Quelles sont les qualités nécessaires pour être cuisinier ou cuisinière?

Mis à jour le 18 septembre 2023

Quelles sont les qualités pour être cuisinier? Si vous envisagez une carrière dans la restauration, des formations s'offrent à vous, mais vous aurez aussi besoin de certaines compétences techniques et qualités pour vous démarquer. Voici 10 qualités recherchées pour être cuisinier ou cuisinière et pour réussir dans l'univers de la gastronomie.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Première qualité : faire preuve de créativité

La première qualité pour être cuisinier est la créativité. Si l'art culinaire requiert des compétences pointues, c'est surtout votre audace et votre esprit innovateur qui vous permettront de proposer des plats impressionnants à vos clients. Les meilleurs chefs laissent d'ailleurs leur personnalité et leur créativité transparaître dans chaque plat qu'ils confectionnent; une qualité que vous devriez prendre en considération. Il faut alors faire preuve d'inspiration, sortir de sa zone de confort et essayer de nouvelles choses.La présentation est toute aussi importante dans l'univers gastronomique et c'est un autre aspect sur lequel vous devez oser. Tel un tableau, laissez libre cours à votre créativité et exprimez votre sens de l'esthétique dans le décor des plats que vous servez. Il est important que le rendu visuel soit aussi attirant que l'agréable fumet qui s'y dégage pour que vos convives soient séduits et aient envie de savourer vos délices.

Deuxième qualité : démontrer de la passion

Vous constaterez que le métier de cuisinier exige beaucoup de travail et de détermination. Le temps de travail est plus long que dans d'autres professions, c'est pourquoi une passion profonde pour ce métier est essentielle à votre réussite.Ce même désir vous poussera à affiner vos compétences pour vous améliorer continuellement. Vous devez vous tenir jour sur les nouvelles techniques et recettes pour rester dans la tendance en constante évolution. Un cuisinier qui manque de passion n'aura pas beaucoup de succès. Même dans les tâches les plus banales de la préparation, la passion doit vous accompagner, car elle y joue un rôle essentiel.

Troisième qualité : bien travailler en équipe

Vous pouvez comparer cette caractéristique aux prouesses d'une équipe sportive qui affiche de bons résultats. Les joueurs travaillent ensemble vers le même objectif et donnent individuellement le meilleur d'eux pour mener l'équipe à la victoire. Essayez d'avoir la même approche à la cuisine en aimant votre rôle dans l'équipe et surtout, l'importance de collaborer avec les autres.Vous ne serez jamais seul dans la cuisine. Du premier au dernier jour, vous remarquerez qu'il y a une pléthore d'assistants qui vous aident dans la réalisation de vos tâches quotidiennes, tout en respectant la hiérarchie. Par ailleurs, vous côtoierez tous les jours des profils différents (précuisiniers, chefs de partie, boulangers, marmitons, sous-chefs, chefs exécutifs, etc.). Apprenez à travailler en symbiose avec tous ces maillons, car c'est ensemble qu'ils contribueront à votre ascension.

Quatrième qualité : être capable de résister au stress

Vous imaginez bien l'euphorie et l'agitation qui règnent dans un restaurant connaissant une forte fréquentation. C'est pourquoi garder votre calme face à une pression immense est une compétence et une qualité inestimable. Par ailleurs, bien gérer le stress de votre nouveau travail vous aidera à rester efficace et à produire des résultats satisfaisants.Même s'il est facile de se laisser submerger, vous devez maîtriser les aspects émotionnels d'un environnement de travail stressant. Vous aurez très souvent l'impression que la pression et la chaleur vous envahissent. Dans ces moments, essayez de vous immerger dans les discussions et la camaraderie commune au personnel restaurateur. Ces liens peuvent vous aider à surmonter des situations particulièrement angoissantes.

Cinquième qualité : accepter la critique

Lorsque vous venez d'intégrer une équipe, tout le monde a tendance à donner son opinion sur votre cuisine et les avis ne sont pas toujours positifs. Souvenez-vous que même les plus grands chefs ont encore quelque chose à apprendre et que la critique vise à vous améliorer.Vous ne devez donc pas fuir ce que vos collègues ont à dire, mais plutôt cultiver une écoute active et considérer leurs avis comme des conseils qui seront utiles. Dites-vous d'ailleurs que vos pairs changent constamment leurs recettes et leurs techniques grâce à la critique constructive et c'est ainsi qu'ils deviennent meilleurs.Voyez-les comme des éléments qui vous aident à progresser pour atteindre le sommet de votre art. Acceptez de modifier votre style et vos prestations pour vous conformer aux exigences de votre lieu de travail et des clients qui fréquentent votre établissement.

Sixième qualité : avoir le souci du détail

De la préparation d'un plat à sa présentation, le souci du détail est un élément essentiel. La cuisine est une science et si les recettes ne sont pas suivies de près, elles peuvent facilement échouer. La préparation et la présentation exigent alors un minimum de perfectionnisme. Les plus petits détails (de la garniture à un cheveu dans la soupe) peuvent ruiner un plat pourtant parfait.Vous devez prendre note de toutes les remarques que vous adressent vos collègues et votre clientèle, et vous assurer que vous les traitez au mieux de vos capacités. Démontrez une concentration optimale, tout en gardant votre esprit créatif. Ce n'est qu'ainsi que vous réussirez à satisfaire vos convives et à construire votre réputation.

Septième qualité : avoir de l'endurance physique

Le métier de cuisinier exige de longues heures de travail et d'être debout la plupart du temps. Cela représente un défi à plus d'un égard, même pour les personnes les plus en forme. C'est donc une chose à laquelle vous devez vous préparer.Il faut être capable de travailler pendant de longues heures, et cela, dans un rythme effréné. Dans les restaurants très fréquentés, il n'est pas rare que les cuisiniers passent plus de 12 heures par jour à confectionner des plats différents. Cela témoigne de la dextérité et de l'endurance que requiert le métier. Vous passez en effet la majeure partie de votre temps à utiliser des ustensiles, à mélanger des ingrédients et à vous déplacer.

Huitième qualité : faire preuve de leadership

Tout cuisinier désire évoluer dans sa carrière pour un jour devenir chef. Vous aurez alors la responsabilité de superviser une équipe et de motiver vos collaborateurs pour assurer le succès du restaurant. Vous aurez parfois à former le personnel en difficulté ou à remonter le moral des troupes dans les moments de stress. Si vous devenez un grand chef, vous aurez les mêmes obligations et il vous faudra opter pour un style de leadership qui répond à vos objectifs. Vous devrez donc rester organisé et veiller à ce que chaque facette de votre cuisine fonctionne comme il se doit pour favoriser une efficacité optimale.

Neuvième qualité : avoir un palais fin

En recourant aux sensations de goût et de l'odeur, un cuisinier expérimenté est capable de déterminer les différents ingrédients qui ont été utilisés dans une recette. À travers votre expérience et votre formation de cuisinier, vous devez développer votre acuité gustative de manière à discerner un plat cuit dans un four uniquement par l'arôme ambiant, ou à détecter un léger ajout de noix de muscade dans un plat de pommes de terre en croquettes.Si certains ont un don naturel pour discerner les saveurs et les ingrédients, d'autres doivent entraîner leur esprit pour avoir un bon palais. Si vous ne possédez pas cette capacité naturelle, soyez tranquille. Nombre des plus grands chefs du monde ont en effet dû entraîner leurs palais (et continuer à l'exercer régulièrement) pour affiner cette compétence.

Dixième qualité : avoir le goût de relever des défis

Il n'existe aucun grand chef sur la planète qui ne souhaite faire mieux chaque fois qu'il prépare un nouveau plat. Du choix des meilleurs ingrédients aux dernières techniques, la qualité est reine. Tous les cuisiniers s'engagent à répondre à ce haut niveau d'exigence chaque fois qu'ils mettent le pied dans une cuisine. Vous ne devez jamais lésiner sur la qualité des aliments que vous préparez, même si vous devez tenir compte des limites budgétaires.En définitive, retenez que le métier de cuisinier est assez exigeant et requiert bien plus que des compétences techniques. Vous devez développer certaines qualités : certaines inhérentes à cette profession et d'autres, à tous les métiers. Ces qualités contribuent à vous hisser au sommet de l'art culinaire. Vous savez désormais quels attributs acquérir pour réussir dans ce milieu. Il ne vous reste plus qu'à les mettre en valeur dans votre CV professionnel pour obtenir un emploi et commencer votre carrière de cuisinier ou de cuisinière.Lire aussi : Comment devenir pizzaiolo?
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles