15 signes qu'il est temps de quitter votre emploi

Mis à jour le 25 septembre 2023

Est-il temps de quitter votre emploi? Il y a des signes qui ne trompent pas. Il faut savoir écouter ces signes que vous lancent votre corps, votre environnement ou vos proches. Il est possible que vous arriviez à la fin d’un cycle et qu’il soit simplement temps de changer d’emploi. Nous avons tous de moins bonnes journées au travail, mais lorsque ces signes deviennent chroniques et que votre vie personnelle en est affectée, il est probablement temps de chercher un nouvel emploi.Découvrez 15 signes que l'heure est venue de quitter votre emploi dans cet article.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Les signes qu’il est temps de quitter son emploi

Tôt ou tard, votre corps vous fera savoir si vous souffrez d’anxiété ou de stress. Si des symptômes particuliers apparaissent lorsque vous êtes au travail ou juste lorsque vous y pensez, ne cherchez plus leur origine : il y a un souci dans votre environnement professionnel.

Vous souffrez de douleurs physiques liés au stress

Les signaux de douleur envoyés par votre corps sont à prendre au sérieux. Si, dès le début de votre journée de travail, des symptômes de stress ou d’anxiété apparaissent, votre environnement de travail est peut-être toxique. Ces signes peuvent apparaître sous différentes formes. Certains auront des douleurs intestinales ou des problèmes de digestions. Un stress prolongé peut également perturber le sommeil en plus de causer des maux de tête ou de dos.

Vous avez des blessures ou des problèmes chroniques liés au travail

Certaines douleurs ou blessures peuvent être directement causées par votre travail. C’est souvent le cas pour des métiers physiques comme les métiers de la construction ou les services de déménagement. Par contre, travailler devant un ordinateur peut aussi créer des problèmes chroniques aux dos, aux poignets ou aux bras. Il y a toujours des mesures possibles pour corriger ce type de problème, que ce soit par une réorganisation des horaires ou l’achat d’équipement plus adapté. Il est toutefois possible que votre corps ne puisse simplement plus supporter ce type de travail.Article connexe : Différents types d'environnement de travail : lequel est mieux pour vous?

Vous êtes toujours de mauvaise humeur

Il nous arrive à tous d’être de mauvaise humeur de temps à autre. Par contre, si vous êtes systématiquement irritable, dès qu’il est question de votre travail et que vos proches en souffrent les conséquences, il est temps de faire une mise au point. Cette mauvaise humeur peut aussi être perceptible pendant la journée de travail et a des répercussions sur vos collaborateurs et votre productivité. Si votre bonne humeur ne revient pas, même en apportant des changements sur votre lieu de travail, envisagez un changement plus drastique.

Vous manquez constamment de motivation

Le manque ou la perte de motivation est un terrible sentiment. Vous ne ressentez plus la force de vous battre au quotidien dans le cadre professionnel et vous vous contentez de faire le strict minimum. Vos journées de travail sont ennuyeuses et vous paraissent de plus en plus longues.Article connexe : Que faire si vous êtes démotivé au travail?

Vous manquez de défi

La répétition des tâches vous fatigue et vous sentez la lassitude poindre. Clairement, vous vous ennuyez dans votre quotidien. Vous sentez que vous refaites sans cesse les mêmes tâches et n’avez aucun défi à accomplir. Vous avez l’impression de stagner dans votre carrière et ne voyez aucune possibilité d’avancement. Certains emplois sont effectivement répétitifs, avec peu de possibilités d’avancement. S’il n’y a plus aucun défi pour vous dans votre environnement professionnel, ce peut être le temps de démissionner.

Vous sentez que vous perdez votre temps

Il s’agit d’un signe décisif. Si vous avez le profond sentiment de perdre votre temps au travail, c’est que vous n’êtes plus en phase avec votre emploi. Vous ne vous sentez plus à votre place ou vous avez l'impression que ce que vous faites est inutile. Il est possible que vos tâches ne soient pas bien choisies en fonction de votre profil, mais vous pouvez tout simplement être déçu par votre secteur professionnel et ne plus retrouver vos valeurs. Au-delà d’un changement de travail, vous pourriez aussi envisager de vous réorienter.

Vous procrastinez

Lorsque vous commencez à repousser systématiquement les tâches à plus tard, c’est qu’elles vous posent un problème. Repousser un travail à plus tard au profit d’une activité plus ludique ou d’une tâche moins contraignante est le signe que vous ne désirez plus accomplir ce travail. La procrastination devient vite un engrenage. Peu à peu, elle affecte l’ensemble de vos tâches quotidiennes et vos collègues s’en apercevront. Chercher à bien identifier le pourquoi de votre procrastination. Il y a parfois des causes profondes, comme une mauvaise estime de soi ou un sentiment d’avoir trop de pression.

L’ambiance au travail est toxique

Il s’agit d’une des causes les plus courantes pour un changement d’emploi. Nous passons 40 heures par semaines avec nos collègues. Quand les relations de travail sont mauvaises, ce sont 40 heures de stress que vous vivez ! Il suffit d’un collègue particulièrement toxique pour que toute l’équipe soit affectée. Les tensions et les conflits récurrents affectent l’ambiance de travail, même quand vous n’êtes pas directement impliqué. Améliorer l’ambiance sur un lieu de travail n’est pas simple et n’est pas toujours possible sans un changement personnel. Dans ce genre de situation, pensez d’abord à vous.

Vous privilégiez le télétravail plutôt que le bureau

Le télétravail plaît à beaucoup de gens. Toutefois, si vous faites de l’urticaire à l’idée de retourner au bureau, c’est peut-être un signe de fuite. Si le télétravail est en effet une solution efficace dans certains cas, il est aussi important que vous ne l’envisagiez pas comme l’unique façon d’accomplir votre tâche. Les interactions avec vos collègues sont importantes et renforcent la cohésion collective. Il est nécessaire de les fréquenter. Si vous ressentez l’inverse, c’est qu’il y a probablement un souci vis-à-vis de vos collègues.

Vous êtes en désaccord constant avec la direction

Il est normal de ne pas toujours être d’accord avec les décisions prises par vos supérieurs. Néanmoins, gérer un conflit avec un supérieur hiérarchique si vous n’approuvez pas la stratégie de la direction ou sa manière même de gérer l’entreprise peut signifier que ce lieu de travail n’est plus en phase avec vos aspirations. Si les désaccords proviennent de bases profondes comme un conflit de valeurs, il y a de fortes chances que cette tension se développe au point d'empêcher la poursuite de la collaboration.Article connexe : Comment gérer le stress dû à la perte d'emploi?

Vous n’avez aucune possibilité d’avancement

Vous estimez mériter un meilleur salaire pour le travail que vous faites. Cependant, malgré vos demandes d'augmentation de salaire, vous n’avez pas reçu d’augmentation depuis longtemps. Il est aussi possible que, au-delà du salaire, vous n’ayez aucune perspective d’avancement dans la hiérarchie. En résumé, vous stagnez à ce niveau de responsabilité et de rémunération pour une durée indéterminée. Dans ce cas, le manque de perspective est généralement de nature à inciter à un départ.

Votre secteur en déclin

Les temps évoluent et les secteurs professionnels également! Avec la robotisation et les nouvelles technologies, plusieurs entreprises requièrent moins de main-d’œuvre. Si c’est votre cas, vous pouvez amorcer graduellement un changement de carrière afin d’être plus adapté en cas de besoin.

Vos valeurs ont changé

Votre métier ne vous plaît plus, car vous aspirez à quelque chose de différent. En vieillissant, les valeurs qui nous ont poussés vers une carrière peuvent changer. Par exemple, il n’est pas rare de voir des professionnels de la finance quitter la vie de bureau pour se reconvertir dans l’artisanat ou la gastronomie. Certains se tournent vers le monde communautaire en fondant une organisation environnement. Parfois, un métier n’est qu’une transition, une étape vers une autre carrière. Il faut savoir accepter ce changement et se laisser guider par les signes qui vous indiquent qu’il est temps de faire autre chose.Article connexe : Comment réussir sa réorientation de carrière?

Vous sentez que vous passez à côté de vos rêves

Beaucoup rêvent d’un métier ou d’une vie hors des sentiers battus, mais n’oseront jamais se lancer. Ils auront choisi un métier par défaut plutôt que de suivre leur passion. Avec le temps, il est possible que cette frustration devienne insoutenable. Si c’est votre cas, peut-être regrettez-vous de ne pas avoir tenté votre chance. Cette frustration est à interpréter comme une réelle volonté d’enfin envisager de faire ce qu’il vous plaît vraiment. Écoutez cette petite voix qui vous suggère qu’il est temps de croire en ce que vous rêvez.Voir aussi : Guide de rédaction d’une lettre de démission Canada

Vous avez simplement envie de changement

Certaines personnes aiment le changement plus que d’autres et chercheront constamment de nouveaux défis. Après un certain temps, il est possible que vous ayez envie de changer d’air, sans qu’il y ait de cause précise.À lire également : Guide pour changer d'emploiVeuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Articles associés

Mieux connaître l'épuisement professionnel pour mieux le prévenir

Découvrir d'autres articles