Comment devenir médiateur culturel ou médiatrice culturelle?

Mis à jour le 26 juillet 2023

Savez-vous ce que font les médiateurs culturels? Et comment le devenir? Le médiateur culturel et la médiatrice culturelle assurent le lien entre les artistes, leurs œuvres et le grand public. Ce métier extrêmement dynamique vous permet de côtoyer des artistes et d'évoluer dans un environnement aux multiples facettes.Découvrez dans l'article suivant ce qu'est la médiation culturelle, la formation requise pour accéder à ce métier et bien plus encore.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Qu'est-ce que la médiation culturelle?

La médiation culturelle représente le processus de mise en relation des sphères culturelle et sociale, ainsi que la construction de nouveaux liens entre politique, culture et espace public. Elle englobe un vaste ensemble de pratiques, et vise à faire de chacun un acteur culturel.Ce domaine d'activité est apparu dans les années 60 pour répondre aux besoins d'accessibilité d'un plus grand nombre de personnes aux œuvres et aux productions culturelles. Cette pratique cible les artistes et les acteurs sociaux comme les milieux de l'éducation, des affaires, des municipalités, etc. La médiation est de plus en plus réfléchie, financée et utilisée comme une stratégie dans des contextes de revitalisation des territoires et de développement social.La médiation culturelle peut prendre plusieurs formes, de la visite guidée sur mesure à la co-création artistique, en passant par la rencontre-discussion avec les professionnels du milieu et les ateliers de découverte ou d'initiation. Parmi les projets de médiation culturelle, les plus populaires sont :
  • les activités d'animation pédagogique;
  • les ateliers d'initiation à un sport, un art ou une discipline;
  • les ateliers de création;
  • les activités d'accompagnement;
  • les sorties culturelles;
  • la promotion de l'offre culturelle;
  • la diffusion d'un événement ou d'une œuvre artistique.

Quel est le rôle des médiateurs culturels?

Les médiateurs culturels nouent des liens entre les artistes, leurs œuvres et le grand public. Ils mettent sur pied des expositions, gèrent des salles de spectacles, organisent des festivals, dirigent des productions de théâtre et de cinéma, et bien plus. Ils peuvent travailler pour une ville, une région, une municipalité ou encore un centre culturel.Ils doivent toujours être au courant des tendances du moment, connaître les envies de l'auditoire et repérer les besoins du public. Ils entretiennent des relations étroites avec des associations, des bibliothèques, des musées, des galeries et des centres culturels. Ils possèdent un bon carnet de contacts et sollicitent des artistes régulièrement. Ils font un grand travail de promotion pour ses événements culturels, gèrent le budget et assurent la communication auprès des médias.

Comment devenir médiateur culturel ou médiatrice culturelle?

Il n'existe que 2 formations professionnelles pour vous diriger vers ce métier : la spécialisation en médiation culturelle et le certificat en médiation et transmission culturelle des arts. Voici un aperçu de ces deux programmes.

Spécialisation en médiation culturelle

Ce programme vous permet d'obtenir une attestation d'études collégiales à la suite d'une formation professionnelle. Il est offert à temps partiel au Cégep de Saint-Laurent à raison de 2 soirs par semaine et certaines fins de semaine. La durée totale du programme est de 33 semaines ou 330 heures. Vous devrez suivre 5 cours, soit :
  • La profession de médiateur culturel
  • Courants et expressions artistiques en médiation culturelle
  • Animation et psychologie des groupes en médiation culturelle
  • Élaboration et gestion de projet en médiation culturelle
  • Projet synthèse en médiation culturelle
Les conditions d'admission sont simples :
  • être titulaire d'un diplôme d'études secondaires ou d'un diplôme d'études professionnelles en lien avec ce programme, ou détenir une formation jugée suffisante par le cégep (par exemple dans le domaine des arts ou de la culture, en loisirs, en sciences de l'éducation, en sciences sociales ou en communication);
  • avoir au moins deux ans d'expérience dans l'élaboration ou la gestion de projets artistiques ou culturels, incluant la gestion d'événements;
  • connaître les diverses étapes de développement d'un projet artistique ou culturel;
  • réussir un examen d'admission.

Certificat en médiation et transmission culturelle en arts

Ce certificat offre une formation de 30 crédits en lien avec les enjeux théoriques et pratiques de la médiation et de la transmission culturelle, de la gestion des organismes culturels, et avec les enjeux de communication et de diffusion liée à la médiation culturelle. Il propose également une formation basée sur les besoins exigés par les professions en intervention culturelle avec un accent sur les pratiques artistiques actuelles.Les candidats au certificat en médiation et transmission culturelle en arts, notamment offert à l'Université du Québec à Chicoutimi, bénéficieront d'une formation adaptée à la réalité des enjeux du travail en intervention culturelle.Les conditions d'admission au programme sont les suivantes :
  • être titulaire d'un diplôme d'études collégiales en arts plastiques ou en arts visuels ou en arts et lettres ou en arts, lettres et communication;
  • posséder des connaissances appropriées ou une expérience pertinente, présenter un dossier et se soumettre à une entrevue;
  • avoir complété un minimum de 15 crédits universitaires avec une moyenne cumulative d'au moins 2,3, présenter un dossier et se soumettre à une entrevue.

Exemples de projets nécessitant la médiation culturelle

La médiation culturelle touche toutes les disciplines artistiques et tous les champs sociaux dans les domaines culturel, scolaire, communautaire, carcéral, de la santé et autres. La mise en œuvre de projets culturels et artistiques nécessite généralement des partenariats étroits avec des organismes bien implantés dans le milieu pour faire le lien avec les populations.Depuis 2005, la ville de Montréal au Québec soutient plusieurs projets culturels destinés à différents publics comme :
  • les jeunes et les écoles pour encourager l'éducation artistique, lutter contre le décrochage scolaire et enrichir la vie culturelle;
  • les arrondissements, les quartiers et les espaces publics pour développer une offre culturelle de proximité et améliorer la qualité des milieux de vie;
  • les partenaires communautaires pour les démarches d'art communautaire, d'art engagé, ou d'intervention contre l'exclusion sociale;
  • le milieu de la santé pour créer des rencontres artistiques dans les centres hospitaliers, les centres d'hébergement et les organismes en santé mentale.
Pour en savoir plus sur la médiation culturelle, et les projets artistiques et culturels mis en œuvre par les différentes villes et municipalités de la province, consultez le site de l'Observatoire des médiations culturelles (OMEC).Cet organisme a pour but de contribuer à l'avancement des connaissances relatives aux pratiques de médiation culturelle et à leurs enjeux sociopolitiques en agissant comme plateforme d'observation, de recherche, de mobilisation et transfert des connaissances, de formation et de réseautage pour le milieu académique et professionnel.Vous pouvez également consulter les offres de postes dans la médiation culturelle publiées sur le portail de l'emploi d'Indeed.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles