Guide des études de sexologue

Mis à jour le 7 mars 2023

La sexologie est une discipline jeune et novatrice. Les études de sexologue n'existent au Canada que dans la province du Québec, dans une seule université qui plus est.Nous brossons un portrait de la profession de sexologue dans cet article, avant de présenter en détail tous les programmes qui peuvent y mener.

Sexologue : la profession

Le métier de sexologue est réglementé et s'exerce dans des milieux très variés. Son objectif de santé et d'épanouissement sexuel passe ainsi par des interventions diverses et adaptées.

Profession réglementée

Au Québec, la profession de sexologue est régie par une loi et un code de déontologie. Vous devez obtenir un permis d'exercice auprès de l'Ordre professionnel des sexologues du Québec (OPSQ) pour pouvoir porter le titre et pratiquer dans le domaine. Dans les autres provinces du Canada, le métier n'existe pas en tant que tel.De plus, pour être sexologue clinicien et faire de la psychothérapie, vous devez obtenir un permis de l'Ordre des psychologues du Québec (OPQ).

Activité et milieux d'exercice

Le ou la sexologue s'occupe de prévention, d'éducation et de traitement des troubles en matière de sexualité humaine, dans ses aspects physiologiques, psychologiques et sociologiques. Son objectif est de favoriser l'épanouissement sexuel.Ces professionnels interviennent dans une grande diversité de milieux pour favoriser la santé sexuelle et mentale des personnes concernées :
  • Écoles primaires et secondaires et centres de services scolaires
  • Secteur de la santé et des services sociaux (hôpitaux, instituts universitaires en santé mentale, centres locaux de services communautaires, centres jeunesse, etc.)
  • Services correctionnels (prisons et pénitenciers)
  • Enseignement supérieur (cégeps et universités)
  • Recherche et enseignement en milieu universitaire
  • Milieux communautaires (organismes de lutte contre les violences sexuelles ou les maladies sexuellement transmissibles)
  • Programmes d'aide aux employés (PAE)
  • Pratique privée (travail autonome)

Baccalauréats menant au métier de sexologue

D'après l'OPSQ, pour obtenir un permis de sexologue, vous devez obtenir un diplôme en sexologie : baccalauréat ou maîtrise. Les études de sexologue durent au minimum trois ans et au maximum cinq ans à temps complet.Il n'existe qu'un baccalauréat en sexologie, à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Mais si vous prévoyez de poursuivre en maîtrise et si vous ne résidez pas à Montréal, vous pouvez commencer par un autre baccalauréat intégrant notamment des cours de sexologie.

Baccalauréat en sexologie

Le baccalauréat en sexologie existant au Québec est le seul programme de premier cycle dédié entièrement à la sexualité en Amérique du Nord. Ce programme n'est offert qu'à l'UQAM.Son obtention permet de devenir membre de l'OPQS et d'utiliser le titre réservé de « sexologue ».

Description

Le baccalauréat en sexologie a une durée totale de trois ans à temps complet. Mais vous pouvez aussi le suivre à temps partiel. Certains cours sont offerts le soir ou l'été pour faciliter le cheminement des études. D'autres se donnent en ligne.Les cours portent notamment sur les sujets suivants :
  • Anatomie et physiologie de la sexualité
  • Développement sexuel et psychosexuel
  • Techniques d'intervention sexologique
  • Dysfonctions sexuelles
  • Victimisation sexuelle
  • Diversité des genres
  • Loi et sexualité
  • Culture et sexualité
  • Psychopathologie
Vous effectuez également des stages d'intervention.

Conditions d'admission

Ce programme est contingenté : 150 étudiants sont accueillis. Pour être admis, vous devez remplir l'une des conditions suivantes :
  • Détenir un diplôme d'études collégiales (DEC) en sciences, lettres et arts ou sciences de la nature, avec une réussite aux cours de méthodes quantitatives ou statistiques et de biologie humaine. La cote de rendement, seul critère de sélection, doit être au minimum de 27.
  • Avoir acquis un minimum de 15 crédits universitaires, en sciences humaines de préférence, avec une moyenne d'au moins 3,15 sur 4,3. L'obtention de 15 crédits au certificat en études critiques des sexualités dispense de la procédure de sélection.
  • Avoir 21 ans et posséder une formation et une expérience pertinentes. Votre expérience de travail, rémunérée ou bénévole, doit atteindre au minimum 750 heures dans les relations humaines, avec des interventions auprès d'individus et de groupes au sein d'organisations ou d'associations. La sélection se fait sur la base d'un test des Scolaptitudes.
Hors Québec, vous devez avoir au moins 13 années de scolarité ou l'équivalent, avec une moyenne de 75 %, à moins d'ententes conclues avec le Gouvernement du Québec.

Autres baccalauréats

Il existe d'autres baccalauréats qui, sans vous permettre d'être directement sexologue, vous donnent accès à la maîtrise en sexologie (avec une note d'au moins 3,2 sur 4,3). Ces programmes sont les baccalauréats en médecine, psychologie, criminologie ou travail social offerts dans plusieurs universités.Vous trouverez certainement intéressant de savoir que certaines universités proposent des certificats ou des microprogrammes qui peuvent entrer dans la composition d'un baccalauréat multidisciplinaire ou juste servir de complément :

Maîtrises liées au métier de sexologue

C'est la maîtrise en sexologie surtout qui vous donne accès au titre de « sexologue ». Cependant, si vous avez auparavant obtenu un baccalauréat en sexologie et selon vos objectifs professionnels, vous pourrez trouver d'autres maîtrises intéressantes pour vous perfectionner.

Maîtrise en sexologie

La maîtrise en sexologie est nécessaire dans deux cas :
  • pour travailler en sexologie clinique, comme sexologue psychothérapeute (et obtenir le permis de l'OPQ);
  • pour faire de la recherche.

Description

Le programme a une durée totale de deux ans à temps complet ou de quatre ans à temps partiel. Il est offert par l'UQAM.Si vous voulez être sexologue clinicien, vous choisissez la concentration clinique avec stage.Si vous voulez vous consacrer à la recherche, vous choisissez la concentration recherche-intervention avec mémoire. Cette concentration comporte quatre spécialisations :
  • Éducation à la sexualité et promotion de la santé sexuelle
  • Recherche clinique et développementale
  • Culture, société, genre et sexualité
  • Sexologie médicale
Note : Pour poursuivre dans la recherche, il existe ensuite un doctorat en sexologie en quatre ans à temps complet ou six ans à temps partiel, dans la même université.

Conditions d'admission

Ce programme est contingenté : 25 étudiants à temps complet, et 5 à temps partiel. Pour y être admis, vous devez avoir obtenu un baccalauréat en sexologie ou un baccalauréat dans une discipline connexe (médecine, psychologie, criminologie, travail social) avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3.La sélection se fait sur la base d'un dossier comportant des rapports de recommandation, un CV et une lettre de motivation.

Autres maîtrises

D'autres maîtrises peuvent vous permettre de vous perfectionner dans des domaines connexes à la sexologie, selon les milieux où vous voudrez travailler. Voici des exemples :
  • Maîtrise en criminologie (Université de Montréal et Université d'Ottawa)
  • Maîtrise en éducation (Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), Université du Québec en Outaouais (UQO), Université du Québec à Rimouski (UQAR), Université Bishop et Université d'Ottawa)
  • Maîtrise en travail social (Université de Montréal, Université Laval, UQAM, Université McGill, Université de Sherbrooke, UQAC, UQO, Université d'Ottawa)
  • Maîtrise en éthique ou bioéthique (Université de Montréal et UQAR)
Ces programmes vous permettent de mieux adapter et affiner votre travail selon les milieux et les clientèles concernées.Vous connaissez maintenant toutes les possibilités qui s'offrent à vous pour suivre des études de sexologue. Une fois votre baccalauréat ou votre maîtrise en poche, vous pourrez devenir membre de l'OPSQ et l'OPQ, le cas échéant, puis chercher du travail. Pensez à consulter les offres d'emploi sur le site d'Indeed!Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles