Fiche métier : le carreleur – formation, tâches et salaire

Mis à jour le 21 juin 2023

Cette fiche métier sur le carreleur vise à vous faire découvrir l'une des passionnantes professions de l'industrie de la construction. Elle regroupe les différentes informations importantes à connaître pour en avoir une vision d'ensemble. Tâches, études, compétences, salaire et perspectives d'emploi, vous trouverez dans cet article tout ce que vous avez besoin de savoir pour décider si cette voie est faite pour vous.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

La fiche métier de carreleur : un portrait général

Comme tout document de ce type, la fiche métier de carreleur est une sorte de fiche d'identité fournissant de manière succincte les principales caractéristiques de l'emploi. Elle comporte ainsi des sections types : tâches, compétences, études, conditions d'exercice, salaire.Vous êtes quelqu'un de manuel? Vous êtes à la recherche du métier fait pour vous? Vous souhaiteriez vous réorienter? Vous allez trouver ici les réponses à toutes vos questions sur un emploi dans le bâtiment :
  • Que fait le carreleur?
  • Quelles compétences faut-il posséder pour exercer ce métier?
  • Combien gagne en moyenne un carreleur?
  • Quelles études faire pour devenir carreleur?
  • Quel est l'environnement de travail?
  • Quelles sont les possibilités d'emploi?
Au fil des informations que vous obtiendrez, vous vous ferez une idée d'une profession que vous pourriez exercer. Vous entrerez dans la peau du carreleur ou de la carreleuse pour décider finalement si le métier correspond à vos intérêts personnels ou à vos objectifs de carrière.

Les tâches et fonctions du carreleur

Le carreleur ou la carreleuse, qui peut aussi s'appeler « poseur de carrelages » ou « mosaïste », a la mission générale de poser des carreaux de céramique, de marbre ou autre matériau semblable pour revêtir des murs et des sols, en intérieur ou en extérieur.Ce professionnel intervient après le maçon et le plâtrier, et en coordination avec le plombier, l'électricien et le peintre. Son rôle est particulièrement important dans la finition des salles de bains et des cuisines.Voici plus précisément les diverses tâches du métier :
  • préparer les surfaces à habiller (racler, nettoyer, polir);
  • examiner les schémas et dessins pour déterminer les quantités de carreaux nécessaires;
  • appliquer un enduit de plâtre ou une couche de mortier sur la surface pour poser les carreaux d'après un dessin;
  • couper les carreaux pour compléter le revêtement dans les coins et sur les bords;
  • mettre les carreaux en place en respectant les motifs décoratifs et les niveler avec une règle;
  • passer un matériau de remplissage pour boucher les joints;
  • nettoyer la surface des carreaux.

Les compétences et qualités requises

Pour effectuer les tâches que nous venons de décrire, vous devez posséder dès le départ certaines qualités indispensables :
  • précision et minutie;
  • sens de l'esthétique et du décor;
  • habileté naturelle en mathématiques (calcul) et en mesures;
  • habileté en dessin et en visualisation des espaces;
  • grande dextérité.
Au fur et à mesure de votre formation, vous acquerrez des connaissances et des compétences techniques :
  • connaissance des matériaux;
  • préparation des surfaces;
  • alignement des carreaux;
  • lecture et analyse de plans;
  • utilisation des outils et machines propres au métier.
Le professionnalisme vous permet de fournir un travail irréprochable. Et des compétences en communication sont nécessaires pour communiquer avec les autres corps de métiers de la construction ainsi qu'avec les clients.

La formation menant à la certification de carreleur

Les particularités de la formation de carreleur sont l'apprentissage et la certification à obtenir, au Québec en particulier.

Formation spécialisée et apprentissage

Le métier de carreleur fait partie des métiers manuels pour lesquels la formation s'appuie sur le régime de l'apprentissage.Vous suivez d'abord une formation spécialisée en carrelage. Par exemple, au Québec, il s'agit d'un diplôme d'études professionnelles (DEP) spécifique. Le programme dure six mois. Il est donné par des centres de formation professionnelle ou des écoles de métiers.Puis, vous devez travailler pendant trois ou quatre ans comme apprenti pour pouvoir être reconnu comme carreleur. Vous signez alors un contrat d'apprentissage avec une entreprise qui s'engage à vous former tout en vous payant pour votre travail.

Certification

Un certificat de qualification de carreleur est obligatoire au Québec. Il existe, mais est facultatif à Terre-Neuve-et-Labrador, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, en Ontario, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.Au Québec, la certification s'obtient, après la période d'apprentissage ou un minimum de trois ans d'expérience, par la réussite à l'examen de qualification de la Commission de la construction du Québec.Les carreleurs qualifiés, ou « compagnons », peuvent obtenir la mention relative aux métiers « Sceau rouge » après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Le salaire moyen du carreleur

La plupart des fiches métiers sur le carreleur ou d'autres emplois comportent l'indication d'un salaire moyen, horaire ou annuel. D'après l'outil de consultation des salaires d'Indeed, les personnes occupant cet emploi gagnent en moyenne 27,15 $ CA par heure ou 81 517 $ CA par an à l'échelle du Canada.En cherchant par province ou par ville sur Indeed, vous verrez les variations géographiques. Sachez également que des facteurs comme l'expérience, les responsabilités et le milieu de travail peuvent aussi influer sur le salaire.Au fur et à mesure que vous acquerrez de l'expérience comme apprenti, votre salaire augmente. Quand vous obtenez votre certification et devenez compagnon, vous pouvez également prétendre à une rémunération supérieure pour votre expertise.

Les conditions de travail

Les carreleurs travaillent pour des entrepreneurs en construction ou en maçonnerie, mais peuvent aussi être des travailleurs autonomes. Vous pourrez décider de votre statut après votre apprentissage.Pour ce qui est de l'environnement, le travail se fait seul ou en équipe, en intérieur ou en extérieur :
  • en intérieur, dans divers types de locaux, comme des maisons individuelles, des immeubles collectifs, des hôpitaux, des laboratoires industriels ou des piscines;
  • en extérieur, sur les dallages de jardins, dans des décors urbains ou sur des façades.
Les conditions physiques d'exercice du métier peuvent être délicates : position à genoux très fréquente, positions inconfortables, inhalation de poussières de toutes sortes. Vous les supporterez mieux si vous êtes en bonne forme.

Les perspectives d'emploi

Les perspectives d'emploi du métier de carreleur sont excellentes. C'est ce qu'indique la Commission de la construction du Québec. Vous vous en assurerez également en voyant toutes les offres d'emploi trouvées sur Indeed grâce à l'outil de recherche.On observe un roulement des carreleurs et une faible disponibilité, entraînant des besoins de main-d'œuvre. Vous êtes donc assuré de trouver du travail et d'obtenir un salaire concurrentiel si vous choisissez cette profession.Au fil de votre carrière, vous pourrez choisir de vous spécialiser dans un type de carrelage à poser. Avec de l'expérience, vous pourrez également vous voir confier plus de responsabilités et devenir responsable d'équipe ou de chantier.En conclusion, cette fiche métier sur le carreleur ou la carreleuse vous a offert en un seul article les principales informations dont vous avez besoin pour vous faire une idée de l'emploi et de ses exigences. Vous y voyez-vous déjà? Avez-vous repéré des aspects qui correspondent à votre personnalité et à ce que vous aimez faire?Article connexe : La rédaction d’un CV pour un ouvrier qualifiéVeuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.Les salaires énoncés reflètent les informations sur la rémunération enregistrées sur Indeed au moment de la rédaction. Ces informations peuvent varier en fonction de l'organisation qui recrute ainsi que de l'expérience, de la formation et du lieu de résidence du candidat.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Articles associés

15 emplois de col bleu en demande au Canada

Découvrir d'autres articles