Combien gagne un ingénieur électrique?

Mis à jour le 26 janvier 2023

Les ingénieurs électriques représentent le troisième domaine en génie le plus demandé au Canada. Cette hausse des besoins est à considérer afin de déterminer adéquatement combien gagne un ingénieur électrique. Le génie électrique est en constante évolution vu les avancées technologiques qui s'enchaînent, ce qui influence le salaire des ingénieurs électriques. Les compétences des ingénieurs électriques sont requises à plusieurs niveaux, que ce soit dans la vie quotidienne ou dans les secteurs industriels. Mais, combien gagnent les ingénieurs électriques?
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Ingenieur H F offres
Afficher plus d'offres sur Indeed

Le métier d'ingénieur électrique

Le métier d'ingénieur électrique implique des tâches variées pouvant être effectuées tant sur le terrain que dans un bureau. À travers ses fonctions, l'ingénieur électrique :
  • Conçoit des circuits ainsi que des pièces électroniques;
  • Planifie la définition des exigences relatives aux projets;
  • Fait des recherches à travers des réseaux;
  • Mène des études afin de déterminer la faisabilité de certains projets;
  • Crée des prototypes, afin de les tester;
  • Crée des circuits, des systèmes, des composants et de l'équipement électronique;
  • Estime les coûts associés à des projets et établit des budgets adéquats;
  • Élabore des offres de services, ainsi que des soumissions;
  • Inspecte les installations électroniques;
  • Supervise les autres experts et les autres ingénieurs.
En effectuant son travail, l'ingénieur électrique contribue :
  • Au confort des gens dans leur maison;
  • À la pratique de la médecine moderne;
  • À la fabrication d'équipements de loisirs;
  • Au développement des systèmes de communication (jusqu'aux plus sophistiqués);
  • À la production d'énergie renouvelable dans les centrales;
  • À la fabrication automatisée dans les usines.
Toute situation problématique nécessitant une expertise au niveau de l'électricité requiert les services d'un ingénieur électrique.

Le salaire d'un ingénieur électrique

La demande sur le marché étant supérieure au nombre de diplômés, le métier d'ingénieur électrique bénéficie de salaires concurrentiels. Les employeurs tentent de rendre leurs offres d'emploi le plus intéressantes possible, puisque le besoin en main-d'œuvre est très présent.En moyenne, le salaire d'un ingénieur électrique est d'un peu plus de 80 000 $ CA.

Le Québec parmi les autres provinces canadiennes

En guise de comparaison, la province de l'Alberta affiche un salaire nettement supérieur avec une moyenne de revenu de 99 000 $ CA par année. D'autre part, le salaire moyen recensé en Colombie-Britannique est de 74 000 $ CA. L'Ontario, quant à elle, présente un revenu très similaire à celui des ingénieurs électriques québécois, soit 77 000 $ CA.De son côté les ingénieurs électriques du Manitoba gagnent en moyenne 74 000 $ CA par année.En fonction de ces différentes données, on constate que l'Alberta se retrouve au sommet de la pyramide et que les autres provinces affichent des salaires relativement similaires.

Les facteurs qui influencent le salaire d'un ingénieur électrique

Certains facteurs influencent le salaire octroyé à un ingénieur électrique. Le nombre d'années d'expérience, le niveau de scolarité atteint et le lieu de pratique en sont des exemples.

L'expérience

Le salaire des ingénieurs électriques suit une progression, celle étant établie selon l'échelle salariale propre à ce métier.

Le niveau d'études

Pour accéder au métier d'ingénieur électrique, il faut être détenteur d'un baccalauréat en génie électrique et être membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec.Il est par la suite possible d'effectuer une maîtrise, voir même un doctorat. Au niveau de la maîtrise, la maîtrise en administration des affaires est un choix très répandu chez les ingénieurs en général. Cela est dû à l'augmentation salariale significative qu'elle engendre. À titre d'exemple, un ingénieur sans spécialité définie, détenteur d'un MBA, gagne un salaire supérieur par année qu'un ingénieur ayant un baccalauréat.Chez les ingénieurs électriques, une personne titulaire d'un MBA bénéficie d'une rémunération pouvant être 58 % plus élevée qu'une personne qui détient un baccalauréat.

Le lieu de pratique

Les différents secteurs du milieu de la technologie nécessitent, pour la plupart, les services d'ingénieurs électriques. Voici des exemples de secteurs dans lesquels l'ingénieur électrique peut être amené à travailler.

L'avionique (ou l'aéronautique)

Dans ce secteur, l'ingénieur électrique a pour mandat de concevoir :
  • Des systèmes de navigation
  • Des systèmes de communication
  • Des systèmes radars
  • Des systèmes de pilotage automatique
  • Etc.

L'électronique et la microélectronique

Le spécialiste du génie électrique a pour tâches de concevoir :
  • Des systèmes de sécurité automatisés résidentiels
  • Des enseignes électroniques
  • Des contrôleurs électroniques pour la domotique
  • Des appareils de mesures et de commandes industriels
  • De l'équipement électronique pour les bâtiments
  • Des composantes microélectroniques utilisées dans les ordinateurs
  • Etc.

L'énergie

L'ingénieur électrique, lorsqu'il travaille pour un fournisseur d'énergie, s'occupe de la conception :
  • Des postes électriques
  • Des branchements aux producteurs d'énergie renouvelable
  • Des systèmes de surveillance de réseaux

L'intelligence artificielle

Dans ce secteur, l'ingénieur électrique possède l'expertise nécessaire pour développer des programmes informatiques capables de raisonner comme l'homme.

Le biomédical

Dans le secteur biomédical, l'ingénieur électrique est chargé de développer la conception de l'instrumentalisation biomédicale et de l'imagerie médicale, ce qui fait référence :
  • Aux instruments électroniques chirurgicaux
  • Aux systèmes d'imagerie
  • Aux biosystèmes
  • Aux circuits implantables

Les télécommunications

Le mandat est de concevoir des systèmes de communication aérienne, maritime et terrestre tels que :
  • Des systèmes d'aide à la navigation
  • Des systèmes de contrôle aérien ou ferroviaire
  • Des systèmes de positionnement de satellite
  • Des équipements téléphoniques (modems, centrales d'appels)
  • Du matériel de radiodiffusion, de télédiffusion, de câblodistribution et de communication sans fil

L'informatique

L'ingénieur qui exerce dans le domaine de l'informatique est responsable de :
  • Réaliser et programmer des cartes électroniques
  • Gérer et assurer la maintenance de réseaux industriels et informatiques
  • Automatiser et contrôler les processus industriels
  • Élaborer de l'électronique embarquée de véhicules
L'environnement, la recherche et le développement, la robotique et le milieu manufacturier constituent d'autres secteurs dans lesquels l'ingénieur électrique peut exercer.Au regard de la présence importante de ces secteurs au sein des entreprises québécoises, l'ingénieur électrique peut travailler pour elles. En voici des exemples :
  • Hydro-Québec
  • ABB (chef de file des technologies)
  • CAE (entreprise à la fine pointe de l'immersion technologique)
  • Bombardier
  • Rio Tinto Alcan
  • General Electric
  • Institut national de recherche scientifique (INRS)
  • Ministère des Transports
  • Firmes de génie-conseil
Selon le lieu de pratique de l'ingénieur électrique, son salaire peut varier.Le salaire d'un ingénieur électrique est donc influencé selon chacun des facteurs qui ont été mentionnés précédemment. Les perspectives d'emploi sont des plus optimales et le salaire, très intéressant.En plus du métier d'ingénieur électrique, il existe une variété de domaines d'étude propre au génie. Découvrez le métier de génie industriel.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles