Comment devenir intervenant à la DPJ?

Mis à jour le 22 août 2023

Devenir intervenant à la DPJ est une carrière qui peut être très stimulante et valorisante, car vous aidez les jeunes en difficulté et assurez la sécurité et le développement d'un enfant. C'est aussi une carrière qui offre aux travailleurs de très bonnes perspectives sur le marché du travail. Quel est le rôle d'un intervenant ou d'une intervenante à la DPJ? Quelles sont ses conditions de travail? Comment devenir intervenant à la DPJ? Cet article répond à toutes vos questions et bien plus encore.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Quel est le rôle d'un intervenant à la DPJ?

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) a pour mission d'appliquer la Loi sur la protection de la jeunesse. Le Québec compte 19 Directions de la protection de la jeunesse, certaines régions administratives possédant plus d'une Direction.Selon l'article 32 de la Loi sur la protection de la jeunesse, la DPJ et les membres de son personnel qu’elle autorise à cette fin exercent, en exclusivité, les responsabilités suivantes :
  • déterminer la recevabilité du signalement de la situation d’un enfant dont la sécurité ou le développement est ou peut être considéré comme compromis;
  • décider si la sécurité ou le développement d’un enfant est compromis;
  • décider de l’orientation d’un enfant;
  • passer en revue la situation d’un enfant;
  • décider de fermer le dossier;
  • exercer une tutelle;
  • recevoir les consentements généraux requis pour l’adoption;
  • demander au tribunal de déclarer un enfant admissible à l’adoption;
  • décider de présenter une demande de divulgation de renseignements.
Un intervenant peut donc, en plus de prendre une mesure d'urgence, obtenir un mandat auprès d'un juge de paix afin de rechercher et d'amener un enfant devant la Direction si on a raison de craindre pour sa sécurité ou son développement.

Quel est le quotidien des intervenants à la DPJ?

Une personne qui occupe un emploi de travailleur social doit être en mesure d'établir les besoins d'un individu et de déterminer l'influence que peut avoir son environnement sur son bien-être. Le travailleur social doit donc être en mesure de conseiller, d'enquêter et de trouver des solutions adaptées aux besoins du jeune qui est sous sa responsabilité.Au quotidien, les intervenants seront appelés à accomplir différentes tâches, par exemple :
  • contribuer au développement des compétences du jeune et participer au développement des capacités parentales de ses tuteurs;
  • élaborer, réaliser et mettre à jour des plans d'intervention;
  • offrir un soutien au jeune et aux parents afin de les guider dans leur cheminement;
  • rédiger différents rapports et documents nécessaires;
  • tenir à jour les dossiers où sont consignées les informations et observations pertinentes pour chaque client;
  • assister aux séances du tribunal afin d'assurer un suivi des dossiers;
  • entretenir des échanges avec les différents organismes et ressources du réseau;
  • tenir à jour ses connaissances du domaine et ajuster ses interventions selon les pratiques exemplaires.
Selon le poste occupé et le rôle qu'ils occupent au sein de l'organisme, les intervenants pourraient être appelés à remplir d'autres tâches que celles mentionnées.

Comment devenir intervenant à la DPJ?

Pour devenir intervenant à la DPJ, il faut être animé par le désir de venir en aide aux enfants dont la sécurité et le développement sont compromis.

Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir intervenant à la DPJ?

Devenir intervenant à la DPJ demande certaines habiletés et qualités afin de composer avec les situations parfois difficiles auxquelles ces professionnels se trouvent confrontés. Voici quelques-unes des habilités et aptitudes souvent recherchées chez les intervenants :
  • Un grand sens des responsabilités : Une personne-ressource doit faire preuve d'un grand sens des responsabilités et s'assurer de donner le meilleur d'elle-même lors de chaque intervention.
  • Habiletés relationnelles très développées : En situation de conflit ou de crise, il est important pour un intervenant de savoir faire preuve d'ouverture, de compréhension et d'empathie, en plus d'avoir une facilité à développer des liens et à établir des contacts avec les gens qui sont au cœur de la situation dans laquelle il faut intervenir.
  • Avoir confiance en soi : Pour intervenir dans des situations délicates, il est important d'avoir confiance en soi afin de garder le contrôle de la situation et ne pas se montrer vulnérable.
  • Capacité à intervenir en situation d'urgence : Arriver à garder son sang-froid et avoir une maîtrise de soi est essentiel pour un intervenant qui est appelé à intervenir en situation d'urgence.
  • Respect de la confidentialité : Un intervenant doit adhérer aux mesures de confidentialité mises en place à tout moment afin d'effectuer son travail selon les normes établies.
  • Habiletés communicationnelles : Afin de s'assurer de bien communiquer avec les personnes concernées dans une situation, il est nécessaire de posséder de bonnes habiletés communicationnelles, à l'oral comme à l'écrit.
  • Savoir bien gérer son temps : Pour venir en aide à des jeunes qui sont vulnérables et qui ont besoin d'une intervention, il est important de savoir bien gérer son temps afin d'être efficace et bien gérer ses priorités.
Occuper un emploi qui exige de se surpasser sous pression n'est pas donné à tout le monde. Il est important de connaître ses limites et d'acquérir des compétences pour apprendre à travailler sous pression.À lire également : Tout savoir sur la formation CPI (intervention non violente en situation de crise)

Quelles études sont nécessaires pour devenir intervenant à la DPJ?

Il est possible de devenir intervenant à la DPJ après avoir obtenu un diplôme d’études collégiales en techniques de travail social.Cette formation, d'une durée de 2 670 heures, est offerte dans les établissements suivants :
  • Cégep de Jonquière
  • Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue – Campus de Rouyn-Noranda
  • Cégep de Lévis
  • Cégep de Rimouski
  • Cégep de Saint-Jérôme
  • Cégep de Sainte-Foy
  • Cégep de Sherbrooke
  • Cégep de Trois-Rivières
  • Cégep du Vieux Montréal
  • Cégep Marie-Victorin
  • Cégep régional de Lanaudière-Terrebonne
  • Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu
  • Dawson College
Aucun préalable n'est requis pour l'inscription à ce programme.Il est aussi possible de devenir intervenant à la DPJ après avoir obtenu un diplôme d’études collégiales en techniques d’intervention en délinquance.Cette formation, d'une durée de 2 520 heures, est offerte dans les établissements suivants :
  • Cégep de Drummondville
  • Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue – Campus d'Amos
  • Cégep de la Gaspésie et des Îles – Campus de Carleton-sur-Mer
  • Cégep Garneau
  • Collège Ahuntsic
  • Collège de Maisonneuve
  • Collège Ellis – Campus de Longueil
  • John Abbott College
Aucun préalable n'est requis pour l'inscription à ce programme.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Perspectives d'emploi pour les intervenants à la DPJ

Plusieurs postes d'intervenant à la DPJ sont offerts actuellement. Les perspectives d'emploi sont très favorables et le resteront pour de nombreuses années à venir.Découvrez dès maintenant les emplois offerts pour les intervenants à la DPJ sur Indeed.À lire également : Comment devenir intervenant en milieu scolaire?
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles