Quel est le parcours de formation d'un infirmier?

Mis à jour le 8 septembre 2023

La profession d'infirmier vous intéresse? Vous pensez en avoir la vocation, mais vous ne savez pas quelle formation suivre pour exercer ce métier? Cet article va vous éclairer. Vous y découvrirez les différents types de postes infirmiers et les diplômes nécessaires pour chacun d'entre eux, les programmes de spécialisation et les cheminements de carrière possibles.Cette profession est en forte demande et différents programmes d'études sont offerts partout au Québec. À vous de faire votre choix!Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

La profession d'infirmier auxiliaire

Bien que la profession d'infirmier auxiliaire ne nécessite pas des études universitaires, le personnel exerçant ce métier doit adopter les valeurs essentielles du milieu, respecter son code de déontologie et être en mesure d'effectuer les tâches liées à cette profession.

Aperçu du métier

L'infirmier auxiliaire collabore avec les autres professionnels des soins (infirmier, infirmier clinicien), les équipes médicales et les autres équipes professionnelles du domaine de la santé (pharmacien, nutritionniste, etc.). Parmi ces nombreuses missions, il effectue les tâches suivantes :
  • établir une relation de confiance avec les bénéficiaires de soins et leurs proches et les informer sur les soins requis;
  • prodiguer des soins infirmiers pour prévenir, maintenir ou rétablir la santé, ou pour offrir la meilleure qualité de vie possible aux patients;
  • contribuer à l'évaluation de l'état de santé des personnes et à la réalisation de leur plan de soins;
  • prodiguer des soins palliatifs;
  • administrer des médicaments et soigner des plaies;
  • rédiger des notes sur l'état des bénéficiaires, les soins prodigués et les médicaments administrés;
  • transmettre, recevoir et tenir compte de l'information liée aux patients;
  • déterminer, planifier et établir l'ordre des interventions selon la situation, l'ordonnance et les plans établis, en collaboration avec d'autres équipes professionnelles de la santé;
  • aider des équipes chirurgicales en préparant les instruments et en appliquant les procédures nécessaires à l'opération;
  • exercer les activités réservées au personnel infirmier auxiliaire, comme effectuer des prélèvements ou contribuer à la vaccination.
Ces tâches varieront en fonction du lieu d'exercice (hôpital, cabinet, etc.) et du domaine de spécialisation.Article connexe : Comment devenir infirmière clinicienne?

Parcours de formation

Pour devenir infirmier auxiliaire, vous devez obtenir un diplôme d'études professionnelles (DEP) en santé, assistance et soins infirmiers. Ce programme, disponible dans de nombreux centres de formation au Québec, compte 1 800 heures de formation. Une fois complété, vous devrez réussir l'examen de l'Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec (OIIAQ) et devenir membre de cet organisme pour pouvoir exercer.

La profession d'infirmier

Le métier d'infirmier est stimulant, gratifiant et fortement réglementé. De ce fait, la formation pour devenir infirmier est très exigeante.

Aperçu du métier

Selon l'article 36 de la Loi sur les infirmières et les infirmiers, « l'exercice infirmier consiste à évaluer l'état de santé, à déterminer et à assurer la réalisation du plan de soins et de traitements infirmiers, à prodiguer les soins et les traitements infirmiers et médicaux dans le but de maintenir et de rétablir la santé de l'être humain en interaction avec son environnement et de prévenir la maladie ainsi qu'à fournir les soins palliatifs ».Le personnel infirmier peut accomplir 17 activités réservées à son corps de métier dans le cadre de l'application d'une loi ou d'une ordonnance :
  1. évaluer la condition physique et mentale d'une personne symptomatique;
  2. exercer une surveillance clinique de la condition des personnes dont l'état de santé présente des risques;
  3. appliquer des mesures diagnostiques et thérapeutiques;
  4. mettre en place des mesures diagnostiques à des fins de dépistage;
  5. effectuer des examens et des tests diagnostiques invasifs;
  6. effectuer et ajuster les traitements médicaux;
  7. déterminer le plan de traitement relié aux plaies et aux altérations de la peau, et prodiguer les soins et les traitements nécessaires;
  8. utiliser des techniques invasives (qui peuvent affecter l'organisme);
  9. contribuer au suivi de la grossesse, à la pratique des accouchements et au suivi postnatal;
  10. effectuer le suivi infirmier des personnes présentant des problèmes de santé complexes;
  11. administrer et ajuster des médicaments ou d'autres substances;
  12. vacciner;
  13. mélanger des substances en vue de compléter la préparation d'un médicament;
  14. décider de l'utilisation de mesures de contention;
  15. prescrire des mesures d'isolement;
  16. évaluer les troubles mentaux, à l'exception du retard mental (personnel infirmier formé et expérimenté);
  17. évaluer un enfant qui n'est pas encore admissible à l'éducation préscolaire et qui présente des indices de retard de développement, pour déterminer des services de réadaptation et d'adaptation répondant à ses besoins.
Ces activités varient au quotidien en fonction du lieu d'exercice (hôpital, clinique, cabinet, etc.) et du service fourni.

Parcours de formation

Pour devenir infirmier, vous devez obtenir un diplôme d'études collégiales (DEC) en soins infirmiers. Ce programme de 2 805 heures s'étire sur trois ans et est offert dans de nombreux cégeps du Québec.Près de 55,6 % des personnes diplômées poursuivent leurs études. En effet, la passerelle DEC-BAC permet aux élèves d'obtenir un baccalauréat en sciences infirmières en deux ans plutôt que trois.D'ailleurs, au cours de leurs études, les apprentis infirmiers effectuent des stages dans différents milieux. Une fois leur diplôme obtenu, plusieurs exercent même la profession à temps partiel, ce qui leur donne de l'expérience.Toutefois, après le DEC, vous devez réussir l'examen de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) pour obtenir votre permis d'exercice.À lire également : Questions d'entretien pour un poste d'infirmier

Pratique avancée en soins infirmiers

Le rôle des infirmiers a évolué au cours des années. Désormais, il existe plusieurs programmes d'études universitaires de deuxième cycle disponibles pour perfectionner les acquis des formations précédentes, se spécialiser et accéder à des postes avancés.

Métier d'infirmier praticien spécialisé (IPS)

Les IPS ont un rôle renforcé. Par exemple, ils peuvent diagnostiquer des maladies, prescrire des examens diagnostiques, déterminer des traitements médicaux, prescrire des médicaments ou des traitements médicaux ou assurer le suivi de grossesse. Les IPS doivent détenir une maîtrise en sciences infirmières.

Métier d'infirmier clinicien spécialisé (ICS) en prévention et contrôle des infections (PCI)

Les ICS en PCI n'interviennent pas dans la pratique générale de soins infirmiers. Ils sont chargés de différentes tâches liées aux infections, comme :
  • assurer la surveillance des infections en temps réel;
  • analyser le risque infectieux présent ou appréhendé;
  • réaliser des enquêtes épidémiologiques;
  • mettre en place des moyens et des stratégies pour prévenir l'acquisition et contrôler la transmission des infections et, ainsi, éviter l'éclosion de maladies infectieuses.
Pour devenir ICS en PCI, il vous faudra obtenir un diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) de 2e cycle en prévention et contrôle des infections, à l'Université de Sherbrooke ou à l'Université de Montréal. Par la suite, vous devrez réussir l'examen de spécialité de l'OIIQ et obtenir le certificat de spécialiste, délivré par cet ordre.

Pratique avancée en évaluation des troubles mentaux

L'évaluation des troubles mentaux est une spécialisation possible pour les infirmiers qui travaillent déjà dans le domaine de la santé mentale et des soins psychiatriques. Il s'agit également d'une activité réservée, s'ajoutant à la liste indiquée plus haut.Selon l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, l'évaluation des troubles mentaux consiste à porter un jugement clinique sur la nature des « affections cliniquement significatives qui se caractérisent par le changement du mode de pensée, de l'humeur (affects), du comportement associé à une détresse psychique ou à une altération des fonctions mentales » et à en communiquer les conclusions.Cette activité comporte un degré élevé de complexité et de technicité. Elle nécessite une formation universitaire et une expérience clinique particulières. Le personnel infirmier exerçant cette activité doit détenir une maîtrise en sciences infirmières spécialisée en santé mentale et soins psychiatriques. Ce programme est offert dans les universités du réseau de l'Université du Québec.

Exercice de la psychothérapie

Certains membres du personnel infirmier peuvent pratiquer la psychothérapie. Selon le Code des professions, cette activité consiste à déterminer et mettre en œuvre « un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou une détresse psychologique qui a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé » (art. 187.1 du Code).Cette pratique avancée, au départ réservée aux psychologues, est encadrée par le Règlement sur le permis de la psychothérapie. Ainsi, le personnel infirmier doit obtenir un permis de l'Ordre des psychologues du Québec pour exercer cette activité, en plus de :
  • détenir une maîtrise dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines;
  • avoir suivi 765 heures de formation théorique en psychothérapie de niveau universitaire;
  • avoir suivi 600 heures de stage en psychothérapie.
Si cette profession enrichissante vous interpelle, il ne vous reste plus qu'à choisir la formation la plus adéquate à vos objectifs professionnels et à poursuivre votre vocation.Une fois que vous aurez obtenu votre diplôme et votre permis d'exercice, pensez à consulter les offres d'emploi sur le site d'Indeed! Et, pour mettre toutes les chances de votre côté, rédigez une lettre de motivation professionnelle et mettez à jour votre CV.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles