Comment devenir radiologue

Mis à jour le 22 août 2023

Le radiologue est un médecin spécialisé en radiologie. La radiologie est l'une des techniques d'imagerie médicale utilisées en médecine, au même titre que l'imagerie par résonance magnétique (IRM), l'ultrason ou l'échographie. Le radiologue emploie les rayons X sur les patients afin d'établir des diagnostics ou d'agir dans un cadre thérapeutique.Intervenant en prévention, en détection ou en protocole de soin, il se sert de la transmission des images pour émettre ses recommandations et surveiller l'évolution des pathologies repérées. Comment devenir radiologue au Québec? Quelle est la place de ce métier au Québec? Vous trouverez ici toutes les informations que vous cherchez sur le sujet.

Comment devenir radiologue?

Pour être radiologue, il faut d'abord être animé par le désir de soigner les gens et d'œuvrer pour la santé de la communauté. Le radiologue doit démontrer diverses qualités pour exercer adéquatement sa profession. La médecine est une discipline qui se pratique avec passion et par vocation, mais le radiologue doit aussi afficher un certain goût pour la technologie puisqu'il l'utilise pour soigner des maladies et améliorer le confort des patients.

Les qualités requises

Le radiologue doit s'avérer empathique et prévenant, puis il doit faire preuve d'une grande écoute. Il est également tenu de démontrer une immense rigueur, car il manipule du matériel potentiellement dangereux qu'il utilise directement sur le corps de ses patients. Il doit alors être précis et méthodique afin de ne pas commettre d'erreur.Le radiologue doit aussi se montrer un fin analyste et un observateur hors pair afin de formuler des conclusions correctes. Il a pour mission de vulgariser divers éléments de la médecine, en adaptant ses termes au niveau de connaissance de ses interlocuteurs. Le radiologue traite de sujets qui peuvent être parfois très graves pour ses patients; il doit donc posséder un sens de la communication très développé.

Les études : première partie en médecine

Le radiologue doit suivre un long parcours universitaire pour acquérir les compétences nécessaires à l'exercice de sa spécialisation (entre dix à douze ans en fonction de son degré de spécialisation). Il doit d'abord terminer un cursus en médecine générale le menant jusqu'au doctorat avant de se spécialiser en radiologie. Ses études pour être radiologue sont d'abord axées sur un programme classique d'études de médecine contenant les formations théoriques d'usage pendant les trois premières années ainsi que deux années d'externat.

Une spécialité impliquant cinq ans de résidence

La spécialisation en radiologie débouche sur un diplôme d'études spécialisées (DES) en radiologie diagnostique. Après avoir suivi un programme de résidence de cinq ans, le radiologue peut enfin s'inscrire à l'Association des radiologistes du Québec (ARQ).En plus des cours théoriques et des examens, le programme comporte de nombreux stages en centres hospitaliers universitaires (CHU), à l'hôpital ou dans un institut de cardiologie. Le futur radiologue sera ainsi confronté à toutes sortes de pathologies afin de savoir comment examiner n'importe quelle partie du corps humain. Des stages et autres cours en option sont également offerts afin que l'étudiant se spécialise davantage (recherche, enseignement, formation à la pédagogie, stages à l'étranger).

Un accès moins long pour les technologues en imagerie médicale

Les technologues en imagerie médicale peuvent manipuler les rayons et réaliser des examens, mais ils ne peuvent en aucun cas établir de diagnostics. Ils ne sont pas médecins, mais ils sont spécialisés en radiologie grâce à des études entamées au niveau collégial.Titulaires d'un DEC en technologie du radiodiagnostic, ils peuvent ensuite se spécialiser à l'université grâce à un baccalauréat dans la discipline de leur choix. Ils peuvent aussi exercer directement après le DEC. Ils demeurent alors sous la supervision du radiologue qui est le seul habilité à exprimer des diagnostics ou à prescrire des protocoles de soin.

Quel est le rôle du radiologue?

L'action du radiologue peut se situer à trois moments de la prise en charge du patient : soit en prévention afin de dépister d'éventuelles maladies, soit en détection en réaction à une souffrance ou un problème rencontré par le patient, soit en traitement thérapeutique, lorsqu'il faut traiter le patient à l'aide de rayons.

Dépistage du cancer

Le radiologue intervient lorsqu'il faut dépister des cancers, tels le cancer du sein, le cancer du côlon, le cancer du poumon. Selon la fréquence de certaines maladies, il est amené à prodiguer un examen « classique », notamment avec la mammographie destinée aux femmes d'un certain âge ou bien présentant une tendance héréditaire de la maladie. Le dépistage est utile, car il est effectué avant même que les symptômes apparaissent, de façon à ce que le cancer soit traité à temps.

Biopsie

Le cancer peut également être détecté grâce à une biopsie. Celle-ci se réalise par un prélèvement de tissu ou de cellules sur la partie du corps concernée par une éventuelle présence cancéreuse. Le radiologue effectue ce type d'examen sur les patients déjà souffrants ou bien ayant présenté des analyses sanguines anormales. L'intervention donne généralement lieu à une anesthésie locale, voire générale, et le radiologue utilise ses techniques d'imagerie afin de repérer avec le plus de précision possible la zone qui a besoin d'être traitée.

Détecter les anomalies et les maladies

Lorsqu'il reçoit les informations du patient qui indique souffrir dans une zone précise, le médecin généraliste ou spécialiste peut prescrire une ordonnance afin que le radiologue sache quelle partie du corps explorer. Ainsi, son action vise à trouver une anomalie présente au sein du corps (tumeur, insuffisance cardiaque, fracture, etc.). Il rédige ensuite un rapport d'analyse qu'il joint aux images enregistrées avant de les transmettre au patient ou au médecin ayant prescrit l'examen. Il interprète et donne son avis sur la pathologie et peut, le cas échéant, recommander un examen complémentaire pour clarifier une situation ou écarter une hypothèse.

Traitement par rayons

Le traitement thérapeutique par rayons est le dernier champ d'action du radiologue. Lorsqu'un cancer est détecté, il peut être traité à l'aide de la radiothérapie, c'est-à-dire que les rayons sont utilisés pour détruire les cellules cancéreuses en les irradiant. Cette technique permet d'irradier les cellules touchées par les tumeurs sans pour autant abîmer celles situées en périphérie. La radiothérapie peut suffire à elle seule à soigner un cancer ou bien elle peut être associée à la chirurgie ou à la chimiothérapie.

Sécuriser l'utilisation des rayons

La présence du radiologue offre une garantie que les machines utilisées n'endommageront pas le corps du patient. Vigilant et prévenant, il prodigue ses consignes aux patients et veille à ce qu'ils ne se mettent pas en danger au cours des examens qu'ils doivent passer. Il observe aussi le comportement de son équipe constituée de résidents en radiologie ou de technologues en radiologie et fait preuve de pédagogie pour rappeler les règles inhérentes au métier.

Le métier de radiologue au Québec

Quelle est la situation du métier de radiologue au Québec, quelles sont les perspectives d'avenir et pour quel salaire?

Quelles sont les tâches du radiologue?

Selon l'ARQ, le radiologue passe les deux tiers de son temps à assurer des prestations auprès des patients. Il emploie ensuite 14 % de son horaire à l'enseignement, qu'il offre notamment à l'université. Environ 8 % de son travail est consacré aux tâches administratives diverses (gestion des dossiers des patients, gestion des machines, etc.) et 7 % du temps est alloué à la formation professionnelle continue. Il ne lui reste donc que 3 % de son temps à accorder à la recherche.

Les perspectives d'avenir

Il existe aujourd'hui de plus en plus de radiologues au Québec, car les besoins à l'égard de la profession sont de plus en plus importants. En effet, le vieillissement de la population implique la nécessité d'avoir un plus grand accès aux soins : plus la population est âgée, plus le risque de voir le nombre de malades augmenter est élevé. Ainsi, le radiologue se trouve dans un contexte où l'emploi est plutôt favorable alors que l'opinion publique déplore des temps d'attente qui s'allongent sans cesse.

Quel est le salaire d'un radiologue?

Selon les données statistiques du gouvernement du Canada affichées sur le site Guichet-Emplois, le salaire moyen pour un emploi de médecin spécialisé au Canada est de 275 247 $ par année. Les salaires sont fournis à titre indicatif uniquement. Ils peuvent varier en fonction du poste réel, de l'entreprise, du niveau d'expérience requis et du lieu. Ainsi, on peut notamment observer un grand écart en fonction de la province et de divers paramètres variant d'un spécialiste à l'autre. Le salaire moyen le plus bas recensé est de 99 478 $ et le plus haut est de 560 036 $.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles