Combien gagne un apiculteur?

Mis à jour le 29 juillet 2022

Depuis quelques années, l'apiculture gagne en popularité au Québec; plusieurs amateurs décident d'installer des ruches sur leur terrain et de produire leur propre miel alors que d'autres en font un métier à part entière. Savez-vous combien gagne un apiculteur?Dans l'article qui suit, vous découvrirez le métier d'apiculteur, de la formation au salaire en passant par les différentes tâches à accomplir au quotidien et les qualités requises pour exercer ce métier.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Qu'est-ce que l'apiculture?

L'apiculture est une branche de l'agriculture qui consiste en l’élevage d'abeilles dans le but d'exploiter des produits de la ruche tels que le miel, la cire, la gelée royale, le pollen et la propolis.Cette pratique est ancestrale et il y a des milliers d'années, on récoltait le miel dans les ruches sauvages au moyen de techniques rudimentaires. Ce n'est qu'au 18e siècle qu'on a commencé à élever des abeilles dans des troncs d'arbre profonds. Au fil du temps, on a créé des ruches artificielles et étudié les abeilles pour mieux les domestiquer.

En quoi consiste le travail d'un apiculteur?

Le travail d'un apiculteur varie selon les saisons. Durant la saison hivernale, il veille à ce que les abeilles aient assez de nourriture et qu'elles soient à l'abri du froid. Dans la province, les apiculteurs gardent leurs abeilles dans un abri non chauffé. Les abeilles se regroupent en grappes denses et produisent assez de chaleur pour se tenir au chaud.Il est important que la colonie et la reine se portent bien durant les temps froids afin de maximiser la population au temps de la miellée. En juin, juillet et août, les abeilles emmagasinent des surplus de nectar, qui se transforme ensuite en miel par l'évaporation de l'eau et par la conversion du saccharose en sucres simples : le dextrose et le lévulose.L'apiculteur récolte ensuite les rayons remplis de miel, extrait les bouchons de cire et place les rayons dans un extracteur où le miel sera séparé des alvéoles par un processus de centrifugation.

Quelle est la formation d'un apiculteur?

Plusieurs parcours existent pour devenir apiculteur au Québec. Il existe une seule formation professionnelle reconnue par le ministère de l'Éducation, soit l'attestation d'études collégiales en exploitation d'une entreprise apicole.Ce programme de huit mois, offert uniquement au Cégep d'Alma, comprend des cours d'introduction au métier d'apiculteur, des cours sur les produits de l'apiculture, le développement de colonies d'abeilles, la pollinisation commerciale, l'hivernage des ruches, et bien plus. Durant la formation, vous devrez suivre deux stages rémunérés dans une entreprise apicole.Vous pouvez aussi suivre des formations d'initiation et de perfectionnement auprès de l’Union des producteurs agricoles du Québec, ou encore des formations privées auprès de producteurs apicoles. Ces formations comprennent généralement un volet théorique et un volet pratique dans les champs de l'entreprise.

Qui emploie un apiculteur?

Les apiculteurs travaillent principalement pour des coopératives agricoles et des entreprises apicoles. Ils peuvent également enseigner les techniques de l'apiculture et entretenir des ruches pour des entreprises d'apiculture urbaine. Ce nouveau phénomène gagne en popularité dans les milieux scolaire et corporatif.De plus en plus d'entreprises et d'écoles désirent se procurer des ruches afin de développer l'esprit d'équipe et de contribuer positivement à l'engagement des employés. Les postes d'apiculteurs à pouvoir sont nombreux dans le domaine de l'apiculture urbaine au Québec, au Canada et aux États-Unis.Vous pouvez également travailler à votre compte. Dans ce cas, vous devez acheter vos ruches et vos essaims d'abeilles, ainsi que tous les outils nécessaires à l'extraction et la confection du miel. Vous pourrez ensuite vendre des produits à base de miel et récolter les profits.

Combien gagne un apiculteur?

Au Québec, on dénombre près de 60 500 ruches, dont 80 % sont détenues par une cinquantaine d’entreprises. La Montérégie regroupe 24 % des producteurs de miel du Québec. L'apiculture est une industrie qui ne cesse de croître d'année en année.Le salaire annuel moyen d'un apiculteur au Québec est estimé à 34 900 $ CA, alors qu'ailleurs au Canada il tourne autour de 32 175 $ CA.

Perspectives d'emploi

Étant donné l'engouement grandissant pour les produits à base de miel, les perspectives d'emploi dans le domaine de l'apiculture sont encourageantes. L'industrie apicole au Québec a un chiffre d'affaires évalué à 8 millions $ CA.Les producteurs apicoles du Québec représentent 4 % de la production canadienne de miel. En 2018, les recettes de ce marché s'élevaient plus de 25,4 millions $ CA pour le miel et près de 1,5 milliard $ CA pour les dérivés.Même si les changements climatiques ont apporté un lot de défis aux apiculteurs dans la dernière décennie, le nombre d'apiculteurs en herbe continue d'augmenter.

L'apiculture pour les amateurs

Que ce soit un passe-temps, un complément à une production maraîchère, un projet de retraite ou encore un désir de cultiver ses propres fruits, légumes et produits de miel, des milliers d'amoureux de la nature pratiquent l’apiculture à la maison. Il suffit d'un balcon, d’une cour arrière, d’un toit ou d’une terrasse pour accueillir des ruches et gérer des colonies.Bien que l'apiculture soit fascinante, ce n'est pas un passe-temps de tout repos. Comme les abeilles sont des êtres vivants, en prendre soin n'est pas une tâche simple. Parmi les nombreuses tâches d'un apiculteur se trouvent la gestion des ruches, la prévention des maladies, la préparation à l'hiver et bien sûr, l'extraction et la confection du miel.Les tâches sont complexes et vous devez veiller au bien-être de la colonie en tout temps. C'est pourquoi les apiculteurs en herbe doivent suivre une formation, qu'elle soit professionnelle ou non, s'ils veulent avoir la moindre chance de réussir. Ils devront également effectuer de nombreuses recherches pour trouver des réponses à leurs questions.Malgré les changements climatiques, les rudes hivers québécois et la complexité des tâches, rien n'arrête les apiculteurs amateurs, qui sont de véritables passionnés des abeilles.Le métier d'apiculteur est unique et destiné aux véritables passionnés de la nature. Plusieurs formations professionnelles s'offrent à vous pour apprendre les rouages de cette profession. Vous pouvez travailler pour les diverses entreprises apicoles de la région ou à votre compte, si vous aimez les défis!Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération enregistrées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles