Guide de rédaction d’une lettre de démission Canada

Par l'équipe éditoriale d'Indeed

17 décembre 2020

Pour quitter un emploi au Québec ou à Montréal il faut le plus souvent adresser une lettre de démission à votre patron ou à votre département de ressources humaines. Celle-ci peut être envoyée après un entretien préalable au cours duquel vous auriez exprimé vos intentions à vos supérieurs. Au Québec, la lettre de démission a une structure assez simple.

Gardez à l'esprit que le plus important est que votre départ se déroule dans les meilleures conditions possibles. Ainsi, vous vous assurez de ne vous fermer aucune porte.

Les prérequis de la lettre de démission

Avant de penser à la rédaction de votre lettre de démission, vous pouvez indiquer votre décision à votre patron de vive voix. Si vous travaillez dans une grande entreprise ayant une Direction ou un service des Ressources humaines, vous pouvez planifier un entretien avec votre patron ou le responsable des Ressources humaines.

Cet entretien vise avant tout à leur faire savoir les raisons qui motivent votre décision de partir. C'est l'occasion de discuter avec courtoisie et professionnalisme des raisons qui vous ont poussé à prendre la décision de quitter l'entreprise.

Toutefois cet entretien n'est pas obligatoire. Il est possible d'indiquer votre départ sans en exposer les raisons. En effet, si votre départ est dû à des conflits avec vos patrons ou d'autres employés, ce n'est pas le temps de vous vider le cœur ou de faire part de votre mécontentement.

Si toutefois vous quittez parce que vous avez reçu une meilleure offre d'emploi, ou que vos conditions de travail ne vous satisfont plus, vous pouvez en faire part à votre employeur. Celui-ci vous fera peut-être une contre-proposition pour que vous restiez au sein de son entreprise.

Cet entretien est aussi l'occasion de fixer une date de départ avec votre employeur. Même si un employé n'est pas tenu par la loi de donner un préavis, il est recommandé de le faire. Votre employeur vous en sera reconnaissant, car cette période lui permettra de pourvoir votre poste ou de travailler avec vous pour former l'employé qui prendra votre relève.

Une fois que la date de votre départ est fixée, il ne faut pas répandre la nouvelle de votre démission au sein de vos collègues jusqu'à ce que votre lettre de démission officielle soit transmise à la direction.

Le préavis est-il nécessaire?

Quel que soit votre type de contrat, la Loi sur les Normes du travail indique que vous n'êtes pas obligé d'accorder une période de préavis à votre employeur. Néanmoins, nous vous recommandons de le proposer, afin de permettre à l'entreprise de préparer votre transition dans de bonnes conditions.

L'idéal est d'accorder une période de deux semaines. Évidemment, vous devez continuer à travailler avec tout votre professionnalisme habituel, afin de quitter sur une note positive. Vous pourriez avoir besoin des références de votre ancien employeur dans votre carrière ou de collaborer avec lui dans vos futures fonctions.

En effet, la démission n'est pas négative en soi. Il s'agit d'une décision professionnelle qui vous appartient entièrement.

Conseils pour réussir votre démission dans de bonnes conditions

Démissionner d'un poste n'est pas l'occasion de régler des comptes ou d'exprimer votre mécontentement. Quelles que soient les raisons de votre départ, vous devez faire preuve de professionnalisme. Pour ce faire, voici nos conseils :

  • La politesse et la courtoisie seront de rigueur. Faites ce que vos supérieurs vous recommandent durant cette période, ce qui facilitera votre départ et le recrutement d'une autre personne à votre poste de leur part.

  • Votre enthousiasme et votre disponibilité seront vos meilleurs atouts pour une meilleure transition et d'éventuelles collaborations agréables.

  • Faites les choses dans le bon ordre. Par exemple, n'informez pas vos collègues avant votre patron. De même, un entretien préalable avant la rédaction de votre lettre de démission serait preuve de votre bonne foi.

  • Mettez vos affaires en ordre, par exemple vos dossiers en cours. Cela permet de faciliter la relève par un collègue ou la relève par une autre personne recrutée. C'est aussi une façon respectable de faire vos adieux à l'entreprise.

  • Conservez une copie de votre lettre de démission et demandez un accusé de réception de celle que vous avez transmise pour vous assurer que le processus suit bien son cours.

Les informations à inclure dans votre lettre de démission

Une lettre de démission au Canada doit inclure les points suivants :

  • La date de rédaction

  • Vos coordonnées

  • Les coordonnées de la société, avec indication du titre du destinataire de la lettre. Cela peut-être votre supérieur hiérarchique ou le Service des Ressources humaines.

  • L'objet de la lettre, qui annonce clairement votre intention de démissionner

  • La formule de politesse, avec le titre du destinataire (votre supérieur ou le Service des Ressources humaines)

  • La date d'entrée en fonction (facultative)

  • La notification formelle de votre démission

  • La date de départ prévue, avec ou sans préavis

  • Les raisons de votre démission, si vous pensez qu'elles sont nécessaires

  • Les remerciements à votre employeur, lui indiquant brièvement comment votre travail dans cette entreprise vous a fait évoluer. C'est un point particulièrement important qui démontre toute votre gratitude et donne une note positive à votre correspondance.

  • Votre mot final stipulant votre volonté de faire en sorte que la transition se déroule dans les meilleures conditions

  • Votre nom, prénom et signature

Nos conseils pour rédiger une lettre de démission impeccable

Pour rédiger un bel exemple de lettre de démission, voici nos recommandations :

  • Soyez bref, ferme et précis. Le destinataire ne doit pas douter de votre envie de démissionner. C'est pour cela qu'il est recommandé de l'indiquer clairement dans l'objet de la lettre et de l'exprimer dès le premier paragraphe. Dans tous les cas, évitez d'être brusque et optez plutôt pour la courtoisie.

  • Adoptez un ton courtois, qui ne laisse place à aucune négativité. N'y écrivez pas d'expressions qui pourraient évoquer le mécontentement, la rancune, ou tout autre sentiment négatif qui pourraient être à l'origine de votre départ. Si vous ne souhaitez pas énumérer les raisons de votre démission, rien de vous y oblige. Vous pouvez spécifier que c'est pour des raisons personnelles ou ne pas le mentionner du tout.

  • Respectez les formules de politesse d'usage.

  • N'hésitez pas à indiquer clairement ce que l'entreprise vous a apporté de plus dans votre carrière.

Quelques exemples gratuits de lettres de démission

Ces lettres peuvent être utilisées telles quelles ou modifiées selon le message à transmettre.

Modèle de lettre de démission

Lieu et date

Destinataire
Poste occupé
Nom de l'entreprise
Coordonnées

*Objet : Ma démission du poste de (titre du poste)*

Madame, Monsieur

Par la présente, je vous fais parvenir officiellement ma démission du poste de (titre du poste), à compter de la date de (date sans préavis), pour des raisons personnelles.

Je tiens avant toute chose, à vous faire part de ma profonde gratitude pour toutes ces années passées au sein de cette entreprise, où j'ai indéniablement beaucoup appris, et grandi, aussi bien professionnellement qu'humainement.

Une période de transition de deux semaines a été retenue jusqu'au (date de fin de préavis) au cours de laquelle, je vous réitère toute ma volonté de me rendre disponible pour qu'elle soit la plus aisée possible.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes meilleurs sentiments.

Signature
Prénom et nom

Exemple lettre de démission

Voici un deuxième exemple de lettre de démission. Encore une fois, celui-ci est à titre indicatif et vous pouvez apporter toutes les modifications nécessaires pour qu'elle convienne à votre situation.

Québec, le 13 août 2020

Madame Béatrice Langlois
Directrice régionale
Imprimerie XYZ
985, rue de l'espoir
Québec (Québec)
G7U 9H6

*Objet : Ma démission du poste de (titre du poste)*

Madame,

Je viens par la présente, vous faire part de ma démission de mon poste de (Titre du poste), que j'occupe depuis (date de prise de service). Cette décision intervient dans le cadre d'un nouvel emploi obtenu dans mon domaine de formation, lequel me permettra d'accorder une nouvelle orientation à ma carrière professionnelle.

Je tiens à vous remercier pour la confiance que vous m'avez accordée, ainsi que pour toutes ces expériences acquises au sein d'une équipe dynamique, qui m'outillent pour cette nouvelle étape que je franchis.

Ayant convenu d'une période de transition de deux semaines, je vous rassure de ma bonne foi, et de ma disponibilité, pour faire en sorte qu'elle se déroule à merveille.

Je vous prie, Madame, d'agréer mes cordiales salutations.

Signature
Prénom et nom

Découvrir d'autres articles

  • Comment réussir sa réorientation de carrière
  • Qu'est-ce que la rupture conventionnelle?
  • Guide pour la génération Z : débuter votre carrière virtuellement
  • Comment gérer la réorientation de carrière à 50 ans?
  • Comment devenir moniteur de colonie de vacances
  • Tout savoir sur le plan 30-60-90 jours