Guide pour la génération Z : débuter votre carrière virtuellement

Mis à jour le 24 mars 2023

Si vous faites partie de la génération Z, ou que vous êtes né après 1997, vous êtes sans doute sur le point de commencer votre carrière, ou des stages. Sachez que vous n'êtes pas seul, étant donné que la génération Z représente actuellement environ 20 %* de la main-d'œuvre. Même en temps normal, la transition entre l'école et le monde professionnel peut représenter un défi de taille. Néanmoins, le marché de l'emploi et l'économie, actuellement mis à rude épreuve, ainsi que les milieux de travail nouvellement virtuel ou à distance, peuvent constituer des obstacles encore plus singuliers.Pour cerner ces obstacles et les moyens d'y faire face, nous avons interviewé Whitney Headen, directrice générale de 19th and Park et The Life Currency, un site Web dédié à aider les jeunes professionnels durant leur vingtaine.
Découvrir les offres d'emploi sur le site Indeed
Postes à temps partiel
Afficher plus d'offres sur Indeed

Génération Z : Conseils pour réussir dans son premier travail

Selon Mme Headen, « Il est plus important que jamais, et pour tout le monde, de prendre le contrôle de sa carrière et de son avenir, mais plus particulièrement pour la génération Z. Cette génération se joint à un marché de l'emploi perturbé au futur incertain. Heureusement, des ressources sont à leur disposition, grâce à la technologie, aux réseaux sociaux et à un virage sociétal misant sur le développement personnel et professionnel. »

Développez des compétences transférables

Si vous avez commencé à chercher un emploi ou un stage au cours des derniers mois, vous avez sans doute remarqué que les possibilités étaient limitées.En conséquence, vous avez peut-être accepté un poste qui ne correspond pas à votre emploi de rêve. C'est vrai qu'il peut être frustrant de dévier de votre cheminement idéal. Cependant, n'oubliez pas que les expériences d'emploi générales, bien qu'elles ne semblent aucunement liées à votre emploi idéal, peuvent vous permettre de développer des compétences transférables précieuses utiles à toute carrière future. Profitez donc de l'occasion pour développer de nouvelles compétences et obtenir des qualifications avantageuses pour votre emploi de rêve.

Effectuez une autoévaluation

Commencez par identifier les compétences les plus importantes pour votre carrière. Si vous n'avez pas un emploi idéal précis en tête, ne vous inquiétez pas. Notez les éléments de votre emploi qui vous motivent le plus. Par exemple, vous aimez peut-être former et encadrer les autres, travailler directement avec les clients ou analyser des données. De telles préférences pourraient vous mettre sur la piste de carrières potentielles et ainsi vous guider quant aux compétences à acquérir.Article connexe : Avantages de la matrice SWOT pour chercher un emploi

Trouvez des façons concrètes d'acquérir les compétences qu'il vous faut

Saisissez toutes les occasions de vous perfectionner. Réfléchissez aussi à des façons d'acquérir de l'expérience dans les domaines qui vous intéressent au travail. Par exemple, si vous vous intéressez à la gestion et que vous occupez un poste en vente au détail, vous pourriez demander à votre gestionnaire plus de responsabilités pour acquérir de l'expérience de leadership. Considérez aussi faire une séance d'observation avec un collègue qui occupe un poste que vous envisagez dans le futur.

Recherchez le soutien de vos gestionnaires, mentors et collègues

Une communication positive avec votre gestionnaire est essentielle. Parlez-lui de ce qui vous motive et de vos objectifs à plus long terme afin qu'il puisse vous guider vers des projets, des personnes et des responsabilités qui vous permettront de développer les compétences souhaitées.Article connexe : Pourquoi et comment faire un plan de carrière?

Posez des questions

À cause d'un manque d'interactions en personne dans votre nouveau poste, il est peut-être difficile de maintenir une communication efficace. N'hésitez donc pas à poser des questions en toute confiance, évitant ainsi d'éventuelles frustrations.Par exemple, vous pouvez vous sentir dépassé par votre programme d'intégration au sein de l'entreprise. En effet, celui-ci peut vous sembler à l'état d'ébauche ou difficile à suivre. Tentez tout d'abord d'être patient avec vous-même et votre employeur. Il se peut que le programme d'orientation (par exemple, le manuel de l'employé) n'ait pas encore été adapté pour répondre aux besoins des nouveaux employés dans les circonstances du télétravail. Par la suite, n'hésitez pas à demander à votre gestionnaire des renseignements plus complets, des ressources ou de la formation pour mieux comprendre les politiques de l'entreprise ou ce qui est attendu de vous dans le cadre de votre poste.Il peut être contraignant de ne plus pouvoir communiquer de façon spontanée. Bien qu'il n'existe pas d'équivalent parfait aux interactions en personne, l'utilisation d'outils de clavardage en ligne comme Slack, Google Chat ou Microsoft Teams peut vous permettre de communiquer avec un collègue comme s'il se trouvait près de votre bureau. Ne soyez donc pas gêné d'envoyer des messages par l'entremise du clavardage en ligne. Voyez plutôt ceci comme la nouvelle façon de poser une question simple de façon informelle.Un autre défi lié au travail à distance est un accès restreint aux conseils de l'équipe de direction. Les rencontres hebdomadaires individuelles avec un gestionnaire sont généralement courantes. Toutefois, des rencontres plus fréquentes pourraient être utiles en cas de travail à distance. Si cela est possible et si cela convient à vos besoins, n'hésitez pas à profiter des disponibilités de votre gestionnaire pour lui parler. Pensez également à lui demander des rencontres supplémentaires si vous devez aborder des questions plus complexes ou des préoccupations personnelles.Article connexe : Se préparer à l’avenir du monde du travail

Génération Z : Conseils pour débuter votre carrière virtuellement

Impliquez-vous

La génération Z aspire généralement à des changements. En effet, aux États-Unis, 60 % des individus appartenant à cette génération recherchent des emplois ayant un impact social positif. Selon le même rapport du Bureau of Labor Statistics, plus du quart des individus âgés de 16 à 19 ans font du bénévolat.Si l’activisme vous tient à cœur, demandez à votre gestionnaire ou au service des ressources humaines si l'entreprise offre des occasions de bénévolat ou d'autres moyens de s'impliquer au sein de groupes de défense d'intérêts. Il existe peut-être des possibilités de soutenir les communautés en ligne au sein ou non de votre organisation.Voici quelques façons de faire la différence au travail :
Rejoignez un conseil ou un groupe-ressource dirigé par des employés qui pratique des activités bénévoles. Un tel groupe est organisé pour représenter une communauté précise au sein d'une entreprise. Les membres collaborent souvent pour célébrer la diversité et favoriser l'inclusivité en organisant des tables rondes, des formations, du mentorat et divers événements. Si aucun groupe de ce genre n'existe au sein de votre entreprise, informez-vous auprès de votre représentant des ressources humaines pour en créer un.

Dirigez un dîner-conférence ou faites une présentation devant vos collègues pour parler d'un sujet qui vous passionne. Par exemple, si vous accueillez des animaux provenant d'un refuge de votre localité et que certains de vos collègues ont fait part d'un intérêt semblable, organisez un dîner-conférence pour parler de votre expérience, donner des conseils et encourager vos collègues à s'impliquer. Vous pourriez même inviter un représentant du refuge en question à vous joindre afin qu'il parle davantage de la mission de l'organisation et qu'il réponde aux questions des participants.

Demandez à votre responsable ou au service des ressources humaines si votre entreprise offre la possibilité de participer à des projets liés à l'environnement. Il existe peut-être une équipe de développement durable à laquelle vous pourriez vous joindre. Dans le cas contraire, vous pourriez créer une équipe de travail avec d'autres collègues afin de promouvoir la responsabilité environnementale auprès des employés de l'entreprise.

Bâtissez des relations avec vos collègues

Il a été prouvé que les amitiés au travail contribuent à la productivité et à un bon état d'esprit. Or, il peut être particulièrement difficile de bâtir des relations dans une situation de télétravail ou lorsque les bureaux sont éloignés. Il existe toutefois des façons de créer et d'entretenir des relations solides avec vos collègues.Si vous commencez un nouvel emploi, envisagez de demander à votre gestionnaire l'autorisation d'acheminer un courriel ou un message par l'entremise de l'outil de clavardage afin de vous présenter à votre équipe. Joignez à ce message votre photo ainsi que quelques renseignements à votre sujet, appropriés pour un milieu de travail, afin d'établir une connexion humaine. Par exemple, vous pourriez envoyer une photo de votre dernière randonnée, parler de votre animal de compagnie et mentionner votre ville natale. Ainsi, votre équipe apprendra à vous connaître et trouvera des points communs avec vous. Vous pourriez même encourager votre nouvelle équipe à échanger concernant les champs d'intérêt que vous partagez. Par exemple, « Si l'un d'entre vous connaît une bonne piste de randonnée dans le secteur, j'adorerais en savoir davantage! »*De plus, réfléchissez à la façon d'utiliser les outils de communication en ligne pour recréer des interactions courantes sur le milieu de travail. Par exemple, invitez vos collègues à des dîners virtuels, organisez des rencontres informelles par vidéo après le travail, des 5 à 7 ou des jeux-questionnaires pour en apprendre davantage les uns sur les autres. Pour une ambiance décontractée, parlez de vos passe-temps et de vos intérêts avec vos collègues, et encouragez-les à faire de même.Article connexe : 9 activités sociales virtuelles pour rester en contactMme Headen mentionne : « La création de relations est l'un des éléments clés de la réussite. Or, la plupart des gens ne prennent pas le temps de comprendre ce que signifient créer et développer des relations, ainsi que l'importance des relations intergénérationnelles, interservices et interculturelles. La génération Z doit être ouverte à découvrir le fonctionnement d'un milieu de travail traditionnel, mais doit également être confiante pour exprimer ses idées et faire changer certaines choses. La communication est la clé pour que chacun apprenne et grandisse avec les autres. »*

Établissez un horaire qui vous convient

Si vous travaillez désormais à votre domicile, assurez-vous de définir clairement vos heures de travail. Des statistiques ont récemment montré que plusieurs personnes aux États-Unis prolongeaient maintenant leurs journées de travail de 40 %*, soit environ trois heures. Bien qu'elles vous fassent peut-être sentir plus productif, des journées de travail régulièrement plus longues peuvent mener à l'épuisement professionnel. Essayez plutôt d'évaluer quels sont vos moments les plus productifs de la journée et collaborez avec votre gestionnaire pour que votre horaire s'harmonise avec ceux-ci.Par exemple, si vous arrivez à mieux vous concentrer le matin, attelez-vous aux tâches plus complexes à ce moment, ou demandez à travailler tôt dans la journée. Profitez de l'après-midi pour accomplir les tâches plus administratives comme envoyer des courriels, remplir des rapports ou faire le réapprovisionnement d'inventaire.Voici d'autres façons d'augmenter votre productivité :
– Chaque matin, et chaque début de semaine, passez en revue les tâches que vous devez accomplir afin de répondre aux objectifs et de respecter les dates limites.
– Établissez l'ordre de priorité de vos tâches en tenant compte de leur complexité, de leur impact et du temps requis pour les compléter.
– Communiquez les mises à jour importantes à votre gestionnaire et à vos collègues à un rythme convenu.
– Mettez à l'horaire des pauses régulières pour vous étirer, sortir et reposer votre cerveau.
Article connexe : Guide du travail à domicile

Recherchez des possibilités de mentorat

Parmi les avantages du mentorat figurent le développement personnel et professionnel ainsi que la possibilité d'obtenir des réponses à vos questions concernant le travail. Si vous occupez un poste de cadre, un mentor pourrait vous aider à déterminer clairement les étapes et les occasions pour faire avancer votre carrière. Le mentorat peut également être mutuel. Vos connaissances ou votre expérience pourraient être utiles à votre mentor et même l'inspirer.Voici quelques étapes qui pourraient vous aider dans votre recherche de mentor :Communiquez avec votre gestionnaire ou le service des ressources humaines pour savoir si votre entreprise offre un programme de mentorat auquel vous pourriez vous inscrire. Si un tel programme n'est pas en place, demandez tout de même à votre gestionnaire comment vous pourriez trouver un mentor au sein de votre entreprise.
Si vous cherchez un mentor à votre travail, il serait pertinent de considérer quelqu'un qui travaille dans le même domaine que vous, qui a bien réussi sa carrière et qui est désireux de faire part de ses connaissances et de son expérience.
Une fois que vous aurez trouvé un mentor potentiel, planifiez une rencontre introductive avec lui. Idéalement, informez-le à l'avance que vous recherchez un mentor et que vous aimeriez en discuter. Ceci lui permettra de réfléchir à ses disponibilités et à son intérêt envers le mentorat avant votre rencontre.
Pendant votre rencontre, expliquez clairement vos besoins et vos attentes du mentorat. Ceci lui permettra de déterminer s'il croit être la bonne personne pour répondre à de telles attentes. Expliquez-lui pourquoi vous l'avez choisi et dites-lui à quel point son expertise a de la valeur à vos yeux. Vos chances d'obtenir une réponse positive seront plus grandes si vous pouvez clairement exposer ce que vous attendez d'une relation de mentorat et les raisons pour lesquelles vous demandez à cette personne de devenir votre mentor.

Prenez soin de vous

Il se peut que la distance avec vos collègues de travail vous fasse sentir isolé, moins productif ou incertain de votre rendement. Lorsque vous ressentez du stress, pensez à prendre une pause pour faire une promenade ou de l'exercice. Contactez vos amis ou votre famille, ou planifiez des activités divertissantes ou relaxantes. Nous suggérons également de faire des exercices de respiration ou la méditation. Souvenez-vous que l'état actuel du monde professionnel nécessite davantage de patience et d'égards envers vous-même et les autres.Mme Headen suggère d'apprendre à vous concentrer sur l'objectif général plutôt que de définir une date butoir pour ce que vous souhaitez accomplir. « Votre cheminement de carrière n'est pas coulé dans le ciment. Elle continuera de changer et d'évoluer au fil du temps, et ce, de façon bien plus positive que vous ne pourriez l'imaginer. »Article connexe : Comment prendre soin de soi tout en travaillant à domicile* Article en anglaisVeuillez noter qu'aucune des sociétés, institutions ou organisations mentionnées dans cet article n'est affiliée à Indeed.

Cet article a été rédigé à partir des renseignements disponibles au moment de sa rédaction. Puisque ces renseignements peuvent changer à tout moment, Indeed ne garantit pas leur exactitude. Veuillez contacter vos ressources locales pour obtenir les informations les plus récentes sur ce sujet.
Partager

Découvrir d'autres articles

  • Comment travailler pour le gouvernement du Québec?
  • Comment gérer la réorientation de carrière à 50 ans?
  • Demande de stage en logistique
  • Comment devenir libraire?
  • Comment devenir restaurateur?
  • Quitter son emploi pour suivre une formation
  • Qu'est-ce que le travail flexible?
  • Gérer le stress d'un nouveau travail
  • Que faire si mon nouveau travail ne me convient pas? Nos 14 conseils.
  • Départ et mot d'adieu : que dire à ses collègues?
  • La formation rémunérée
  • Qu'est-ce qu'une promesse d'embauche?