs les plus développés dans les villes. Si vous souhaitez vous installer sur la côte, vous pourrez vous tourner vers le secteur du tourisme.

Salaires au Mexique

Le salaire minimum mexicain s'appelle le Salario Mínimo General et il s'élève en 2022 à environ 3 641,91 pesos par mois (soit 230 $ CA). Le salaire annuel moyen au Mexique était de 16 429 $ US en 2021, tandis qu'il s'élevait au Canada à 56 006 $ US. La différence entre les salaires moyens est importante, mais le coût de la vie est également un facteur à prendre en compte. Il est nettement moins élevé au Mexique qu'au Canada.Au moment de votre embauche, préparez-vous à fournir beaucoup de documents, notamment votre certificat de naissance, ainsi que les copies de tous vos diplômes et de tous vos relevés de notes.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.

Les conditions de travail au Mexique

Au Mexique, les semaines de travail sont de 48 heures par semaine, à raison de 8 heures par jour, six jours sur sept. Le dimanche est donc le seul jour de congé de la semaine. Les journées de travail peuvent débuter à 6 h au plus tôt et se terminer à 20 h au plus tard.Dix jours sont fériés dans l'année, soit :
  • 1er janvier (Jour de l'An)
  • Le 4 février (jour de la Constitution mexicaine)
  • Le 18 mars (jour de la naissance de Benito Juárez, héros de la république mexicaine)
  • Le Vendredi saint, le Samedi saint et le dimanche de Pâques
  • Le 1er mai (jour de la fête du Travail)
  • Le 16 septembre (Fête de l'indépendance)
  • Le 18 novembre (fête de la Révolution mexicaine)
  • Le 25 décembre (jour de Noël)
Les travailleurs sont inscrits d'office à l'Instituto Mexicano del Seguro Social (IMSS) et bénéficient automatiquement de soins médicaux sans frais. Après leur première année de travail, les travailleurs mexicains ont 6 jours de congé, puis 2 jours supplémentaires chaque année, jusqu'à atteindre un maximum de 12 jours annuels. Au Canada, les travailleurs bénéficient de deux à quatre semaines de vacances payées au minimum, selon leurs années d'ancienneté.La loi prévoit également une gratification de fin d'année équivalente à 15 jours de travail. Cette prime de Noël doit être touchée avant le 20 décembre. Il existe également une prime vacances avec une augmentation de 25 % du salaire les jours de congés. Au-delà de ces avantages garantis par la loi, certaines entreprises peuvent offrir des avantages supplémentaires.

Les différences culturelles

Les différences culturelles entre Québécois et Mexicains sont nombreuses au travail, mais la principale est dans le rythme.Ainsi, bien que les Mexicains travaillent plus d'heures par semaine que les Québécois, ils ont aussi plus de pauses. De plus, les Mexicains n'apprécient pas de travailler dans l'urgence. La convivialité est très importante, y compris au travail. Il est courant de convier les employés à de nombreux événements professionnels ou personnels. Votre présence sera essentielle pour pouvoir vous intégrer au groupe.

Trouver du travail au Mexique

Il existe différentes façons de trouver du travail au Mexique, notamment via les méthodes dites « traditionnelles », le réseautage et le recours à des agences de recrutement.

Les méthodes traditionnelles pour trouver un emploi au Mexique

Vous pouvez utiliser toutes les méthodes traditionnelles de recherche d'emploi que vous utilisez au Canada (recherche d'emploi sur Indeed, petites annonces). Vous pouvez également envoyer une candidature spontanée à toute entreprise pour laquelle vous aimeriez travailler, mais les chances d'obtenir une réponse sont assez minces.

Le réseau pour décrocher un poste au Mexique

La meilleure façon de trouver un emploi au Mexique est de passer par son réseau de contacts. Si vous n'avez pas encore établi un réseau de contacts au Mexique, considérez votre ambassade, votre chambre de commerce ou un club social local. Participez à autant d'événements que possible, faites connaissance avec d'autres personnes et faites-leur savoir ce que vous recherchez.

Les agences de recrutement au Mexique

Comme partout ailleurs dans le monde, de nombreuses entreprises au Mexique sous-traitent le processus à des agences de recrutement. S'inscrire auprès d'une agence de recrutement peut être une bonne option pour trouver un emploi au Mexique, car il n'est pas nécessaire de vivre au Mexique pour rechercher des offres d'emploi.

Travailler au Mexique sans diplôme

Plus que le diplôme, c'est votre expérience professionnelle qui intéressera les entreprises mexicaines. Il sera néanmoins difficile pour un étranger ayant peu d'expériences professionnelles de travailler, mais vous pouvez quand même trouver un emploi sans avoir un diplôme. Cela dépend du métier que vous visez.

Travailler au Mexique sans parler espagnol

Si vous travaillez pour une entreprise étrangère, vous n'aurez peut-être pas besoin de parler espagnol. Néanmoins, vous aurez au moins besoin de parler anglais. Pensez à bien indiquer votre niveau de langue sur votre CV. Avoir un bon niveau d'espagnol reste tout de même fortement conseillé, surtout si vous devez passer un entretien en espagnol. De plus, pouvoir échanger avec vos collègues mexicains dans leur langue natale facilitera nettement votre intégration.

Rédiger votre CV pour trouver un emploi au Mexique

Il est judicieux de préparer un CV adapté au pays, qui diffère du nôtre sur certains points.

Plus de liberté sur la forme

Contrairement au CV québécois qui doit tenir sur une page, le CV mexicain est beaucoup plus libre. Sans toutefois exagérer, il n'y a pas de restriction à tout insérer dans une page. Deux pages, voire trois au maximum sont conseillées. Cela vous laisse plus de place pour développer amplement les informations clés, comme toutes vos expériences professionnelles et votre parcours éducatif.

CV en espagnol et en anglais

Le curriculum vitae que vous allez adresser aux entreprises, locales ou internationales, doit toujours être rédigé en espagnol, sauf sur demande spécifique. Néanmoins, il est conseillé de préparer une version anglaise. Certaines compagnies apprécieront vos capacités linguistiques et votre volonté de rédiger un CV adapté à l'international.

Ordre chronologique inversé

Tout comme au Québec, il est préférable de présenter ses dernières expériences et de remonter jusqu'aux plus vieilles pour le modèle mexicain.

Diplômes

La partie scolaire qui résume votre éducation, les formations que vous avez suivies et les diplômes que vous avez obtenus doit être claire et concise. Notez également que vos diplômes apostillés peuvent vous être demandés, notamment dans le cadre de vos démarches d'obtention d'un visa de travail.L'apostille est destinée à attester de la véracité de l'auteur et du détenteur du document. Cette démarche est cruciale pour mettre toutes les chances de votre côté, pensez donc à faire apostiller vos diplômes au Canada avant votre départ.

Références

C'est une section très courte, mais incontournable pour les CV mexicains. Les referencias ont pour objectif d'établir une liste de contacts qui seront en mesure de recommander le candidat. Ajouter des références sur un CV amplifie la crédibilité de vos capacités aux yeux de votre recruteur.

Objectif de carrière

C'est une section inédite et incontournable sur les CV mexicains. La section de l'objetivo profesional vous invite à décrire en quelques lignes votre projet de carrière et vos aspirations professionnelles. À travers votre objectif professionnel, les recruteurs mexicains verront votre ambition et votre détermination

CV en ligne

Au Mexique, le CV classique et le CV en ligne ont la même importance. Bien sûr, ne négligez pas l'importance du CV en ligne et notamment le réseau social pour les professionnels, LinkedIn. Cet outil est utilisé par une grande majorité des recruteurs qui consulteront votre CV en ligne avant de vous contacter directement.

Les règles de l'immigration pour travailler au Mexique

D'autres points sont essentiels et doivent être considérés avant de plier bagage pour vous envoler vers le Mexique. Parmi ceux-ci se trouve l'obtention d'un permis de travail, l'obtention d'un visa de résident temporaire et celui d'un visa de résident permanent.

Le permis de travail au Mexique

Le candidat doit se rendre impérativement à la Section consulaire de l'Ambassade du Mexique pour le dépôt du dossier. Dans un premier temps, l'employeur au Mexique doit contacter l'Instituto Nacional de Migracóon pour obtenir un permis de travail. Une fois ce permis obtenu, l'intéressé doit faire une demande de visa de travail.

Le visa de résident temporaire au Mexique

Le statut de résident temporaire permet à un ressortissant étranger de demeurer au Mexique pendant une période maximale de quatre ans, avec la possibilité d'obtenir un permis de travail en échange d'une rémunération dans le pays moyennant une offre d'emploi. Il donne le droit d'entrer et de sortir du territoire national autant de fois que nécessaire, et de bénéficier du regroupement familial.

Le visa de résident permanent au Mexique

Le visa de résident permanent peut s'obtenir après avoir passé au moins cinq ans de résidence au Mexique. Cette durée est de deux ans si vous avez épousé un Mexicain, ou que vous avez un enfant né au Mexique. La procédure d'obtention de ce visa dure environ un an.Pour finir, n'oubliez pas qu'un tel changement de vie nécessite beaucoup de préparation. Aller vivre dans un autre pays du jour au lendemain pour y travailler ne se fait pas en claquant des doigts, et vous devrez suivre certaines étapes clés afin de vous assurer de faire les choses en bonne et due forme.Avant tout, prenez le temps de rédiger un plan d'action détaillé, puis consultez l'ambassade et le consulat du Mexique au Canada afin d'obtenir des informations à jour.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles