Combien gagne un danseur professionnel au Canada?

Mis à jour le 23 mars 2023

Vous songez à faire de votre talent pour la danse et le spectacle votre gagne-pain, et vous aimeriez savoir combien gagne un danseur professionnel ou une danseuse professionnelle au Canada? Cette vocation passionnante qui peut s'avérer exigeante revêt de nombreuses formes.Cet article explore la rémunération que peuvent gagner les danseuses et les danseurs professionnels canadiens, ainsi que les enjeux qui ont un impact sur le revenu potentiel de ces artistes du mouvement. En effet, le salaire varie énormément selon le type de prestation, la formation, l'expérience, le lieu de travail et la notoriété de chaque individu.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Le salaire des danseurs professionnels

Le talent, le créneau, l'image de marque et la notoriété jouent un rôle prépondérant lors de la négociation du cachet d'un professionnel de la danse. Les danseurs d'expérience ou ceux qui jouissent d'une grande notoriété pourront négocier une rémunération plus élevée qu'un débutant ou que celui ou celle qui n'a pas encore fait sa marque dans le milieu.Selon les données recueillies par Indeed Salaires, le revenu annuel moyen des danseurs professionnels au Canada est de plus de 75 000 $ CA, basé sur neuf salaires rapportés. À noter que ce chiffre relativement élevé peut ne pas refléter la réalité d'une majorité étant donné le petit nombre de données compilées. Comparativement, le même site indique qu'un professeur de danse gagne en moyenne 25 $ CA par heure.La plupart des danseurs tirent leurs revenus de sources multiples, comme il est expliqué plus bas. Les possibilités sont attrayantes, comme la chance de voyager, de gagner des prix, de se démarquer dans le monde de la danse, de devenir chorégraphe ou même professeur de danse.

Les conditions de travail

Les danseurs professionnels travaillent principalement à la pige ou par contrat, à moins d'être recrutés à temps complet par une troupe ou une école. Lorsqu'ils travaillent, les danseurs font souvent face à des journées qui se prolongent au-delà des heures normales. La profession peut aussi requérir des déplacements ou des dépenses pour la formation, le coaching, les costumes de scène, les accessoires et autres. Il n'est donc pas rare que les danseurs aient un autre travail pour subvenir à leurs besoins en attendant de pouvoir se consacrer exclusivement à leur passion.Il faut aussi soustraire du calcul de la rémunération la commission prélevée par l'agent le cas échéant. En effet, ce dernier se réserve un pourcentage du salaire de l'artiste en échange de ses services. Le choix de l'agent peut être un enjeu clé pour la réussite d'une carrière dans ce domaine, quoique bon nombre de danseurs choisissent de se représenter eux-mêmes.

Beaucoup d'appelés, peu d'élus

Seule une minorité de danseurs professionnels vise ou atteint le statut de vedette. Le talent compte énormément, mais il ne suffit pas à faire de vous un danseur ou une danseuse de calibre national ou international. Il vous faut aussi beaucoup de chance, de l'audace et de la persévérance, une formation, de multiples compétences, une grande discipline, un marketing efficace ou un agent qui connaît bien le milieu.Pour vous tailler une place parmi les grands, vous devez également faire preuve de beaucoup de discipline, vous entraîner, avoir des nerfs d'acier et travailler dur. Parmi celles et ceux qui réussissent dans le métier et qui jouissent d'une excellente renommée, un petit nombre arrivent à gagner des salaires imposants. Ces vedettes doivent toutefois accepter de faire des sacrifices et ne pas négliger les obligations et les responsabilités qui accompagnent leur statut prestigieux. Certains préfèrent un mode de vie plus modeste en se concentrant sur l'enseignement et la compétition.

Les facteurs qui influent sur les revenus des danseurs professionnels

Comme il a été mentionné plus haut, plusieurs facteurs ont une incidence sur les salaires des professionnels de la danse. Voyons quels sont les principaux.

La formation

La formation est un facteur qui influe sur la détermination du salaire, mais surtout, sur les occasions de décrocher une audition.Il existe au Canada des programmes d'études collégiales et universitaires menant à un diplôme entériné par le ministère de l'Éducation. Néanmoins, la plupart des étudiants poursuivent leur formation au niveau collégial dans une école spécialisée pour peaufiner leurs connaissances et leurs techniques. Plusieurs de ces établissements jouissent d'une réputation internationale et sont largement reconnus pour la qualité de leurs diplômés. Ils sont parfois associés à un établissement d'enseignement collégial qui permet de faire reconnaître la formation officiellement.

Le type de prestation ou de travail

De nombreux danseurs professionnels ont plus d'une corde à leur arc et exercent leur art à différents niveaux pour multiplier les revenus. Voici une liste des types de prestation qui peuvent aider à garnir le portefeuille des danseurs :
  • Enseignement
  • Prestations à la télévision
  • Publicité visuelle ou télévisuelle
  • Rôle dans une émission télévisée
  • Capsules vidéo
  • Spectacles sur scène ou dans les écoles, les clubs ou les centres communautaires
  • Rôle au cinéma ou dans une série web
  • Spectacles de festivals
  • Direction artistique
  • Chorégraphie
Il n'est pas inhabituel pour les danseurs d'apprendre et de développer plusieurs styles, comme la danse sportive, la danse folklorique, le West Swing, le ballet classique, le ballet jazz, les claquettes, le hip-hop ou la danse contemporaine. Ces différentes habiletés leur permettent de diversifier leurs sources de revenu et d'augmenter leurs chances de décrocher des contrats.La majorité des danseurs professionnels sont travailleurs autonomes ou pigistes. Ils sont rémunérés selon le contrat ou la prestation. Les cachets varient beaucoup d'un projet à l'autre. Le salaire est établi en partie selon le talent, la spécialité, le profil et la notoriété de l'artiste, mais aussi en fonction de chaque projet. Il peut s'agir d'une prestation en solo, d'un spectacle dans un club, d'un enregistrement, d'une annonce publicitaire, d'une chorégraphie ou d'un rôle à la télévision ou au cinéma.Les danseurs peuvent travailler dans une foule de contextes, qui ont aussi une influence sur les cachets. Par exemple :
  • Membre d'une troupe
  • Spectacles sur scène, festivals et rassemblements
  • Prestations dans les clubs, les casinos ou les lieux de divertissement
  • Tournées de spectacles
  • Enregistrements sur le web et les réseaux sociaux
  • Événements privés comme les mariages, les fêtes ou les évènements corporatifs
  • Rôles d'acteurs ou de figurants dansants dans une production cinématographique
  • Direction artistique

Le choix de l'agent

Pour ceux qui font le choix de prendre un agent, les compétences de celui-ci en matière de négociation vont avoir un impact important sur la rémunération des danseurs professionnels. L'agent étant souvent l'intermédiaire qui échange et traite avec le client potentiel, c'est également lui qui négocie la valeur de la prestation avant de proposer le contrat à l'artiste. Le choix de l'agent est donc un facteur clé de réussite dans la carrière du danseur qui choisit de se faire représenter.

Le lieu géographique des prestations

Selon leur origine, certains danseurs professionnels peuvent devoir déménager vers les hauts-lieux de la danse afin de lancer leur carrière, particulièrement vers les grandes métropoles. En général, les possibilités d'emploi et de réseautage en région ou dans les villes moins importantes sont moindres que dans les grands centres.Les grandes villes tendent à offrir plus de choix pour développer la carrière, rencontrer des personnalités influentes, intégrer le milieu ou décrocher des auditions.

L'avenir des arts de la scène

L'industrie des arts de la scène dont fait partie la danse, une activité qui repose sur le rassemblement d'un grand nombre de personnes à la fois, a été durement touchée par les mesures sanitaires au cours de la récente pandémie.L'annulation des grands événements et des rassemblements en 2020 et 2021, l'interruption des représentations et l'interdiction de pratiquer les loisirs de groupe ont affaibli plusieurs entreprises qui font appel à la danse.La pandémie a bouleversé les habitudes en matière de consommation de la culture et des arts de la scène, des changements qui risquent de perdurer selon le niveau de confiance des gens à se côtoyer.La relance des activités s'est avérée difficile pour les salles de spectacle et les troupes de danse, et certaines n'ont pas survécu.Plus que jamais, les modalités changent. Le marché international est un joueur à surveiller. La numérisation des productions croît et l'offre se diversifie. La concurrence internationale s'accentue et l'écosystème est en transition. Il semblerait qu'on se dirige vers un marché hybride, qui allie les prestations devant un auditoire réel et les spectacles virtuels.

Ressources complémentaires

Le site Métiers du Québec fournit de plus amples formations sur le métier de chorégraphe ou de danseur interprète.Au Québec, il existe des regroupements collectifs qui encadrent les salaires et la rémunération des artistes de la scène, qui peuvent s'appliquer aux danseurs. Le site du syndicat de l'Union des artistes contient de plus amples renseignements sur les ententes collectives qui peuvent s'appliquer aux prestations des danseurs professionnels.Le Regroupement québécois de la danse représente ses membres et leur offre des ressources et des formations.La Corporation des professionnels en danse et danse sportive du Québec regroupe des professeurs qualifiés et diplômés.Le Réseau des écoles et des enseignants de danse du Québec a pour mission d'améliorer la qualité de l'enseignement de la danse.Les revenus des danseuses et danseurs professionnels sont très variables et proviennent souvent de sources diversifiées. Ils dépendent de nombreux facteurs. La formation, la spécialisation, l'emplacement géographique, le talent, l'agent, la réputation, l'expérience et la notoriété jouent un rôle prépondérant sur les salaires. Sur scène, sur vidéo ou en tant que professeurs, ce ne sont pas tous les danseurs qui réussissent à travailler à temps complet et à vivre de leur art. Cette vocation requiert du talent, de la persévérance, de la discipline et de l'audace. Elle convient à celles et ceux qui ont le feu sacré et qui sont passionnés.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération enregistrées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles