Comment faire valoir son éthique au travail ?

Mis à jour le 26 décembre 2022

L’éthique de travail est un ensemble de compétences que recherchent à la fois les employeurs chez leurs futurs candidats, mais également les employés à la recherche de l’emploi de leurs rêves. Le fait d’être en adéquation avec la politique de l’entreprise et ses valeurs peut s’avérer essentiel dans l’acquisition d’un emploi ou d’un meilleur poste. Les entreprises recherchent souvent la perle rare et surtout des employés capables de s’investir complètement dans un projet. Nous vous aiderons dans cet article à savoir comment faire valoir votre éthique de travail.

Qu’est-ce qui définit l’éthique de travail?

On a tendance à croire qu’avoir une éthique de travail, c’est être un travailleur acharné. Être dédié à son travail, s’y abandonner et apporter une importance capitale à sa réussite professionnelle. Une vision qui ne fait pas l’unanimité, notamment chez les accompagnateurs en développement personnel.De plus en plus d’employés ne se sentent plus en accord avec leur travail et remettent donc en cause le rapport qu’ils ont à leur emploi. Certains peuvent trouver une forme de lassitude, de fatigue et une dissonance entre ce qu’ils font au travail et leur morale par exemple. Ou bien tout simplement qu’ils sentent que leur travail n’est pas récompensé à la hauteur de leurs aptitudes. D’autres encore ont l’impression que leur travail n’a pas de sens. L’absence de rétroaction par rapport à notre travail peut également créer un sentiment d’inconfort et de dissonance.L’éthique de travail est, d’un point de vue essentiel, l’ensemble des caractéristiques qui définissent notre état d’esprit, nos principes et nos valeurs lorsqu’il s’agit de notre carrière professionnelle. Par ailleurs, les entreprises misent sur le fait de mettre en avant leur éthique de travail. Il s’agira de réglementer ses activités, d’instaurer un climat de confiance entre les gérants et les collaborateurs, d’avantages en nature, de se soucier du bien-être de ses employés ou bien encore de se rapprocher d’une empreinte carbone neutre et zéro déchet par exemple. Cette éthique doit donc aller dans les deux sens.

Les valeurs attendues par les employeurs

Lorsqu’on parle de ce qu’attendent les entreprises en matière d’éthique de travail, la fiabilité et la discipline sont les deux choses qui reviennent souvent. Voici une liste de différents traits de personnalité attendus par les recruteurs en ce sens :
  • Fiabilité
  • Coopération
  • Productivité
  • Intégrité
  • Sens des responsabilités
Pour ce qui est de la fiabilité, les recruteurs veulent savoir qu’ils ont affaire à un futur collaborateur qui saura apporter des résultats concrets. Une personne disciplinée saura rendre des travaux dans les délais et rendre des comptes à sa hiérarchie. La productivité est peut-être l’aspect le plus recherché, étant donné que la plupart des entreprises attendent des résultats et doivent remplir certains objectifs.Cela étant, un bon gérant apprécie d’avoir en face de lui une personne qui sait faire preuve d’intégrité, c’est-à-dire, une personne honnête et juste. Enfin, faire valoir son sens des responsabilités démontre que l’on accepte d’assumer ses propres erreurs, et que l’on saura rectifier le tir.

Parler de son éthique de travail dans une lettre de motivation

Lorsque vous rédigez une lettre de motivation, évoquer des compétences qui témoignent de vos valeurs et de votre éthique au travail pourra faire toute la différence face à un candidat moins en adéquation avec la politique de l’entreprise.Vous pourriez, par exemple, préciser que vous recherchez un emploi qui vous permettra de vous surpasser, d’apprendre de nouvelles connaissances tous les jours et de vous épanouir dans un environnement stimulant. Cela permettra à votre futur recruteur de comprendre que vous souhaitez vous investir dans votre carrière et que vous prenez ses missions au sérieux.

Évoquer ses valeurs d’éthique de travail en entretien

Une fois que vous avez décroché un entretien, il sera important de montrer d’emblée que vous êtes déjà en accord avec les valeurs de l’entreprise. Arrivez un peu plus tôt que l’heure convenue, sans toutefois arriver trop en avance. En effet, une personne trop en avance aura tendance à passer pour quelqu’un qui ne sait pas gérer son temps.Une fois que vous rencontrez votre recruteur, regardez-le dans les yeux et serrez-lui la main fermement. Faites toujours preuve de respect et répondez honnêtement, y compris aux questions dites « piège ». Ces petites choses paraissent ne pas être grand-chose, pourtant elles peuvent changer la donne.

Faire valoir son éthique de travail une fois en poste

Lorsque l’on arrive dans une entreprise, il n’est pas toujours aisé d’adopter la culture de l’entreprise. Si vous travaillez plus que de raison, vous serez épuisé très rapidement et cela ne vous aidera pas à vous intégrer ni à vous épanouir au sein de votre équipe. À trop vouloir impressionner son employeur et ses collègues, on finit parfois par attirer le résultat contraire. Il sera aussi important de prendre connaissance du contexte lorsque vous accédez à un nouveau poste, que vous prenez de nouvelles fonctions ou que vous intégrez une nouvelle équipe. Voici donc quelques recommandations à suivre pour éviter cet écueil.

Adoptez le code vestimentaire de l’entreprise

L’erreur commune que va faire un candidat entrant dans une entreprise : adopter un code vestimentaire en décalage avec celui de l’entreprise. Si vous êtes venu en entrevue avec un costume trois-pièces, sachez qu’il n’est pas nécessaire de s’habiller comme cela au quotidien pour vouloir impressionner ses supérieurs. Bien au contraire. Si les employés ont l’habitude de venir avec un style décontracté plutôt qu’en chemise, faites-en de même. Vous pourriez même tout à fait faire preuve d’un peu d’originalité, dans la mesure du raisonnable.Une tenue qui reflète la philosophie de l’entreprise fera toujours son petit effet. Si vous travaillez pour une grande marque de luxe par exemple, vous auriez tout intérêt à vous habiller en conséquence. Attention toutefois : dans certains corps de métier, comme les finances, le port du short, notamment chez les hommes, n’est pas très bien vu… Bien que les choses changent. De manière générale, il n’y a pas de raison que votre tenue vous mette en porte-à-faux.Article connexe : Comment se présenter dans un cadre professionnel

Ne dévoilez pas tout de suite votre vie privée

S’il est tentant de sympathiser avec vos collègues, vouloir être trop intime dès le début peut vous desservir. Surtout si vous évoquez votre ancien travail ou que vous dévoilez des détails trop intimes de votre vie.Article connexe : Être un bon collègue de travail en dix conseils pratiques

N’essayez pas à tout prix d’impressionner vos supérieurs

Une fois en poste, nous voulons montrer à tout prix que nous sommes ambitieux et travailleurs, et prouver que notre éthique de travail concorde avec celle de notre équipe. On aura tendance à travailler plus que de raison, à ne pas prendre de pause ou à finir bien plus tard que prévu et attendre que tout le monde parte. Ce n’est pas forcément la bonne stratégie à adopter.De la même manière, il est inutile de vous éparpiller et de vouloir tout faire tout de suite. Les personnes qui ont un profil polyvalent préférèrent ne rien déléguer et tout faire elles-mêmes, voire prendre des initiatives sur certaines choses et se noyer dans une charge de travail importante. Gardez en tête que votre employeur vous a recruté pour vos aptitudes. Il saura donc les mettre à profit lors des missions à venir. Si cela fait un moment que vous êtes en poste et que vous souhaitez varier vos tâches, à ce moment-là, vous pourrez faire valoir vos autres compétences.

Ne dinez pas seul

Manger seul tous les jours est peut-être l’une des pires erreurs à faire lorsqu’on veut montrer son implication à la vie de l’entreprise. Si l’on pense que diner devant son bureau fait de nous un ergomane (workaholic) aux yeux de nos gérants, ces derniers peuvent y voir un refus de coopérer, voire d’un manque d’esprit d’équipe. Or, la pause diner est le meilleur moment pour apprendre à connaître ses pairs dans un contexte moins formel et bon enfant. Proposez à vos collègues de tester ce nouveau restaurant cambodgien qui vient d’ouvrir dans le quartier.À lire également : Qu'est-ce que l'éthique? Définition, qualités et pratiquesCet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles