Comment gérer une surcharge de travail?

Mis à jour le 7 mai 2023

La surcharge de travail est un problème important qu'il n'est plus possible d'ignorer en entreprise aujourd'hui. L'épuisement professionnel en est la conséquence directe et de nombreuses personnes en sont victimes à travers le monde. Découvrez ici quelques conseils qui vous permettront d'en venir à bout.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Qu'est-ce qu'une surcharge de travail?

La surcharge de travail survient lorsque les responsabilités professionnelles qui sont assignées à une personne dépassent la normale. Les psychologues du travail retiennent ici trois éléments essentiels, à savoir le temps, les ressources disponibles et les capacités opérationnelles de l'individu. Il ne s'agit donc pas simplement d'effectuer des heures supplémentaires et de quitter le bureau très tard, mais aussi d'accepter des missions qui surpassent largement ses compétences techniques.Avec l'évolution de la technologie, les employés ont tendance à ajouter des tâches à leurs agendas dans l'idée d'optimiser leur productivité. La plupart espèrent ainsi gagner du temps grâce aux outils de gestion du travail, tout en produisant des résultats satisfaisants. Si ce raisonnement est source de confiance, il n'en demeure pas moins qu'il vous expose à un stress qui peut avoir des conséquences néfastes sur votre santé physique et mentale.Vous l'aurez compris, la surcharge de travail peut être causée par l'employé lui-même qui, du fait de ses ambitions, choisit d'accepter plus de responsabilités qu'il ne peut en assumer. Cependant, elle peut aussi être le résultat d'un taux élevé de roulement du personnel au sein de l'entreprise. En effet, une société qui perd soudainement sa main-d'œuvre voit fatalement sa charge de travail augmenter. Le personnel restant en subit alors les effets, car ils doivent désormais remplir leurs propres missions, mais aussi celles des démissionnaires, de manière temporaire ou permanente.

Quels sont les signes d'une surcharge de travail?

Il est assez difficile (voire improbable) de subir un surmenage sans s'en apercevoir. Toutefois, voici quelques signaux qui vous permettront de comprendre que vous avez franchi la limite.

Vous n'avez plus le temps de prendre soin de vous

Une charge de travail accrue signifie généralement qu'il ne vous reste plus assez de temps dans la journée. En effet, vous devez vous concentrer sur toutes les activités qui vous occupent l'esprit, et il devient de plus en plus difficile de vous accorder du repos.Lorsque cela se produit, vous oubliez même facilement à quand remonte la dernière fois que vous avez pris du bon temps ou fait quelque chose d'agréable. Ce phénomène est connu sous le nom d'épuisement professionnel, ou burnout en anglais. Il peut affecter votre état mental s'il n'est pas rapidement géré.

Vous ressentez constamment du stress

Une surcharge de travail entraîne de fait un surmenage. Cela peut se manifester par des symptômes physiques, tels que des maux de tête réguliers, des maux d'estomac et une fatigue cérébrale. En outre, votre état mental se dégrade, vous vous épuisez et devenez incapable de vous détendre. Vous pouvez également avoir l'impression de ne penser constamment qu'au travail qu'il vous reste à effectuer.

Vous ne cessez d'entreprendre de nouvelles tâches

Lorsque vous travaillez beaucoup, vous avez également tendance à en faire trop. Vous entamez plusieurs projets à la fois et n'arrivez pas à les terminer tous. Vous croulez sous le travail et avez tout le temps le sentiment que vous ne finirez jamais ce que vous avez commencé.Les tâches s'enchaînent continuellement et l'étau se resserre sur vous. La conséquence est que vous ne remarquez plus le monde autour de vous, ce qui pourrait affecter votre sociabilité.

Vous tombez régulièrement malade

Lorsque vous travaillez plus qu'il n'en faut, vos capacités mentales et physiques s'amenuisent et vous êtes désormais plus sensible aux petites maladies. Par exemple, si vous passez trop de temps à l'intérieur, votre système immunitaire s'épuise et vous devenez plus vulnérable aux infections. De plus, vous êtes moins enclin à prendre soin de vous et à faire de l'exercice, ce qui vous expose aux maux comme l'arthrite, le diabète et même aux maladies cardiaques.

La paresse vous envahit

Une charge importante de travail vous met inéluctablement sous pression, ce qui peut vous pousser à la procrastination. Vous remarquerez d'ailleurs que vous n'arrivez plus à vous concentrer ni même à vous mettre véritablement au travail. C'est ainsi que votre productivité baisse, augmentant au passage votre niveau de stress.

Comment gérer une surcharge de travail?

La ligne entre surcharge de travail et productivité est mince. Si vous vous complaisez dans vos tâches, votre rendement baissera. Et si vous vous obstinez, vous sombrerez dans le surmenage. Il faut donc trouver le parfait équilibre. Mais comment? Voici quelques astuces.

Déterminer l'origine de la surcharge de travail

Pour en finir avec la surcharge de travail, vous devez d'abord comprendre et trouver son origine. Elle peut être générée par une quantité de travail supplémentaire, mais pas nécessairement. Parfois, une charge de travail excessive est causée par des erreurs que vous commettez, une mauvaise gestion du temps ou un problème d'organisation. Découvrez les éléments qui vous font perdre du temps et comment améliorer votre productivité.

Énumérer et hiérarchiser les tâches

Prenez soin de répertorier toutes vos tâches, puis organisez-les par ordre de priorité. Assurez-vous que celles qui figurent en tête de liste sont à la fois urgentes et importantes. Pour cet exercice, vous pouvez recourir à la matrice d'Eisenhower ou un simple système de classement par lettres (de A qui signifie « très important » à C pour « moins urgent »). Gardez les tâches secondaires pour plus tard, lorsque vous aurez plus de temps.

Planifier son travail

Si vous ne suivez pas un horaire de travail régulier, vous risquez de voir votre charge journalière de travail augmenter au lieu de diminuer. Dans ce cas, il est important que vous appreniez à élaborer une planification raisonnable afin de vous assurer que vous avancez bien dans vos tâches. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un agenda pour segmenter vos journées et programmer des rappels de pause.

Prendre des pauses

Prenez l'habitude de faire une pause entre deux travaux afin de vous ressourcer pour les tâches à venir. Il est normal d'être épuisé après de longues heures de travail. Tant que vous ne donnerez pas à votre corps le repos dont il a besoin, vous ne ferez que nuire à votre santé. Le cerveau fonctionne mieux après une pause rafraîchissante et vous optimisez vos capacités.

Apprendre à déléguer

La délégation est le meilleur moyen de gagner en productivité sans tout faire soi-même. Si vous avez autour de vous des personnes qui peuvent vous aider dans votre travail, confiez-leur certaines tâches. Ainsi, vous pourrez vous concentrer sur d'autres missions sans vous surmener. Vous craignez qu'ils ne fassent pas le travail aussi bien que vous? Commencez par leur confier les tâches les plus faciles et mettez-les progressivement à niveau.

Savoir dire non

Si vous avez déjà beaucoup de travail devant vous, refusez poliment toutes les nouvelles tâches qui vous sont assignées. Dire non à son employeur peut être difficile, mais essayez de lui expliquer la situation. Faites-lui comprendre qu'en vous rajoutant du travail, il ne fera que vous ralentir et vous rendre moins efficace. Vous êtes un élément important de l'équipe et cela n'est évidemment pas dans l'intérêt de l'entreprise.Pour conclure, retenez que la surcharge de travail survient lorsqu'il y a un profond déséquilibre entre les missions qui vous sont confiées et les ressources dont vous disposez. Vous sombrez alors dans le surmenage et votre productivité baisse considérablement. La pression et les effets du stress se font sentir et votre motivation peut même être entamée.Pour y remédier, vous devez déterminer la source du problème et mieux vous organiser. Pensez également à vous reposer et apprenez à déléguer pour libérer de l'espace dans votre calendrier. N'hésitez pas à refuser certaines missions si vous estimez qu'elles sont superflues. Telles sont en gros les astuces qui vous permettront d'atteindre une plus grande satisfaction au travail et de rester efficace, tout en évitant l'épuisement professionnel.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles