Entrevues

Guide de préparation à une entrevue d’embauche

June 30, 2021

Une fois que vous avez envoyé votre candidature et que cette dernière a attisé la curiosité des recruteurs, voilà venue l'heure de l'entrevue d'embauche. L'occasion pour l'entreprise de valider ce qu'elle a lu dans votre CV et votre lettre de motivation. Mais cela peut aussi être pour vous le moment de faire ressortir des aptitudes non évoquées jusqu'ici. Dans cet article, nous vous révélons les clés qui vous permettront de réussir votre entrevue d'embauche.

Entrevue d'embauche : définition

L'entrevue d'embauche est généralement la dernière étape du processus de recrutement. Il s'agit d'un moment lors duquel vous échangez avec un recruteur pour qu'il détermine si votre profil correspond au poste. À cette occasion, il vous mettra à l'épreuve en vous posant des questions autant sur votre parcours que sur des mises en situation.

Notez qu'il est possible que vous soyez convié à plusieurs entrevues différentes en fonction de la taille de l'entreprise.

Entrevue d'embauche : comment bien s'exprimer?

Pour bien s'exprimer lors d'une entrevue d'embauche, il faut prêter attention à ce que l'on appelle, en communication, les trois V : verbal, vocal, visuel.

Quelle attitude adopter?

Votre attitude corporelle est plus importante que vous ne pouvez l'imaginer. C'est l'aspect visuel de la communication, lequel représente plus de la moitié de votre message. Vous devez donc faire en sorte de l'adapter pour faire comprendre au recruteur que vous êtes fait pour le poste.

Concrètement, que cela signifie-t-il? D'abord, qu'il y a un certain nombre de postures à éviter. Par exemple, ne croisez pas les bras. Cela risque d'indiquer que vous êtes fermé au dialogue et que vous avez tendance à vous recroqueviller sur vous-même. Adoptez plutôt une posture ouverte, sans pour autant vous étaler et mettre les pieds sur la table.

De manière générale, n'hésitez pas à parler avec les mains pour illustrer vos propos. Restez souriant, sans trop en faire, et veillez à maintenir un contact visuel avec votre interlocuteur, tout en évitant de le fixer trop intensément.

Quelle intonation faut-il prendre?

Le langage vocal désigne la manière de prononcer vos paroles, votre intonation. En le maîtrisant, vous pourrez montrer aux recruteurs que vous avez confiance en vous et que vous savez ce que vous faites.

Il est indispensable de bannir les tics de langage tels que « euh », ou « ben ». Vous avez besoin de réfléchir à ce que vous allez dire? Privilégiez un bref silence pour rassembler vos pensées plutôt que de meubler l'espace sonore. Vous aurez peut-être l'impression que ces pauses sont interminables. Mais en réalité, elles seront très courtes.

L'objectif est donc d'avoir l'air le moins hésitant possible. Vous devez être directif, sans être trop agressif, montrer que vous savez ce que vous faites, sans donner de leçon avec un ton impératif. Il s'agit d'un juste milieu que vous réussirez à trouver à force d'entraînement.

Que faut-il dire?

Enfin, le langage verbal représente tout ce que vous dites. Les mots que vous employez, ou encore les expressions que vous utilisez. Il est préférable d'établir une certaine proximité avec le recruteur sans pour autant être trop familier. Vous ne vous adressez ni à la reine Élizabeth II ni à un ami d'enfance. Il faut trouver un entre-deux.

Il est également recommandé de privilégier un champ lexical positif lors d'une entrevue. Par exemple, plutôt que de dire que vous ne savez pas faire quelque chose, expliquez plutôt que vous avez envie d'apprendre à vous perfectionner dans ce domaine. Cela montrera avec humilité que vous souhaitez surpasser vos limites.

Comment se présenter lors d'une entrevue?

La première chose que l'on vous demandera lors d'une entrevue sera généralement de vous présenter. Une chose est sûre : vous ne devez pas improviser. Vous devez vous être préparé à vous présenter de manière structurée pour mettre en avant votre sens de l'organisation auprès des recruteurs.

Vous devez également raconter qui vous êtes, sans simplement réciter votre CV. Le recruteur a déjà eu un aperçu de votre profil. Il veut en savoir plus, à vous de creuser pour lui fournir ce qu'il recherche. Donnez des exemples de vos réalisations passées et mettez-les en lien avec l'emploi auquel vous postulez. Décrivez vos compétences. Mais surtout, restez concis. Si le recruteur a des questions, il n'hésitera pas à les poser.

Quelles questions peut-on vous poser lors d'une entrevue?

Lors d'une entrevue d'embauche, vous n'êtes pas seul à parler. Le recruteur vous mettra à l'épreuve en vous posant une série de questions. Si certaines relèvent de cas pratiques auxquels vous pourriez être confronté dans votre futur emploi, d'autres sont universelles et bien souvent redoutées des candidats à l'emploi. Une chose est sûre : vous devez toujours être préparé à y répondre.

Quels sont vos défauts et vos qualités?

C'est une question qui revient quasiment à chaque entrevue d'embauche. Pourtant, il peut être difficile d'y répondre. En effet, il n'est pas toujours évident de parler de soi en bien, et vous ne savez peut-être pas quel défaut donner, car il risquerait de ternir votre candidature.

Pour ce qui est des qualités, nommez celles qui pourraient être utiles dans votre environnement de travail. En voici une liste non exhaustive :

  • l'optimisme;
  • l'esprit d'équipe;
  • la curiosité;
  • l'adaptabilité;
  • la capacité à travailler sous la pression.

S'agissant des défauts, vous devez choisir ceux qui peuvent induire quelque chose de positif pour vous. Ne mentionnez pas votre agressivité, votre paresse ou votre susceptibilité. Cela fera fuir les recruteurs en courant. Privilégiez par exemple :

  • l'ambition ;
  • l'impatience ;
  • le fort caractère ;
  • l'envie de contrôle.

    Vous pourrez ajouter que vous vous efforcez d'utiliser favorablement ces défauts dans les situations qui le requièrent ou que vous travaillez à les surmonter en précisant la manière que vous employez pour y parvenir.

Pourquoi avez-vous quitté votre ancien emploi?

Bien souvent, on vous demandera pourquoi vous avez quitté votre emploi précédent. Évitez de mentionner vos problèmes avec vos supérieurs, votre licenciement ou tout ce qui pourrait mettre votre ancien employeur en porte-à-faux. Expliquez plutôt que vous avez fait le tour de votre poste, que vous avez voulu explorer de nouveaux horizons et désirez acquérir de nouvelles expériences.

Exemple : « J'ai beaucoup aimé travailler en tant que commercial chez mon employeur précédent. Néanmoins, ayant développé telles compétences, j'ai maintenant envie de les utiliser dans un environnement international, et d'en acquérir de nouvelles… »

Qu'attendez-vous de votre gestionnaire?

Si l'on vous demande ce vous attendez de votre gestionnaire, ne dressez pas une liste de qualités précises, restez vague. Expliquez que vous attendez de la bienveillance, du soutien, de la motivation et de la justesse, soit les qualités qu'ils sont censés posséder. Cela évitera de montrer aux recruteurs que vous êtes trop difficile, tout en indiquant que vous accordez de l'importance à vos relations avec vos supérieurs.

D'autres questions pour vous préparer à une entrevue

Il existe une quantité de questions presque infinie que l'on peut vous poser lors d'une entrevue d'embauche. Pour vous préparer à y répondre et éviter d'être surpris, en voici une liste non exhaustive qui peut revenir fréquemment :

  • Quel est votre emploi idéal?
  • Où vous voyez-vous dans 5 ans?
  • Aimez-vous travailler en équipe?
  • Travaillez-vous correctement sous la pression?
  • Qu'attendez-vous de ce poste?
  • Acceptez-vous les critiques?
  • Que pensez-vous de votre dernier employeur?

Quoi qu'il en soit, vous devez toujours répondre à ces questions en donnant la meilleure image de vous, tout en demeurant honnête.

Quelles questions poser lors d'une entrevue?

Une fois que le recruteur aura fini de vous interroger, il vous demandera si vous avez des questions. Une chose est sûre : ne répondez jamais par la négative. Vous devez avoir préparé un certain nombre de questions pour montrer votre intérêt pour le poste et la structure que vous vous apprêtez à intégrer.

Montrez votre connaissance de l'entreprise

Cette séance de question est l'occasion de montrer que vous avez fait vos recherches et que vous connaissez l'entreprise. Lorsque vous posez une question, il vous est conseillé de connaître la réponse à l'avance. Interrogez le recruteur sur des projets spécifiques, sans pour autant être trop intrusif. Questionnez-le sur des aspects précis de l'entreprise. Plus vous rentrez dans les détails, plus vous montrerez que vous êtes curieux, intéressé et motivé.

Ce qu'il ne faut pas demander lors d'une entrevue

Lors d'une entrevue, il faut éviter de poser un certain nombre de questions. À commencer par les questions évidentes et trop générales qui pourraient démontrer que vous êtes arrivé sans vous renseigner. Ne demandez pas quel est le cœur de métier de l'entreprise, par exemple. Il s'agit d'une question bien trop large.

Évitez également tout ce qui tient aux horaires de travail, aux heures supplémentaires, aux augmentations ou aux congés. Cela montrera que vous êtes seulement intéressé par les avantages, plutôt que par les valeurs de l'entreprise, son fonctionnement et son histoire.

Que faire après l'entrevue?

Après une entrevue d'embauche, commencez par envoyer un courriel de remerciement. Vous n'avez pas eu de réponse après une semaine? Relancez le recruteur, plutôt par courriel que par téléphone. Cela montrera votre motivation. Si vous avez eu la bonne idée de prendre des notes pendant votre entrevue, utilisez-les dans votre message de relance afin que le recruteur se souvienne de vous et comprenne que cette entrevue a compté pour vous.

En lien avec ce sujet

Afficher plus 

Guide pratique des tests psychométriques

Certaines entreprises ont recours à des tests psychométriques lors de leur processus de recrutement. Lisez cet article pour savoir comment vous y préparer.

Comment bien rédiger un courriel de suivi après une entrevue d'embauche

L'envoi d'un courriel de suivi après entrevue d'embauche est un bon moyen de faire bonne impression auprès des recruteurs. Découvrez comment rédiger le vôtre.