Combien gagne un photographe?

Mis à jour le 1 mars 2023

Pour être en mesure de déterminer combien gagne un photographe, il faut d'abord mettre en lumière certains éléments. Le photographe fait-il carrière au sein d'une entreprise ou d'une entité quelconque? Si oui, quelles sont la prospérité et la notoriété de celle-ci? Le photographe exerce-t-il comme travailleur autonome? Depuis combien de temps est-il sur le marché du travail? Dans quel domaine est-il spécialisé? Le milieu de la photographie se décline en différentes thématiques. Il est important d'établir un profil de la carrière que souhaite mener le photographe avant que celui-ci soit à même de définir quelles sont les possibilités de rémunération qui s'offrent à lui.Dans cet article, nous verrons en quoi consistent les points permettant de préciser l'orientation de la profession du photographe et donc, son salaire.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Le revenu d'un photographe

Le salaire moyen observé pour un photographe professionnel est d'un peu moins de 37 000 $ CA. Comme il s'agit d'une moyenne salariale, tous les types de rémunérations sont confondus. Ces chiffres ne font donc pas la distinction entre un professionnel d'expérience et un photographe qui entame sa carrière.Afin d'obtenir une image plus claire des balises concernant les possibilités de revenu d'un photographe, le seuil minimum se situe à 29 000 $ CA et les données les plus élevées s'élèvent à 46 000 $ CA.

Les employeurs potentiels du photographe

Les services d'un photographe professionnel sont particulièrement prisés par les studios de photographie, les médias sociaux et les médias traditionnels. Ils sont de plus populaires auprès des musées, des entreprises et de certains sous-secteurs de la fonction publique.Selon le type d'employeur pour lequel il travaille, le salaire du photographe peut fluctuer. Cela s'explique, entre autres, par les écarts de budget entre les différents lieux de travail. De plus, les besoins, en ce qui a trait au nombre d'heures de service requis, varient d'un employeur à un autre. En effet, certains photographes se verront offrir des contrats à temps plein, tandis que d'autres se feront proposer quelques heures par semaine ou par mois.Le taux horaire offert, le nombre d'heures concernées de même que la durée du mandat offert sont tous des éléments à considérer lors de l'établissement du revenu d'un photographe.

Le photographe travailleur autonome

Il est possible pour un photographe de travailler à son propre compte. Cela signifie alors qu'il est lui-même responsable de la tarification de ses services, de son acquisition client, de l'achat de son matériel de travail et de la location de son lieu de pratique. Le salaire qu'il perçoit est le résultat de l'ensemble de ces éléments.

Le domaine dans lequel se spécialise le photographe

Il existe des photographes sans concentration spécifique et il y en a qui se spécialisent dans un domaine précis. Lorsqu'un photographe décide de concentrer son offre de service autour d'une thématique particulière, cela a pour effet d'approfondir son expertise sur le sujet.Pour que le photographe puisse bénéficier d'une rémunération intéressante, il est donc important qu'il se familiarise en premier lieu avec la demande présente sur le marché. Il sera alors plus à même de prendre une décision éclairée, en fonction des spécialités présentant des besoins plus élevés.Voici une liste approximative des domaines spécifiques liés à la photographie :
  • la photographie publicitaire;
  • la photographe médicale;
  • la photographie industrielle;
  • le portrait photographique;
  • le photojournalisme;
  • la photographie judiciaire;
  • la photographie scientifique;
  • la photographie aérienne.

Des connaissances en imagerie numérique : un atout

La société actuelle mise de plus en plus sur le domaine du web et du numérique afin de développer sa présence auprès des consommateurs, des utilisateurs ou des employés. Ainsi, un photographe qui maîtrise les méthodes informatiques permettant de modifier et de partager efficacement des photos suscitera l'attention de nombreux employeurs et clients.Puisqu'il s'agit d'une habileté qui bonifie l'offre de service du photographe, ce dernier sera bien positionné afin de recevoir des offres de salaire concurrentielles.Article connexe : Lettre de motivation pour un emploi de photographe

Le niveau de formation du photographe

Différentes formations permettent d'exercer comme photographe professionnel. Dans un premier temps, il existe le programme de formation menant à l'obtention d'un diplôme d'études professionnelles en photographie. Ensuite, il est possible de se former dans différents cégeps du Québec, par le biais du programme d'études techniques en photographie. Finalement, au niveau universitaire, deux programmes d'étude de premier cycle sont offerts, soit le baccalauréat en photographie et le baccalauréat en arts graphiques. Dans les deux cas, il est possible de poursuivre son parcours d'étude au deuxième cycle avec une maîtrise dans ce même domaine.Selon le cheminement scolaire du photographe, l'étendue et la hauteur de ses connaissances et de ses compétences ne seront pas les mêmes. Les perspectives salariales seront ainsi variées, puisque ce sont des types différents d'employeurs et de clients qui seront interpellés par votre curriculum. Au même titre qu'il existe des photographes de tous les niveaux de spécialité, il y a des clientèles et des patrons de tous les rangs.

L'expérience professionnelle acquise sur le terrain

La croissance salariale d'un photographe travailleur autonome se traduit par l'évolution de ses tarifs. Ainsi, au fur et à mesure du développement de son expertise, ce dernier procède à l'augmentation graduelle des montants associés aux différents services qu'il offre.Comme le photographe entrepreneur est son propre employeur, c'est lui-même qui décide des moments auxquels il fait gonfler ses tarifs et de la fréquence des augmentations. Évidemment, ce dernier doit tenir compte de la réalité du marché afin de se tailler une place à travers la compétition, en offrant des prix concurrentiels et des services professionnels.Par ailleurs, la rémunération associée à l'expérience professionnelle d'un photographe qui fait sa carrière sous le statut d'employé est définie de façon plus spécifique et constante. Son revenu suit une courbe ascendante dont la vitesse de croissance est déterminée par son employeur.Habituellement, un photographe qui travaille comme employé bénéficiera d'augmentations salariales annuelles. Il peut aussi arriver que ce dernier perçoive des primes et des bonus de performance à la suite de l'excellence d'un travail ou d'un projet ayant exigé des délais serrés.En conclusion, pour déterminer combien gagne un photographe, il faut contextualiser la nature de son travail. Cela fait référence au milieu dans lequel il exerce, au niveau de son expertise et de son expérience, aux thématiques vers lesquelles il concentre son offre de service et au statut selon lequel il travaille, c'est-à-dire comme employé ou entrepreneur.Pour consulter les offres d'emploi actuelles concernant le métier de photographe, rendez-vous sur la section Rechercher d'Indeed.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération enregistrées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles