Quelle formation permet d'être gestionnaire?

Mis à jour le 19 septembre 2023

Le travail de gestionnaire s'acquiert souvent en cours d'emploi dans le cadre d'un avancement, soit d'une promotion. Que vous soyez à la conquête d'un développement professionnel ou responsable de faciliter le tremplin vers la gestion, lisez attentivement cet article qui aborde cette question : quelle formation permet d'être gestionnaire?
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Le travail de gestionnaire

Le gestionnaire, ou cadre occupe un travail de supervision ou de direction. Il fixe les objectifs à atteindre (ou contribue à le faire) et s'assure que les moyens nécessaires sont mis en place pour qu'ils soient atteints. Il doit viser l'efficacité, la rentabilité. Dans certaines organisations, il y a plusieurs gestionnaires; dans d'autres, il ne peut s'agir que d'une personne.De même, dans plusieurs organisations, il y a plusieurs niveaux de gestionnaires (ceux-ci sont tous, ou partiellement, présents selon l'envergure de l'organisation) :
  1. Les gestionnaires de premier niveau (chefs d'équipe et superviseurs) : rang atteint par l'expérience et les compétences acquises ou entrevues en leadership. Il n'y a pas nécessité d'avoir obtenu de diplôme en administration ou en ingénierie.
  2. Les gestionnaires de deuxième niveau (chefs ou directeurs de service) : ceux-ci peuvent avoir besoin de formations universitaires plus poussées. Ils supervisent et soutiennent l'organisation du travail des gestionnaires de premier niveau pour qu'ils atteignent leurs objectifs.
  3. Les gestionnaires de troisième et de quatrième niveau : directeurs de département ou d'une unité d'affaires. Ils gèrent l'équipe de gestionnaires du niveau inférieur.
  4. Les gestionnaires de cinquième niveau (vice-présidents) : ils effectuent le lien entre le niveau précédent de gestion et la haute direction de l’organisation.
  5. Les gestionnaires de sixième niveau (conseil de direction, président-directeur général) : ce niveau gère la visibilité de l'entreprise et l'équipe de niveau inférieur.
Le recrutement de gestionnaires peut s'effectuer par le recrutement interne, soit dans les rangs mêmes de l'organisation. Il peut également être nécessaire de recruter des candidats à l'externe. Si la culture de l'entreprise pour laquelle vous travaillez mise sur le recrutement interne, il y a fort à parier qu'un plan de développement des compétences vers le poste de gestionnaire est mis en place ou devrait l'être. Si le recrutement se fait à l'externe, de la formation devrait tout de même être mise en place pour les nouveaux gestionnaires. La formation permet d'accueillir le nouveau gestionnaire et de le mettre au courant des attentes nourries envers lui, de lui permettre de faire connaissance avec les membres de son équipe ou de pallier certaines faiblesses potentielles.

La formation initiale de gestionnaire

La présente section vise à vous présenter la voie à envisager selon le parcours de gestionnaire que vous visez ou celui que vous devez tracer pour les aspirants gestionnaires sous votre responsabilité. Ainsi, si un diplôme précis est requis, vous devrez envisager l'inscription au programme requis et prévoir le délai avant l'acquisition du diplôme.Selon le secteur d'activité concerné, la formation initiale requise par les aspirants variera. Par exemple, dans plusieurs secteurs d'activités, comme dans des entreprises manufacturières ou de services ou pour occuper certains postes de gestion dans la fonction publique, l'expérience, associée à des qualités de gestionnaire, permettra de briguer des postes supérieurs. Pour des postes de cadre comme ceux de directeur, un diplôme d'études supérieures (maîtrise ou autres) en administration ou dans un domaine précis peut être requis.Si vous devez former de futurs gestionnaires, identifiez les diplômes que ces derniers doivent posséder. Si vous visez une promotion, effectuez le même exercice.

Devenir gestionnaire grâce à la formation continue

La formation peut évidemment passer par les voies officielles des établissements scolaires. Cependant, elle réside aussi dans des voies non officielles. Ainsi, la formation continue peut être poursuivie en cours d'emploi de manière personnelle ou organisée par l'employeur avec un plan de développement professionnel. Avant de pousser plus avant les avenues de formation possibles, voici les qualités, les compétences ou les savoirs qu'un aspirant gestionnaire doit développer pour exercer au mieux les fonctions attendues de lui :
  • leadership;
  • capacité d'adaptation et flexibilité;
  • gestion de conflits;
  • organisation efficace du travail et savoir s'entourer;
  • formation continue (garder ses connaissances à jour);
  • connaissances plus ou moins poussées en administration et dans son secteur de gestion.
Ce qui permettra à un candidat de se démarquer pour un poste de gestionnaire sera forcément les habiletés et les compétences qu'il saura promouvoir et appliquer. Puisque vous avez eu un aperçu des forces que doit posséder un gestionnaire, si vous envisagez de proposer votre candidature comme gestionnaire, évaluez dans quelle mesure vous les possédez déjà. Ce travail vous permettra d'envisager les aspects à développer et de les intégrer dans votre plan de carrière. De même, si vous devez voir à la formation de candidats, identifiez les forces pour lesquelles vous êtes déjà en mesure de proposer des formations.

Une culture d'entreprise d'apprenants

L'apprentissage doit être au cœur de la culture d'entreprise si l'objectif est de préparer au mieux les employés à de possibles avancements hiérarchiques. Puisque la porte d'entrée dans les postes de gestion est souvent le fait de devenir superviseur ou chef d'équipe, des formations en ce sens doivent être disponibles. En voici des exemples :
  • travail d'équipe (déléguer des tâches, gérer les équipes);
  • résolution de conflits;
  • leadership (ouverture aux idées, qualité de meneur, gestion du personnel);
  • styles de gestion;
  • organisation du travail (horaire, coordination du personnel, gestion des priorités);
  • formation du personnel;
  • connaissances techniques ou informatiques (création de rapport, communication par l'informatique, utilisation de tableurs, présentation de l'information).
Les compétences interpersonnelles et communicationnelles sont indispensables à l'exécution du travail de gestionnaire. Pour permettre aux candidats internes de viser une promotion vers un poste de gestion, des formations peuvent être créées à l'interne. Cependant, des consultants externes spécialisés en ressources humaines et les formations offertes par les cégeps dans le cadre de leurs services de soutien aux entreprises peuvent venir combler les besoins de formation. Des consultants, des formations en ligne et les services aux entreprises des cégeps peuvent aussi offrir la formation pour le développement de connaissances informatiques (logiciels précis), par exemple.Dans votre plan de développement professionnel, saisissez les occasions offertes par votre employeur.

L'accompagnement des gestionnaires

Une fois un gestionnaire nommé, peu importe le niveau de gestion atteint, celui-ci devrait pouvoir bénéficier d'un accompagnement (coaching) pour permettre le passage et l'adaptation aux nouveaux défis. Cela est particulièrement judicieux pour les gestionnaires de premier niveau qui passent du statut d'exécutants sur lesquels repose la production d'un produit ou d'un service (en tout ou en partie) à celui de superviseurs. Chaque niveau hiérarchique de gestion entraîne ses défis.Pour mener à bien le processus d'accompagnement, le coach doit avoir ciblé les compétences sur lesquelles il doit travailler avec le nouveau gestionnaire. Les gestionnaires de niveaux supérieurs trouvent également beaucoup de soutien dans le conseil d'un mentor. Bien qu'informelles, ces deux avenues que sont l'accompagnement et le mentorat gagnent à être prévues dans la formation d'accueil des gestionnaires.

Développer vos compétences en solo

En fonction des possibilités offertes par votre employeur, vous devrez prendre en charge vous-même en tout ou en partie votre développement d'expertise en gestion. Une fois que vous aurez identifié les zones de compétences à développer, vous pourrez :
  • suivre des webinaires et des tutoriels;
  • vous inscrire à des formations données par des établissements scolaires;
  • si vous êtes membres d'une association professionnelle ou d'un ordre professionnel, demeurer à l'affût des offres de formation;
  • engager un accompagnateur (coach).
Une fois vos objectifs de formation établis, conjuguez plusieurs formes de formation de superviseur. Puis, vos nouvelles compétences devront être promues dans votre curriculum vitae (CV) et lors de votre rencontre d'évaluation du personnel de manière à vous préparer à faire le saut vers le poste de gestionnaire.Quelle formation permet d'être gestionnaire? Plusieurs avenues sont possibles. Cependant, le fait d'être dans une organisation où la culture d'entreprise fait la promotion de l'apprentissage et de la mobilité, conjugué à une volonté personnelle de se développer professionnellement, est un terreau invitant pour le développement des compétences de gestionnaire.Article connexe :  Les meilleures astuces : comment être un bon gestionnaire?
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles