Équivalent du diplôme d'études collégiales en France

Mis à jour le 21 juin 2023

Quel est l'équivalent du diplôme d'études collégiales (DEC) en France? C'est une question que se posent de nombreux Canadiens qui ont pour ambition de déménager dans ce pays. Lorsque vous préparez un projet d'immigration, il est important de recueillir le maximum d'informations possible sur votre pays d'accueil. Vous saurez ainsi à quoi vous en tenir et surtout comment naviguer dans la nouvelle configuration qui vous attend. L'une des priorités ici est justement de trouver l'équivalence de vos diplômes. À quoi correspond le DEC en France? La réponse est dans cet article.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Quel est l'équivalent du DEC en France?

Pour mieux aborder cette question d'équivalence, il convient tout d'abord de présenter le diplôme d'études collégiales et de le situer dans le système éducatif québécois, pour ensuite le transposer au système français.

Qu'est-ce que le DEC?

L'acronyme DEC signifie « diplôme d'études collégiales ». Il s'agit d'une certification officielle québécoise reconnue par l'État du Canada et délivrée par le ministère de l'Éducation. L'attestation d'études collégiales confirme que vous avez obtenu un diplôme d'études collégiales (DEC). Ce diplôme est obtenu dans des établissements d'enseignement supérieur appelés cégeps. Ceux-ci offrent des formations préuniversitaires et techniques qui s'adaptent aussi bien aux profils qu'aux projets des apprenants. Le cycle collégial est accessible après l'obtention d'un DES (diplôme d'enseignements secondaires) et l'étudiant peut ensuite s'orienter vers la filière de son choix.Il existe en effet deux principales filières au niveau du DEC dont l'une est générale et l'autre technique. D'une durée maximale de deux ans, la première vous donne les bases nécessaires pour intégrer et poursuivre sereinement votre cursus universitaire. Il s'agit précisément de classes préparatoires qui vous préparent pour votre future spécialité et vous imprègnent à la fois des aspects techniques et de la terminologie du domaine.La filière technique vous forme à un métier spécifique et prépare directement au marché de l'emploi. Elle comprend des stages de formation qui vous mettent en situation de pratique et vous imprègnent des réalités du monde professionnel. L'étudiant qui en sort est alors doté de solides compétences techniques et bénéficie d'une riche expérience qui lui permet d'être compétitif. Les programmes s'étalent sur trois ans et vous confèrent un niveau bac +2 qui correspond à un BTS (brevet de techniciens supérieurs) ou à un BUT (bachelor universitaire de technologie) français. S'il le souhaite, le lauréat peut ensuite prolonger ses études à l'université pour approfondir ses connaissances dans son domaine et, ainsi, rehausser son employabilité. Il a alors la possibilité de se faire créditer certaines unités d'enseignements du premier niveau afin de passer directement au niveau suivant.

À quoi équivaut le DEC en France?

D'un point de vue juridique, il n'existe pas d'équivalence entre les diplômes français et québécois. Toutefois, pour consolider leurs programmes d'échanges, le Québec et la France ont signé des accords qui permettent aux étudiants (d'un système comme de l'autre) de convertir leurs diplômes. C'est dans ce sens qu'il a été convenu que le DEC québécois et le baccalauréat français donnaient directement accès aux études universitaires. C'est dire que les deux certifications se valent et vous comprendrez pourquoi.Il faut établir d'entrée de jeu une distinction entre les baccalauréats français et canadien. Le baccalauréat français est l'aboutissement d'un parcours secondaire long de sept ans, tandis que le baccalauréat canadien sanctionne la fin du premier cycle universitaire. Le bac français est un examen que passent les élèves en classe de terminale. Il en existe de trois types :
  • Le baccalauréat général : il se prépare en trois ans et ouvre la voie vers de longues études universitaires. L'élève suit ici des matières dites de tronc commun comme la philosophie, le français, les mathématiques, les sciences humaines, l'histoire, la géographie, les langues vivantes, l'éducation civique et morale. Vous l'aurez compris, ce cycle est davantage axé sur la culture générale et vise à produire des intellectuels.
  • Le baccalauréat technologique : il se décline en huit spécialités, soit agronomie, hôtellerie, santé sociale, industrie et développement durable, théâtre, musique et danse, design et arts appliqués, laboratoire, et gestion et management. Après le tronc commun, l'apprenant doit choisir sa spécialité et les études se font en mode projet. Les enseignements sont donc plus pratiques et débouchent sur un cursus universitaire court de type BTS ou BUT.
  • Le baccalauréat professionnel : il forme directement à un métier spécifique et prépare au monde du travail. Vous pouvez le suivre en programme initial ou en apprentissage. Pendant les trois ans, vous alternez entre cours théoriques et stages professionnels. Cela permet de vous enquérir des réalités du métier et surtout, d'acquérir les compétences techniques dont vous aurez besoin pour remplir efficacement vos fonctions.
Pour résumer, le DEC québécois équivaut à un baccalauréat français. Le premier marque la fin d'un parcours secondaire et l'autre, la fin du cycle collégial. D'un point de vue technique, ces deux notions renvoient à la même réalité. Le cursus secondaire en France compte sept ans et donne un accès direct à l'université. Au Québec, vous passerez cinq ans de secondaire et deux années préparatoires pour l'université, soit un total de sept ans.

Comment faire reconnaître son DEC en France?

Si vous êtes titulaire d'un DEC et souhaitez immigrer en France, vous devrez le faire reconnaître par un organisme habilité. La procédure dépend cependant de votre objectif. Les personnes qui veulent poursuivre leurs études suivent une démarche différente de celles qui désirent travailler.

Pour un projet d'études supérieures

En règle générale, il faut acquérir une attestation de comparabilité pour étudier en France avec un diplôme étranger. Vous devrez donc adresser votre dossier à l'établissement concerné afin que la commission pédagogique évalue le niveau de votre formation. Les responsables vous renseigneront sur les démarches à effectuer et vous bénéficierez même d'un accompagnement intégral. Les étudiants québécois ne rencontrent habituellement pas de difficultés dans ce processus.

Pour un projet de travail

Pour travailler en France avec votre DEC, vous devrez absolument le faire reconnaître. Cependant, en vertu des accords qui existent entre les deux États, de nombreuses professions sont directement accessibles avec un diplôme québécois. Vous n'aurez donc plus à reprendre vos études, ni même à faire des classes préparatoires pour exercer. Il vous suffira de contacter le Centre Enic-Naric pour obtenir une attestation de comparabilité, puis demander un permis de travail.Par ailleurs, lorsque vous postulez à un emploi, il est conseillé de préciser sur votre CV professionnel le diplôme québécois dont vous disposez ainsi que son équivalent français. Vous facilitez ainsi la tâche aux recruteurs et optimisez vos chances de décrocher le poste.Lire également : Qu'est-ce que le PVT en France?En conclusion, le DEC équivaut à un baccalauréat français. Les deux diplômes donnent accès aux études supérieures et vous permettent, en France comme au Canada, de continuer vos études sans passer par des classes de rattrapage. Vous devrez néanmoins les faire reconnaître dans chaque pays avant de vous inscrire à l'université ou de trouver un travail. Voilà globalement les réponses à cette question d'équivalence du DEC en France.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.

Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles