Comment accepter une offre d'emploi

Mis à jour le 14 avril 2023

C'est une excellente nouvelle, vous êtes recruté pour un des emplois auquel vous avez postulé. Le courriel reçu vous invite à accepter cette offre dans les plus brefs délais, afin qu'un contrat soit rédigé et que cette nouvelle collaboration soit formalisée. Avant d'accepter cette offre, il faut prendre le temps de s'assurer que c'est un bon choix. Vous aurez peut-être à négocier ou à clarifier certains points que vous n'avez peut-être pas couverts en entrevue. Voici quelques conseils pour ne pas rater la première étape de votre nouveau travail.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Accepter une offre d'emploi : les étapes à suivre

Accepter une offre d'emploi n'est pas une démarche à prendre à la légère. Dès la réception de l'offre, vous devez suivre les étapes qui vous permettent de prendre la meilleure décision possible. Sachez également que certains employeurs ont des normes strictes en termes de recrutement. C'est particulièrement le cas des grosses entreprises avec un service de ressources humaines très établies. Dans certains cas, vous pourriez être appelé à suivre des étapes supplémentaires.

1. Demandez un délai

Demander un délai pour réfléchir à une offre d'emploi n'a rien d'anormal. Pour votre employeur, c'est même une preuve de votre capacité à ne pas vous précipiter. Dans le cas où vous attendez la réponse d'un autre employeur potentiel, vous pourrez gagner du temps. Vous pourrez également pousser plus loin votre questionnement par rapport à l'offre d'emploi : est-elle réellement satisfaisante? Saurez-vous être heureux avec cet emploi? Prenez toutefois soin de ne pas exiger de délai trop long. Un maximum de 2 jours est un délai raisonnable avant d'accepter une offre d'emploi (ou de la refuser).

2. Assurez-vous d'avoir bien toutes les informations

N'hésitez pas à clarifier certains détails sur lesquels vous avez un doute. Par exemple, assurez-vous bien de connaître l'échelle salariale en vigueur et son fonctionnement. Poser des questions précises sur les avantages sociaux. Combien de congés payés sont inclus? Est-il possible de faire des heures supplémentaires? Quand souhaite-t-on que vous commenciez exactement? Si vous avez un doute sur le lieu de l'emploi, c'est le moment de demander des éclaircissements afin de ne pas être surpris au moment de démarrer votre collaboration. Dans le cas où vous devez déménager, assurez-vous d'avoir tous les détails nécessaires.

3. Acceptez avec enthousiasme et professionnalisme

Si vous acceptez l'offre d'emploi, n'hésitez pas à manifester votre enthousiasme, tout en étant mesuré. Par exemple, vous pouvez dire à votre futur employeur : « Je suis très heureux de pouvoir rejoindre votre équipe et très fier d'avoir été choisi. » Il est important de montrer que vous êtes heureux, car votre employeur aura déjà l'impression de démarrer sur de bonnes bases. N'exagérez pas! Vous risquez d'avoir l'air de manquer de sincérité.

4. Vérifiez bien le contrat avant de le signer

Le contrat est primordial : tant qu'il n'est pas signé par vous et votre employeur, votre embauche n'est pas officielle. C'est le contrat qui formule toutes les subtilités administratives et qui apporte un cadre légal à votre emploi. Si vous y trouvez une erreur, une anomalie ou une information qui ne vous convient pas, vous devez contacter votre futur employeur pour régler ce malentendu et voir à faire corriger le contrat.Ne foncez pas tête baissée, même s'il s'agit de votre emploi de rêve. De plus, ne vous fiez jamais à un accord oral. Si ce n'est pas écrit dans le contrat, ce n'est pas valide.

5. Négocier le contrat

Certains employeurs ont des échelles salariales fixes, qui sont annoncées directement dans l'offre d'emploi. D'autres vous demanderont vos attentes salariales avec votre candidature ou lors de l'entrevue. Dans la plupart des cas, vous devez énoncer vos attentes salariales. Il est très probable que vous deviez négocier votre salaire. Il en va de même avec les avantages sociaux.

6. En cas de refus : le coup de téléphone est apprécié

Il existe plusieurs manières de refuser une offre d'emploi : soit en écrivant une lettre de refus avec professionnalisme, soit en téléphonant. Cette seconde option est généralement appréciée par les employeurs, car ce contact direct et franc leur permet de mieux comprendre les raisons du refus. Celui-ci doit être formulé dans le délai que vous avez demandé afin que l'employeur puisse rapidement offrir le poste à un autre candidat. Votre professionnalisme sera toujours apprécié. Personne ne sait de quoi le futur sera fait et vous devrez peut-être faire affaire avec cet employeur dans le futur.À lire également : Utiliser « à qui de droit » dans une lettre

Comment faire si vous êtes déjà en emploi?

Beaucoup de gens ont déjà un emploi lorsqu'ils postulent ailleurs. Au Canada, il est conseillé de donner 2 semaines d'avis à votre employeur en cas de démission. La loi demande à ce que l'avis soit donné dans des délais raisonnables. Le délai est donc variable en fonction du poste et des responsabilités. Si vous avez un poste avec beaucoup de responsabilités, que vous occupez depuis longtemps et que vous le quittez du jour au lendemain, votre employeur pourrait entamer des poursuites.Il est préférable d'avoir une attitude transparente par rapport à votre employeur actuel et votre futur employeur. Expliquez votre situation en toute honnêteté et vous pourrez peut-être avoir plus de flexibilité.À lire également : Guide de rédaction d’une lettre de démission Canada

Comment faire si vous attendez une autre réponse?

Le délai demandé à l'employeur vous offrant le poste sert aussi à faire le point par rapport à vos autres candidatures. Si votre candidature s'avère intéressante pour plusieurs entreprises, vous vous retrouverez peut-être à devoir donner une réponse à votre deuxième ou troisième choix, avant même de savoir si votre premier choix vous a retenu. Tout est une question d'équilibre. Évaluez vos chances réelles d'avoir l'autre poste, votre intérêt pour celui qui vous est offert et votre situation.

Accepter une offre d'emploi : lettre type

Même si vous avez accepté verbalement une offre, il vous sera peut-être demandé de formaliser votre acceptation avec une lettre. Voici un modèle simple que vous pourrez adapter à votre situation.Nom
Adresse
Ville, province, code postal
Numéro de téléphone
Courriel
DateNom du destinataire
Intitulé du poste (par exemple, « directeur des ressources humaines »)
Nom de l'entreprise
Adresse de l'entreprise
Ville, province et code postal de l'entreprise
Madame ou Monsieur,Je vous remercie chaleureusement pour votre offre de me confier le poste de (indiquez le poste) au sein de votre entreprise (mentionnez le nom de l'entreprise). J'accepte avec grand bonheur votre offre et me réjouis à l'idée de commencer rapidement notre collaboration le (écrivez la date indiquée par l'entreprise).En référence à ce qui a été convenu lors de l'entretien, mon salaire de départ sera de (indiquez le montant) et les avantages sociaux auxquels j'ai droit me seront versés dès mon troisième mois d'emploi.J'ai vraiment hâte de rejoindre l'équipe et d'y apporter ma contribution. Je vous remercie encore vivement de m'offrir cette chance.Je reste, bien entendu, à votre disposition si vous avez besoin de documents ou d'informations supplémentaires pour formaliser mon dossier. N'hésitez donc pas à me joindre pour que je puisse vous fournir tout ce qui vous sera nécessaire.Cordialement,Signature et nomÀ lire également : Comment terminer un courriel?

Refuser une offre d'emploi : courriel ou courrier type

Que vous choisissiez de la faire par téléphone ou par courriel, il est très important d'officialiser son refus. Un silence est une marque de non-respect et pourrait un jour se retourner contre vous. S'il n'est pas possible de le faire par téléphone, voici un courriel type que vous pourrez adapter selon votre situation. Sachez que, même si vous avez signifié votre refus verbalement, il sera bien vu de le reconfirmer par courriel. Il est également possible qu'on vous le demande.Madame, monsieur,Je vous remercie vivement de m'avoir reçu pour un entretien et vous prie de croire que votre offre d'emploi m'a réellement honoré. Votre accueil au sein des locaux de votre entreprise (mentionnez le nom) m'a permis de mieux la connaître et d'avoir avec vous des échanges professionnels de qualité.Malheureusement, je me vois contraint de décliner votre offre d'emploi, car j'ai déjà accepté de rejoindre une autre entreprise.Malgré mon refus, sachez que je conserve énormément de respect pour le travail de votre entreprise et vous souhaite le meilleur pour l'avenir.Cordialement,Votre nom
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Articles associés

Comment refuser une offre d’emploi : une méthode efficace

Découvrir d'autres articles