Conseils pour apprendre comment gérer les personnalités difficiles au travail

Mis à jour le 23 août 2023

Quelle que soit l'industrie dans laquelle vous travaillez ou la taille de votre équipe, vous avez probablement fait la rencontre de personnes avec lesquelles il était plus difficile de vous entendre. Comment gérer les personnalités difficiles au travail? Il est important de trouver des approches et des solutions pour ne pas faire traîner le problème, qui ne ferait que grandir et prendre de l'ampleur.Cet article offre un survol des types de personnalités avec lesquelles il peut être plus difficile de s'entendre au travail, puis vous propose des façons de désamorcer certaines situations problématiques.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Pourquoi est-il plus difficile de travailler avec certaines personnes?

Au travail, comme dans la vie, on doit composer avec différentes personnalités avec lesquelles nous ne sommes pas toujours compatibles. Les compétences interpersonnelles occupent une place importante dans les interactions entre les membres d'une équipe. Que ce soit en raison de valeurs qu'on ne partage pas, des comportements qu'on juge inopportuns ou d'une attitude peu professionnelle, plusieurs raisons sont bonnes pour s'entendre moins bien avec certains collègues.
  • Opinions divergentes. Ne pas partager les mêmes opinions qu'un collègue peut rapidement devenir une source de conflit. Lorsque ces opinions sont liées au travail, comme l'approche qui devrait être privilégiée sur un projet ou la façon de gérer les demandes d'un client, il peut être difficile de trouver un compromis qui saura satisfaire les deux personnes impliquées.
  • Faire le strict minimum. Une personne qui ne fait que le strict minimum peut rapidement devenir une source de frustration pour ses collègues. Ces derniers auront l'impression de travailler plus pour le même salaire et la même reconnaissance. Ils pourraient aussi avoir l'impression qu'ils ne peuvent pas compter sur cette personne puisqu'elle ne fait que le minimum, ce qui peut avoir un impact négatif sur l'esprit d'équipe.
  • Trop partager et trop parler. Certaines personnes aiment parler de sujets personnels ou en lien avec le travail avec leurs collègues, alors que d'autres personnes sont plus réservées. Devoir composer avec quelqu'un qui aime bavarder peut être difficile pour certaines personnes. Elles peuvent l'impression de répandre des rumeurs et de prendre part aux histoires entourant leurs collègues. À l'opposé, quelqu'un qui ne participe pas aux conversations pourrait avoir l'air de ne pas s'intéresser aux membres de l'équipe, ce qui peut créer des froids et n'est pas idéal pour l'esprit d'équipe.
  • Différentes visions. Certaines personnes sont toujours optimistes, alors que d'autres ont tendance à être plutôt négatives. Lorsque ces deux types de personnalités se rencontrent, ils peuvent avoir de la difficulté à interagir l'une avec l'autre, puisqu'elles ne partagent pas la même vision d'une situation. Une aura l'impression de devoir composer avec quelqu'un qui n'est pas réaliste, alors que l'autre aura l'impression que le but ne sera jamais atteint si on ne fait que penser aux pires scénarios.
  • Différents types de personnalités. Comme en société, différents types de personnalités composent la majorité des équipes. On peut y retrouver des personnes qui sont plus émotives, d'autres qui sont plus colériques, alors que certaines seront plus passives ou ne se gêneront pas pour critiquer le travail des autres. Devoir composer avec des personnalités qui sont peu compatibles peut devenir une source de frustration et générer des conflits au sein d'une équipe.

Comment aborder une personnalité difficile?

Il est important de prendre en charge une situation lorsqu'on remarque qu'un employé est à la source d'un ou de plusieurs conflits avec d'autres membres de l'équipe. Si on n'intervient pas, on risque de laisser la situation s'envenimer et on pourrait alors devoir prendre des mesures encore plus drastiques.

Déterminer les personnalités difficiles et le contexte

La première chose à faire est de déterminer les membres de l'équipe qui sont à la source d'un conflit. Il faut prendre le temps de bien comprendre la situation afin de ne pas faire de faux pas. On peut demander à un collègue de confiance de nous aider à mieux comprendre une situation ou alors porter une attention particulière aux interactions entre les différents collègues.On pourra, par exemple, noter les échanges entre les membres de l'équipe pendant une réunion ou dans un contexte plus amical, lors de l'heure du repas. On sera alors en mesure de mieux comprendre la dynamique qui existe entre les différents membres de l'équipe et on pourra se faire une idée de la situation à régler.Il faut savoir faire preuve de patience et d'indulgence. Certaines personnes ont des traits de personnalités qui peuvent être difficiles à comprendre, mais cela ne veut pas nécessairement dire qu'elles sont au courant des répercussions de leurs gestes et paroles. Elles ne saisissent peut-être pas l'ampleur de leurs actions.Il faut aussi comprendre le contexte dans lequel se déroule le conflit. Est-ce purement professionnel ou est-ce plutôt un accrochage entre deux personnes aux personnalités opposées? Il sera alors possible de mieux comprendre la source du conflit et de déterminer une approche pour trouver une résolution.N'oubliez pas : il y a toujours plus d'une personne impliquée dans un conflit. Il faut donc s'assurer de comprendre les deux côtés de la médaille avant de prendre une décision sur l'approche à utiliser.

Rencontrer la personne et ouvrir le dialogue

Lorsqu'on a identifié ce qui cause des tensions ou des conflits entre deux employés ou plusieurs membres d'une même équipe, il est important d'agir rapidement pour éviter que la situation ne s'aggrave.Rencontrer la personne en privé permet de ne pas la mettre sur la défensive et de l'humilier devant ses collègues. On pourra alors avoir une conversation franche et directe afin d'aborder le sujet.Dans ce type de rencontre, il est important de garder en tête que la personne pourrait être surprise et se sentir attaquée par la discussion à venir. Il faut faire preuve de calme et de bienveillance. Une bonne façon d'y arriver est en utilisant le « je » plutôt que le « tu » ou le « vous » lors d'exemples qui lui seront donnés pour lui démontrer comment ses actions ont un impact sur les autres.Par exemple, on dira : « Je pense qu'il faut faire attention lorsqu'on s'adresse à certains collègues, qui ont peut-être moins confiance en eux. Adopter un ton agressif peut être difficile pour certains, qui ne se sentent pas à l'aise dans cette situation », plutôt que de dire : « Tu dois faire attention lorsque tu t'adresses à certains collègues ».Il est aussi important d'être ouvert à une conversation. Est-ce que la source du problème remonte à un événement précis? Est-ce que ces paroles ou ces gestes sont un réflexe d'autodéfense? La personne qu'on rencontre voudra probablement expliquer sa version des faits, et il est important de lui laisser la parole.Une rencontre en privé permet de faire comprendre l'importance d'être un bon collègue au sein d'une équipe.

Faire un suivi avec les différentes personnes concernées

Une bonne façon de s'assurer qu'une situation demeure sous contrôle est en gardant un œil sur les interactions entre les employés, mais aussi en les remerciant des efforts qu'ils font pour changer leurs comportements.On peut profiter d'une évaluation annuelle pour glisser un mot sur la situation. On pourra alors lui dire : « Je te suis reconnaissant pour le changement apporté à ton attitude. Je vois les efforts qui ont été faits et je suis content qu'on puisse avancer tous ensemble dans la même direction. Le quotidien est beaucoup plus agréable pour tous et c'est une force pour notre équipe. Merci. »On pourra aussi faire remarquer aux autres membres de l'équipe le changement d'attitude de la personne rencontrée et ses efforts. Ceux-ci seront reconnaissants de votre leadership, et ils seront aussi plus enclins à pardonner les gestes ou paroles du passé, ce qui aura un impact positif sur l'esprit d'équipe.Il est important de faire comprendre aux membres de l'équipe que de pouvoir compter sur un vaste éventail de personnalités et de forces au sein d'une équipe permet d'accomplir plus de choses. C'est ce qui permet d'aller plus loin, alors que les collègues arrivent à se compléter et à exceller dans toutes les sphères de l'entreprise.Organiser une activité de consolidation d'équipe peut aussi être une bonne idée, qui permettra aux membres de l'équipe d'apprendre à se connaître à l'extérieur du travail et de créer des liens.À lire également : Comment bien gérer une équipe de travail?
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles