Comment devenir conteur?

Mis à jour le 28 juillet 2023

Le conteur ou la conteuse utilise son talent d'orateur pour raconter des histoires. Cet art oratoire s’apprend et fait partie des arts vivants. Vous aimez la lecture, le théâtre et la mise en scène? Vous souhaitez savoir comment devenir conteur? Découvrez dans cet article, les diverses façons de devenir conteur ou conteuse, les formations possibles, les compétences nécessaires et les débouchés de ce métier passionnant.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Qu'est qu'un conteur?

Le métier de conteur ne se résume pas à lire ou raconter une histoire devant un public. Le conteur professionnel utilise sa voix et son talent pour interpréter des personnages et le sens d’un texte. Les lieux où se produisent les conteurs sont multiples et incluent notamment des spectacles organisés par des collectivités, des écoles ou même des entreprises privées.Avant toute prestation devant un public, les conteurs doivent étudier le conte afin de comprendre ce que l'auteur à essayer de transmettre à travers le texte, le sens de l'histoire et les messages à faire passer au public. Cet orateur professionnel détient l’habileté d'effectuer une prestation variée de manière à démontrer sa compréhension du récit et à en respecter la lignée et son intégrité.

Quelles sont les qualités requises pour devenir conteur?

Plusieurs qualités interpersonnelles permettent d'exercer le métier de conteur et de capter l'attention du public. Quant aux compétences de lecture et de conteur, elles se travaillent. Il existe par exemple des formations professionnelles qui aident à maîtriser sa voix, à comprendre le poids des mots et des silences dans la lecture d'un récit à voix haute.

Un sens artistique

Un conteur professionnel détient un sens artistique combiné avec une éloquence évidente. Il peut par ailleurs, raconter un récit en y mettant la tonalité et l'élan nécessaire pour aider à la compréhension du texte. Il fait ainsi voyager son audience. Un penchant pour la littérature est de mise pour s'adonner à cette pratique artistique.

De la créativité

La créativité est un atout fortement recherché pour exercer avec aisance ce métier des arts. Il est vrai que le conteur doit mettre à contribution son potentiel créatif pour faire vivre le récit grâce à sa voix et à sa gestuelle.

Une bonne gestion du stress

Il est essentiel de garder son sang froid en toute circonstance. Les conteurs font face à des publics divers et une bonne maîtrise des émotions aide à rester concentrer sur leur tâche.

Une bonne culture générale

Pour devenir conteur, il faut être fort d'une bonne culture générale et artistique car c'est un métier qui donne place à l'improvisation. Ainsi, une facilité d’adaptation devient un atout essentiel pour réussir dans cette carrière.

Quelles études pour devenir conteur?

Il n’existe pas de formation formelle exigée pour devenir conteur. Le profil des conteurs est varié mais ils ont comme point commun d'avoir suivi des études littéraires ou d’arts, ou des formations pour des métiers en littérature et communication. Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Les diplômes pour être conteur ou conteuse

Les conteurs sont souvent titulaires d’un bac universitaire tourné vers les lettres ou l’ethnologie par exemple. Certains diplômes sont privilégiés par rapport à d’autres où les contes sont mis en voix, comme les programmes suivants :Le CNAM (Conservatoire nationale des arts et métiers) peut être un formidable lieu d’apprentissage pour devenir conteur. Certains lieux culturels sont d’excellents endroits pour apprendre à raconter des histoires.

La formation continue

L’inscription à une formation professionnelle est plutôt recommandée. Le conteur en herbe doit pouvoir améliorer sa lecture ou sa narration à voix haute. Une formation spécialisée dans la pratique théâtrale et la mise en voix pourra aider les professionnels d'expérience et les novices. Les cours de formation professionnelle portent sur l’étude de différentes disciplines notamment :
  • Développer une voix plus libre et authentique : comment se démarquer par une interprétation de qualité? Cette formation a pour objectif d’explorer, de découvrir et de développer sa voix afin d’acquérir un meilleur contrôle de celle-ci. Les participants compléteront des exercices afin d’établir une routine d’échauffement vocal. Ils verront ensuite des notions de base comme la respiration, l’échauffement de l’appareil phonateur et l’hygiène de la voix.
  • Comment composer des récits originaux avec une structure forte : «Quel artiste n’a pas été victime d’une panne d'inspiration ou d'un délai de création serré lors d'une commande?». Cette formation apprend à construire le synopsis d'un conte grâce à quatre principes de base. Le conteur aura un plan complet d'une histoire, d’un conte ou même d’un scénario qui pourra ensuite être développé sous la forme d'un canevas, pour une publication écrite, ou comme scénario pour une bande dessinée ou un film. Les conteurs utilisant cette grille pourront diligemment développer leurs personnages, trouver une fin reliée à l'élément déclencheur et s'assurer d'une solide structure dramatique.
  • La mise en scène d'un spectacle de conte : cette formation est faite pour les conteurs qui souhaitent enrichir leur palette de possibilités scéniques et qui veulent prendre avantage des conseils d'un artiste riche d'une vaste expérience en ce domaine.
Pour continuer à évoluer tout au long de sa carrière de conteur, il est recommandé de rester à l'affût et participer aux évènements qui pourraient toucher à l’activité de conteur professionnel. À titre d'exemple, la journée mondiale du conte est une excellente date à retenir pour rencontrer et découvrir d’autres conteurs.

Les compétences à acquérir pour être conteur

Voici quelques compétences qui vous permettront de trouver plus facilement du travail comme conteur ou conteuse.

Une bonne connaissance des codes littéraires

La bonne compréhension d'une histoire permet au conteur de la raconter efficacement. Le conteur peut, grâce à son expertise littéraire, mettre de l'avant la profondeur d'un texte. Il faut donc que celui-ci maîtrise parfaitement l'œuvre qu'il relate. C'est uniquement comme cela qu'il pourra faire voyager le public dans l'histoire.

Être un bon acteur ou bonne actrice

La performance de l'acteur est ce qui fait voyager son audience. Un conteur donne à l'histoire sa dimension réelle par la posture et les gestes qu'il choisit en fonction des personnages.Le conteur doit se mettre en scène et trouver des attitudes, des mimiques, des faits et gestes qui permettent au public de comprendre mécaniquement qui parle et à quel moment. Le conteur incarne tout un univers, et c'est à lui qu'incombe la responsabilité d'exprimer la complexité et les nuances de l'histoire. Il doit pouvoir incarner une variété de personnages (le héros, le méchant, tout en étant le narrateur de la même histoire).

Savoir improviser

Un conteur qui raconte une histoire à des plus jeunes doit distinguer les visages déconcertés et déterminer s'il faut, ré-expliquer certaines parties du récit.

Savoir faire de la mise en scène

Les conteurs adaptent le texte pour en faire un spectacle. Un bon conteur doit donc maîtriser les codes de la mise en scène. Quelle lumière utiliser pour ce passage? Quelle musique pour introduire le conte? Quelle posture adopter pour que tous les personnages soient instinctivement reconnus par le public? Comment mettre techniquement en place tous ces éléments ? Le conteur doit répondre à toutes ces questions avant de commencer son spectacle. Avoir une grande connaissance du monde du théâtre et des codes à adopter pour emporter le public est un avantage très précieux pour un conteur. Mais il doit aussi pouvoir être le technicien qui sait imaginer et monter un décor.

Savoir écrire des contes

Dans le cadre d'une commande d'un client, vous pourrez être amené à transmettre un message particulier dans votre conte. Si une entreprise veut renforcer la cohésion d'équipe, un conte sur l'entraide et la force de l'union peut être une idée à explorer. De surcroît, des clients peuvent vous demander d'inclure des anecdotes personnelles ou des valeurs qu'ils souhaiteraient transmettre à l'audimat. Ce sera alors à vous de composer ou d'écrire un conte pour qu'il s'adapte à la demande du client.

Quels débouchés pour un conteur?

Le métier de conteur est souvent exercé en tandem avec un autre métier, comme celui d'acteur ou musicien. Les débouchés et perspectives d'évolution sont moindres. Un conteur peut également trouver un emploi d’animateur dans un centre de loisirs, une bibliothèque ou une garderie pour mettre à profit ses compétences.Pour conclure, avoir une formation dans la technique littéraire est un avantage sans être une obligation. Si vous souhaitez devenir conteur ou conteuse et que cette carrière vous passionne, n’hésitez plus et embarquez votre public et vous-même dans la magie des mots et de l’imaginaire.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles