7 types d'entreprises et comment les choisir

Mis à jour le 8 septembre 2023

Pour bien démarrer un projet de création d'entreprise, il est nécessaire de réfléchir aux différents types d'entreprises qui existent afin de choisir le statut juridique approprié. Généralement, le type de société que vous souhaitez bâtir peut déterminer les avantages et les inconvénients que vous aurez dans le cadre de votre activité professionnelle. En fait, il a un impact direct sur le montant que vous payez en impôts, les formalités que vous devez respecter ainsi que sur la définition de vos responsabilités. Il est donc essentiel d'effectuer des recherches poussées et de bien connaître chaque forme d'entreprise pour faire un choix judicieux.Dans cet article, nous découvrirons les types d'entreprises, ensuite nous vous donnerons des conseils pratiques par rapport à la manière dont vous pouvez réellement choisir le statut pour démarrer votre activité.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Quels sont les types d'entreprises?

Un type d'entreprise est une entité juridique créée dans le but de faire des affaires et de réaliser des profits. Une société peut être créée par une personne physique ou une autre personne morale. Qu'elle soit créée par une seule personne ou par plusieurs associés, la société est établie par un acte constitutif. De façon officielle, une entreprise est créée seulement après son inscription au registre du commerce et après l'attribution d'un numéro d'identification.Généralement, lorsque vous recherchez les formes d'entreprises, vous pouvez en trouver plusieurs. Cependant, selon les États, la responsabilité, les règles de propriété, les taxes ainsi que les exigences de dépôt peuvent varier. Voici 7 types d'entreprises plus connus.

Entreprise individuelle

Cette forme d'entreprise est la plus simple, elle peut être fondée et gérée par une seule personne ou un couple marié. Elle est beaucoup plus appropriée aux travailleurs indépendants. Lorsque vous envisagez de travailler seul ou vous voulez monter une activité en tant que pigiste, vous avez la possibilité d'opter pour cette forme de société.Au Québec, une entreprise individuelle non incorporée ne nécessite aucun contrat, mais lorsque vous démarrez une activité professionnelle sous un nom autre que le vôtre, il est nécessaire de déposer une déclaration d'immatriculation auprès du registraire des entreprises. Ainsi, vous obtenez le statut de micro-entrepreneur et vous exercez votre activité sans risquer de problèmes juridiques.Avec ce type de société, vous avez entièrement la responsabilité et la propriété de votre activité. Vous pouvez ainsi prendre toutes vos décisions en vous basant sur vos valeurs d'entreprise.L'inconvénient d'une entreprise individuelle est que vous êtes le seul travailleur et par conséquent, vous générez à vous seul le passif de votre entreprise. En résumé, vous pouvez aussi perdre vos biens personnels pour régler une dette ou pour résoudre un problème juridique.

Société de personne ou société en nom collectif

Cette forme d'entreprise est basée sur un principe de partenariat entre un ou plusieurs associés. Elle implique généralement le partage des revenus et des charges par les associés. En effet, elle se présente sous deux formes : la société en nom collectif et la société en commandite simple. Lorsqu'il s'agit d'une société en nom collectif, chaque partenaire est responsable envers les créanciers de l'organisation de toutes les dettes et obligations contractées par l'un ou l'autre des partenaires.En revanche, quand il s'agit d'une société en commandite, vous pouvez retrouver des commandités et des commanditaires. D'ordinaire, les commanditaires sont uniquement des investisseurs. Ils n'ont aucun pouvoir décisionnel au sein de l'entreprise et ne sont pas soumis à des obligations. En ce qui concerne les commandités, ils possèdent et exploitent l'entreprise et en assument pleinement les responsabilités.Au démarrage de votre projet de création d'entreprise, évitez de vous associer avec plusieurs investisseurs passifs, car la société en commandite n'est pas la meilleure option lorsque vous commencez votre activité. En plus, elle implique des complexités administratives et des déclarations.Mais, si vous souhaitez avoir deux ou plusieurs partenaires impliqués dans la gestion de votre entreprise, optez pour la création d'une société en nom collectif. Cette forme de statut juridique est fortement conseillée en raison de l'avantage fiscal qu'elle offre. Au Canada, cette forme de société ne paie pas d'impôt sur le revenu. En revanche, elle a le devoir de transmettre les profits et les pertes aux associés.

Société à responsabilité limitée (SARL)

Également connue sous le nom de société par actions ou de compagnie, cette forme juridique est la plus répandue dans le monde entier bien qu'elle implique des formalités légales complexes. Une SARL est considérée comme une personne morale et possède son patrimoine personnel. Elle permet aux propriétaires, aux associés ainsi qu'aux actionnaires de limiter leur responsabilité personnelle afin de sécuriser leurs biens propres.En général, cette forme de statut n'est pas établie en société, elle bénéficie néanmoins de la responsabilité limitée d'une société. Elle peut de ce fait être imposée comme une entreprise individuelle ou un partenariat. Il s'agit d'une forme de structure qui ne limite pas le nombre potentiel d'actionnaires que l'entreprise peut avoir.

Société coopérative

Cette forme d'organisation se présente sous forme de personne morale. Elle regroupe des personnes physiques ou des sociétés qui éprouvent des besoins économiques, sociaux ou culturels et qui se réunissent pour exploiter une entreprise selon les règles d'action coopérative afin de trouver satisfaction.Le pouvoir est démocratisé par les membres conformément au principe « un associé, un vote ». Cette forme de société permet de lever du capital par la vente des actions, elle facilite le transfert des actions et donne plus de liberté personnelle aux membres.

Société S corporation

Une société « S » bénéficie de la protection, de la responsabilité des sociétés et de plusieurs avantages fiscaux. Les propriétaires de ce type d'entreprise ont la possibilité d'utiliser la méthode de comptabilité de caisse lorsqu'ils ne disposent d'aucun inventaire. Les sociétés S peuvent regrouper jusqu'à 75 actionnaires. Ainsi, elles permettent d'attirer des capitaux élevés. Comme toutes les structures, elles déposent aussi des statuts consécutifs et remplissent des formalités administratives.

Société B Corp

Cette forme juridique équilibre l'objectif et le profit. Lorsque vous décidez de créer ce type d'entreprise, vous avez l'obligation légale de tenir compte de l'impact de vos décisions sur vos travailleurs, vos clients, vos fournisseurs, votre communauté et l'environnement. Il s'agit souvent d'une communauté de dirigeants, à l'origine d'un mouvement mondial de personnes utilisant les affaires comme une force pour le bien-être de la planète.

Société sans but lucratif

Les sociétés à but non lucratif sont mises en place pour effectuer un travail philanthropique. Elles sont des entités juridiques créées dans le but d'atteindre un certain objectif socialement bénéfique et elles ont un fonctionnement opposé aux structures commerciales, car elles ne sont pas créées dans le but de réaliser un profit. Cependant, elles génèrent des revenus qui servent à appliquer la stratégie d'entreprise afin d'atteindre les objectifs de leur organisation.

Pourquoi est-il nécessaire de connaître les différents types d'entreprises avant de créer votre société?

Pour déterminer facilement le statut juridique approprié pour vos besoins de création d'entreprise, il est essentiel de maîtriser les différents types d'entreprises qui existent. En effet, chaque forme de société a des règles de fonctionnement ainsi que des avantages et des inconvénients. Lorsque vous avez toutes les informations utiles pour faire votre choix, vous augmentez vos chances de bien démarrer votre projet.Article connexe : Comment devenir directeur d'entreprise?

Comment choisir les types d'entreprises?

Vous avez la possibilité d'opter pour les différentes formes de sociétés en vous basant sur des critères simples. Voici les critères essentiels qu'il faut prendre en compte avant de choisir le statut juridique de votre entreprise.

Flexibilité

Pour choisir le statut juridique approprié lors du démarrage de votre projet, optez pour une forme de société flexible en prenant en compte des objectifs, des préoccupations, des besoins et la situation financière de chaque propriétaire.

Responsabilité

Pour gagner en efficacité en tant que créateur d'entreprise, examinez la responsabilité potentielle de votre organisation et décidez si vous avez la possibilité de prendre ce risque. Lorsque vous sentez que vous n'êtes pas en mesure de démarrer une activité professionnelle avec plusieurs associés, optez pour un statut de micro-entrepreneur pour limiter les obligations.

Complexité

Il est essentiel de déterminer le niveau de complexité de votre projet avant de choisir la forme juridique qui vous convient. Si vous êtes à vos débuts, évitez les types d'entreprises qui ont beaucoup d'exigences, choisissez les entreprises individuelles.

Impôts

Ce facteur aussi est essentiel, vous devez examiner minutieusement les implications fiscales de votre entreprise afin de voir dans quelle mesure vous pouvez minimiser les impositions. Si vous choisissez de créer une société, vous aurez plus d'options fiscales qu'une entreprise individuelle.

Contrôle

Vous devez définir le degré de contrôle que vous voulez exercer sur l'organisation. Si vous souhaitez être le seul gérant de votre société, créez une entreprise individuelle.

Investissement en capital

Pour commencer votre activité professionnelle, si vous avez besoin de financement extérieur, il est essentiel d'opter pour un statut de société. De cette façon, vous optimisez vos chances d'avoir des financements supplémentaires. Les micro-entrepreneurs peuvent par contre s'autofinancer via leurs comptes bancaires personnels ou trouver des partenaires fiables.En résumé, différents types d'entreprises vous sont offerts. Assurez-vous de bien les comprendre avant d'arrêter votre choix. Bonne chance dans votre nouvelle entreprise!
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles