Gérer le stress d'un nouveau travail

Mis à jour le 11 août 2023

Vous avez décroché le poste convoité! C'est une première étape importante, mais il ne fait nul doute que commencer un nouvel emploi s'accompagne généralement d'une bonne dose de stress et d'inquiétude. Dans cet article, nous vous offrons des conseils pour gérer le stress d'un nouveau travail, faire bonne impression dès le début et faciliter l'intégration au sein de votre nouvelle équipe.Voici donc quelques stratégies pour vous aider à minimiser le stress lorsque vous commencez un nouvel emploi.
Découvrir les offres d'emploi sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

La préparation donne de l'assurance

Le fait de bien se préparer permet d'acquérir plus d'assurance et d'éviter d'être pris au dépourvu. Pour commencer, acquittez-vous des préparatifs de routine le jour précédent pour ne pas vous sentir pressé par le temps le matin même du jour J. Par exemple :
  • Choisir et repasser sa tenue, polir ses chaussures.
  • Préparer le repas du midi à emporter et les collations.
  • Rassembler tous les documents nécessaires et le mettre dans un sac ou un étui.
  • Régler le réveil en prévoyant assez de temps pour être bien certain d'arriver un peu d'avance sans vous précipiter.
  • Prévoir son trajet et le sauvegarder sur son téléphone pour l'avoir sous la main.
  • Noter le nom et les coordonnées de la personne à rencontrer.
Avant même de vous présenter le premier jour, il est conseillé d'approfondir les connaissances acquises sur l'entreprise avant et pendant l'entrevue, afin de pouvoir discuter avec vos nouveaux collègues et d'éviter toute situation embarrassante si vous devez parler des activités de l'entreprise.Vous trouverez des informations sur le site Web de l'organisation, en faisant des recherches sur Internet, en révisant vos notes d'entrevue et en discutant avec les personnes qui vous ont recommandé ou votre entourage, le cas échéant.Vous pourriez étudier la liste des clients, les services offerts et la mission de l'entreprise. Il est aussi possible de trouver le profil de carrière des dirigeants, ainsi que leurs photos, afin d'être moins déconcerté lorsque quelqu'un mentionne leur nom.Vous pouvez prendre un moment pour vous rappeler que vous avez été choisi pour le poste parce que vous étiez le meilleur candidat et que vous avez les qualités et compétences requises pour le rôle. Tout le monde aime une attitude positive et confiante, dénuée d'arrogance ou d'audace trop affirmée.

Garder un esprit ouvert, écouter, observer et apprendre

Il est important de comprendre que vous devez d'abord apprendre les rouages du poste et de l'entreprise, et que vous n'êtes pas tenu de tout savoir dès le début. Chaque organisation est différente et même si votre nouveau travail correspond à des compétences déjà acquises dans un emploi précédent, il est fort probable que la manière de procéder, les méthodes et les attentes soient très différentes.La plus grande difficulté est souvent liée à l'apprentissage de la culture propre à l'entreprise et aux petits détails qui font en sorte que vous appartenez au groupe de collègues… ou non.Le vocabulaire, les gestes non verbaux, les habitudes sont des indices importants qui ne sont généralement pas expliqués, mais qui véhiculent des messages. Par exemple, vous pouvez observer ce que font vos nouveaux collègues au moment des pauses, leurs discussions, les méthodes de travail, le style des communications et la relation entre eux. Chaque équipe possède ses propres rituels et vous aurez plus de facilité à vous faire accepter si vous les comprenez et acceptez d'y participer.Il peut être difficile au début de retenir les noms de toutes les personnes rencontrées le premier jour. Vous auriez intérêt à pratiquer certaines techniques de mémorisation qui vous permettront de faire bonne impression en étant capable d'interpeller votre nouveau collègue par son nom!Il faut éviter d'imposer vos idées trop vite, car cette audace hâtive pourrait déstabiliser. Pensez plutôt à faire des rencontres, à poser des questions réfléchies et à établir des contacts qui vous aideront à naviguer dans votre nouvel environnement. Avant d'émettre une foule de suggestions, il vaut mieux être à l'écoute et tenter de comprendre comment et pourquoi les activités se déroulent comme elles le font.Ce processus plus ou moins long selon les milieux et votre personnalité peut vous éviter beaucoup de malaises et de frustration. Il faut observer beaucoup, sonder le terrain, parler à bon escient et participer de manière pertinente. Une fois que vous aurez senti que l'on vous accepte et qu'un lien de confiance se tisse, ou lorsqu'on vous le demandera, vous aurez amplement l'occasion de partager votre opinion et vos commentaires.

Éviter de faire des comparaisons

Il est toujours tentant de se valoriser en comparant nos réussites antérieures avec la manière dont fonctionne la nouvelle entreprise. Soyez prudent, car cela peut faire en sorte que vos collègues se sentent jugés et qu'ils vous tiennent à l'écart! Il vaut mieux prendre le temps qu'il faut pour créer un rapport et gagner la confiance de votre équipe et de vos supérieurs, avant d'essayer d'accélérer les choses ou de tout remettre en question.À voir aussi : Que faire si mon nouveau travail ne me convient pas?

Être flexible et prêt à s'adapter

Vous aurez beaucoup de choses à apprendre au début et il est certain que l'on vous bombardera de demandes, de nouvelles informations et de tâches auxquelles vous n'êtes pas préparé.Vous devrez probablement remplir une multitude de formulaires, assister à des formations, lire des manuels, participer à des réunions où vous ne comprenez rien, organiser votre poste de travail et apprendre à utiliser de nouveaux outils et logiciels.Toute cette pression peut être déroutante. Il vaut mieux rester souple et être prêt à s'adapter. La routine aura bien le temps de s'installer.

Prendre des notes

Pour faire suite au paragraphe précédent, il est essentiel de prendre des notes pour ne rien oublier et répondre à toutes les demandes. Vous éviterez ainsi de perdre les informations essentielles que l'on vous communique. La science a démontré que les notes écrites sont plus efficaces que les notes sur ordinateur, car le fait d'écrire accélère la mémorisation du contenu.

Trouver un mentor

Si vous sentez que le courant passe bien avec un collègue d'expérience ou d'un niveau hiérarchique supérieur, vous pourriez lui demander de vous encadrer ou de vous conseiller pour vos premiers pas dans l'entreprise.Cette personne pourrait alors vous éviter de faire un faux pas ou des erreurs courantes que vous ne pouvez pas prévoir au début, et vous aider à trouver les ressources nécessaires pour vous intégrer rapidement et être productif.

La patience est une vertu

Vous commencez à peine et vous avez hâte de pouvoir contribuer. Ce n'est pas toujours la meilleure manière de vous intégrer à l'équipe, qui pourrait sentir que vous remettez en question leurs procédés ou leurs connaissances.Il est généralement plus bénéfique à long terme d'être patient et encore une fois, d'écouter et d'observer attentivement vos collègues pour apprendre.Comme dans toute interaction humaine, avant de pouvoir intervenir, il faut s'assurer d'avoir obtenu la permission! En étant à l'écoute et en vérifiant que les autres sont disposés à vous entendre, vous saurez vite à quel moment vous êtes invité à jouer un rôle plus interactif dans les discussions et à proposer vos idées.Vous avez probablement l'intention d'occuper le poste pendant plusieurs années. Il n'est donc pas impératif de tout accomplir dès la première semaine! Comme dit le proverbe, « patience et longueur de temps font plus que force ni que rage ».

Obtenir la rétroaction de son supérieur

Il est fort probable que vous deviez initialement réussir une période d'essai plus ou moins longue avant d'être confirmé dans l'emploi. Pour éviter les surprises et pour montrer à votre superviseur que vous êtes motivé et intéressé, c'est une bonne pratique de fixer une courte rencontre pour obtenir sa rétroaction et réorienter le tir le cas échéant.Ce sera l'occasion de lui faire part de vos commentaires, de poser des questions et de savoir si vous êtes dans la bonne voie. Soyez également ouvert à apprendre ce que vous devez faire pour vous améliorer avant la fin de votre période d'essai et ainsi maximiser vos chances.Le syndrome de l’imposteur hante souvent les nouveaux employés ou ceux qui accèdent à une promotion. Ils ont tendance à dévaloriser le travail qu'ils ont réalisé.Gérer le stress d'un nouveau travail demande une certaine préparation, de l'écoute et une attitude positive. Vous ne pourrez pas contrôler tous les éléments, mais vous pouvez vous munir des outils nécessaires pour optimiser vos chances d'être intégré rapidement à votre nouvelle équipe et de réussir haut la main ce premier jalon de votre carrière. Et surtout, n'oubliez pas de célébrer votre premier jour une fois que vous êtes rentré à la maison!À voir aussi :
  • 5 conseils pour être en bonne santé au travail
  • Être un bon collègue de travail en dix conseils pratiques
Veuillez noter qu'aucune des sociétés mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.
Partager

Découvrir d'autres articles

  • Qu'est-ce que le travail flexible?
  • Comment réussir sa réorientation de carrière
  • Guide de rédaction d’une lettre de démission Canada
  • Comment devenir restaurateur?
  • La formation rémunérée
  • Qu'est-ce que la rupture conventionnelle?
  • Que faire si mon nouveau travail ne me convient pas? Nos 14 conseils.
  • Comment se présenter lors de son premier jour de travail?
  • Qu'est-ce qu'une promesse d'embauche?
  • Comment travailler pour le gouvernement du Québec?
  • Conseils pour réussir son retour au travail et faciliter la transition
  • Les obligations de l'employeur dans le contrat de travail