Pourquoi et comment faire un plan de carrière?

Mis à jour le 12 avril 2023

« Avez-vous un plan de carrière? » Vous avez sans doute déjà entendu cette question, dans le cadre d'une entrevue ou d'une conversation entre collègues. Cependant, à une époque où changements et mobilité professionnels sont plus importants qu'auparavant, le plan de carrière ne renvoie plus à une ligne droite dans un environnement relativement prévisible. En effet, il s'apparente davantage à un moyen pour maintenir le cap tout au long de vos années d'activité. Dans cet article, découvrez comment un tel plan pourrait vous être utile.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Qu'est-ce qu'un plan de carrière, pourquoi et quand en faire un?

Il est important, avant même d'envisager de suivre un plan de carrière, de savoir pourquoi vous voulez en établir un. Ainsi, gardez en tête que vous ne ferez peut-être pas un seul, mais plusieurs plans de carrière au cours de votre vie professionnelle.

Un cap à tenir

Le plan de carrière sert avant tout de ligne directrice. C'est un repère à ne pas perdre de vue. En établissant ce genre de plan, vous suggérez les étapes que vous suivrez tout au long de votre parcours professionnel, tout en y associant vos avancées personnelles. Il s'agit d'une projection qui vous aide à formuler les objectifs et les actions que vous souhaitez accomplir et réaliser, en vous reposant sur des données concrètes : vos compétences, vos progrès, vos projets et vos aspirations.

Pourquoi faire un plan de carrière?

Le plan de carrière revêt un aspect rassurant et accommodant. Comme une feuille de route, vous vous référez à lui dès que vous avez une décision à prendre sur le plan professionnel : est-ce que ce nouveau poste proposé est en rapport avec vos objectifs? S'il ne l'est pas, peut-il vous permettre tout de même de parvenir à vos buts par un autre moyen que vous n'auriez pas envisagé préalablement?

Quand faire un plan de carrière?

Au cours d'une vie, il existe différents moments clés incitant à l'élaboration d'un plan de carrière. Il peut être fait durant vos études pour vous aider à décider quelles seront les étapes à suivre, quels écoles ou diplômes viser, etc. Cela peut aussi être utile lors d'une réorientation professionnelle, incarnant ainsi un repère au moment de basculer vers un nouveau domaine, ou même lorsque vous envisagez de changer de pays, pour accompagner un proche ou répondre à une offre d'emploi.Enfin, lorsque vous gravissez les échelons et que vous avez atteint vos objectifs, vous devrez en établir de nouveaux pour orienter la suite de votre carrière.

Un plan infaillible?

Il serait faux de dire que tout plan de carrière est infaillible. Déjà, par définition, c'est une projection : si des imprévus peuvent être intégrés à cette projection, certaines données ne sont pas anticipables. Par exemple, des rencontres surprises, des révélations sur soi-même, des événements professionnels ou des drames personnels peuvent être de nature à tout remettre en cause. Dans le contexte où vous commenceriez à douter de votre projet, il n'est pas recommandé de vous accrocher au plan de carrière adopté auparavant. Il s'agit peut-être d'un moment opportun pour en formuler un nouveau.

Quels critères intégrer à son plan de carrière?

Pour définir un bon plan de carrière, il faut déjà connaître les critères qui sont indispensables à sa réalisation.

Mesurer la satisfaction au travail

La satisfaction au travail représente le degré de satisfaction d'une personne vis-à-vis de son emploi. Cette notion subjective, mais précieuse pour évaluer son bonheur professionnel, repose sur les facteurs suivants : la qualité des relations professionnelles, la réalisation individuelle, la reconnaissance, le niveau de rémunération, le degré de responsabilité et d'autonomie ou encore le sentiment d'appartenance au projet ou à l'entreprise. Vous devez donc essayer de définir votre propre satisfaction au travail afin de l'intégrer à votre plan de carrière.

Définir des objectifs réalisables

Il n'est pas question de manquer d'ambition, mais il est recommandé d'être réaliste quant à vos objectifs. Définissez votre idéal professionnel en tenant compte de vos limites (diplômes, compétences, expérience), mais aussi de vos aspirations (niveau de rémunération, grade espéré). Vos objectifs guideront la réalisation de ce plan de carrière, mais s'ils sont irréalistes, ils provoqueront en vous une frustration. Mieux vaut donc démarrer avec des objectifs raisonnables et les revoir à la hausse si tout se passe bien plutôt que l'inverse : vous l'interprèteriez négativement, car il s'agirait d'une régression dans votre vision de l'avenir.Article connexe :  Qu'est-ce qu'un objectif de carrière?

Intégrer l'aspect de la vie personnelle

Le plan de carrière doit vous préparer à concilier votre vie professionnelle et votre vie personnelle. Pour cela, vous devez vous poser la question suivante : de quelle part de temps libre ai-je envie de disposer? Ma vie professionnelle mérite-t-elle de passer à côté de telle ou telle événement sur le plan personnel? Ceci étant dit, vous devez avoir conscience que vos aspirations personnelles ne sont pas figées. La relation de couple, l'arrivée d'enfants, l'engagement communautaire, etc., sont des données évolutives sur l'ensemble d'une vie : ce qui signifie qu'il faut savoir parfois réajuster son plan de carrière.

Les étapes à suivre pour réaliser un plan de carrière

Vous trouverez ici les différentes étapes qu'il est recommandé de suivre au moment de rédiger votre plan de carrière. Du questionnement au lancement de celui-ci, elles vous permettront de formuler le plan qui vous semble le plus en harmonie avec vos aspirations.

S'évaluer

Avant toute chose, le plus important est d'être honnête avec vous-même. Vous devez vous évaluer et apprendre à vous connaître. Il existe pour cela une série de questions à se poser :
  • Qu'aimez-vous faire au travail? Sachez lister vos activités favorites d'un point de vue professionnel.
  • Que recherchez-vous dans le travail? Identifiez vos objectifs (rémunération, responsabilité, accomplissement personnel, défense d'un idéal).
  • Quelles sont vos qualités et vos faiblesses? Cernez vos limites, peurs, disponibilités, compétences, qualités, mais aussi votre degré d'adaptabilité.
  • Quelle charge de travail êtes-vous en mesure d'endurer? Déterminez la proportion d'heures de travail que vous désirez réaliser par rapport à votre vie personnelle.
  • À quelles responsabilités aspirez-vous? Estimez votre capacité à diriger ou bien reconnaissez votre propension à suivre les consignes plutôt qu'à les donner.
  • Souhaitez-vous être salarié ou entrepreneur?

Connaître la réalité de l'emploi

Vous devez bien connaître le domaine d'activités dans lequel vous exercez ou bien celui que vous visez. L'idée étant de cibler vos possibilités pour pouvoir adapter vos objectifs (évolution, rémunération, débouchés). Dans le cas d'une réorientation professionnelle, si vous n'avez pas le recul nécessaire ni la lecture parfaite de votre nouveau secteur d'emploi, vous devrez savoir écouter les personnes susceptibles de vous donner les bonnes informations et ne pas foncer tête baissée.

Trancher et décider

Une fois que vous en savez suffisamment sur vous et votre environnement professionnel, vous devez être capable de lister les étapes nécessaires à la réalisation de votre plan de carrière. Vos idées sont claires et ont enfin un caractère défini : vous avez déterminé, grâce aux compétences que vous vous reconnaissez, au domaine d'activités que vous maîtrisez et à l'équilibre que vous souhaitez atteindre dans votre vie, quelle sera votre ambition pour les années à venir. Il est temps de passer à l'établissement du plan.

Intégrer des échéances et des repères chronologiques

Sur ce plan de carrière, vous devez retrouver des balises chronologiques qui vous serviront de repères. Par exemple : « Je me donne trois ans pour parvenir au poste de responsable adjoint, cinq pour le poste de responsable. » Ou encore : « Après ma formation de massothérapeute, je chercherai un emploi dans un institut et, après deux ans, j'exercerai à mon compte. » Le plan peut inclure des compétences à atteindre : « Au bout de six mois, je veux maîtriser ce logiciel et dans un an, je serai autonome pour traiter tel type de dossier. »

Se lancer et suivre régulièrement son plan

Une fois que votre plan de carrière est établi et que vous êtes lancé dans votre activité, n'oubliez jamais de vous y référer. Rappelez-vous que ce plan existe et qu'il a été conçu dans le but de vous servir de cap. Cette feuille de route doit être consultée de manière à ce que vous vous souveniez de vos objectifs, de vos orientations et de vos choix. C'est le témoignage de ce que vous ambitionniez au moment de sa réalisation et il vous aidera à rester fidèle à vos aspirations, jusqu'au jour où vous déciderez d'opter pour un nouveau plan.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Articles associés

Développement de carrière : nos conseils

Découvrir d'autres articles