Quelles sont les formations en relations internationales?

Mis à jour le 8 mars 2023

La mondialisation tant économique que sociale et culturelle rend nécessaire le recours à des experts multidisciplinaires du domaine international. Vous voulez exercer ce type de métier et cherchez à vous renseigner sur les formations en relations internationales? Cet article est pour vous. Découvrez le domaine et les types de professions, les baccalauréats et les maîtrises existantes, ainsi que quelques conseils.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Les relations internationales, un domaine multidisciplinaire

Le domaine des relations internationales ou des études internationales porte essentiellement sur les affaires étrangères, les relations de fait ou de droit entre les États et toutes les questions liées à la mondialisation.Il présente donc deux grandes caractéristiques :
  • Il est étroitement lié aux États et aux gouvernements, mais aussi aux organisations internationales et aux entreprises multinationales.
  • Il est multidisciplinaire, puisqu'il associe sciences politiques, droit, mondialisation, économie, développement durable et finance mondiale.
Ces deux caractéristiques se retrouvent dans les emplois qui lui sont reliés, ainsi que dans les formations requises.

Emplois dans les affaires internationales

Les emplois dans les relations internationales sont variés, selon qu'ils portent plutôt sur le développement culturel, l'économie ou le politique, par exemple. Leurs points communs sont les employeurs et les types de postes.

Des employeurs prestigieux

Travailler dans les relations internationales signifie souvent travailler pour les gouvernements du Canada, du Québec ou d'autres provinces et territoires. Vous faites alors partie de la fonction publique, qui a ses types de recrutement propres, tant externes qu'internes, ainsi que ses avantages en matière d'évolution de carrière.Vous pouvez également vous faire employer par des institutions internationales auxquelles contribuent les États. L'Organisation des Nations unies (ONU) est la plus connue, mais il en existe bien d'autres.Les organisations non gouvernementales (ONG) font aussi partie du domaine des relations internationales. Elles poursuivent des intérêts publics ou humanitaires sans dépendre d'un État. Pour défendre les droits de la personne, protéger l'environnement ou lutter contre la pauvreté, elles ont besoin de services d'experts en relations internationales.Enfin, les grandes entreprises privées, voire les multinationales, cherchent à se développer à l'international. Elles emploient des consultants en affaires internationales qui connaissent les accords, les cultures et les fonctionnements des pays où elles veulent s'implanter.

Agent de développement, conseiller ou diplomate

Il existe principalement trois types d'emplois dans les relations internationales.L'agent ou agente de développement international élabore des politiques et administre des programmes visant à favoriser les investissements industriels et commerciaux à l'étranger des gens d'affaires québécois et canadiens, ou le tourisme étranger au pays. Cette personne peut aussi s'occuper de coopération humanitaire internationale.L'agent ou l'agente du service extérieur diplomatique représente le Canada, le Québec ou une autre province à l'étranger. Cette personne défend les intérêts des citoyens canadiens à l'étranger (tourisme, études, travail) pour s'assurer que les pays d'accueil les traitent correctement. C'est un ou une diplomate.Le conseiller ou la conseillère en relations internationales apporte ses conseils sur différents aspects internationaux en rapport avec le développement, la coopération, le commerce et les relations politiques et économiques avec les autorités de différents pays du monde.Utilisez l'outil de recherche Indeed pour trouver divers emplois avec leur description.

Formations aux relations internationales

À l'image de la discipline, les formations en relations internationales sont des études multidisciplinaires. Pour comprendre le monde, vous avez en effet besoin d'étudier plusieurs de ses aspects, qui sont souvent interdépendants.Selon le niveau où vous voulez exercer ou les organisations dans lesquelles vous voulez travailler, vous aurez besoin d'un baccalauréat ou d'une maîtrise. Par ailleurs, il existe des formations courtes en complément d'autres études ou d'une expérience professionnelle.

Baccalauréats spécialisés ou avec majeure (BA)

Il existe plusieurs baccalauréats spécialisés en relations internationales ou affaires internationales. Ils ont une durée de trois ans à temps complet et accordent une certaine place aux langues (parfois trois ou quatre étudiées), ainsi qu'aux études et stages à l'étranger.
  • Baccalauréat spécialisé en études internationales, Université de Montréal. Trois concentrations sont offertes : coopération et développement; droit et gouvernance; paix et sécurité.
  • Baccalauréat intégré en affaires publiques et relations internationales, Laval. Cinq concentrations sont proposées : affaires publiques et management; diplomatie, paix et sécurité; gouvernance économique internationale; politiques publiques et environnement; sans concentration.
  • Baccalauréat spécialisé en développement international (BA ou BScSoc), Université McGill, Université du Québec en Outaouais, ou UQO, et Université d'Ottawa. Ce programme existe aussi en version avec majeure.
  • Baccalauréat en études internationales et langues modernes (BA ou BScSoc), Université Laval et Université d'Ottawa. Le programme offert à Ottawa est axé sur la politique internationale avec le développement de solides compétences langagières. À Laval, il met l'accent sur les compétences langagières avancées tout en faisant choisir une concentration dans une discipline.
  • Baccalauréat spécialisé en relations internationales et droit international (BA), Université du Québec à Montréal, UQAM. Cette formation bidisciplinaire ne mène pas à la profession d'avocat ni à l'École du Barreau, mais permet d'accéder à une maîtrise en droit (spécialisation en droit international).
  • Baccalauréat bidisciplinaire en études du développement international et géographie (BA), Université McGill.
  • Baccalauréat avec majeure en études internationales (BA), Université Bishop.
  • Baccalauréat avec majeure en économie politique internationale (BA), Université Bishop.
Vous pourrez trouver également des baccalauréats en administration des affaires qui comportent une spécialisation en affaires internationales. Des baccalauréats dans les langues modernes ou axés sur une région du monde peuvent également préparer à une carrière internationale, selon vos intérêts.

Maîtrises spécialisées (MA)

Après le baccalauréat, vous pouvez poursuivre en maîtrise. Les programmes sont moins nombreux que les baccalauréats. Ils durent souvent deux ans et proposent de choisir entre une voie axée sur la recherche (avec mémoire) et une voie axée sur la pratique professionnelle (avec stage).
  • Maîtrise en études ou relations internationales (MA), Université de Montréal et Université Laval. Les concentrations suivantes sont proposées : commerce international et investissement; développement international; relations internationales; sécurité internationale.
  • Maîtrise en développement international (MA), UQO et Université d'Ottawa. À l'Université d'Ottawa, vous pouvez ou non choisir la concentration en durabilité de l'environnement ou en études sur les femmes.
  • Maîtrise en droit international et politique internationale, UQAM.
Ici encore, il existe aussi des maîtrises en administration des affaires avec une spécialisation possible en affaires internationales.

Autres programmes

Des études en économie, sciences politiques, sciences de l'administration ou histoire peuvent aussi mener à une carrière dans les relations internationales, si vous les complétez par quelques cours dans ce domaine.Pour ceux qui viennent d'autres secteurs, dans leur parcours d'études ou dans leur parcours professionnel, quelques programmes courts en relations internationales existent.
  • Certificat en coopération et solidarité internationales, Université de Montréal.
  • Certificat en relations internationales, Université Sherbrooke.
  • Microprogramme en administration des affaires, gestion internationale, Université Lava.l
  • Microprogramme en droit international économique ou en droit international de la personne, Université Laval.
  • Microprogramme en études internationales, Université de Montréal.
  • Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en droit international, Université de Montréal et Université Laval.
  • DESS en études internationales, Université de Montréal.
  • DESS en politiques publiques et internationales, Université de Sherbrooke.

Choisir une formation en relations internationales

Si le domaine des relations internationales vous intéresse, voici quelques conseils pour établir votre plan de formation et construire votre projet.

1. Appuyez-vous sur des critères précis pour choisir votre baccalauréat

Si vous souhaitez vous lancer dans les relations internationales dès le début de vos études supérieures, vous avez le choix entre plusieurs programmes de baccalauréat. Appuyez-vous sur les critères suivants pour choisir, selon vos intérêts et vos souhaits de carrière :
  • Orientation vers le domaine public ou le domaine privé.
  • Orientation vers l'économie, le droit, l'environnement ou la diplomatie, ou encore l'absence de concentration possible.
  • Accent plus ou moins important mis sur les compétences langagières.
  • Combinaison proposée des langues et des disciplines formant les relations internationales.

2. Choisissez une maîtrise ou travaillez

Selon le baccalauréat que vous aurez obtenu, vous pourrez choisir l'une des trois maîtrises en relations internationales ou une maîtrise en administration des affaires.Vous pourrez aussi commencer à travailler et devrez faire des stages. Dans ce cas, vous aurez besoin de rédiger un CV international.

3. Complétez votre formation par un programme court

Selon votre parcours antérieur et l'expérience professionnelle acquise, vous pourrez décider de suivre un programme court complétant votre profil d'études. Les relations internationales faisant appel à plusieurs disciplines, ce type de programme peut vous permettre d'acquérir les compétences et connaissances qui vous manquent.Les formations en relations internationales qui existent, au niveau baccalauréat ou maîtrise, vous permettent de vous lancer dans des carrières publiques ou privées très intéressantes, si vous avez un profil RIASEC social et entreprenant. Vous serez au cœur des enjeux de notre monde moderne.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles