Questions d'entretien pour un poste d'infirmier

Mis à jour le 28 août 2023

Quelles sont les questions posées lors d'un entretien pour un poste d'infirmier? Et bien, c'est ce que nous allons présenter dans cet article en y ajoutant des exemples de réponses.Avant d'aborder le sujet, il faut savoir que le métier d'infirmier est vaste, diversifié et complexe. La personne infirmière peut-être amenée à travailler dans des milieux différents (hôpital, centre local de services communautaires, établissement scolaire, cabinet médical, etc.) ou dans diverses spécialités (gérontologie, urgence, soins palliatifs, pédiatrie, etc.) ou encore dans des fonctions particulières (conseil, formation, etc.). Dans tous les cas, le savoir, le savoir-faire et le savoir-être de la personne infirmière doivent être presque irréprochables, voire irréprochables, étant donné que son rôle premier est d'offrir des soins et des services de santé à la population. Ce sont donc sur ces éléments que les recruteurs s'attarderont lors d'une entrevue d'embauche.À lire également : Comment rédiger un CV d'infirmière auxiliaire (avec exemple)
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Le déroulement de l'entrevue pour la profession infirmière

La tendance des entrevues d'embauche pour la profession infirmière est à la conversation. Les entrevues doivent donc se dérouler sous forme d'échange fluide entre les participants, et en laissant au moins 75 % du temps de parole à la candidate ou au candidat. Le but pour les personnes qui recrutent est d'obtenir un bon aperçu de la personnalité, et si le candidat possède les valeurs propres aux infirmiers.Les questions peuvent se diviser en trois catégories : les questions générales fréquentes, les questions sur la profession et l'éthique de travail et les mises en situation. Il est important de bien vous préparer pour ces questions et de ne pas trop hésiter. Cela démontre que vous vous connaissez bien votre métier et que vous n'avez pas peur de vous dévoiler. Soyez précis et clair dans vos réponses.

Les questions générales fréquentes

Les questions générales fréquentes permettent d'avoir une première approche avec la candidate ou le candidat et de connaître davantage sur sa personnalité, son profil, etc.

1. Parlez-nous de votre cheminement académique et professionnel.

Exemple de réponse : mon cheminement académique et professionnel est assez linéaire. En fait, j'ai su assez tôt ce que je voulais faire dans la vie. Donc, tout de suite après mon secondaire 5, j'ai entrepris un DEC en sciences infirmières à Montréal, puis le baccalauréat. J'ai suivi la passerelle et j'ai donc obtenu mon diplôme à 22 ans. J'ai eu mon premier emploi en CHSLD rapidement et j'y travaille depuis maintenant 6 ans. J'ai assumé la fonction de chef infirmière pendant 6 mois, par intérim, mais cela ne me plaisait pas vraiment.À lire également : Comment devenir infirmier auxiliaire

2. Quels sont vos points forts et vos points faibles?

Exemple de réponse : j'ai beaucoup d'assurance. Je suis une personne qui n'hésite pas à prendre des décisions et à les assumer que cela soit dans de bonnes circonstances ou non. Je n'ai pas peur de m'affirmer et j'aime bien donner mon opinion. Je crois que c'est un avantage pour moi dans ce métier où tout arrive vite. Et puis, j'ai de l'empathie. J'ai le souci que mes patientes et patients soient le plus à l'aise possible. Au niveau de mes points faibles. Je dirais que j'ai tendance à prendre trop de responsabilités, ce qui devient très vite épuisant. J'ai aussi un peu d'impatience en ce qui concerne mes devoirs administratifs.

3. Comment gérez-vous le stress?

Exemple de réponse : relativement bien. Au contraire, j'aime ce stress « positif » qui me pousse à accomplir de la meilleure façon possible mon travail et qui me donne en même temps de l'adrénaline. Je suis assez énergique en général. Ça m'est déjà arrivé d'avoir un peu de stress « négatif » justement parce que je m'étais mis trop de travail sur les épaules. Finalement, j'ai demandé de l'aide à mes collègues. J'essaie de faire en sorte que la situation ne se réitère plus.

Les questions sur la profession et l'éthique de travail

Ces questions sont très importantes en entrevue d'embauche pour le personnel infirmier et sont assez similaire aux questions d'entretien d'embauche pour aide-soignante par exemple. Elles permettent d'évaluer les connaissances de la personne ainsi que son attitude et son comportement au travail.

1. Pourquoi avez-vous choisi de devenir infirmière?

Exemple de réponse : depuis très jeune, j'ai le souci que les personnes proches de moi soient bien. Je me préoccupe beaucoup pour leur santé. C'est presque naturellement que je suis devenue infirmière.

2. Selon vous, quel est l'aspect le plus difficile du travail d'infirmière?

Exemple de réponse : ce qui est plus difficile pour moi c'est de travailler avec des personnes qui font face à une maladie ou une maladie mortelle. En plus, je trouve la situation gênante pour moi parce qu'il est émotionnellement difficile de m'y impliquer. Afin de surmonter ce défi, je poursuis une formation qui me permet de mieux répondre aux maladies et aux situations potentiellement mortelles pour aider à améliorer les résultats des patients et patientes. Je fais également de mon mieux pour apporter un soutien émotionnel à ces personnes qui souffrent en évitant de laisser mes émotions prendre le dessus.

3. Comment contribuez-vous à l'expérience de soins d'un patient?

Exemple de réponse : dans chaque interaction avec le patient, je m'assure que je communique clairement et efficacement pour bien me faire comprendre. Je lui demande même s'il a bien compris et parfois de me répéter ce que j'ai mentionné. Ensuite, je prends le temps de répondre à ses questions et à celles de ses proches présents. J'essaie aussi de répondre rapidement à ses préoccupations afin qu'il se sente entendu. Lorsque j'interagis avec un patient, je m'efforce également à me mettre à sa place afin de mieux faire preuve de compassion et d'empathie.

4. Qu'avez-vous fait pour faire évoluer votre ancien poste en soins infirmiers?

Exemple de réponse : comme je suis restée sur mon poste pendant près de six ans, j'ai eu le temps de faire quelques réajustements. Par exemple, j'ai intégré la délégation automatique de quelques tâches de soins de routine à l'équipe d'infirmières auxiliaires, ce qui nous a permis, à moi et à d'autres infirmières de l'équipe, de nous concentrer sur des tâches de soins plus importantes. C'est la même chose pour les procédures administratives où on a pu après de longues démarches bénéficier du soutien d'une agente administrative. Ainsi, je m'attarde plus aux besoins plus importants de la clientèle.

5. Comment voyez-vous votre rôle d'infirmière?

Exemple de réponse : je vois mon rôle d'infirmière principalement comme un rôle d'accompagnement auprès de la clientèle. Grâce à mon autonomie, je peux passer plus de temps avec cette clientèle, prendre le temps de discuter et de cerner les besoins, le temps d'expliquer, d'évaluer, de faire des suivis et des contrôles, etc. J'ai aussi un rôle flexible qui me permet de prendre des décisions. Et puis, je suis consciente que je fais partie d'une équipe et que je dois quand même la consulter pour des situations plus importantes ou problématiques.
Téléverser mon CV sur Indeed
Permettez aux employeurs de vous trouver lorsque vous créez un CV Indeed.

Les mises en situation

Les mises en situation sont particulièrement intéressantes, car le personnel de recrutement peut tester en même temps vos compétences comportementales et humaines, comme la résolution de problèmes, la gestion du temps, l'empathie, etc.Mme Dijon, résidant au CHSLD, ne souhaite pas suivre le traitement prescrit par le médecin. Que faites-vous?Exemple de réponse : dans un premier temps, j'essaie de comprendre pourquoi la personne refuse de suivre le traitement. Parfois, les personnes ont déjà pris le traitement en question et connaissent des effets secondaires. D'autres fois, elles pensent que c'est trop de traitement. Ça dépend de chaque personne. Alors, après avoir consulté ce qu'est le traitement en question, j'essaie de voir s'il y a une solution, par exemple, un autre traitement similaire ou un traitement complémentaire pour atténuer les effets secondaires. Si ce n'est pas possible, j'essaie d'expliquer à la personne le mieux possible l'importance de ce traitement et la façon dont il l'aidera à se sentir mieux.

1. Vous êtes témoin d'une action contraire à l'éthique de la part d'un membre de votre équipe de soins, que faites-vous?

Exemple de réponse : je ferais une demande d'enquête à la Direction du Bureau de syndic de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Si je ne suis pas certaine de la situation, j'appellerais la Direction de Surveillance et inspection professionnelle pour en discuter. Malheureusement, j'ai déjà vécu cette situation.

2. M. Graham a une infection virale et demande à recevoir des antibiotiques qui ne lui sont pas utiles. Que faites-vous?

Exemple de réponse : d'abord, je prends le temps de l'écouter — patiemment — insister pour que je prescrive un antibiotique, malgré mon diagnostic d'infection virale. Je fais preuve de compassion tout en expliquant au patient sur les différences entre les infections virales et bactériennes. Je précise les effets potentiellement nocifs de la résistance aux antibiotiques et recommande des méthodes spécifiques et des médicaments en vente libre pour soulager efficacement leurs symptômes.Les réponses proposées dans cet article ne sont que des exemples. Il n'y a pas de réponse parfaite aux questions générales. Chaque candidat ou candidate doit répondre selon son parcours, sa façon de penser, etc. L'honnêteté est particulièrement importante dans ce contexte et il faut s'assurer de ne pas critiquer ou dénigrer d’anciens gestionnaires ou collaborateurs.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles