Commencez un nouveau poste en télétravail

Mis à jour le 23 mars 2023

Le travail à distance est désormais plus répandu que jamais. Et il est fort probable qu'il soit définitivement adopté par les entreprises qui le peuvent sur le long terme. Toutefois, ce mode de travail reste relativement nouveau pour la grande majorité d'entre nous, y compris les employeurs. De nombreuses entreprises continuent de peaufiner leurs processus pour faciliter cette transition du bureau conventionnel au domicile. Si vous commencez un nouvel emploi à distance, que ce soit temporaire ou permanent, ces ajustements pourraient vous créer certaines difficultés.Dans un contexte normal, intégrer une nouvelle équipe peut être stimulant et déroutant à la fois. Commencer un nouvel emploi à distance peut donc s'avérer encore plus complexe, quelles que soient vos habitudes en matière de travail et de communication. Nous allons discuter dans cet article des stratégies à adopter pour réussir son intégration dans un nouvel emploi en télétravail.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Poser des questions : pourquoi est-ce important?

Poser des questions dans un environnement peu familier peut être intimidant, surtout lorsque l'on veut se montrer sous son meilleur jour et bien s'intégrer dans l'équipe. C'est toutefois une étape importante du processus d'apprentissage et d'évolution vers votre autonomie. Il est particulièrement important de demander des précisions. En effet, bon nombre de personnes se heurtent encore à de nombreux obstacles à la communication et tentent d'apprivoiser les rouages du travail à distance en vue d'une collaboration efficace.Voici quelques conseils pour être à l'aise de poser des questions et considérer sereinement votre nouveau poste à distance :

Poser des questions permet d'atténuer la frustration liée à votre intégration

Le fait de poser aisément beaucoup de questions, qu'elles soient simples ou complexes, peut réduire toute frustration éventuelle. Par exemple, il se peut que votre programme d'orientation soit difficile à suivre et n'ait pas été entièrement adapté aux besoins des nouveaux télétravailleurs (par exemple, le manuel de l'employé). Si vous vous sentez dépassé, vous n'êtes probablement pas le seul dans ce cas. N'hésitez pas à demander des précisions, des ressources ou des formations supplémentaires à votre responsable. Vous pourrez ainsi mieux comprendre les politiques de l'entreprise, la dynamique de l'équipe ou encore ce qu'on attend de vous.

Poser des questions permet de recréer une dynamique de travail au bureau

Il peut être également frustrant de ne plus pouvoir rapidement demander de l'aide à son voisin de bureau. Des outils de clavardage en ligne comme Slack, Google Chat ou Microsoft Teams ne remplaceront jamais les échanges réels, mais peuvent néanmoins s'avérer utiles. Essayez-les et utilisez-les comme si vous étiez avec vos collègues au bureau. En d'autres termes, considérez les discussions virtuelles comme le nouveau mode de communication permettant de poser une question rapidement.

Poser des questions de façon régulière montre votre implication

Une autre bonne méthode consiste à dresser la liste des questions non urgentes. Dans la journée, à mesure que les interrogations vous viennent à l'esprit, évaluez si elles nécessitent une réponse immédiate pour respecter une échéance. Si ce n'est pas le cas, ajoutez-les à votre liste et planifiez des réunions régulières avec votre superviseur pour en discuter, à mesure que vous vous adaptez à votre nouveau poste. Vous pouvez commencer par des réunions une ou deux fois par semaine, puis vous adapterez ce rythme en fonction de vos besoins.

Poser des questions permet de comprendre les attentes de votre superviseur

Pour une prise de fonctions réussie, il est impératif que vous compreniez bien les attentes de votre superviseur par rapport aux objectifs et aux résultats à atteindre. S'il ne l'a pas encore fait, demandez-lui de vous envoyer un programme échelonné sur les 30, 60 et 90 premiers jours dans votre nouveau poste. Cela vous aidera à y voir plus clair sur les objectifs et le rendement à atteindre.

Poser des questions permet de rationaliser votre programme d'intégration

Si vous avez reçu un programme sur 30, 60 ou 90 jours, lisez-le attentivement pour vérifier que vous pouvez satisfaire à toutes les exigences. N'hésitez pas à demander des éclaircissements auprès de votre gestionnaire. Même s'il est généralement bien vu de montrer sa motivation à atteindre des objectifs ambitieux, il peut aussi être utile de redéfinir des attentes plus réalistes. Si vous avez des inquiétudes concernant vos livrables, il est important d'adopter une approche positive et de proposer des solutions raisonnables, qui ne diminueront en rien votre enthousiasme pour évoluer au sein de l'entreprise.

Poser des questions peut vous aider à suivre vos progrès

Envisagez la tenue de rencontres hebdomadaires avec votre responsable pour mesurer vos progrès par rapport à votre programme sur 30, 60 ou 90 jours. Faites le point sur vos réussites et sur les aspects à améliorer. Si vous avez atteint tous les objectifs fixés, c'est l'occasion idéale de mettre en avant votre valeur au sein de l'entreprise ou la possibilité d'assumer davantage de responsabilités à cette fonction. Si ce n'est pas le cas, ne vous inquiétez pas. L'adaptation à un nouveau poste requiert du temps. Ces réunions hebdomadaires avec votre gestionnaire peuvent vous aider à trouver des solutions, ou des stratégies, pour demeurer sur la bonne voie ou revoir vos objectifs, au besoin.Article connexe : Comment décider si le travail permanent à la maison vous convient

Mettre à profit ses compétences générales dans le cadre d'un nouveau poste en télétravail

Commencer un nouvel emploi à distance peut exiger des compétences générales différentes de celles requises dans le cadre d'un nouveau poste en entreprise. Par exemple, lors de la première rencontre avec vos nouveaux collègues par téléphone ou par vidéo, vous ne pouvez plus compter autant sur le langage corporel. Avant la réunion, préparez bien les sujets de discussion. Lors de la réunion, posez des questions pour clarifier certains points et faites le suivi avec un récapitulatif pour vous assurer d'avoir bien saisi tous les renseignements et toutes les actions à accomplir.Voici 5 méthodes supplémentaires pour garantir des échanges professionnels efficaces lors de la prise de vos nouvelles fonctions à distance :

1. Faites preuve de patience

Soyez patient envers vous-même, vos collègues et votre superviseur. N'oubliez pas que la plupart des gens en sont toujours à la phase d'apprentissage et d'élaboration de nouvelles méthodes de travail à distance. Parvenir à un niveau de collaboration ou de gestion optimal peut prendre du temps.Si vous sentez que vous perdez patience avec un collègue ou devant un processus, accordez-vous une ou deux minutes pour prendre du recul, respirer profondément et réfléchir aux solutions possibles. Ainsi, vous pourriez parvenir à la conclusion qu'il serait plus efficace de discuter du problème par téléphone plutôt qu'en ligne, ou vous pourriez trouver une question pertinente à poser pour obtenir votre réponse. Ou peut-être, vous déduirez que la meilleure solution consiste tout simplement à faire une pause et à passer à autre chose.

2. Soyez attentif aux indices culturels

Soyez attentif aux indices virtuels et sociaux de votre équipe afin de faciliter votre intégration dans le groupe. Ainsi, retenez les outils utilisés par votre équipe pour communiquer. Par exemple, vos collègues peuvent recourir aux courriels pour échanger sur les réunions ou les processus opérationnels et préférer Google Chat pour les mises au point sur des tâches mineures. Dans ce cas, vous devrez faire de même. Si vous avez des questions sur les préférences de communication en ligne de votre équipe, ne craignez pas de les poser.Soyez également attentif à la dynamique sociale de votre nouvelle équipe. Par exemple, les interactions sont-elles plutôt formelles ou décontractées? Y a-t-il une tenue vestimentaire exigée? Les gens posent-ils des questions pointues pendant les réunions d'équipe virtuelles ou les réservent-ils aux discussions individuelles ou en petit comité?

3. Faites attention lors de vos échanges

Lorsque vous communiquez avec vos collègues, observez la manière dont les mots que vous employez, votre ton, votre langage corporel ou le moment choisi sont perçus. Si vous avez l'impression qu'il y a un malentendu, pensez à clarifier les choses lors d'une discussion ou d'un appel à part. Corrigez votre comportement de sorte que ce malentendu ne se reproduise pas. Et cela vaut dans l'autre sens : soyez attentif à la manière dont vous interprétez les messages de vos collègues et soyez conscient que la langue écrite neutre est souvent perçue de manière négative.

4. Restez positif autant que possible

Pour faire une bonne première impression, il est important d'adopter une attitude confiante et positive. Attention! Qui dit positivisme ne veut pas dire cacher ses émotions ou se comporter d'une manière qui n'est pas fidèle à soi-même ou à la situation actuelle.Une attitude positive se définit comme la capacité à tenter de résoudre tout problème rencontré de façon créative, à aider son équipe à trouver une solution même en cas d'incertitudes, ou à faire preuve de résilience en apprenant de ses erreurs et en réessayant.

5. Prenez des initiatives

Une autre façon de nouer des relations saines avec votre nouvelle équipe est d'aborder les nouveaux projets, les défis de l'équipe et les interactions sociales de façon proactive. Pour cela, clarifiez les attentes et les échéances en amont ou proposez une solution à un problème sans qu'on vous le demande. Vous pourriez également convier vos nouveaux collègues à des réunions pour poser des questions ou simplement pour mieux les connaître.Article connexe : Que faire si mon nouveau travail ne me convient pas?

Établissez de nouvelles relations professionnelles en ligne

Le travail à domicile ne facilite pas la communication naturelle ni la création de bonnes relations avec ses collègues, mais cela reste un aspect important quand on commence un nouvel emploi. En effet, les amitiés au travail peuvent stimuler le moral des employés*. Elles peuvent également faciliter la collaboration en vue d'un objectif mutuel.Dans les premiers temps de votre nouvelle affectation, votre superviseur enverra probablement un courriel pour vous présenter à votre équipe. Dans le cas contraire, n'hésitez pas à les solliciter pour lancer une discussion de groupe. Incluez votre photo et donnez-leur des détails personnels pertinents pour établir un lien. Par exemple, vous pourriez leur parler d'une de vos passions ou de votre animal de compagnie, ou encore mentionner votre ville natale. Vous pourriez même vous trouver des centres d'intérêts communs, en demandant par exemple : « Quelqu'un connaît des randonnées sympas à faire dans la région? ».Vous pouvez également organiser des dîners ou des pauses-café virtuels avec vos collègues, des rendez-vous vidéo après le travail, des 5 à 7 ou des jeux-questionnaires pour mieux connaître votre nouvelle équipe. Lors de ces réunions, employez un ton informel : parlez de vos loisirs et de vos intérêts afin d'inciter vos collègues à faire de même.

Fixez des limites pour éviter l'épuisement professionnel

Au cours des 30 premiers jours à un nouveau poste, il peut être nécessaire de faire des heures supplémentaires pour s'adapter au nouvel environnement, mais il est préférable de fixer des limites afin d'éviter l'épuisement. Si votre employeur n'a pas établi clairement le nombre d'heures de travail hebdomadaires, définissez-le avec votre superviseur dès que possible. Essayez de respecter un horaire fixe et de vous accorder des pauses dans la journée pour vous permettre de vous reconcentrer.Fixez-vous des limites pour empêcher votre vie personnelle d'empiéter sur votre temps de travail. Par exemple, limitez les corvées comme la lessive et la vaisselle à certaines heures. Organisez votre bureau dans un espace calme et donnez votre emploi du temps aux personnes vivant avec vous pour qu'elles sachent quand ne pas vous déranger, par exemple lorsque vous êtes en réunion ou avez besoin de vous concentrer.

Accordez-vous plus de temps pour s'acclimater lorsque vous commencez

L'adaptation à votre nouvel emploi à distance vous demandera certainement plus de temps que pour un emploi dans un bureau classique. Nous sommes habitués à une culture du travail où les échanges se font en face à face et où nous communiquons en personne pour avancer sur les tâches quotidiennes. La plupart des entreprises, des superviseurs et des employés continuent de s'adapter aux changements.Soyez patient envers vous-même, demandez de l'aide dès que vous en ressentez le besoin et n'oubliez pas que nous sommes tous dans le même bateau.Article connexe : Comment prendre soin de soi tout en travaillant à domicile*Article en anglaisVeuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles