Qu'est qu'une année financière? Définition et importance.

Mis à jour le 30 septembre 2022

Une année financière est une période au cours de laquelle une organisation quantifie sa performance financière. C'est l'un des principaux moyens par lesquels les entreprises suivent leurs performances financières, ce qui en fait un élément essentiel dans presque tous les secteurs. Que vous travailliez dans le secteur public ou privé, les performances de votre organisation au cours de l'exercice ont un impact direct sur la planification du budget de l'année prochaine. Dans cet article, nous aborderons les différents modèles d'exercice, les exigences légales et les facteurs qui rendent votre exercice pertinent pour votre entreprise.
Offres d'emploi associées sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Qu'est-ce qu'une année financière et quels en sont les différents types?

Une année financière est un exercice financier, soit une période définie par une organisation dont le but est d'analyser, d'optimiser et de faciliter le suivi et la comparaison des performances financières. Au terme de cette période, l'entreprise ou le particulier doit procéder à la fermeture de ses livres et à l'établissement de ses états financiers. Certaines personnes se réfèrent à un exercice comme une année d'imposition. Il existe plusieurs façons de cibler une année financière.

Année civile

De nombreuses organisations associent l'année civile à leur exercice. Cette méthode est intuitive pour les débutants, car on suit généralement l'exercice d'une manière identique au flux du calendrier. L'année commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre. Une entreprise suivant ce modèle a un exercice de 365 jours, sauf les années bissextiles où l'année dure 366 jours.Cette approche fonctionne mieux pour les entreprises qui n'ont pas de périodes importantes de revenus ou de dépenses vers la fin de l'année civile et le début de l'année suivante. Au-delà de cela, cette stratégie fait de la communication de l'information financière au gouvernement et aux investisseurs un processus assez simple. C'est l'approche de presque toutes les petites entreprises et de la plupart des grandes entreprises.

Modèle 12 mois

Le modèle fiscal sur 12 mois est un autre moyen courant pour les organisations de suivre les performances financières. Avec ce modèle, une organisation choisit une date particulière pour commencer son exercice, qui dure ensuite 12 mois. Selon cette méthode, les organisations accordent une attention particulière à la date de fin du modèle choisi. De nombreuses entreprises apprécient un quatrième trimestre solide et conçoivent souvent leur année de manière que le quatrième trimestre ait de meilleures chances d'afficher un niveau élevé de bénéfices et de croissance.Ce modèle est populaire auprès des entreprises de construction, qui peuvent avoir des augmentations de revenus et de dépenses à certains moments de l'année. Cela peut faciliter le suivi de leurs profits ou pertes, tandis que le modèle de calendrier peut diviser leurs données financières de manière à rendre les données moins significatives. En ajustant l'exercice financier de sorte qu'il y ait une distinction claire entre les trimestres, la planification financière et les rapports deviennent généralement plus faciles.

Modèle de 52 à 53 semaines

L'exercice financier de 52 à 53 semaines est un modèle similaire au modèle de 12 mois. Ce modèle est utile pour le suivi financier lorsque l'approche du calendrier traditionnelle peut obscurcir certaines données. Contrairement à un modèle de 12 mois, les organisations utilisent ce modèle pour terminer le même jour de la semaine chaque année. Par exemple, une entreprise peut choisir le vendredi le plus proche du 28 février comme fin de son exercice.De nombreux commerces de détail choisissent cette approche, car les ventes de fin d'année peuvent se poursuivre jusqu'en janvier. En s'assurant que la fin de leur période fiscale comprend la majorité des ventes des fêtes de fin d'année, ils terminent avec des chiffres de ventes plus solides au quatrième trimestre. C'est parfois une approche plus complexe que l'utilisation d'une approche sur 12 mois. Malgré cette légère complexité, certaines entreprises, dont le flux de revenus varie selon les saisons, y trouvent beaucoup d'avantages.

Exigences relatives à l'exercice financier

Certaines exigences sont en place concernant votre modèle fiscal. Ainsi, votre exercice ne peut pas dépasser 371 jours (53 semaines). De même, des contraintes existent quant à la déclaration de renseignements.

La déclaration de renseignements

Le contribuable dont l’entreprise est immatriculée au registre des entreprises du Québec doit mettre à jour les renseignements inscrits à ce registre en produisant une déclaration de mise à jour annuelle. Si un changement survient durant l’année, la production d’une déclaration de mise à jour courante est également requise. Le site Internet du Registraire des entreprises du Québec permet de s’acquitter de ces obligations en ligne.

Travailleur autonome

Si vous êtes travailleur autonome et que vous choisissez que votre exercice financier se termine à une date autre que le 31 décembre (dès la première année), cette date doit être la même que celle que vous avez choisie pour l'application de la législation fédérale. Dans ce cas, il faudra calculer chaque année un revenu supplémentaire estimatif pour la période allant de la fin de votre exercice financier jusqu'au 31 décembre, pour mieux rendre compte de vos revenus pour l'année.Pour ce faire, vous devrez remplir le formulaire Rajustement du revenu d'entreprise ou de profession au 31 décembre (TP-80.1) et le joindre à votre déclaration de revenus. Ce formulaire sert également au calcul du revenu supplémentaire estimatif.

Société de personnes

Une société de personnes dont tous les membres sont des particuliers peut choisir une date autre que le 31 décembre comme fin d'exercice financier si un membre désigné par la société de personnes choisit d'aller dans ce sens. Cette date doit être la même que celle qui a été choisie pour l'application de la législation fédérale.Si l'exercice financier prend fin à une date autre que le 31 décembre, le particulier ou le particulier membre d'une société de personnes doit remplir le formulaire Rajustement du revenu d'entreprise ou de profession au 31 décembre (TP-80.1) et calculer chaque année son propre revenu supplémentaire estimatif.Les entreprises individuelles et la plupart des sociétés de personnes peuvent ajuster leur exercice en utilisant le formulaire T1139.De manière générale, il est plus difficile pour les sociétés d'ajuster leur exercice financier, ce qui les contraint à écrire une lettre au bureau des services fiscaux compétents pour demander le changement.Les nouvelles sociétés peuvent choisir n'importe quelle fin d'année d'imposition tant qu'il s'agit de leur première année d'imposition, en supposant que l'année choisie respecte l'exigence de 371 jours. Les nouvelles sociétés doivent choisir leur fin d'année d'imposition dans les 53 semaines suivant leur constitution.En raison de la nature juridique et financière du choix d'une période fiscale pour votre organisation, consultez un professionnel avant de procéder à des ajustements.

Quels sont les grands enjeux et l'importance de votre année financière?

En tant que mesure de la performance financière, l'exercice financier d'une organisation joue plusieurs rôles importants en matière d'affaires et de finances. Il existe encore de nombreuses raisons pour lesquelles une entreprise pourrait envisager un modèle fiscal différent de l'année civile typique.

Stimuler l'intérêt des investisseurs

Un modèle d'exercice bien choisi peut susciter l'intérêt et la confiance des investisseurs. À moins que le flux de revenus de votre entreprise ne corresponde parfaitement à l'année civile, il peut être plus facile d'utiliser un autre modèle au lieu de l'année civile standard. En facilitant la visualisation de la trajectoire de votre entreprise, vous pouvez aider les investisseurs à voir la valeur de votre entreprise. Cela peut alors encourager de nouveaux investissements.Ce point est particulièrement important pour les grandes entreprises et celles qui essaient de se développer. Pour ces types d'organisations, un exercice financier bien choisi peut représenter un changement radical du niveau de croissance qu'elles peuvent atteindre. Si vous pensez que votre entreprise voudra peut-être attirer des investisseurs à l'avenir, c'est une bonne idée de pérenniser votre modèle dès que possible. Cela permet d'examiner plus facilement les finances passées de votre entreprise si un investisseur envisage d'investir. Cela vous évite également d'avoir à passer par le processus quelque peu complexe de modification du début et de la fin de votre exercice.

Affecter la planification financière

Votre exercice financier est pertinent autant pour les investisseurs qu'à l'interne. Votre exercice et les quatre trimestres qui le composent jouent un rôle important dans le suivi et la planification financière. Les organisations bénéficient d'une manière claire de voir le flux de leurs finances au cours de l'année. Les données financières d'une organisation ont généralement un flux distinct, montrant le coût initial et le gain éventuel d'un investissement.Lorsque l'année financière d'une organisation facilite le suivi de ces informations, il devient plus facile de prendre des décisions financières complexes. Dans de nombreux cas, une entreprise peut utiliser l'approche calendaire pour ce suivi sans problème. Ce sont principalement les entreprises qui ont des événements financiers distincts qui se déroulent de décembre à janvier et qui peuvent bénéficier d'une année d'imposition différente.En utilisant un modèle fiscal non lié à l'année civile, votre organisation peut trouver des services de comptabilité à prix réduit sans perte de qualité. Vous pouvez également avoir accès à des comptables ou à des cabinets spécifiques qui ne sont pas disponibles ou dont les coûts sont prohibitifs à des périodes plus exigeantes de l'année. En raison de la diminution de la pression exercée sur les comptables à différents moments de l'année, votre entreprise peut également constater une légère augmentation de la qualité de leur service, car le comptable ou le cabinet peut se permettre de consacrer plus de temps aux clients individuels pendant les accalmies de la demande.

Affecter la complexité

Un facteur important affecté par le modèle fiscal d'une organisation est ses impôts. Une modification de votre exercice affecte également un large éventail d'obligations de déclaration et de dates de dépôt. Les détails dépendent de votre organisation particulière et de son enregistrement. C'est peut-être le plus grand avantage de l'utilisation de l'approche de l'année civile. Si vous utilisez l'approche du calendrier, le processus global est généralement simple.Lorsque vous choisissez la forme de votre année financière, tenez compte de toutes les variables qui rendent l'organisation unique. Les comptables professionnels peuvent gérer la complexité supplémentaire d'un exercice avec une date de début et de fin différente de l'année civile.Veuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager :
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Adresse courriel
Cet article vous a-t-il été utile?

Découvrir d'autres articles