Comment devenir paysagiste au Québec?

Mis à jour le 27 mars 2023

Polyvalent, minutieux et créatif, le paysagiste réalise des aménagements paysagers extérieurs pour ses clients. Dans cet article, découvrez comment devenir paysagiste au Québec.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Que fait un paysagiste?

Le paysagiste, aussi appelé technicien en aménagement paysager, est un professionnel de l'aménagement et de l'entretien des espaces verts. Il peut concevoir, transformer et entretenir des espaces extérieurs en utilisant une approche adaptée à chaque projet et chaque situation. Doté d'un grand sens de l'esthétique, le paysagiste possède également de vastes connaissances en horticulture et en matériaux et connaît bien les lois municipales en matière de rénovation et d'installation de son territoire. Au quotidien, il plante et entretient des fleurs, des plantes, des arbres, des pelouses, et installe des clôtures, des terrasses, des patios ou des éléments hydrographiques. Il prépare également des mélanges chimiques en utilisant divers types d'équipements et manœuvre des équipements motorisés et des outils à main.

Les compétences d'un paysagiste

Pour être paysagiste, il ne suffit pas de savoir manier une tondeuse! Bien au contraire, il faut être un passionné de la nature et de l'aménagement, en plus de posséder des connaissances et des compétences techniques qu'il pourra développer durant sa formation. Il devra acquérir des connaissances approfondies, notamment sur :
  • les végétaux;
  • les méthodes de plantation et d'engazonnement;
  • les procédés chimiques;
  • la durabilité des matériaux;
  • l'architecture;
  • les tendances en matière d'esthétique;
  • la manipulation d'équipement motorisé.
Pour exercer le métier de paysagiste, il faut également être doté de certaines qualités, comme :

Qui emploie un paysagiste?

Contrairement aux idées reçues, les paysagistes ne travaillent pas uniquement pour des particuliers et dans des cours extérieures privées. Les employeurs sont nombreux et de ce fait, un paysagiste peut travailler dans ces endroits :
  • Jardins publics ou privés
  • Parcs publics ou privés
  • Clubs de golf publics ou privés
  • Pépinières et serres
  • Municipalités
  • Entreprises de conception en aménagement paysager
  • Entreprises d'entretien de pelouse
  • Producteurs agricoles
  • Entreprises en construction
  • Centres de jardin
  • Organismes parapublics
  • Organismes environnementaux
Un paysagiste peut aussi travailler à son compte ou avoir sa petite entreprise. Sachez que la plupart des emplois dans le domaine du paysagement sont des emplois saisonniers.À lire également : Combien gagne un paysagiste?

Les professions apparentées

Le paysagiste partage les mêmes compétences que d'autres professionnels des espaces verts. Voici quelques professions apparentées.

Jardinier

Le jardinier est un spécialiste de l'horticulture. Il prépare des sols, plante des fleurs, des arbustes et des végétaux et il entretient les pelouses et les espaces verts. La création, l'aménagement et l'entretien de parcs, d'espaces verts, de terrains de sport font aussi partie de son quotidien.

Horticulteur

L'horticulteur est le spécialiste des espèces végétales. Entre autres, il surveille les parasites à la loupe, taille, arrose, désherbe, protège les semis et traite les plantes contre les maladies. Il prépare et entretient les sols en vue d'y planter des fleurs, des fruits, des légumes ou des végétaux.

Concepteur paysagiste

Le concepteur paysagiste collabore à la conception d'aménagements paysagers. Il analyse les terrains, prépare les plans et rédige des rapports. Son rôle est un peu plus technique que celui du paysagiste.

Spécialiste des arbres et des arbustes

Le métier de spécialiste des arbres et des arbustes consiste à détecter tout problème et toute maladie relativement aux arbres et aux arbustes. Il est également responsable d'entretenir les arbres en élaguant les parties abîmées et en les traitant contre les maladies, au besoin.

Spécialiste en entretien des pelouses

Ce spécialiste s'occupe exclusivement des pelouses. Il intervient auprès de la clientèle afin d'évaluer l'état de leur pelouse, conseille les clients en ce qui concerne le traitement et la pousse du gazon et procède à l'entretien des pelouses, y compris l'installation et la tonte.

Surintendant de terrain de golf

Le surintendant de terrain de golf est le spécialiste de l'entretien paysager des terrains de golf. Il est responsable d'entretenir les zones de jeux, les espaces d'exercice et les boisés. Il plante et transplante les arbres, épand de l'engrais et tout autre produit d'entretien. La qualité du vert d'un terrain de golf dépend non seulement de facteurs climatiques, mais du travail du surintendant.

Comment devenir paysagiste?

Au Québec, il existe plusieurs formations pour devenir paysagiste, que ce soit au niveau secondaire, collégial et universitaire. Tout dépend des intérêts, de la capacité d'apprentissage et de l'ambition du futur paysagiste.

Formation secondaire

Le diplôme d'études professionnelles en Horticulteur-paysagiste est un double DEP offert au centre de formation de Laval. Cette formation de 1 965 heures permet l'obtention de deux DEP, soit un en Horticulture et jardinerie (1 335 heures) et un en Réalisation d'aménagements paysagers (630 heures). Un programme court et pertinent pour accéder rapidement à la profession.Le DEP en Réalisation d'aménagements paysagers est également un programme intéressant. Il initie le candidat au métier d'ouvrier paysagiste et lui permet d'acquérir des compétences variées relativement à l'entretien et l'aménagement de l'espace vert. Cette formation d'une durée de 1 035 heures et est offert dans environ 10 centres de formation du Québec.Il est aussi possible de suivre les DEP Landscaping Operations et Horticulture and Garden Centre Operations au centre de formation anglophone Huntingdon Adult Education and Community Centre, en Montérégie.

Formation collégiale

Le diplôme d'études collégiales (DEC) en Paysage et commercialisation en horticulture ornementale est un programme de 2 640 heures, pour lequel vous pouvez choisir une spécialisation parmi les suivantes : aménagement paysager, espaces verts et Commercialisation des produits et des services horticoles. La formation est seulement offerte dans deux établissements d'enseignement au Québec.

Formation universitaire

Au niveau universitaire, vous aurez l'occasion d'acquérir des connaissances pointues et techniques dans le domaine de l'aménagement paysager. Vous pouvez notamment compléter un baccalauréat en architecture du paysagiste ou un baccalauréat en design de l'environnement, tous les deux offerts à l'Université de Montréal. Ces deux programmes vous permettent également d'obtenir le titre d'architecte paysager.Si les études vous animent, vous pouvez même obtenir une maîtrise en architecture paysagiste (UdeM), une maîtrise en architecture urbaine et aménagement (UdeM, McGill) ou une maîtrise en design de l'environnement (UdeM, UQAM).Comme vous pouvez le constater, les parcours scolaires pour accéder à la profession sont variés. Certains préfèrent opter pour un programme court afin de cumuler des expériences professionnelles plus rapidement alors que d'autres visent des postes de direction au sein de la fonction publique et préfèrent acquérir le plus de connaissances possible.

Associations professionnelles

Au Québec, il n'y a pas d'ordre professionnel qui régit la profession de paysagistes et architectes paysagistes. En revanche, faire partie de l'Association des architectes paysagistes du Québec (AAPQ) pourrait s'avérer un atout considérable pour votre carrière. Pour faire une demande d'adhésion, il faut détenir un baccalauréat en aménagement paysager et faire reconnaître ses acquis par l'AAPQ. L'Association des paysagistes professionnels du Québec (APPQ) offre également un programme de certification qui témoigne du niveau élevé de professionnalisme du paysagiste. Pour devenir paysagiste certifié, vous devez avoir un minimum de deux ans d'expérience dans le domaine. Vous devez aussi réussir un examen pour évaluer votre connaissance des normes d'aménagement paysager du Bureau de normalisation du Québec (BNQ).Après avoir réussi l'examen et obtenu votre certification, vous aurez à suivre annuellement une formation professionnelle visant à mettre à jour vos connaissances. L'APPQ est la seule association québécoise qui regroupe les paysagistes professionnels certifiés dont les connaissances, les compétences et la fiabilité ont été rigoureusement reconnues.En somme, le métier de paysagiste est tout désigné pour ceux et celles qui ont un côté créatif développé, un souci du détail et qui aiment la nature et travailler en plein air. Il existe plusieurs formations, courtes et longues, pour accéder à la profession, ce qui permet une meilleure accessibilité. Avec d'excellentes perspectives d'emploi et la possibilité de travailler à son compte, le métier de paysagiste a tout pour plaire.Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.

Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles